BMO Groupe financier

TSX : BMO
NYSE : BMO


BMO Groupe financier

09 nov. 2012 06h00 HE

Rapport annuel de BMO sur la littératie financière : les Québécois et les résidents de l'Atlantique s'y connaissent moins en vocabulaire financier que les résidents des autres provinces

- La majorité des Canadiens se donnent la note de passage en littératie financière.

- Ils connaissent bien le REER, le CELI et les CPG; ils connaissent moins bien le RRD, les FNB et le REEI.

- Ce sont les jeunes Canadiens, parmi les divers groupes d'âge, et les résidents du Québec et des provinces de l'Atlantique, parmi les provinces ou régions, qui possèdent moins bien les notions financières.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 9 nov. 2012) - Alors que le mois de la littératie financière bat son plein, BMO Groupe financier a publié aujourd'hui son deuxième rapport annuel sur la littératie financière, qui mesure les connaissances et la compréhension des Canadiens en matière de finances personnelles.

Tout comme en 2011, la plupart des Canadiens se donnent la note de passage pour ce qui est de leurs connaissances en matière de finances personnelles, près des trois quarts d'entre eux s'attribuant un B ou un C. Chose intéressante, la moitié (50 %) des Canadiens disent que leurs connaissances financières se sont améliorées depuis la crise financière de 2008.

Le rapport, basé sur un sondage effectué par Pollara, montre également que les Canadiens considèrent que leur connaissance de divers termes financiers s'est améliorée depuis l'an dernier. Les Canadiens considèrent qu'ils connaissent mieux les sujets suivants :

  • Régime enregistré d'épargne-retraite (REER) : 79 % vs 69 % l'an dernier.
  • Compte d'épargne libre d'impôt (CELI) : 72 % vs 64 %.
  • Certificat de placement garanti (CPG) : 62 % vs 60 %.

Cependant, malgré une hausse notable du niveau de leurs connaissances, les Canadiens considèrent toujours qu'ils connaissent mal les sujets suivants :

  • Régime enregistré d'épargne-invalidité (REEI) : 23 % vs 15 %.
  • Fonds négociables en bourse (FNB) : 24 % vs 14 %.
  • Régime de réinvestissement de dividendes (RRD) : 25 % vs 14 %.

Pour leur part, les Québécois et les résidents des provinces de l'Atlantique affichent un niveau de compréhension des produits ou concepts financiers nettement inférieur à ceux des Ontariens ou des résidents de l'Ouest canadien, comme en témoigne le tableau ci-dessous.

Connaissance de la terminologie par région

Terminologie Région
Canada Atl. Qué. Ont. Man./
Sask.
Alb. C.-B.
Régime enregistré d'épargne-retraite (REER) 79 % 63 % 74 % 86 % 79 % 83 % 79 %
Compte d'épargne libre d'impôt (CELI) 72 % 64 % 61 % 79 % 75 % 78 % 72 %
Certificat de placement garanti (CPG) 62 % 48 % 56 % 70 % 59 % 67 % 56 %
Intérêt composé 61 % 48 % 46 % 71 % 59 % 66 % 61 %
Fonds d'investissement 60 % 50 % 43 % 70 % 65 % 71 % 60 %
Régime enregistré d'épargne-études (REEE) 56 % 48 % 47 % 61 % 63 % 64 % 58 %
Sécurité de la vieillesse (SV) 55 % 59 % 46 % 61 % 52 % 54 % 53 %
Amortissement 52 % 35 % 39 % 62 % 48 % 55 % 53 %
Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) 51 % 46 % 42 % 61 % 45 % 52 % 45 %
Régime de réinvestissement des dividendes (RRD) 25 % 21 % 22 % 31 % 15 % 26 % 23 %
Fonds négociable en bourse (FNB) 24 % 23 % 22 % 30 % 19 % 25 % 17 %
Régime enregistré d'épargne-invalidité (REEI) 23 % 28 % 23 % 26 % 22 % 21 % 16 %

« L'amélioration de la littératie financière des Canadiens est essentielle au bien-être financier des familles et à la santé de l'économie en général, a déclaré L. Jacques Ménard, président de BMO Groupe financier au Québec et vice-président du Groupe de travail sur la littératie financière. Toutes les parties concernées, y compris les institutions financières, le gouvernement fédéral et le gouvernement du Québec devraient poursuivre leurs efforts pour améliorer la littératie financière », a ajouté M. Ménard.

La connaissance des concepts financiers

Le sondage BMO a mesuré la compréhension qu'ont les Canadiens et les Québécois de termes financiers courants, de produits et de programmes, en les interrogeant sur trois sujets financiers élémentaires. Le sondage nous apprend ce qui suit :

  • Les Canadiens ont raison de s'accorder de bonnes notes pour leur compréhension du REER, 80 % d'entre eux, dont 76% au Québec, ayant répondu correctement qu'on ne paie de l'impôt sur les sommes investies dans un REER que lorsqu'on les retire.
  • La majorité (68 %) des répondants, dont 66% des Québécois, ont reconnu que des versements hypothécaires hebdomadaires permettent de rembourser un prêt hypothécaire plus rapidement.
  • Un peu plus de la moitié (57 %) des répondants comprennent l'avantage que représentent les intérêts composés, mais seulement 47% des répondants québécois.

Selon les conclusions du rapport, la bonne compréhension des questions sur la littératie financière est liée à l'âge, la majorité des répondants (54 %) de moins de 30 ans obtenant les moins bonnes notes. De plus, neuf jeunes Canadiens sur dix (87 %) pensent qu'ils auraient avantage à suivre un cours d'initiation aux finances personnelles et 73 % des répondants croient qu'ils bénéficieraient d'un cours d'introduction aux finances personnelles.

« Ces observations font ressortir la nécessité de programmes de littératie financière destinés, entre autres, aux jeunes, afin de s'assurer qu'ils acquièrent de solides connaissances financières tôt dans leur vie », a souligné L. Jacques Ménard. Ce dernier a précisé que l'étude BMO démontre le bien-fondé du travail entrepris conjointement par les membres de Finance Montreal, l'Autorité des marchés financiers, le Ministère des finances, le Ministère de l'éducation et Cirano afin de réintroduire, d'ici quelques années, dans les écoles publiques du Québec un cours d'éducation économique.

Dans le cadre de son engagement à clarifier les questions d'argent, et à l'occasion du Mois de la littératie financière au Canada, BMO publie un conseil financier par jour pendant tout le mois de novembre. Pour en apprendre davantage sur les conseils financiers de BMO, visitez www.bmo.com.

Pour de plus amples renseignements sur la littératie financière, BMO encourage les Canadiens à visiter le site Mois de la littératie financière du gouvernement du Canada, ainsi que la ressource en ligne Connaissances financières de BMO.

Le sondage dont les résultats sont mentionnés dans le rapport sur la littératie financière de 2012 a été effectué par Pollara auprès d'un échantillon aléatoire de 1 000 Canadiens âgés de 18 ans et plus, entre le 25 et le 29 octobre 2012. Un échantillon probabiliste de cette taille aurait produit des résultats comportant une marge d'erreur de ± 3,1 %, 19 fois sur 20.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif totalisant 542 milliards de dollars et d'un effectif de plus de 46 000 employés au 31 juillet 2012, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires au détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires.

Renseignements