Integra Gold Corp.
TSX CROISSANCE : ICG

Integra Gold Corp.

14 mars 2014 12h49 HE

Rapport technique IN 43-101 d'Integra Gold sur la mise à jour des ressources du projet Lamaque en date du 28 janvier 2014 publié sur SEDAR

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 14 mars 2014) - Points marquants du communiqué de presse :

  • Un rapport technique IN 43-101, comprenant une mise à jour des ressources du projet aurifère Lamaque est maintenant disponible sur SEDAR et sur le site Web de la Société.
  • Environ 40 000 mètres nouvellement forés sur le projet Lamaque n'ont pas encore été intégrés dans cette mise à jour des ressources.

Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE:ICG) (« Integra » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer qu'elle a reçu et déposé sur SEDAR le rapport technique indépendant IN 43-101 (le « Rapport »), comprenant la mise à jour de l'estimation des ressources minérales pour le projet aurifère Lamaque (« Lamaque ») situé à Val-d'Or au Québec, comme indiqué dans le communiqué de presse de la Société en date du 28 janvier 2014. Les ressources supplémentaires énumérées dans cette estimation ont été calculées après la date butoir pour les données de l'évaluation économique préliminaire (« PEA ») récemment annoncées, et n'ont donc pas été intégrées dans le PEA. Pour plus de précisions, il ne s'agit pas du Rapport technique 43-101 pour le PEA, qui a été annoncé le 10 mars 2014 et qui sera déposé sur SEDAR dans les 45 jours suivant cette annonce.

Récapitulatif des ressources

Les ressources globales indiquées pour le projet Lamaque ont augmenté de 14 % à 756 280 onces et les ressources présumées ont augmenté de 9 % à 293 710 onces par rapport à l'estimation précédente. Il reste un potentiel considérable d'augmentation des ressources actuelles, latéralement et en profondeur, dans la majorité des filons ou des zones minéralisées du projet Lamaque. Trois cibles supplémentaires forés en 2012 et 2013, la Cheminée nº 5, le zone Triangle Sud et la Mine nº 3 n'ont pas encore été ajoutés à la base de ressources du projet Lamaque. Environ 40 000 mètres nouvellement forés sur ces trois zones, ainsi que sur les zones Triangle et Parallèle, n'ont pas encore été intégrés dans l'estimation globale des ressources du projet Lamaque.

Récapitulatif des ressources globales du projet aurifère Lamaque mises à jour

Ressources indiquées Ressources présumées
Teneur limite Onces Teneur
(g/t AU)
Tonnes Onces Teneur
(g/t AU)
Tonnes
3 g/t Au 756 280 7,1 3 325 300 293 710 10,8 851 400
5 g/t Au 569 410 9,8 1 812 100 258 850 13,9 582 300

L'estimation des ressources mise à jour déposée aujourd'hui sur SEDAR concerne deux dépots supplémentaires du projet Lamaque : la Veine nº 6 et la zone Seize. De même que pour d'autres filons du projet Lamaque, la minéralisation aurifère est contenue dans des veines de quartz-tourmaline-pyrite. La roche-hôte contenant la minéralisation aurifère dans la zone Seize est un sill de diorite, semblable aux autres gisements du projet Lamaque. Les roches-hôtes de la Veine nº 6 sont des roches volcaniques de composition mafique, ce qui en fait la troisième zone du projet Lamaque, y compris la nouvelle découverte dans la zone du Triangle Sud, trouvée hors de la roche-hôte intrusive habituelle.

Le rapport, daté du 11 mars 2014, a été préparé selon la norme canadienne IN 43-101 et conformément aux normes de l'ICM sur les ressources et les réserves minérales, sous la supervision de personnes qualifiées indépendantes. Le rapport a été préparé et rédigé par Alain-Jean Beauregard, géologue de Geologica Inc., Daniel Gaudreault, ingénieur géologue de Geologica Inc., et Christian D'Amours, géologue membre de l'OGQ, de Géopointcom.

La Société a également annoncé qu'elle avait conclu une entente de service avec Mi3 Communications Financières Inc. qui fournira au nom de la Société des services de relations avec les investisseurs au Québec. La Société continue d'étendre et d'adapter ses efforts de marketing et travaillera en étroite collaboration avec Mi3 pour communiquer l'histoire d'Integra à l'avenir.

La Société a annoncé qu'elle avait octroyé 300 000 options sur actions conformément à son régime d'options d'achat d'actions. Les options sont proposées au prix de 0,34 $ et expirent le 13 mars 2021.

Projet et profil de la Société

Le projet aurifère Lamaque d'Integra est situé au cœur du champ aurifère de Val-d'Or dans la province du Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec est considéré comme l'une des meilleures régions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement disponibles.

L'objectif premier de la société est d'établir l'existence de ressources minérales supplémentaires, tout en faisant progresser les ressources actuelles jusqu'à l'étape de la production. Le projet se divise en trois principaux groupements de minéralisation, les groupements Nord, Sud et Ouest. Le groupement Nord est constitué des zones Parallèle, Fortune, de la Cheminée nº 5 et la Mine nº 3, et situé à environ 1 km du groupement Sud qui comprend la Cheminée nº 4 et les zones Triangle et Triangle Sud. La zone Seize et la Veine nº 6 forment le groupement Ouest.

Personnes qualifiées (« PQ »)

Le projet d'exploration Lamaque est sous la supervision directe d'Hervé Thiboutot, ingénieur, premier vice-président de la Société, et de François Chabot, ingénieur, directeur des opérations et de l'ingénierie de la Société. M. Thiboutot et M. Chabot sont tous deux des personnes qualifiées conformément à la définition de la Norme canadienne IN 43-101. Alain-Jean Beauregard, géologue, Daniel Gaudreault, ingénieur géologue, de Geologica Inc., et Christian D'Amours, géologue membre de l'OGQ, sont responsables de la réalisation du rapport technique de 2014 et des mises à jour des ressources respectivement; tous les trois sont des PQ indépendantes conformément à la définition de la Norme canadienne IN 43-101. Les personnes qualifiées de la Société ont examiné le contenu technique du présent communiqué.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong, Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

Twitter : http://twitter.com/integragoldcorp

Ni la Bourse de croissance TSX, ni son fournisseur de services de règlementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX), n'assument de responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs :

Aucune bourse de valeurs, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de réglementation n'a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans les présentes. Les présentes contiennent des « énoncés prospectifs » concernant le futur rendement financier ou d'exploitation d'Integra Gold Corp. (« Integra » ou la « Société ») et d'autres énoncés qui expriment les attentes ou les estimations de la direction relatives à des développements, des circonstances ou des résultats futurs. En règle générale, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation de termes tels que « cherche », « pense », « anticipe », « prévoit », « continue », « budget », « prévu », « estime », « s'attend à », « prévoit », « à l'intention », «projette », « prédit », « propose », « potentiel », « objectifs » et des variations de ces mots et expressions, ou par des déclarations selon lesquelles certaines actions, événements ou résultats « peuvent », « feront », « pourront », « seraient », « devraient » ou « pourraient » « être pris », « se produire » ou « être atteints ». Les énoncés prospectifs inclus dans les présentes comprennent des déclarations concernant les ressources potentielles en matière de minéralisation et de minéraux, le scénario d'exploitation minière proposé pour le projet aurifère de Lamaque Sud, y compris des renseignements relatifs à l'infrastructure de soutien, la durée de vie potentielle de la mine, les taux d'emploi et les effets des mesures prises pour atténuer les impacts locaux, ainsi que les dates prévues d'achèvement de l'exploration et du forage, les résultats d'exploration, les coûts estimés et futurs d'exploration et d'administration, l'achèvement des études de cadrage, l'évaluation économique préliminaire, les études de préfaisabilité ou de faisabilité, et les plans et objectifs de futurs d'Integra. Alors que tous les énoncés prospectifs impliquent des risques et des incertitudes, ces énoncés sont fondés sur certaines hypothèses que la direction d'Integra estime raisonnables, y compris qu'elle sera en mesure d'obtenir un financement et à des conditions raisonnables, que ses objectifs actuels d'exploration et d'autres activités pourront être atteints, que son programme d'exploration et d'autres activités se dérouleront comme prévu, que les procédures concernant l'impact communautaire et environnemental fonctionneront comme prévu, que la conjoncture économique générale ne changera pas de manière défavorable, qu'Integra ne sera pas victime d'accidents, de conflits sociaux, de pannes ou de manque de matériel, et que toutes les approbations gouvernementales nécessaires à son programme d'exploration et à ses activités potentielles de mise en production seront obtenues en temps opportun et à des conditions acceptables.
Rien ne garantit que les énoncés prospectifs se révèleront exacts dans la mesure où les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés dans de tels énoncés prospectifs.
Les facteurs importants qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement des attentes d'Integra comprennent, entre autres, les résultats réels des activités actuelles d'exploration différents de ceux anticipés par Integra, les changements dans les paramètres du projet alors que les plans continuent à être améliorés, les changements dans les ressources minérales estimées, les cours futurs des métaux, l'augmentation des coûts de main-d'œuvre, de l'équipement ou des matériaux, la disponibilité des équipements, les dysfonctionnements imprévus des équipements, les accidents, les effets des conditions météorologiques et d'autres phénomènes naturels, les risques liés aux relations communautaires et aux activités des parties prenantes, et les retards dans l'obtention des approbations gouvernementales ou du financement.
Bien qu'Integra se soit efforcée d'identifier les importants facteurs qui pourraient amener les résultats réels à différer de manière significative, d'autres facteurs pourraient conduire à des résultats qui ne seraient pas ceux attendus, estimés ou prévus. Rien ne garantit que les énoncés prospectifs se révèleront exacts dans la mesure où les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés dans de tels énoncés prospectifs. Par conséquent, les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation, de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit suite à de nouvelles informations, évènements futurs ou autrement, sauf exigence légale.

Renseignements