Regroupement des organismes de promotion de Montréal métropolitain

Regroupement des organismes de promotion de Montréal métropolitain

21 févr. 2011 15h25 HE

Regroupement des organismes de promotion de Montréal métropolitain : Avis

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 21 fév. 2011) - Le Regroupement des organismes de promotion du Montréal métropolitain regroupe trente organismes qui œuvrent auprès des personnes handicapées physiques, sensorielles, organiques et troubles du langage. Notre mission en est une de promotion et de défense de droits. Nous venons de prendre connaissance du bilan 2009-2010 de la Politique à part entière : http://www.ophq.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/OPHQ_BilanAPE_Accessible_.pdf.

Dans son bilan, l'Office des personnes handicapées du Québec se targue que la majorité (87%) des moyens de mise en œuvre soit réalisée, en cours de réalisation ou encore en continu. L'OPHQ mentionne également dans son bilan que des crédits supplémentaires de 35M$ ont été injectés en Santé et Services sociaux grâce à la Politique à part entière. Ce qui est faux, car ce 35M$ représentait la troisième année du plan d'accès aux services obtenu grâce au lobby du milieu associatif, et ce, bien avant la Politique à part entière.

Le ROPMM se questionne sérieusement sur l'intégrité de l'OPHQ. Pour nos membres, l'OPHQ devrait promouvoir et défendre les droits des personnes ayant des limitations fonctionnelles, et non servir de vitrine à la bonne conscience du gouvernement. En effet, les droits et services destinés aux personnes ayant des limitations fonctionnelles ont diminué depuis la mise en œuvre de la Politique à part entière. On note les coupures dans les services de maintien à domicile, aucun crédit de développement pour favoriser l'employabilité des personnes ayant des limitations fonctionnelles (moratoire sur de nouveaux contrats d'intégration au travail, l'abolition du programme Interagir) et la remise en question du principe de l'intégration à tout prix dans les écoles. Ce ne sont là que quelques exemples de reculs depuis la mise en œuvre de la Politique à part entière.

C'est pourquoi nous rejetons le bilan de l'OPHQ. Comme d'autres partenaires, nous questionnons la pertinence et le libre arbitre de l'OPHQ, qui avoue lui-même n'avoir aucun pouvoir pour obliger les ministères à respecter leurs engagements dans la mise en œuvre de la Politique à part entière.

Renseignements

  • Source :
    Gabriel Bouchard
    Directeur du ROPMM
    ou
    ROPMM
    514-255-4888
    514-255-8887 (FAX)