Service correctionnel Canada

Service correctionnel Canada

02 mai 2017 14h11 HE

Réponse du Service correctionnel du Canada au rapport du Bureau de l'enquêteur correctionnel sur le décès en établissement de Matthew Hines

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 2 mai 2017) - Don Head, commissaire du Service correctionnel du Canada (SCC), a fait la déclaration suivante au sujet du dépôt du rapport intitulé Issue fatale : Enquête sur le décès évitable de Matthew Ryan Hines, du Bureau de l'enquêteur correctionnel (BEC).

« Au nom du Service correctionnel du Canada (SCC), je tiens à exprimer nos plus profondes et sincères condoléances à la famille et aux amis de Matthew Hines relativement au décès tragique de leur être cher. Je tiens aussi à présenter nos excuses à la famille de M. Hines pour l'inexactitude de l'information transmise au moment de son décès. Nos pensées restent avec eux tandis que nous nous efforçons d'apporter des changements importants en réaction aux enjeux qui ont contribué au décès de M. Hines.

Nous reconnaissons qu'il y avait des questions très préoccupantes en ce qui a trait au recours à la force contre M. Hines et à l'ensemble de la réaction à la situation d'urgence médicale qui a entraîné son décès. Le décès de M. Hines, comme tous les décès en établissement, est une tragédie, qui dans son cas aurait pu être évitée s'il y avait eu une série d'interventions différentes le 26 mai 2015. Nous tenons à assurer à la famille et aux amis de M. Hines, et à tous les Canadiens, que le SCC prend tous les cas de décès en établissement au sérieux et que nous avons à cœur de faire en sorte que les leçons importantes tirées de son décès soient dorénavant intégrées à notre réaction à des situations semblables.

Le rapport de l'enquêteur correctionnel fournit des renseignements supplémentaires et des recommandations qui viendront s'ajouter à notre plan d'action continu et aux mesures correctives que nous avons déjà prises à la suite du dépôt du rapport du comité d'enquête sur le décès de M. Hines. Au nom du SCC, j'accepte les recommandations formulées par le BEC. Notre réponse rend compte de notre détermination à tirer des leçons du décès de M. Hines et à constamment nous efforcer d'améliorer nos interventions en cas d'urgence médicale.

Mon équipe de la haute direction et moi-même continuons de travailler en collaboration à l'échelle nationale, régionale et des établissements pour respecter les engagements cernés dans notre plan d'action sur le décès de M. Hines. Par exemple, nous avons mis à jour nos politiques et amélioré nos programmes de formation, y compris l'ajout de nouveaux exercices de simulation fondés sur certains facteurs précis du dossier. Nous savons qu'il reste du travail à faire pour prévenir les décès en établissement. Notre réponse au rapport du BEC nous permettra, concrètement, de voir à ce que les réactions aux situations d'urgence médicale soient plus rapides et appropriées et à ce qu'elles visent avant tout à protéger la vie. Le SCC continuera de faire tout ce qui est en son pouvoir pour apporter les améliorations nécessaires et de veiller à ce que tous les membres du personnel et les nouveaux employés comprennent bien les obligations que leur imposent la loi et les politiques. »

Liens connexes

Réponse du Service correctionnel du Canada au rapport Issue fatale : Enquête sur le décès évitable de Matthew Ryan Hines

Issue fatale : Enquête sur le décès évitable de Matthew Ryan Hines

Compte Flickr du SCC - Pénitencier de Dorchester

Suivez le Service correctionnel du Canada (@SCC_CSC_fr) sur Twitter.

Pour plus d'information, visitez le site Web suivant : www.csc-scc.gc.ca.

Renseignements