Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

19 déc. 2008 14h32 HE

Report d'impôt qui profite aux agriculteurs du nord de la Colombie-Britannique

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 19 déc. 2008) - Le gouvernement du Canada offre un report d'impôt pour 2008 aux éleveurs qui ont été victimes de la sécheresse dans les régions désignées du nord de la Colombie-Britannique. M. Gerry Ritz, ministre fédéral de l'Agriculture, a annoncé aujourd'hui que les éleveurs qui en étaient venus à vendre leur bétail pour éviter des pertes financières en raison de la sécheresse seront admissibles à un report d'impôt d'un an sur les revenus générés par ces ventes en 2008.

"Les éleveurs doivent être en mesure de prendre des décisions commerciales judicieuses lorsqu'ils font face à une sécheresse, a déclaré le ministre Ritz. Ce gouvernement veille à ce que les éleveurs puissent se remettre de la sécheresse de l'été dernier, qui les a obligés à vendre leur bétail. Les éleveurs pourront utiliser ces économies pour reconstituer leurs troupeaux au printemps."

Ce report d'impôt a été mis en place à la suite de l'examen des données de la période de croissance de 2008 concernant le rendement des cultures fourragères, le taux de précipitation, le taux d'humidité du sol et l'approvisionnement en eau. Il donne une option de gestion aux propriétaires de troupeaux de reproduction. Les propriétaires de troupeaux de reproduction du district régional de Peace River (Colombie-Britannique), qui ont été obligés de vendre une partie ou la totalité de leur troupeau en 2008 en raison de la sécheresse, sont admissibles au report d'impôt.

Les éleveurs qui ont réduit leur troupeau reproducteur d'au moins 15 p. 100 sont admissibles au report d'impôt. Si le taux de réduction du troupeau se situe entre 15 p. 100 et 30 p. 100, l'éleveur peut dans sa déclaration reporter 30 p. 100 des revenus nets générés par les ventes. Si le troupeau a été réduit de 30 p. 100 et plus, l'éleveur peut reporter 90 p. 100 des revenus nets des ventes.

"L'agriculture est la base de notre économie, plus particulièrement en période d'instabilité économique, a souligné le ministre Ritz. Le gouvernement actuel continuera à veiller à ce que les éleveurs puissent affronter les soubresauts économiques et continuer à être le moteur de l'économie canadienne."

Les éleveurs de bétail admissibles pourront demander ce report d'impôt lorsqu'ils rempliront leur déclaration de revenus pour l'année 2008. On leur recommande de communiquer avec le bureau des services fiscaux de l'Agence du revenu du Canada de leur région.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    Meagan Murdoch
    Attachée de presse
    613-759-1059