Ressources Appalaches inc.
TSX CROISSANCE : APP

Ressources Appalaches inc.

25 oct. 2006 10h00 HE

Ressources Appalaches : Nouvelle découverte d'uranium

RIMOUSKI, QUEBEC--(CCNMatthews - 25 oct. 2006) - Ressources Appalaches (TSX CROISSANCE:APP) annonce la découverte d'un indice d'uranium sur la nouvelle propriété Ashini au nord de Godbout au Québec. La propriété est détenue à 100% par Appalaches et couvre une superficie de 30 km2. Un échantillon prélevé par rainurage a révélé une teneur de 0,22 % uranium (0,26 % U3O8) sur 30 cm dans une veine de pegmatite. Cette teneur est importante car elle est environ 5 fois plus élevée que la teneur de certains gisements de classe mondiale qui sont exploités à des teneurs entre 0,03 et 0,05 % U3O8 dont la mine Rossing au Namibie.

Actuellement la veine de pegmatite est exposée sur une étendue de huit mètres par un mètre et est ouverte dans toutes les directions. La veine sera échantillonnée systématiquement et les travaux de décapage en cours permettront de déterminer l'orientation et l'épaisseur de la veine. Les veines environnantes seront aussi échantillonnées pour évaluer l'ampleur du réseau de pegmatite. Une grande structure régionale de plus de 50 kilomètres, marquée par un fort contraste magnétique, traverse la propriété. Comme le souligne le géologue Alain Hupé : "la minéralisation en uranium pourrait être associée ou contrôlée par cette structure régionale et démontre le potentiel de nos propriétés dans cette région."

Avec quatre autres propriétés uranifères a proximité de cette grande structure régionale, Appalaches contrôle environ 155 km2. Sur ces propriétés, deux autres veines de pegmatite avec des teneurs de 0,06% et 0,07% U ont été découverte respectivement à 1,7 kilomètre au sud et 25 kilomètres au nord. La compagnie est très optimiste de découvrir plusieurs autres veines uranifères étant donné que le secteur est peu exploré et que seulement les chemins principaux ont été prospectés. La prospection et la cartographie de la propriété sont présentement en cours.

Les échantillons ont été analysés par la méthode "Delayed Neutron Counting (DNC)" au laboratoire Actlabs.

Le contenu de ce communiqué de presse a été préparé par le géologue Alain Hupé, personne qualifiée NI 43 101. La Bourse de Croissance TSX n'accepte aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué de presse.

Renseignements