Ressources Brunswick inc.
TSX CROISSANCE : BRU

Ressources Brunswick inc.

26 mai 2015 14h04 HE

Ressources Brunswick : Mise à jour sur la propriété Chester

ROUYN-NORANDA, CANADA--(Marketwired - 26 mai 2015) - Ressources Brunswick inc. (la « Société » ou « Brunswick ») (TSX CROISSANCE:BRU) est heureuse d'annoncer le bilan du programme d'exploration préalablement réalisé sur la partie ouest de la propriété Chester, située au centre nord du Nouveau-Brunswick, Canada. Les claims sont situés à environ 55 km ouest nord-ouest de la ville de Miramichi ou à 35 km de Sunny Corner et à 72 km au sud-ouest de Bathurst. Elle est située dans la limite sud du camp minier principal de Bathurst, tel que démontré dans la carte incluse du camp minier de Bathurst.

Un vaste programme d'exploration de sol a été effectué sur la portion ouest de la propriété Chester, se concentrant principalement sur le flanc ouest du ruisseau Clearwater dans un secteur qui n'a pas été exploré depuis la fin des années 1950. L'objectif était d'explorer la possibilité de découvrir des zones minéralisées additionnelles près de la surface similaires aux zones connues de Chester cuivre et SMV. Il a déjà été confirmé par un ancien opérateur (First Narrows 2004 et forage historique de 1967-68) que le gîte de la zone principale de veinules de cuivre se trouve à 500 à 700 mètres à l'ouest de la ressource calculée.

En juillet et en août 2014, Ressources Brunswick inc. a réalisé un total de 1 103 mètres de forage au diamant avec 10 forages courts dans la portion ouest de la propriété Chester (claims de Chester West), tel qu'illustré sur le plan de localisation des sondages joint aux présentes. L'objectif de ce programme était de vérifier les anomalies géochimiques de sol découvertes et répertoriées dans le programme d'échantillonnage de sol détaillé réalisé par Ressources Explor inc. en 2013 (Communiqué de presse du 2 décembre 2013). Le programme était également pour vérifier la géologie sous-jacente pour la structure et les lithologies parce que la stratigraphie est relativement plane dans ce secteur du camp. La nature plane de la stratigraphie et la rareté des affleurements fait qu'il est difficile d'interpréter ce qui se passe à aussi peu que 30 cm sous la surface d'un affleurement, notamment l'épaisseur et les lithologies des unités stratigraphiques.

Les sondages CHS 14-01 à CHS 14-04 ont été forés pour vérifier la source d'une importante et dominante anomalie de sol en plomb provenant du programme d'échantillonnage de 2013. Il y a également une anomalie de zinc et de cuivre plus faible dans la même tendance. Ces 4 sondages ont tous recoupé de la minéralisation de plomb et de zinc même si celle-ci est du remplissage de fractures dans les roches felsiques. Les sondages ont tous été arrêtés dans la zone des 104 à 131 mètres et ont recoupé une série de roches volcanique felsiques interstratifiées avec des sédiments.

Le sondage CHS 14-01 a recoupé une section de 13,35 mètres de roches felsiques avec une unité de sulfures minéralisés contenant du plomb et du zinc éparpillé près de la surface. Ceci correspond à une unité similaire découverte à proximité dans les affleurements sur la route d'accès. Elle traverse une série de roches felsiques et sédimentaires jusqu'à ce qu'elle traverse une faille de 91,4 à 93,9 mètres, après quoi elle retourne dans une unité de feldspath, laquelle semble être la formation du ruisseau Clearwater. Les deux unités sont altérées mais seulement le sommet des unités a retourné de la minéralisation de plomb et de zinc. Ce sondage a confirmé la faille présumée et interprétée et a également confirmé la présence d'une minéralisation de métaux de base dans cette unité. (La formation du ruisseau Clearwater est l'unité stratigraphique hôte pour la couche contenant le gîte Chester SMV et la zone de veinules de cuivre Chester, situés à environ 2 kilomètres à l'est).

Le sondage CHS 14-02 a été foré 50 mètres derrière et au sud du sondage CHS 14-01. Il est également implanté dans les sédiments et par la suite, il traverse une couche de roches felsiques. Il a recoupé une unité felsique de 16,35 mètres d'épaisseur juste sous les sédiments. Cette unité est également feldspathique et pyritique et altérée en chlorite et en séricite et renferme des sulfures éparpillées et disséminées incluant des sulfures de plomb, de zinc et de cuivre. Même si les teneurs semblent basses, le sondage a été échantillonné dans son ensemble. Cette unité est corrélative avec une unité similaire dans le premier sondage et démontre la continuité de l'altération et de la minéralisation dans cet horizon, lequel semble être la formation du ruisseau Clearwater. Ceci suggère également que cet horizon semble s'épaissir vers le sud, puisqu'avec seulement 50 mètres de distance, l'épaisseur est supérieure de 3 mètres dans le second sondage. Tous les deux ont des caractéristiques similaires d'altération et de minéralisation. Le pendage obtenu est de 15° vers le sud.

Les sondages CHS 14-03 et CHS 14-04 ont été forés à environ 50 mètres plus au sud et à 100 mètres à l'est des deux premiers sondages. Ils ont également recoupé des couches de sédiments et de roches felsiques avec des quantités variables de sulfures, principalement de la pyrrhotine et de la pyrite avec un peu de chalcopyrite, de la galène et de la sphalérite (minéralisation de cuivre, de plomb et de zinc). Ces sondages ont été placés plus loin de la cible et étaient plus courts et semblent avoir été forés un peu trop courts. Il est recommandé qu'ils sont approfondis au moins jusqu'à 200 mètres chacun, sinon encore plus profondément. Il s'agit des premiers forages dans ce secteur et la géologie souterraine commence à peine à être découverte. Le modèle géologique est celui de Chester SMV et des zones de veinules de cuivre, à environ 1,5 km à 2 km vers l'est. Les détails quant à l'orientation et au pendage de la limite ouest de la zone ne sont pas encore définis et la limite ouest semble avoir un pendage différent que celui de la limite est.

Les sondages CHS 14-05 à CHS 14-10 étaient situés dans la section nord de la propriété et ont été forés pour vérifier une anomalie de cuivre dans le sol largement répandue, découverte en 2013. Le sondage CHS 14-05 a été foré pour vérifier une cible électromagnétique près de l'anomalie de sol et sous celle-ci. De 54,7 mètres à 72,25 mètres, il a recoupé de la minéralisation de chalcopyrite éparpillée avec de la minéralisation de pyrrhotine et de pyrite dans des roches felsiques avec des degrés variables d'altération, de talqueux à chloritique. La pyrrhotine allait de courtes épaisseurs massives avec de la chalcopyrite disséminée mais avec, dans l'ensemble, une quantité moindre de chalcopyrite d'environ 6 à 8 %. L'anomalie de sol coïncide avec le secteur où l'horizon minéralisé se projette à la surface.

Le sondage CHS 14-06 a été foré pour vérifier la même anomalie de cuivre que celle du sondage CHS 14-05 mais en forant un sondage vertical directement à l'intérieur de l'anomalie. La source de cette anomalie de cuivre a été découverte dans un substratum rocheux lessivé et érodé, consistant de roches felsiques altérées qui sont dans le même horizon que celui qui a été recoupé dans le sondage CHS 14-05 mais à 250 mètres vers le nord-ouest. Le sondage CHS 14-07 a été foré verticalement à environ 200 mètres au sud du sondage CHS-14-06. De 9,5 mètres à 36,8 mètres, il a recoupé des roches felsiques altérées (probablement la formation du ruisseau Clearwater) avec de la chalcopyrite, de la pyrite et de la pyrrhotine éparpillée et disséminée. De 29,75 mètres à 30,9 mètres, une zone de pyrrhotine massive à semi-massive a été recoupée qui contient de la chalcopyrite disséminée. La roche hôte est la formation du ruisseau Clearwater.

Les sondages CHS 14-08, CHS 14-09 et CHS 14-10 ont été forés pour vérifier d'autres portions de l'anomalie de sol. Ils ont connu un succès mitigé puisque le lessivage de l'horizon anomal avait retiré la majorité du cuivre du substratum rocheux près de la surface. Il est à noter que le substratum rocheux anomal est plat et peu profond. Le sondage CHS 14-08 a recoupé des sédiments et quelques roches felsiques et s'est arrêté dans une roche non identifiée, calcaire d'apparence basaltique. Le sondage CHS 14-09 a été foré verticalement jusqu'à une profondeur de 137 mètres, arrêtant dans une série de rhyolites, de basaltes et de matériel porphyrique feldspathique, que l'on soupçonne être une extension à l'ouest de la formation de la rivière Sevogle, surjacent la formation du ruisseau Clearwater.

En résumé, le programme de forage de 2014 montre des signes d'une minéralisation potentielle largement répandue dans un secteur de la propriété qui n'avait pas été préalablement été exploré de façon énergique et qui n'avait pas été foré pendant plus de 50 ans.

Les six derniers sondages ont démontré qu'une anomalie aérienne électromagnétique (AEM) qui avait été décelée dans plusieurs levés aériens depuis 1996 a une source in-situ dans le substratum rocheux et qu'elle est provoquée par une couche de sulfures massifs contenant de la minéralisation de cuivre disséminée. L'extension en aval-pendage de cette zone devrait maintenant être envisagée comme une cible d'exploration valide puisqu'elle a tous les bons types de roches et les bons âges pour cette partie du camp minier de Bathurst, tel que déterminé en utilisant Chester SMV et les zones de veinules de cuivre comme modèle.

Les quatre premiers sondages ont prolongé l'horizon productif de Chester non seulement à l'ouest d'environ un kilomètre au-delà de tout forage historique mais ils pourraient également prolonger le pendage jusqu'à la surface dans une zone qui n'était pas connue préalablement. Du forage additionnel est requis.

Christian Dupont, ingénieur, est la personne qualifiée responsable de l'information contenue dans ce communiqué de presse.

Ressources Brunswick inc. est une compagnie publique inscrite à la Bourse de croissance TSX (TSXV-BRU).

Ce communiqué de presse a été préparé par Ressources Brunswick inc. La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

La Société

Ressources Brunswick inc. est une compagnie canadienne de ressources naturelles détenant des propriétés minières en Ontario et au Nouveau-Brunswick. Brunswick se concentre actuellement sur l'exploration du camp minier de Bathurst. Le camp minier de Bathurst est là où 47 dépôts SMV (sulfures massifs volcaniques) ont été découverts jusqu'à maintenant, y compris les mines Brunswick No. 12 et Brunswick No. 6 où plus de 130 000 000 tonnes de minerai de métaux de base ont été produites jusqu'à maintenant. La propriété principale de Ressources Brunswick est le projet Chester cuivre et SMV situé dans le camp minier de Bathurst. Les ressources minérales de Chester (Communiqué de presse de Ressources Explor du 10 avril 2014) sont les suivantes :

Estimation des ressources minérales - Dépôt Chester (7 mars 2014)

Catégorie Coupure
(Cu %)
Ktonnes Cu
(%)
Zn
(%)
Ag
(g/t)
Dans la fosse
Mesurées 0,5 101 1,87 0,14 6,7
Indiquées 0,5 1 296 1,34 0,06 3,3
Mesurées et indiquées 0,5 1 397 1,38 0,06 3,5
Présumées 0,5 2 060 1,25 n/a n/a
Sous la fosse
Présumées 2,0 29 2,33 n/a n/a
Combinées
Mesurées 0,5 101 1,87 0,14 6,7
indiquées 0,5 1 299 1,34 0,06 3,3
Mesurées et indiquées 0,5 1 400 1,38 0,06 3,5
Présumées variable 2 089 1,26 n/a n/a

Note : Les ressources présumées sont basées principalement sur d'anciens résultats de forage qui ne possèdent pas suffisamment d'analyses de zinc et d'argent pour générer des teneurs de ressources pour ces éléments.

Robert Sim, un géologue consultant indépendant, était la personne qualifiée responsable de préparer le rapport technique, tel que défini dans le Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers (« Règlement 43-101 »), conformément au Formulaire 43-101 A1 (le « rapport technique »). M. Sim est un géologue comptant plus de 30 ans d'expérience principalement dans l'exploration de métaux de base et de métaux précieux, les opérations, la modélisation de ressources, l'évaluation de type faisabilité. M. Sim a travaillé sur des dépôts similaires de sulfures massifs volcaniques (SMV), incluant le dépôt Winston Lake en Ontario et le dépôt Cayeli en Turquie. M. Sim a obtenu l'aide du géo-statisticien Bruce Davis, Ph.D, FAusIMM, de BD Resource Consulting Inc

Le présent document peut contenir des énoncés prospectifs reliés aux activités de Brunswick ou à son secteur d'activité. Ces énoncés prospectifs sont basés sur les activités, des estimations, prévisions et projections. Ils ne sont pas une garantie de la performance future et comprennent des risques et des incertitudes qui sont difficiles à prédire et peuvent être hors du contrôle de Brunswick. Un nombre important de facteurs peuvent faire en sorte que les conséquences et résultats peuvent différer considérablement de ceux exprimés dans les énoncés prospectifs, y compris ceux présentés dans d'autres documents publics de la Société. De plus, ces énoncés se réfèrent à la date à laquelle ils ont été faits. Par conséquent, il ne faut pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Brunswick ne s'engage nullement à réviser ces énoncés prospectifs ni à publier une mise à jour pour tenir compte d'événements, de circonstances ou de faits postérieurs à la date du présent communiqué, qu'ils soient prévisibles ou non, à moins d'y être tenue selon les lois sur les valeurs mobilières applicables.

Pour voir les cartes associées à ce communiqué, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/1009066e.pdf

Renseignements