Ressources d'Arianne inc.

TSX CROISSANCE : DAN
FRANKFURT : JE9N
OTCBB : DRRSF


Ressources d

27 nov. 2012 19h31 HE

Ressources d'Arianne présente ses résultats du troisième trimestre de l'exercice 2012

SAGUENAY, QUÉBEC--(Marketwire - 27 nov. 2012) - Ressources d'Arianne Inc. (la « Société » ou « Arianne ») (TSX CROISSANCE:DAN)(FRANCFORT:JE9N)(OTCBB:DRRSF) a déposé aujourd'hui ses états financiers intermédiaires pour le trimestre terminé le 30 septembre 2012.

Au cours du troisième trimestre, Arianne a fait des progrès significatifs dans la mise en valeur du projet de phosphate Lac-à-Paul, notamment les suivants :

  • L'actualisation de l'étude de préfaisabilité a été effectuée. Le rapport confirme qu'en supposant une production de 3 millions de tonnes de concentré de phosphate par année, on obtiendra un taux de rendement annuel de 23,2 % et une récupération du capital sur 3,9 ans avant impôts. Ces résultats ne comprennent pas les estimations des ressources pour la minéralisation supplémentaire repérée au moyen des programmes de forage réalisés depuis la fin de 2011, qui ont confirmé que l'étendue longitudinale de la minéralisation de la zone Paul s'était accrue, passant de 1,3 km à 2,7 km.
  • On a procédé à la clôture d'un financement garanti de 11 M$ n'ayant entraîné qu'une dilution minimale.
  • La Société a lancé son étude de faisabilité en concluant un contrat avec Cegertec WorleyParsons. Des progrès notables ont été accomplis, la réalisation de cette étude étant prévue pour le deuxième semestre de 2013.
  • Les essais métallurgiques des minerais des zones Paul et Manouane ont considérablement progressé. Jacobs Engineering a obtenu le contrat de valider tous les travaux métallurgiques antérieurs et d'optimiser la conception des installations que l'on projette de construire à Lac-à-Paul. Jacobs a reçu des échantillons de minerai de plus de 50 tonnes et devrait réaliser des essais au banc d'ici la fin de l'année. Les essais pilotes et le rapport technique définitif devraient être achevés vers le milieu de 2013.
  • L'évaluation des impacts environnementaux a beaucoup progressé et sa version préliminaire devrait être présentée au cours du premier semestre de 2013.
  • Une troisième ronde de réunions a été tenue avec des membres de la communauté locale et des dirigeants des municipalités régionales afin de les informer de l'évolution du projet. Ce processus de consultation régional se poursuivra en 2013.

« En lançant son étude de faisabilité susceptible d'un concours bancaire, Arianne a choisi de s'associer avec des experts mondiaux dans le secteur de l'extraction de phosphate afin de s'assurer d'obtenir une analyse solide qui valide les résultats métallurgiques intéressants obtenus jusqu'à présent et confirme les réserves de phosphate importantes qui, d'après nous, existent sur la propriété Lac-à-Paul », a déclaré Bernard Lapointe, chef de la direction de la Société.

Sommaire financier

La perte nette pour le trimestre terminé le 30 septembre 2012 s'est établie à 1 585 171 $, contre 597 951 $ pour la même période en 2011. La perte plus élevée est principalement due à la mise en valeur accélérée du projet Lac-à-Paul et à l'augmentation des charges liées à la rémunération à base d'actions.

Au cours du troisième trimestre de 2012, la Société a consacré 3 360 011 $ à la mise en valeur du projet Lac-à-Paul dans une variété de secteurs, y compris aux fins de la rédaction de rapports techniques et de la réalisation de travaux de forage et de travaux routiers. La perte nette pour le trimestre comprend des charges liées à la rémunération à base d'actions de 1 174 143 $ (contre 365 750 $ en 2011) et représente la valeur des options d'achat d'actions émises pendant la période. Cette augmentation est principalement attribuable à un octroi de 1 025 000 options au cours du trimestre.

La perte nette pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2012 s'est chiffrée à 2 672 918 $, contre 614 763 $ pour la même période en 2011, en raison des mêmes facteurs que ceux qui sont mentionnés ci-dessus. Au cours de cette même période, la Société a consacré 6 624 851 $ à la mise en valeur du projet Lac-à-Paul, principalement aux fins de la rédaction de rapports techniques et de la réalisation de travaux de forage et de travaux routiers. Une hausse marquée des frais professionnels engagés dans le cadre de la transition des PCGR aux IFRS aux fins de l'établissement des états financiers pour 2011 a également contribué à l'augmentation de la perte.

On peut consulter les états financiers intermédiaires de la Société et le rapport de gestion y afférent pour le trimestre terminé le 30 septembre 2012, ainsi que sa notice annuelle pour l'exercice terminé le 31 décembre 2011, sur le site Web de la Société et sur SEDAR, au www.sedar.com. Sauf indication contraire, toutes les sommes qui figurent dans le présent communiqué de presse sont exprimées en dollars canadiens.

Le conseil d'administration de la Société annonce l'octroi de 250 000 options d'achat d'actions aux administrateurs dans le cadre de son régime d'options d'achat d'actions, sous réserve de l'approbation des organismes de réglementation. Les options peuvent être levées pendant une période de dix ans au prix de levée de 1,07 $ par action.

Au sujet des Ressources d'Arianne

Les Ressources d'Arianne (www.arianne-inc.com) met en valeur des gisements de phosphate-titanium à Lac-à-Paul, à environ 200 kilomètres au nord de la région de Saguenay/Lac-Saint-Jean, au Québec, Canada. Ces gisements devraient produire un concentré d'apatite ignée de qualité titrant 39 % de P2O5 et contenant peu ou pas de contaminant. La Société compte 68 millions d'actions en circulation.

Suivez Arianne sur :

Facebook : http://www.facebook.com/pages/Arianne-Resources-Inc/113071105425184

Twitter : http://twitter.com/arianne_dan

YouTube : http://www.youtube.com/user/ArianneResources

Flickr : http://www.flickr.com/photos/arianneresources

Resources Investing News : http://resourceinvestingnews.com/?s=Arianne

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements