Ressources Dianor inc.
TSX CROISSANCE : DOR

Ressources Dianor inc.

06 déc. 2007 14h57 HE

Ressources Dianor inc./Mise à jour : Projet diamantifère Leadbetter

VAL-D'OR, CANADA--(Marketwire - 6 déc. 2007) -

LE PRESENT COMMUNIQUE DE PRESSE N'EST PAS DESTINE A ETRE DIFFUSE PAR LES AGENCES DE TRANSMISSION DES ETATS-UNIS NI A ETRE PUBLIE AUX ETATS-UNIS.

Ressources Dianor inc. (TSX CROISSANCE:DOR) est heureuse de présenter à ses investisseurs une mise à jour sur l'avancement des travaux en vue de l'échantillonnage en vrac sur son projet diamantifère Leadbetter. Depuis le début de l'été, la compagnie a mis sur pied une équipe de consultants comprenant des experts dans les domaines de l'environnement, de l'ingénierie minière et de la minéralurgie afin de préparer la documentation et les études nécessaires pour l'obtention de permis et du plan de fermeture dans le cadre de l'échantillonnage en vrac. Cette étape étant pratiquement complétée, la compagnie prévoit déposer la documentation auprès du Ministère du Développement du Nord et des Mines (MNDM) dans les prochaines semaines.

Le programme d'échantillonnage en vrac est établi afin d'amasser une parcelle de diamants sur les différents faciès de conglomérat de Leadbetter des secteurs Nord et Centre. Cette parcelle permettra de déterminer une teneur et une valeur pour les diamants qui servira ultimement à évaluer la viabilité du projet. La Compagnie prévoit, au cours du programme, extraire approximativement 34 000 tonnes de conglomérat diamantifère qui produiront un poids de diamants compris entre 7 000 et 13 000 carats.

Le programme d'échantillonnage en vrac s'effectuera au moyen de deux rampes souterraines; une foncée dans le secteur Nord et une seconde dans le secteur Central de la propriété. Une cartographie géologique de surface détaillée a permis de localiser les contacts géologiques entre les différentes unités de conglomérat diamantifère et ainsi faciliter le positionnement des emplacements pour les rampes et les entrées des tunnels. Le développement (forage/dynamitage/déblaiement/extraction) des deux rampes d'exploration s'effectuera à la suite l'une de l'autre, en débutant par la rampe Nord. Les travaux progresseront à une cadence prévue de 2,9 m par jour. Les rampes devraient produire entre 15 000 et 19 000 tonnes de conglomérat diamantifère desquelles seront extraits entre 3 500 et 6 500 carats de diamants. La rampe Nord sera foncée selon une pente de 15 % et s'enfoncera sur 453 mètres de longueur avec une hauteur 4 mètres de hauteur et une largeur 4 mètres. La rampe Centrale sera identique à la rampe Nord, hormis une longueur totale de 333 mètres.

Au total 36 000 tonnes de matériel (21 000 t et 15 000 t des rampes Nord et Centrale respectivement) incluant 34 000 tonnes de conglomérat diamantifère seront extraites au cours des 18 mois que durera le programme d'échantillonnage en vrac. Approximativement 130 tonnes de conglomérat diamantifère seront extraites des rampes quotidiennement et usinées sur place au moyen d'une usine de traitement de vrac afin de produire un concentré de DMS. L'usine aura une capacité de traitement de 10 tonnes à l'heure. Un séparateur à rayons X sera utilisé pour extraire les diamants des concentrés de DMS et ceux-ci seront expédiés à un laboratoire indépendant pour le tri final, la pesée et le nettoyage des diamants.

Les résultats du traitement des quatre échantillons "60 tonnes" de conglomérat diamantifère de Leadbetter aux installations de Kennecott Canada de Thunder Bay en 2007, ont démontré que les procédés conventionnels pouvaient libérer et récupérer les diamants très efficacement. Le rendement dans la récupération des diamants, calculé en fonction des carats, était de 98,5 %. La norme de l'industrie diamantaire en phase de conception est fixée à 97 % (Communiqués de presse du 18 avril, 23 avril 2007 et 28 août 2007). Un suivi quotidien des teneurs diamantifères et de la distribution tout au long de la production permettra d'établir la distribution pour l'ensemble du conglomérat et de relever les zones/horizons ayant des contenus diamantifères élevés pour lesquels une évaluation et un échantillonnage plus approfondi pourra être effectué.

En plus de l'échantillonnage en vrac, un programme de forage au diamant de 6 000 mètres est prévu sur les secteurs Nord et Centre de la propriété diamantifère de Leadbetter afin de resserrer la maille. Le début des forages est prévu vers la fin du premier trimestre de 2008. Le programme de forage comprendra 30 trous verticaux espacés sur des intervalles de 30 mètres pour un total de 6 000 mètres de carottage de calibre HQ (47,6mm). Les carottes de HQ seront usinées afin de récupérer, en plus des diamants, les corindons et minéraux indicateurs afin de déterminer leur association et distribution avec les diamants. L'implantation des sondages vise à recouper le conglomérat de Leadbetter pour confirmer l'évaluation de sa continuité, son épaisseur, son contenu diamantifère, la variabilité des diamants ainsi que les paramètres géotechniques. Les données géologiques et géochimiques recueillies au cours des forages serviront dans l'élaboration finale du programme d'échantillonnage en vrac.

Les programmes d'échantillonnage en vrac et de forages additionnels font partie des recommandations comprises dans le rapport conforme au règlement 43-101 "Preliminary Tonnage Estimate for the Diamondiferous Conglomerates of the Leadbetter Diamond Project" daté du 29 août 2007 préparé pour Ressources Dianor inc. par Verley, D'Amours et Martel. M. Carl Verley, géo., agira à titre de personne qualifié indépendante en ce qui a trait aux différents aspects des programmes d'échantillonnage en vrac et de forages.

Dianor a confié à Hatch le mandat pour la planification et la mise en service de l'usine de traitement de vrac de 10 tonnes/heure qui comprend un séparateur en milieu dense (DMS) d'une capacité de 20 tonnes/heure pour usiner l'important échantillon en vrac prévu pour 2008-2009. Hatch est une compagnie qui offre une expertise en consultation et en ingénierie pour, entre autres, les industries minières et métallurgiques. M. Mike Rylatt agira à titre de consultant sénior dans la supervision des travaux de Dianor. M. Rylatt s'appuie sur une expertise de plus 25 années dans l'industrie diamantaire principalement dans les secteurs de la conception, de la mise en service et des opérations. Il ouvre au sein de l'industrie diamantaire canadienne depuis maintenant 14 années, en majeure partie, aux mines Ekati et Jericho et a participé à la conception et la mise en service de trois usines de traitement d'échantillons et de deux usines de production. Hatch a récemment complété et mis en service l'usine de DMS de 10 tonnes/heure du projet Foxtrot dans le centre du Québec pour Stornoway Diamond Corp.

Les services de GENIVAR de Val-d'Or, Québec furent retenus par Dianor afin de fournir le support technique en ingénierie au cours du programme d'échantillonnage en vrac et plus spécifiquement dans l'élaboration du plan de fermeture, condition essentielle à l'obtention du permis. GENIVAR fournit une vaste gamme de services en ingénierie, environnement et construction pour de nombreux secteurs, incluant les secteurs miniers et de la minéralurgie. Au cours des dernières années, l'entreprise fut impliquée dans plusieurs projets miniers au Canada et dans le monde et gère actuellement un portfolio de projets de plus de 1 milliard de dollars.

Dianor a aussi mandaté deux firmes d'experts en environnement soit Dickson Management Services de Wawa et Great Lakes Environmental Services de Sudbury pour effectuer diverses études requises dans le cadre du permis. Ces deux firmes fournissent des services en lien avec l'octroi de permis environnementaux, d'évaluations, d'approbations, d'hydrologie, d'érosion et du contrôle de la sédimentation, etc.

M. John Ryder, géo. est la personne qualifiée responsable du contenu technique de ce communiqué.

Ressources Dianor inc., compagnie d'exploration innovatrice qui concentre ses activités sur l'exploration diamantifère. Le projet diamantifère Leadbetter est son projet le plus avancé et il est situé à 12 kilomètres au nord-est de Wawa dans le nord de l'Ontario. Il s'agit d'un gisement diamantifère unique qui, en plus des diamants, contient de l'or, des saphirs et des rubis (communiqué de presse du 18 janvier 2007). Ce gisement constitue le plus ancien gisement diamantifère au monde, suite à une datation établie à 2,697 milliards d'années (communiqué de presse du 4 avril 2007).

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ni la sollicitation d'une offre de vente de titres aux Etats-Unis. Les titres n'ont pas été ni ne seront inscrits en vertu de la loi intitulée United States Securities Act of 1933, en sa version modifiée (la "Loi de 1933"), ni en vertu des lois sur les valeurs mobilières d'Etat et ne peuvent être offerts ni vendus aux Etats-Unis ou à une personne des Etats-Unis à moins qu'ils ne soient inscrits en vertu de la Loi de 1933 et des lois sur les valeurs mobilières d'Etat applicables ou qu'une dispense d'inscription ne soit ouverte.

La Bourse de croissance TSX n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse

Renseignements

  • Ressources Dianor inc.
    M. John Ryder, géologue
    Président
    819-825-7090
    819-825-7545 (FAX)
    ou
    Ressources Dianor inc.
    M. Daniel Duval
    Président du conseil
    819-825-7090
    819-825-7545 (FAX)
    info@dianor.com
    www.dianor.com
    ou
    Communications Financières S.D.N.L.
    M. Sylvain Laberge
    Relations avec les investisseurs
    514-380-5610
    slaberge@sdnlfinancial.com