Ressources minières Radisson inc.
TSX CROISSANCE : RDS

Ressources minières Radisson inc.

19 juil. 2012 08h00 HE

Ressources minières Radisson annonce la fermeture d'un placement de 200 000 $

ROUYN-NORANDA, QUÉBEC--(Marketwire - 19 juillet 2012) - Ressources minières Radisson inc. (TSX CROISSANCE:RDS) (« Radisson ») est heureuse d'annoncer qu'elle a complété un placement privé de 200 000$ le 18 juillet 2012.

Le placement totalisant 200 000$ est composé de 3 333 334 unités à un prix de 0.06 $ chacune. Chaque unité comprend une action ordinaire et un bon de souscription. Chaque bon de souscription donne droit à son détenteur d'acquérir une action ordinaire de Radisson, à un prix de 0,10 $, pour une période de 24 mois à compter de la date d'émission, soit jusqu'au 18 juillet 2014. Tous les titres émis dans le cadre du placement sont assujettis à une période de restriction à la revente de 4 mois.

Le produit du placement servira pour les dépenses administratives en plus de faire avancer le projet d'exploration et d'échantillonnage en vrac sous terre de la zone 36 via une rampe inclinée.

Trois administrateurs de Radisson ont participé au placement : Michel David (416 667 unités), Donald Lacasse (50 000 unités) et Luc Simoneau (50 000 unités), ce qui représente 15% du placement (31 000$). Suite au placement, ces administrateurs détiendront respectivement, 446 667, 356 569 et 214 528 actions sur les 67 718 540 actions en circulation de Radisson. Une telle participation constitue une "opération avec un personne apparentée" au sens du Règlement 61-101 - Mesures de protection des porteurs minoritaires lors d'opérations particulières ("Règlement"). Le conseil d'administration a toutefois déterminé que l'opération était dispensée de l'obligation d'une évaluation formelle et de l'approbation des porteurs minoritaires en raison du fait que ni la valeur marchande ni la contrepartie de l'opération ne dépassent pas 25% de la capitalisation boursière. La participation des administrateurs n'a été confirmée qu'au moment de la clôture et n'a donc pas fait l'objet d'une déclaration antérieure.

Dans le cadre du placement, un intermédiaire recevra une compensation de 10 % comptant, du montant levé (excluant les montants souscrits par des initiés).

À PROPOS DE RESSOURCES MINIÈRES RADISSON :

Radisson est une société d'exploration minière basée au Québec ayant des intérêts dans sept propriétés dans le Nord-Ouest québécois et dans une propriété dans le Nord-Ouest ontarien. Le principal actif de Radisson, la propriété O'Brien et Kewagama (la Propriété), est situé le long de la Faille de Cadillac. Cette propriété est l'hôte de la mine O'Brien qui est considérée comme le principal producteur d'or à fortes teneurs de la Ceinture de roches vertes de l'Abitibi (production de 1 302 000 t à 0,448 oz/t entre 1932-1955).

Les travaux d'exploration réalisés par la Société sur la propriété ont mené à la découverte d'une ressource indiquée de 218 540 onces (basée sur des ressources indiquées de 270 000 t à une teneur non coupée de 0,56 oz/t et des ressources inférées de 182 000 t à une teneur non coupée de 0,37 oz/t) définie dans le rapport conforme à la Norme 43-101 réalisé par Scott Wilson RPA en mai 2007.

Ces ressources sont toutes définies au-dessus du niveau 650 m, sont situées à plus de 800 m à l'est des chantiers de l'ancienne mine O'Brien et constituent une nouvelle découverte de minéralisation à forte teneur semblable à celle exploitée à l'ancienne mine O'Brien. Ces ressources sont comprises dans la zone aurifère nommée Zone 36.

En 2011 et 2012, la Société a réalisé, avec succès, deux campagnes de forages au diamant qui a mené à de nouvelles découvertes dans le secteur « est » du projet (Kewagama) un secteur très peu exploré et permis de continuer de définir l'extension de la minéralisation de la zone 36 vers l'est.

En parallèle, la Société procède à une étude interne et a commencé à planifier les travaux d'exploration et d'échantillonnage en vrac sous terre sur la zone 36.

L'accès se fera au moyen d'une rampe inclinée (15 %) de 4,5 m x 5 m conçue pour atteindre les niveaux 350, 500 et 750 pieds. La longueur prévue est présentement de l'ordre de 4600 m.

Cet accès permettra l'évaluation et l'échantillonnage en vrac de la zone 36, l'exploration et la découverte de zones aurifères (au moyen de forage sous terre) ainsi que la réalisation des études de faisabilité nécessaires relatives à l'exploitation et à la métallurgie.

La Bourse de croissance TSX n'accepte aucune responsabilité concernant l'authenticité ou l'exactitude des informations contenues dans ce communiqué de presse.

Renseignements