Ressources minières Radisson inc.
TSX CROISSANCE : RDS

Ressources minières Radisson inc.

23 août 2007 08h18 HE

Ressources minières Radisson organise un placement privé pour les travaux d'exploration avancée sur le projet de la mine O'Brien

ROUYN-NORANDA, QUEBEC--(Marketwire - 23 août 2007) - Ressources minières Radisson inc. (TSX CROISSANCE:RDS) (Radisson ou la Société) annonce son intention de procéder à un placement privé, sous réserve à l'approbation de la Bourse de croissance TSX, d'un montant de 1 500 000 $; la Direction de la Société prévoit fermer ce placement au cours de la première semaine de septembre 2007.

Au total, 3 055 556 actions catégorie A dites "accréditives" seront émises au prix de 0,36 $ par action, pour un produit de 1 100 000 $ et 1 333 333 actions catégorie A, seront émises au prix de 0,30 $ par action, pour un produit brut de 400 000 $. Ces actions seront placées auprès d'un investisseur par l'entremise de Valeurs mobilières Desjardins, à Montréal. Une commission de 8 % sur le produit lui sera payée à cet égard. Aucun bon de souscription n'est émis lors de ce financement.

Le produit net de cette émission sera utilisé notamment pour entreprendre les travaux d'exploration avancée sur la propriété O'Brien-Kewagama, localisée dans le secteur de Cadillac, au Québec, immédiatement à l'ouest de la propriété Wood-Pandora de Globex et Queenston et à six kilomètres à l'ouest de la mine Lapa, propriété de Mines Agnico-Eagle. La campagne de forages actuelle de la coentreprise Globex et Queenston a pour cible la zone aurifère Ironwood. Cette dernière a été découverte lors de forages en 2006, avec des intersections titrant 22,6 g/t Au sur 45,6 m, 28,6 g/t Au sur 10,1 m et 1,2 g/t Au sur 8,0 m. Selon Agnico-Eagle, les réserves en or probables de la mine Lapa seraient de 1,2 million d'onces (3,9 Mt à 9,1 g/t Au), le potentiel d'accroître les ressources demeurant ouvert en profondeur et vers l'est.

Principal producteur aurifère dans le camp minier de Cadillac du début des années trente jusqu'au milieu des années cinquante, soit lorsqu'elle était en activité, la mine O'Brien, propriété de Radisson, est reconnue pour ses teneurs élevées en or. En se basant sur les travaux d'exploration de Radisson et sur le rapport conforme à la Norme canadienne 43-101, daté du 9 mai 2007 et réalisé par Scott Wilson Roscoe Postle Associates Inc. (le "rapport SWRPA"), les teneurs aurifères de la zone 36 Est, située à 3600 pieds à l'est de la principale zone exploitée de l'ancienne mine O'Brien, sont comparables à la teneur moyenne en or du minerai de la mine O'Brien qui était de 0,448 oz/t. Les ressources actuelles indiquées pour la zone 36 Est, selon le rapport SWRPA, sont de 270 000 tonnes à une teneur en or non coupée de 0,56 oz/t ou de 0,36 oz/t Au en considérant une teneur de coupure de 0,17 oz/t Au. Des ressources inférées y ont aussi été définies. Le rapport SWRPA conclut qu'"Il existe un fort potentiel pour augmenter les ressources de la zone 36 Est au dessus du niveau 2000 et d'en découvrir de nouvelles en profondeur et latéralement, vers l'est." (Vous pouvez visionner le film Le retour de la vieille mine O'Brien, d'une durée de 22 minutes, sur le site WEB de la Société à www.radissonmining.com)

Selon les recommandations du rapport 43-101 et en se basant sur la planification interne de la Société, le produit net du financement annoncé précédemment permettra de commencer les travaux d'exploration avancée sur le projet O'Brien-Kewagama. Ceux-ci comprennent des forages en surface sur la zone 36 Est et sur d'autres cibles géologiques identifiées par les levés géophysiques aériens et les levés de polarisation provoquée terrestres, à l'est de la zone, vers la mine Kewagama, propriété de Radisson située immédiatement à l'ouest de la coentreprise Globex et Queenston.

Ce programme d'exploration sera sous la direction de l'équipe d'exploration hautement qualifiée de Radisson en Abitibi constituée de Dale Hendrick, ing., président du conseil d'administration et membre du comité de vérification de la Société, de Paul Cregheur, membre du conseil d'administration et consultant en exploitation minière ainsi que de Raynald Vincent, ing. (Québec) et géologue consultant pour la Société. M. Vincent veillera à la gestion et à la supervision de la campagne de forages sur le terrain.

La Bourse de croissance TSX n'accepte aucune responsabilité concernant l'authenticité ou l'exactitude des informations contenues dans ce communiqué de presse.

Renseignements