Ressources naturelles Canada

Ressources naturelles Canada

24 sept. 2007 21h09 HE

Ressources naturelles Canada : Forte progression du secteur minier canadien

WHISTLER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 24 sept. 2007) - Le secteur minier canadien affiche sa meilleure performance économique depuis bien des années : c'est sur cette note que les ministres des Mines des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont conclu aujourd'hui leur 64e rencontre annuelle. Les ministres ont convenu de poursuivre leurs efforts dans les domaines clés de l'efficacité réglementaire, du perfectionnement des compétences, de la recherche en technologie, géosciences et l'implication des autochtones. Ces efforts appuieront les perspectives économiques favorables du secteur minier et le Plan d'action pour l'industrie minière du Canada, dont les ministres ont convenu lors de la rencontre de l'an dernier.

En 2006 au Canada, l'industrie des minéraux et des métaux a contribué pour environ 40 milliards de dollars au PIB et fourni quelque 369 000 emplois. Cette solide performance économique devrait se maintenir, car on estime que les dépenses en exploration au Canada pourraient atteindre 2,5 milliards de dollars en 2007, une augmentation de 33 % par rapport à l'année précédente.

"La performance du secteur minier demeure impressionnante, a commenté le ministre des Ressources naturelles, l'honorable Gary Lunn. Pour l'avenir, les gouvernements et l'industrie doivent continuer de collaborer afin d'améliorer la compétitivité de l'industrie minière au Canada et soutenir sa croissance, tout en lui permettant de s'imposer comme un chef de file mondial en matière de responsabilité environnementale et de responsabilité sociale des entreprises."

"Je suis très encouragé par les progrès que les provinces et territoires et le gouvernement fédéral ont réalisés dans le dossier des mines, surtout en ce qui touche la réforme de la réglementation, a indiqué le ministre Krueger. Ce n'est qu'en travaillant de concert que les gouvernements, les collectivités, les populations autochtones et l'industrie pourront continuer de tirer parti d'un secteur minier dynamique et durable au Canada."

L'heure est venue pour les gouvernements et l'industrie de penser à l'avenir et de se préparer à affronter une concurrence mondiale intense et des replis cycliques. Pour donner suite à leur engagement de rehausser la compétitivité du secteur minier canadien, les ministres des Mines ont convenu :

i) d'évaluer la faisabilité d'une table de concertation sur les compétences et la capacité du secteur des ressources, regroupant l'industrie et les gouvernements, afin de s'attaquer à la pénurie de main-d'oeuvre qualifiée qui touche tous les secteurs des ressources;

ii) d'avaliser le Conseil canadien de l'innovation minière et de lui demander d'élaborer une stratégie pancanadienne sur la recherche et l'innovation dans le domaine minier, qui devra être présentée à la prochaine conférence des ministres des Mines en 2008. Les ministres conviennent de la nécessité d'arrêter une stratégie globale, adaptée aux besoins régionaux, qui s'appuie sur les centres d'excellence existants. Des solutions scientifiques et technologiques peuvent aider le secteur à relever nombre des défis auxquels il est confronté, dont l'amélioration de la productivité et de l'efficacité énergétique, la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs et la protection de l'environnement;

iii) de réaffirmer leur appui à l'égard de l'amélioration de l'information publique sur les géosciences au Canada afin de stimuler la prospection de nouvelles ressources minérales - des ressources essentielles au succès futur du secteur minier canadien.

Les ministres étaient unanimes à dire qu'il faut l'engagement des divers gouvernements, des populations autochtones, des collectivités, de l'industrie et des autres parties intéressées pour garantir la pérennité du secteur minier au Canada. Ainsi, ils ont demandé que des approches soient explorées, y compris l'élaboration de pratiques exemplaires impliquant les gouvernements, l'industrie et les populations autochtones.

De plus, les ministres se réjouissent du fait que les entreprises de prospection minérale ont reçu des explications de l'Agence du revenu du Canada à propos des dépenses d'exploration admissibles au Canada, qui englobent maintenant le coût des consultations communautaires et des études d'évaluation environnementale préliminaires.

Les ministres ont également discuté de plusieurs autres initiatives relatives à l'exploitation minière durable et à la protection de l'environnement, notamment les fermetures de mines et la réhabilitation des sites, ainsi que les mines orphelines et abandonnées.

Pour terminer, au cours d'une réunion conjointe, les ministres de l'Energie et des Mines ont convenu d'appuyer les processus existants et futurs axés sur l'amélioration de la réglementation en matière d'évaluations environnementales. Ils ont également convenu de collaborer avec le Conseil canadien des ministres de l'environnement et les organismes de réglementation afin de mettre au point des solutions pour améliorer les processus réglementaires, tout en continuant d'agir individuellement au sein de leurs gouvernements respectifs.

La conférence annuelle des ministres des Mines est une occasion pour les ministres des Mines des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux et pour les intervenants du secteur minier de discuter de l'avenir de l'industrie minière au Canada et de coordonner leurs interventions futures. La conférence sert également à garantir que l'industrie minière profite à chaque province et territoire, et que les Canadiens continuent d'en bénéficier maintenant et à l'avenir.

La 65e conférence annuelle des ministres des Mines aura lieu en 2008 à Saskatoon, en Saskatchewan.

Renseignements

  • Ressources naturelles Canada, Ottawa
    Alyson Robb
    Cabinet du ministre
    613-996-2007
    ou
    Ministère des Ressources énergétiques, minières et
    pétrolières de la Colombie-Britannique
    Jake Jacobs
    Agent des affaires publiques
    250-952-0629 ou Cellulaire : 250-213-6934