Ressources naturelles Canada

Ressources naturelles Canada

14 mai 2008 13h28 HE

Ressources naturelles Canada : Le gouvernement du Canada prend des mesures importantes à l'appui de la Stratégie pour le Nord

GATINEAU, QUEBEC--(Marketwire - 14 mai 2008) - L'honorable Gary Lunn, ministre des Ressources naturelles, et l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, ont annoncé aujourd'hui des investissements importants dans des projets de recherche qui feront progresser davantage la vision du gouvernement du Canada et sa stratégie pour le Nord.

Les ministres ont annoncé un nouvel investissement de l'ordre de 25 millions de dollars qui comprend 20 millions de dollars pour la cartographie du fond marin et les travaux connexes à l'appui du mémoire que prépare le gouvernement sur les limites extérieures du plateau continental du Canada, et 5,2 millions de dollars pour des projets liés à l'Année polaire internationale (API).

"Il s'agit d'engagements financiers majeurs qui nous permettront de pousser plus loin nos recherches et d'en apprendre plus sur notre région arctique, ce qui ouvrira de nouvelles possibilités économiques et sociales aux populations du Nord et à l'ensemble des Canadiens, a dit M. Lunn. Ces nouveaux investissements visent à réaliser un potentiel de prospérité."

"Notre gouvernement est en voie d'exécuter l'engagement pris par le premier ministre en vue de la création d'un Nord fort et prospère, a dit pour sa part M. Strahl. La vision claire et audacieuse que nous avons énoncée dans notre Stratégie pour le Nord constitue l'approche la plus avant-gardiste et la plus axée sur l'obtention de résultats pour cette région depuis le début des années 1960."

Dans le budget de 2008, 20 millions de dollars étaient prévus sur deux ans pour la collecte de données et le travail juridique en vue de la préparation du mémoire du gouvernement du Canada devant la Commission des limites du plateau continental des Nations Unies (la Commission) afin d'établir les limites du plateau continental étendu au-delà de 200 milles marins. Afin de garantir que le gouvernement du Canada puisse bien étayer ses arguments, les fonds alloués ont doublé pour atteindre près de 40 millions de dollars sur quatre ans.

"Ces investissements témoignent de la volonté du gouvernement d'obtenir la reconnaissance internationale des droits souverains du Canada dans le Nord", a déclaré le ministre des Pêches et des Océans, l'honorable Loyola Hearn. "Mener à bien la cartographie du fond marin dans les océans Arctique et Atlantique nous permettra de déposer un mémoire bien étoffé, à l'abri de toute contestation future de la part des pays voisins."

Le Canada a jusqu'en 2013 pour justifier sa position sur les limites extérieures de son plateau continental devant la Commission. Trois ministères fédéraux, soit Ressources naturelles, Pêches et Océans, et Affaires étrangères et Commerce international, travaillent de concert à élaborer ce dossier.

"La cartographie du plateau continental étendu du Canada et notre mémoire aux Nations Unies réaffirmeront la capacité du Canada d'explorer et d'exploiter ses ressources naturelles sur les 1,75 million de kilomètres carrés que représente ce plateau continental, soit environ la superficie des provinces des Prairies", a déclaré le ministre des Affaires étrangères, l'honorable Maxime Bernier.

Le second investissement, de 5,2 millions de dollars, ira à l'appui de projets de communications et de formation dans le cadre de l'API. Ces projets contribueront à expliquer à la population canadienne les recherches menées dans le cadre de l'API, à sensibiliser l'opinion aux questions touchant l'Arctique canadien et à renforcer notre capacité de recherche dans le Nord.

L'annonce a eu lieu lors d'un événement célébrant le 50e anniversaire de l'Etude du plateau continental polaire (EPCP), qui a acquis une solide réputation à l'échelle internationale pour le soutien offert aux chercheurs travaillant dans les conditions climatiques extrêmes du Grand Nord. L'EPCP joue un rôle d'une grande importance en permettant à la collectivité scientifique étudiant le Nord canadien d'y effectuer des recherches sur le terrain.

L'API constitue le programme international le plus important de l'histoire dans le domaine de la recherche scientifique axée sur les régions de l'Arctique et de l'Antarctique. Le Canada est l'un des chefs de file de cette initiative internationale majeure et, de tous les pays participants, il est celui qui investit les nouvelles sommes les plus importantes dans la recherche et la formation sur les régions polaires.

Pour en savoir plus au sujet de la Commission des limites du plateau continental des Nations Unies, on peut consulter le site suivant :
http://geo.international.gc.ca/cip-pic/geo/defining_cs-fr.aspx

Pour de plus amples renseignements sur l'Année polaire internationale, on peut aussi consulter le site : http://ipy-api.gc.ca/index_f.html.

POUR LES DIFFUSEURS :

Le gouvernement du Canada a annoncé de nouveaux fonds pour des projets de recherche dans le Nord. Des 25 millions de dollars annoncés, 20 iront à des travaux de cartographie du fond marin devant établir les limites extérieures du plateau continental du Canada, et 5,2 iront à des projets pour l'Année polaire internationale.

Les communiqués et les précis d'information de RNCan sont publiés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media.

Renseignements

  • Médias : Ressources naturelles Canada, Ottawa
    Bernadette Murphy
    Directrice des communications
    Cabinet du ministre
    613-996-2007
    ou
    Affaires indiennes et du Nord Canada, Gatineau
    Cabinet du ministre
    Josée Bellemare
    Attachée de presse
    819-997-0002
    ou
    Grand public :
    Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
    613-995-0947
    Télétype pour malentendants : 613-996-4397
    questions@nrcan.gc.ca