Ressources naturelles Canada

Ressources naturelles Canada

28 mai 2009 12h27 HE

Ressources naturelles Canada : Le gouvernement du Canada se lance dans la restructuration d'Energie atomique du Canada limitée

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 28 mai 2009) - Le gouvernement du Canada se lance dans la restructuration d'Energie atomique du Canada limitée (EACL) afin de tirer avantage de la relance de l'industrie nucléaire à l'échelle mondiale. Cette décision fait suite à un examen approfondi d'EACL.

"Notre gouvernement agit maintenant afin de renforcer l'industrie nucléaire canadienne en mettant l'accent sur la croissance, l'efficacité et le leadership, a déclaré l'honorable Lisa Raitt, ministre des Ressources naturelles. L'objectif ultime de cette restructuration est de tirer parti des investissements à long terme faits par le Canada dans l'énergie nucléaire et de renforcer l'industrie nucléaire du pays en ces temps d'expansion mondiale."

L'examen a été lancé en novembre 2007 dans le cadre de son engagement en matière de diligence raisonnable, de bonne gouvernance et de gestion responsable. Il avait pour objet de déterminer si la structure actuelle d'EACL était apte à doter la société d'Etat, son personnel et, par extension, l'industrie nucléaire canadienne, des outils requis leur permettant de participer pleinement au marché nucléaire mondial en expansion. Plusieurs facteurs ont été examinés : la nécessité de freiner les coûts, de maximiser le rendement du capital investi par les contribuables canadiens et d'optimiser les possibilités de développement pour l'industrie nucléaire canadienne. L'examen a reçu la participation d'un grand nombre de parties intéressées diverses et comprenait une analyse financière externe de la société d'Etat et des conditions du marché, l'étude de la restructuration sur les plans juridique et politique et l'examen approfondi des incidences des diverses options possibles sur les perspectives commerciales.

Le gouvernement a publié aujourd'hui un rapport du ministère des Ressources naturelles, résumant l'examen. Se fondant sur cette analyse, le gouvernement prend des mesures pour renforcer l'industrie nucléaire du pays, et promouvoir la culture de la croissance, la culture de l'innovation et la culture du leadership.

Le gouvernement partage les conclusions de l'examen qui a conclu que le mandat et la structure actuels d'EACL nuisent au succès et au développement de la société d'Etat et qu'une restructuration permettrait de maximiser les avantages pour le Canada.

L'examen a souligné la vaste expérience d'EACL au sein de l'industrie, la valeur de sa propriété intellectuelle et l'excellence de son effectif. EACL emploie des ingénieurs et des scientifiques qui sont parmi les meilleurs et les plus brillants du domaine de l'énergie nucléaire. Cet effectif a une valeur énorme pour l'entreprise ainsi que pour le Canada. L'objectif du gouvernement du Canada est de veiller à ce que ces employés soient en mesure de participer à des projets importants tant à l'échelle nationale qu'internationale.

L'examen a également montré que le secteur privé est très intéressé par les opérations commerciales d'EACL, offrant au gouvernement du Canada le potentiel d'optimiser ses investissements dans EACL et d'accroître les possibilités pour l'industrie nucléaire canadienne. Le secteur privé s'est également montré intéressé par la possibilité d'adopter de nouveaux modèles ou de créer de nouveaux partenariats afin de gérer la Division de la recherche et de la technologie, incluant les laboratoires de Chalk River.

Le gouvernement du Canada a recruté la firme N.M Rothschild and Sons qui sera chargée d'établir un plan de restructuration et d'offrir les conseils financiers externes nécessaires. M. David Leith, anciennement à l'emploi de Marchés mondiaux CIBC, a également été recruté comme conseiller de la ministre pour l'aider dans ce projet et travailler avec le Ministère et EACL ainsi qu'avec les conseillers financiers du gouvernement.

"Un des points importants de ce plan est de maximiser les occasions pour les employés d'EACL, qui sont le plus important atout de l'entreprise, a précisé la ministre Raitt. Tout au long de ce processus de restructuration, leurs meilleurs intérêts seront pris en considération."

Le gouvernement accorde une priorité absolue à la santé, à la sécurité et à l'environnement pour tout ce qui touche aux activités nucléaires au Canada. Cette décision n'affectera d'aucune façon le rôle de l'organisme de réglementation nucléaire du Canada, la Commission canadienne de sûreté nucléaire, qui continuera de surveiller l'ensemble de l'industrie nucléaire du pays.

Le gouvernement du Canada informera les Canadiennes et les Canadiens de l'évolution des travaux de restructuration.

POUR LES DIFFUSEURS :

Le gouvernement du Canada a annoncé une restructuration d'Energie atomique du Canada limitée (EACL) afin de tirer avantage de la relance de l'industrie nucléaire à l'échelle mondiale. L'exercice vise à tirer parti des investissements à long terme faits par le Canada dans l'énergie nucléaire et à renforcer l'industrie nucléaire du pays en ces temps d'expansion mondiale.

On trouvera les précis d'information suivants à l'adresse www.rncan.gc.ca/media :

(a) Energie atomique du Canada limitée

(b) L'énergie nucléaire au Canada

Les communiqués et les précis d'information de RNCan sont publiés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Lisa Raitt, Ottawa
    Jasmine MacDonnell
    Directrice des communications
    613-996-2007
    ou
    Ressources naturelles Canada, Ottawa
    Relations avec les médias
    613-992-4447