Ressources naturelles Canada

Ressources naturelles Canada

22 mars 2007 09h45 HE

Ressources naturelles Canada : Le nouveau gouvernement du Canada investit dans un projet visant à mieux adapter les infrastructures aux changements climatiques

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 22 mars 2007) - Le nouveau gouvernement du Canada travaille en partenariat avec les ingénieurs du Canada qui sont en train d'examiner les routes, les bâtiments et les réseaux d'aqueducs dans toutes les régions du pays pour déterminer à quel point les changements climatiques affectent nos infrastructures. Le financement de 998 400 $ pour appuyer ce projet a été annoncé hier soir par Jacques Gourde, secrétaire parlementaire de l'honorable Gary Lunn, ministre des Ressources naturelles, au nom du ministre.

"Notre gouvernement reconnaît que c'est une initiative très importante, de dire M. Gourde, dans son allocution à un dîner organisé par un groupe d'ingénieurs formant le Comité sur la vulnérabilité de l'ingénierie des infrastructures publiques (CVIIP). Bien comprendre les répercussions des changements climatiques sur les infrastructures de notre pays aidera tous les ordres de gouvernement à s'adapter pour assurer la sécurité de nos collectivités."

Le premier Rapport national d'évaluation de la vulnérabilité de l'ingénierie est préparé par le CVIIP, une initiative du Conseil canadien des ingénieurs (CCI), lequel est l'organisme national des associations qui réglementent la profession des ingénieurs au Canada. Le CVIIP regroupe plus de 50 ingénieurs, 25 scientifiques et autres spécialistes. Il collabore également avec tous les ordres de gouvernement ainsi qu'avec les associations qui travaillent dans les infrastructures.

"Les changements climatiques sont déjà une réalité au Canada, en particulier dans nos régions du Nord. Le CVIIP établira l'ordre de priorités des catégories d'infrastructures les plus vulnérables ainsi que de leur état, ce qui donnera lieu à des ajustements aux codes, normes et pratiques de conception des infrastructures, de dire Marie Lemay, ing., P. Eng., chef de la direction du CCI. Cela permettra aux ingénieurs d'employer des stratégies dans leur conception technique pour adapter les infrastructures publiques aux effets prévus des changements climatiques afin de mieux protéger la population canadienne."

Les ingénieurs canadiens s'appuient sur les données climatiques compilées jusqu'à date pour concevoir des infrastructures durables, sécuritaires et fiables. Ils doivent ajuster leurs calculs et leurs procédés à un climat changeant, ce qui pourrait accroître l'efficacité énergétique et réduire les émissions de gaz à effet de serre. La révision des codes de conception permettra d'incorporer des normes d'efficacité énergétique plus récentes.

Le rapport d'évaluation de la vulnérabilité portera principalement sur quatre catégories d'infrastructures : les réseaux d'aqueducs, les bâtiments, les routes et structures associées, et les réseaux d'évacuation des eaux de pluie et des eaux usées. Il établira également les pratiques susceptibles de rendre les structures plus résilientes aux changements climatiques. Le rapport devrait être terminé d'ici mars 2008.

Le financement du projet provient du Programme du gouvernement du Canada sur les impacts et l'adaptation liés aux changements climatiques. Ce programme finance la recherche et les activités qui permettent d'améliorer nos connaissances sur la vulnérabilité du Canada aux changements climatiques, pour mieux évaluer les risques et les avantages présentés par les changements climatiques et établir les bases sur lesquelles prendre des décisions judicieuses en matière d'adaptation.

Cette initiative s'inscrit dans l'engagement pris par le nouveau gouvernement du Canada de veiller à la sécurité et à la protection des personnes et des ressources - et de réaliser ainsi des changements réels et des résultats concrets pour les Canadiens.

POUR LES DIFFUSEURS :

Les ingénieurs sont en train d'examiner les routes, les bâtiments et les réseaux d'aqueducs dans toutes les régions du pays pour déterminer à quel point ces infrastructures sont vulnérables aux changements climatiques. Jacques Gourde, secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles, Gary Lunn, a annoncé hier que le gouvernement du Canada consacrera près d'un million de dollars à ce projet.

Le grand public peut communiquer avec :

Lundi-vendredi,

de 8 h 30 à 16 h 30 HAE

Téléphone : 613-995-0947

Télétype pour malentendants : 613-996-4397

Courriel : questions@rncan.gc.ca

Les communiqués et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media.

Les communiqués et les précis d'information du CCI sont disponibles à l'adresse www.ccpe.ca/f.

Renseignements

  • Ressources naturelles Canada, Ottawa
    Ghyslain Charron
    Relations avec les médias
    613-992-4447
    ou
    Conseil canadien des ingénieurs, Ottawa
    Marc Bourgeois
    Directeur des communications
    613-232-2474, poste 238
    613-868-0267
    ou
    Ressources naturelles Canada, Ottawa
    Kathleen Olson, Directrice des communications par intérim
    Cabinet du ministre
    613-996-2007