Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

22 mai 2015 08h15 HE

Résultats de l'enquête auprès des copropriétaires menée par la SCHL à Toronto et à Vancouver

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 22 mai 2015) - La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) a diffusé aujourd'hui les résultats de l'Enquête auprès des copropriétaires (EAC) qu'elle a menée en 2014 à Toronto et à Vancouver.

L'EAC fait partie du programme de travail de la SCHL visant à acquérir une meilleure compréhension du rôle et de la prépondérance des investisseurs sur le marché canadien de l'habitation.

Le rapport de l'Enquête révèle entre autres les motivations des acheteurs de copropriétés, la durée de possession des logements et le profil d'emprunteur des copropriétaires ayant un logement en propriété absolue ou en copropriété qui leur sert de résidence principale et au moins un logement secondaire en copropriété.

Pour les besoins du rapport, ces ménages sont désignés comme étant les investisseurs EAC.

« Nos résultats montrent que la plupart des investisseurs EAC ont une vision à long terme, car ils s'attendent à conserver plus de cinq ans le dernier logement secondaire qu'ils ont acheté, a déclaré Robyn Adamache, analyste principale de marché à la SCHL pour Vancouver. Bon nombre d'entre eux sont propriétaires de leur dernier logement depuis au moins six ans. »

« Les résultats indiquent que la majorité des investisseurs EAC possèdent un petit nombre d'unités. En fait, près des trois quarts des investisseurs EAC n'ont qu'un seul logement secondaire, et 90 % ne prévoient pas acheter d'autres copropriétés durant la prochaine année », a souligné Dana Senagama, analyste principale de marché à la SCHL pour Toronto.

Selon les résultats de l'Enquête, un peu plus de la moitié des investisseurs EAC ont déclaré louer le dernier logement qu'ils ont acheté et 33 % ont dit que leur dernière unité est occupée par eux-mêmes, des membres de leur famille ou des personnes apparentées. Environ 4 % des investisseurs EAC ont indiqué que leur dernier logement était en construction ou à l'étape de la planification. Le reste a déclaré que leur dernière unité était inoccupée pour être vendue, louée ou rénovée.

Les investisseurs EAC, tels que définis par la SCHL, excluent les ménages qui sont propriétaires d'une seule copropriété qu'ils habitent et les ménages qui possèdent un logement secondaire mais louent leur résidence principale.

Pour des raisons liées à la conception et au coût de l'Enquête, l'EAC ne vise pas les investisseurs étrangers et les sociétés d'investissement, ni les ménages canadiens qui ont des copropriétés à Toronto ou à Vancouver mais ne vivent pas dans ces RMR.

Le texte intégral du rapport est disponible ici Enquête auprès des copropriétaires.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché du logement et du système financier, elle vient en aide aux Canadiens dans le besoin et elle fournit des résultats de recherches et des conseils objectifs aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca.

Renseignements