Groupe Ciment St-Laurent Inc.
TSX : ST.SV.A

Groupe Ciment St-Laurent Inc.

04 août 2005 08h00 HE

Résultats du deuxième trimestre de Groupe Ciment St-Laurent

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 4 août 2005) - Le Groupe Ciment St-Laurent (TSX:ST.SV.A) a enregistré des ventes de 360,4 millions de dollars pour le deuxième trimestre qui s'est terminé au 30 juin 2005, comparativement à 326,8 millions de dollars pour la même période l'année dernière, soit une hausse de 10,3 %. L'augmentation des ventes reflète une activité forte dans notre secteur de la construction, une augmentation des volumes de ventes d'agrégats et une augmentation des prix dans tous les marchés et les lignes de produits au cours du deuxième trimestre. Ces facteurs font plus que compenser un léger déclin des volumes de ventes de produits cimentiers, ainsi que l'impact négatif d'environ 9,7 millions de dollars sur nos ventes américaines lors de la conversion en devises canadiennes, du fait de la hausse du dollar canadien d'année en année.

Résultats du deuxième trimestre

La perte nette pour le deuxième trimestre était de 15,5 millions de dollars (0,37 $ de perte de base par action) comparativement à un bénéfice net de 27,5 millions de dollars (0,67 $ de bénéfice de base par action) pour la même période l'année dernière, essentiellement du fait de la décision de la Société annoncée précédemment de se retirer du processus de demande de permis pour la construction d'une cimenterie de remplacement à Greenport. La perte nette tient compte de la charge de 65,5 millions de dollars (environ 37,5 millions de dollars après taxes) des coûts de développement capitalisés relativement au projet Greenport, enregistrée comme un élément inhabituel dans l'état consolidé des résultats. La Société a décidé d'abandonner le projet après avoir reçu une décision négative du Département d'Etat de New York concernant l'impact de l'usine proposée sur les politiques de zones côtières de l'Etat. En excluant la charge liée au projet Greenport, le bénéfice de base par action pour le deuxième trimestre 2005 était de 0,53 $ de base par action.

La marge bénéficiaire brute du deuxième trimestre s'est chiffrée à 82,7 millions de dollars, comparativement à 90,1 millions de dollars pour la même période l'année dernière. Cette baisse s'explique principalement par des coûts de production du ciment plus élevés, du fait des coûts croissants de l'énergie, incluant tant l'électricité que le charbon, et des travaux d'entretien imprévus. De plus, la production domestique de ciment a diminué du fait de travaux d'entretien imprévus à notre usine de Catskill, New York, résultant en une augmentation des ventes de ciment importé sur nos marchés américains, avec des marges plus faibles. La marge bénéficiaire brute du deuxième trimestre 2005 reflète également une proportion plus forte des revenus des services de construction, qui génèrent typiquement des marges plus faibles que les ventes de matériaux de construction.

Les frais de ventes et d'administration ont augmenté de 1,2 million de dollars pour s'établir à 26,8 millions de dollars. Des coûts de l'ordre de 1,8 million de dollars sont attribuables à la mise sur pied d'un centre de services financiers pour l'Amérique du Nord avec notre société sour Holcim (US). Le centre qui est situé à Vaughan, en Ontario, améliorera le niveau de service et l'efficacité interne. En termes de pourcentage des ventes, les frais de ventes et d'administration étaient de 7,4 % comparé à 7,8 % au deuxième trimestre de l'année dernière, reflétant une gestion rigoureuse continue des dépenses dont nous avons le contrôle. Les dépenses d'amortissement ont augmenté marginalement à 15,3 millions de dollars comparativement à 14,6 millions de dollars l'année dernière. Par conséquent, le bénéfice d'exploitation était de 40,6 millions de dollars comparativement à 49,9 millions pour le deuxième trimestre de 2004.

Résultats cumulés pour l'année

Les ventes se sont chiffrées à 500,7 millions de dollars pour les six
premiers mois de 2005, comparativement à 468,2 millions de dollars pour la même période l'année dernière, soit une augmentation de 6,9 %. L'augmentation totale des ventes a été enregistrée au deuxième trimestre.

La perte nette a atteint 39,1 millions de dollars (0,94 $ de perte de base par action) comparativement à un bénéfice net de 8,2 millions de dollars (0,20 $ de bénéfice de base par action) pour les six premiers mois de 2004. En excluant la charge liée au projet Greenport, la perte de base par action pour la période terminée au 30 juin 2005 était de 0,04 $ par action.

Le bénéfice d'exploitation était de 88,2 millions de dollars, soit inférieur de 10,7 millions de dollars par rapport à la même période l'année dernière. Cela était dû principalement à des volumes de ventes de ciment domestique moins importants, à l'augmentation des coûts de production dans nos cimenteries, ainsi qu'à une proportion plus forte des revenus de la construction qu'au cours des six premiers mois de 2004.

Les frais de vente et d'administration se sont chiffrés à 52,5 millions de dollars, soit 4,8 millions de plus qu'au cours des six premiers mois de 2004. Cela est dû principalement à l'augmentation des dépenses liées à nos régimes de retraite, ainsi qu'aux 2,7 millions de dollars de coûts liés à la création du centre de services à Vaughan. Nous prévoyons des dépenses additionnelles d'environ 5,7 millions de dollars pour ce projet, qui seront enregistrées aux troisième et quatrième trimestres 2005, comme prévu initialement.

Les dépenses d'amortissement ont atteint 28,9 millions de dollars comparativement à 27,4 millions de dollars pour les six premiers mois de 2004. Cette augmentation reflète essentiellement les acquisitions complétées à la fin du premier trimestre 2004. Par conséquent, le bénéfice d'exploitation au 30 juin 2005 est de 6,8 millions de dollars comparativement à 23,8 millions de dollars l'année dernière.

Résultats par secteur

Grâce à des volumes importants et des prix plus élevés dans tous les secteurs, les ventes de la Division de l'Ontario ont augmenté pour le deuxième trimestre à 194,7 millions de dollars comparativement à 171,4 millions de dollars à la même période l'année dernière. Le bénéfice d'exploitation était de 28,0 millions de dollars comparativement à 27,8 millions de dollars au deuxième trimestre 2004, reflétant l'augmentation des coûts énergétiques sur les coûts de production du ciment et à une plus forte proportion des revenus des services de construction qu'à la même période l'année dernière. Pour les six premiers mois de 2005, les ventes ont atteint 274,8 millions de dollars, une augmentation de 28,4 millions de dollars par rapport à l'année précédente, alors que le bénéfice d'exploitation était inférieur de 3,0 millions de dollars. La baisse du bénéfice d'exploitation de la division pour les six premiers mois de 2005 reflète également la perte d'exploitation normale au premier trimestre associée aux acquisitions majeures dans le secteur des d'agrégats effectuées l'année dernière.

Les ventes de la Division du Québec et Atlantique ont augmenté à 84,4 millions de dollars au deuxième trimestre, comparativement à 77,7 millions de dollars à la même période l'an dernier. Le bénéfice d'exploitation était de 13,1 millions de dollars comparativement à 15,8 millions de dollars du fait de l'augmentation des coûts de production du ciment liée aux coûts énergétiques et à des travaux d'entretien imprévus à l'usine de Joliette, des volumes de ventes de ciment et de béton légèrement inférieurs, et à des travaux d'entretien importants à notre carrière de Laval. Pour les six premiers mois de 2005, les ventes étaient stables à 109,8 millions de dollars et le bénéfice d'exploitation était de 3,1 millions de dollars comparativement à 9,3 millions de dollars à la même période l'an dernier.

Notre Division des Etats-Unis a déclaré une augmentation de ses ventes de 13,5 % en devise locale pour le deuxième trimestre; cependant, les ventes rapportées ont augmenté de 4,6 % à 81,3 millions de dollars comparativement à 77,7 millions de dollars, dû au taux de change ayant eu un impact défavorable de 9,7 millions de dollars. La perte d'exploitation était de 0,5 million de dollars, comparativement à un bénéfice d'exploitation de 6,3 millions de dollars au deuxième trimestre 2004, du fait d'une proportion accrue de ciment importé dans le total des ventes, de l'augmentation des coûts énergétiques et de dépenses plus importantes d'entretien, dues à un arrêt imprévu de la production pour remplacer une pièce d'équipement clé à la cimenterie de Catskill. Les travaux d'entretien réussis à Catskill devraient améliorer la fiabilité de l'usine. Pour les six premiers mois de 2005, les ventes de la Division des Etats-Unis ont atteint 116,1 millions de dollars comparativement à 114,4 millions de dollars à la même période en 2004, alors que la perte d'exploitation était de 7,8 millions de dollars comparativement à l'atteinte du seuil de rentabilité pour les six premiers mois de l'année dernière.

Liquidités et fonds propres

Nous continuons à générer d'importants flux de trésorerie provenant de l'exploitation, bien qu'à un niveau inférieur à l'année dernière. Pour les six premiers mois de 2005, les flux de trésorerie provenant de l'exploitation étaient de 25,0 millions de dollars comparativement à 41,4 millions de dollars pour la même période l'année dernière. Nous avons également amélioré notre fonds de roulement net par une diminution des besoins en fonds, comparativement aux six premiers mois de 2004.

Nous avons terminé la première moitié de l'année dans une position financière confortable avec un ratio de dette à long terme à la capitalisation totale de 29:71 comparé à 32:68 à la fin du deuxième trimestre 2004. La dette à long terme au 30 juin 2005 était inférieure de 32,6 millions de dollars par rapport à la même période l'année dernière. Au premier trimestre 2004, nous avons acquis différents actifs dans le secteur des agrégats, de la construction et du béton en Ontario pour une valeur totale de 61,5 millions de dollars.

Un dividende de 0,14 $ par action (0,125 $ l'année dernière) a été payé le 1er mai 2005 aux actionnaires qui étaient enregistrés au 15 avril 2005, portant le dividende à 0,28 $ par action pour l'année, comparativement à 0,25 $ pour les six premiers mois de 2004. De plus, un dividende de 0,14 $ par action a été déclaré pour versement le 1er août 2005 aux actionnaires enregistrés au 15 juillet 2005.

Perspectives

Selon l'Association de ciment Portland (PCA), la demande en ciment aux Etats-Unis et au Canada au cours du deuxième semestre 2005, devrait être légèrement plus importante que les niveaux élevés de 2004. Nos trois divisions ont des carnets de commandes bien remplis, les prix sont plus élevés qu'au cours du second semestre 2004 dans tous les secteurs et marchés et notre division américaine a réussi à augmenter ses prix pour les livraisons de ciment à compter du 1er juillet 2005. En supposant que le dollar canadien demeure stable et une production constante dans nos principales usines, la Société s'attend à augmenter ses ventes et ses marges au cours du deuxième semestre 2005 en comparaison avec la même période l'an dernier.

Groupe Ciment St-Laurent est un important fabricant et fournisseur de produits et services destinés à l'industrie de la construction. L'entreprise produit du ciment, du béton, des agrégats et offre des services de construction. Ses exploitations sont situées au Canada et sur la côte Atlantique des Etats-Unis et elle emploie 2 900 personnes.




Etats consolidés des résultats et des bénéfices non-répartis
(non vérifié)

(en millions de Pour le Pour le Pour le Pour le
dollars canadiens, trimestre trimestre semestre semestre
sauf les montants terminé terminé terminé terminé
par action) le 30 juin le 30 juin le 30 juin le 30 juin
2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Ventes 360,4 326,8 500,7 468,2
Coût des ventes 277,7 236,7 412,5 369,3
--------------------------------------------------------------------
Marge bénéficiaire
brute 82,7 90,1 88,2 98,9
--------------------------------------------------------------------
Charges
Frais de vente et
d'administration 26,8 25,6 52,5 47,7
Amortissement des
immobilisations
corporelles et des
autres éléments
d'actifs à long terme 15,3 14,6 28,9 27,4
--------------------------------------------------------------------
42,1 40,2 81,4 75,1
--------------------------------------------------------------------

Bénéfice d'exploitation 40,6 49,9 6,8 23,8

Autres charges 1,0 1,4 2,3 2,8
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant intérêts,
impôts et élément
inhabituel 39,6 48,5 4,5 21,0
Elément
inhabituel (note 2) 65,5 - 65,5 -
Frais financiers 4,6 4,4 7,9 7,9
Gain sur la cession
d'actifs (0,4) - (0,9) -
--------------------------------------------------------------------
(Perte) bénéfice avant
impôts (30,1) 44,1 (68,0) 13,1

Impôts sur les bénéfices
(recouvrement)
Exigibles 15,9 13,7 (0,8) (0,9)
Futurs (30,5) 2,9 (28,1) 5,8
--------------------------------------------------------------------
(14,6) 16,6 (28,9) 4,9
--------------------------------------------------------------------

(Perte) bénéfice net (15,5) 27,5 (39,1) 8,2

Bénéfices non répartis
au début de l'exercise
Reporté antérieurement 478,8 438,2 508,4 474,2
Adoption de nouvelles
conventions comptables
à l'égard des
obligations liées à la
mise hors service
d'immobilisation - - - (11,4)
--------------------------------------------------------------------
Après redressement 478,8 438,2 508,4 462,8

Dividendes (5,9) (5,4) (11,9) (10,7)
--------------------------------------------------------------------

Bénéfices non répartis
à la fin de l'exercise 457,4 460,3 457,4 460,3
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

(Perte) bénéfice de
base par action (0,37) 0,67 (0,94) 0,20
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

(Perte) bénéfice
diluée par action (0,37) 0,67 (0,94) 0,20
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Nombre moyen pondéré
d'actions en circulation
utilisé pour calculer la
(perte) bénéfice de base
par action (en millions) 41,8 41,6 41,8 41,6
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Nombre moyen pondéré
d'actions en circulation
utilisé pour calculer la
(perte) bénéfice diluée
par action (en millions) 41,9 41,6 41,9 41,8
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Les notes complémentaires font partie intégrante des états financiers
consolidés intermédiaires.



Bilans consolidés

Au Au Au
(en millions de 30 juin 31 décembre 30 juin
dollars canadiens) 2005 2004 2004
(non vérifié) (vérifié) (non vérifié)
---------------------------------------------------------------------

ACTIF

Actif à court terme
Espèces et quasi-espèces 13,6 36,1 15,6
Débiteurs 138,1 127,4 145,1
Stocks 133,7 105,5 133,6
Frais payés d'avance
et autres 21,0 10,7 21,3
Impôts sur les bénéfices
recouvrables 32,2 10,6 26,1
Impôts futurs 12,2 12,2 12,8
---------------------------------------------------------------------
350,8 302,5 354,5

Immobilisations corporelles 736,3 806,0 830,5
Ecarts d'acquisition 75,3 75,3 77,5
Placements et autres éléments
d'actifs à long terme 41,5 23,2 19,0
Avantages sociaux futurs des
employés 5,0 6,3 6,4
---------------------------------------------------------------------
1 208,9 1 213,3 1 287,9
---------------------------------------------------------------------

PASSIF ET AVOIR DES ACTIONNAIRES

Passif à court terme
Créditeurs et charges
à payer 158,3 187,6 120,9
Dividendes à payer 5,9 6,0 5,3
Avances sur projets de
construction, montant net 7,9 8,6 3,8
Portion à court terme
de la dette à long terme 0,8 7,3 29,3
---------------------------------------------------------------------
172,9 209,5 159,3

Avantages sociaux futurs
des employés 3,2 3,8 3,2
Provision à long terme (note 3) 27,1 29,6 33,7
Dette à long terme 293,0 186,5 325,6
Impôts futurs 145,8 173,4 174,0

Avoir des actionnaires
Capital-actions 135,0 133,8 131,9
Ecart de conversion (26,2) (32,2) (0,3)
Bénéfices non répartis 457,4 508,4 460,3
Surplus d'apport 0,7 0,5 0,2
---------------------------------------------------------------------
566,9 610,5 592,1
---------------------------------------------------------------------
1 208,9 1 213,3 1 287,9
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Engagements et passifs éventuels (note 5)

Les notes complémentaires font partie intégrante des états financiers
consolidés intermédiaires.



Etats consolidés des flux de trésorerie
(non vérifié)

(en millions de Pour le Pour le Pour le Pour le
dollars canadiens, trimestre trimestre semestre semestre
terminé terminé terminé terminé
le 30 juin le 30 juin le 30 juin le 30 juin
2005 2004 2005 2004
---------------------------------------------------------------------

EXPLOITATION
(Perte) bénéfice net (15,5) 27,5 (39,1) 8,2
Amortissement 15,3 14,6 28,9 27,4
Impôts futurs (30,5) 2,9 (28,1) 5,8
Elément inhabituel
(note 2) 65,5 - 65,5 -
Gain sur la cession
d'actifs (0,4) - (0,9) -
Autres (1,2) (0,2) (1,3) -
---------------------------------------------------------------------
Fonds provenant de
l'exploitation 33,2 44,8 25,0 41,4

Variation nette des
soldes du fonds de
rendement (9,6) (47,4) (95,3) (97,9)
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
liés (utilisés) aux
activités
d'exploitation 23,6 (2,6) (70,3) (56,5)
---------------------------------------------------------------------

INVESTISSEMENTS
Acquisitions
d'immobilisations
corporelles (25,9) (19,5) (37,3) (31,2)
Produit de la cession
d'actifs 0,5 - 2,0 -
Acquisitions
d'entreprises -
déduction faite de
l'encaisse - - - (61,5)
Diminution des
créances à long terme 0,7 - 1,2 0,4
Autres (2,3) 11,0 (1,1) 9,7
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
utilisés aux activités
d'investissement (27,0) (8,5) (35,2) (82,6)
---------------------------------------------------------------------

FINANCEMENT
Emission de
capital-actions (0,2) 1,2 0,5 1,8
Augmentation de
la dette à long
terme 15,7 21,9 94,4 124,0
Réduction de la
dette à long terme - (3,9) - (5,0)
Dividendes payés (5,9) (5,4) (11,9) (10,6)
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
liés aux activités
de financement 9,6 13,8 83,0 110,2
---------------------------------------------------------------------
Augmentation (diminution)
nette des espèces et
quasi-espèces 6,2 2,7 (22,5) (28,9)
Espèces et quasi-espèces,
début de l'exercice 7,4 12,9 36,1 44,5
Espèces et quasi-espèces,
fin de l'exercice 13,6 15,6 13,6 15,6
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Les notes complémentaires font partie intégrante des états financiers
consolidés intermédiaires.



Sommaire des (pertes) bénéfices nets trimestriels
(non vérifié)

(en millions de 2005 2004 2003
dollars canadiens)
---------------------------------------------------------------------

Premier trimestre (23,6) (19,3) (13,7)
Deuxième trimestre (15,5) 27,5 22,0
Troisième trimestre 39,2 35,3
Quatrième trimestre 19,8 21,8
---------------------------------------------------------------------
(Perte) bénéfice net
à ce jour (39,1) 67,2 65,4
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Information sectorielle
(non vérifié)

POUR LE TRIMESTRE TERMINE LE 30 JUIN

(en millions de Québec Etats-
dollars canadiens) Ontario & Atlantique Unis Total
2005 2004 2005 2004 2005 2004 2005 2004
---------------------------------------------------------------------

Ventes à des
tiers 194,7 171,4 84,4 77,7 81,3 77,7 360,4 326,8
Ventes
intersectoriel-
les 5,7 3,5 0,5 2,2 - - 6,2 5,7
Bénéfice (perte)
d'exploitation 28,0 27,8 13,1 15,8 (0,5) 6,3 40,6 49,9



POUR LE SEMESTRE TERMINE LE 30 JUIN

(en millions de Québec Etats-
dollars canadiens) Ontario & Atlantique Unis Total
2005 2004 2005 2004 2005 2004 2005 2004
---------------------------------------------------------------------

Ventes à des
tiers 274,8 246,4 109,8 107,4 116,1 114,4 500,7 468,2
Ventes
intersectioriel-
les 8,9 6,7 0,7 2,9 - - 9,6 9,6
Bénéfice (perte)
d'exploitation 11,5 14,5 3,1 9,3 (7,8) - 6,8 23,8



Sommaire financier
(non vérifié)

Pour le semestre
terminé L'exercice clos le
(en millions de le 30 juin 31 décembre
dollars canadiens) 2005 2004 2004 2003 2002
---------------------------------------------------------------------

Ventes 500,7 468,2 1 278,0 1 149,2 1 189,2

(Perte) bénéfice net (39,1) 8,2 67,2 65,4 85,3

Fonds provenant de
l'exploitation 25,0 41,4 136,9 120,2 155,0

Valeur par action
(Perte) bénéfice net (0,94) 0,20 1,61 1,58 2,07
Fonds provenant de
l'exploitation 0,60 1,00 3,29 2,91 3,75
Dividendes 0,28 0,25 0,52 0,50 0,50

Total des éléments
d'actifs 1 208,9 1 287,9 1 213,3 1 143,1 1 170,5

Dette à long terme 293,0 325,6 186,5 229,1 265,2

Impôts futurs 145,8 174,0 173,4 165,7 160,8

Avoir des
actionnaires 566,9 592,1 610,5 590,1 581,7

Dette à long terme à
la capitalisation
totale 29:71 32:68 20:80 23:77 27:63

Rendement sur l'actif
net moyen (%) (6,7) 1,4 11,2 11,2 15,5



Informations générales

Au 30 juin 2005
---------------------------------------------------------------------

Inscription boursière
Bourse de Toronto (TSX)

Symbole boursier ST.SV.A

Valeur du titre (6 derniers mois)
Fermeture $25,80
Haut $31,50
Bas $23,75

Valeur comptable $ 13,56

Actions en circulation
Catégorie "A" (1 vote) 26 562 104
Catégorie "B" (3 votes) 15 252 848
Spéciales, Catégorie "1" 550 160

"Float" approximatif (Catégorie "A") 15 407 090

Siège social
1945, boulevard Graham
Mont-Royal (Québec) H3R 1H1
Téléphone : (514) 340-1881
Télécopieur : (514) 342-8154
Site Internet : www.cimentstlaurent.com



NOTES COMPLEMENTAIRES AUX ETATS FINANCIERS CONSOLIDES
Au 30 juin 2005
(les montants figurant dans les tableaux sont en millions de dollars
canadiens, sauf les montants par action) (non vérifié)


1. Mode de présentation

Les états financiers consolidés qui sont inclus dans le présent rapport n'ont pas fait l'objet d'une vérification et tiennent compte de redressements ordinaires et récurrents qui, de l'avis de la Société, sont jugés nécessaires pour donner une image fidèle de la situation. Les présents états financiers consolidés ont été dressés conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada. Les mêmes conventions comptables, telles qu'elles sont présentées dans le dernier rapport annuel de la Société, ont été utilisées. Ces états financiers consolidés n'incluent cependant pas l'ensemble de la divulgation requise par les principes comptables généralement reconnus du Canada et, par conséquent, ils doivent être lus en parallèle avec les états financiers consolidés et les notes y afférentes inclus dans le dernier rapport annuel de la Société. De plus, le caractère saisonnier de l'industrie et le ralentissement des activités de la construction relatif aux conditions climatiques, entraînent généralement des pertes nettes au premier trimestre de chaque exercice. Par conséquent, les résultats d'une période intermédiaire ne doivent pas être considérés comme représentatifs des résultats pour un exercice complet.

2. Elément inhabituel

Au cours des dernières années, la Société s'est engagée dans un processus de demande de permis afin de construire une cimenterie à Greenport, New York. Au total, 17 autorisations et permis fédéraux, étatiques et locaux étaient nécessaires avant que la construction ne débute. Parmi les permis requis, la certification du Department of State (DOS) de l'Etat de New York était un élément clé afin obtenir d'autres autorisations. Le 19 avril 2005, la Société a reçu une décision négative du DOS, qui a déclaré que le projet d'usine proposé n'était pas conforme aux politiques de zones côtières de l'Etat.

Après un examen attentif des impacts de la décision, le conseil d'administration de la Société a décidé de ne pas faire appel de cette décision et de retirer le projet Greenport du processus de demande de permis.

En conséquence, la Société a reconnu au cours de la période, au titre d'élément inhabituel, une perte de 65,5 millions de dollars avant impôts (53,3 millions de dollars US) représentant une dévaluation des coûts de développement capitalisés relativement au projet. Cet élément inhabituel, déduction faite des impôts sur les bénéfices, s'élève à 37,5 millions de dollars (30,6 millions de dollars US).

3. Obligations liées à la mise hors service d'immobilisations

Pour les six mois se terminant le 30 juin 2005, l'analyse des obligations liées à la mise hors service d'immobilisations est la suivante :



Solde au 31 décembre 2004 29,6 $
Charge de désactualisation 0,6
Paiement de l'obligation (3,1)
---------------------------------------------------------------------
Solde au 30 juin 2005 27,1 $


L'amortissement des immobilisations et des autres éléments d'actifs à long terme comprend une charge de 0,4 millions de dollars pour l'amortissement du coût de mise hors service des immobilisations.

Les hypothèses suivantes ont servi à estimer la juste valeur de l'obligation à la date initiale de l'adoption de cette norme et au 30 juin 2005 :



Montant total non actualisé
des flux de trésorerie estimatifs 168,8 $
Moment prévu du paiement des flux
de trésorerie 2005 à 2060
Taux d'intérêt sans risque 3 % à 5,23 %


3. Obligations liées à la mise hors service d'immobilisations (suite)

L'estimation du total de l'obligation liée à la mise hors service future d'immobilisations est assujettie à des changements en fonction des modifications apportées aux lois et aux règlements et de la disponibilité de nouveaux renseignements sur les activités de la Société. Les changements futurs, s'il en est, apportés au total de l'obligation estimative, à la suite de modifications effectuées aux exigences, lois, règlements et hypothèses portant sur l'exploitation, pourraient être importants et seraient constatés prospectivement à titre de changement d'estimation, le cas échéant.


4. Rémunérations et autres paiements à base d'actions

La compagnie utilise la méthode fondée sur la juste valeur pour comptabiliser les options sur actions consenties à tous les employés après le 1er janvier 2003. Suivant cette méthode, le coût de la rémunération est évalué à la juste valeur à la date d'attribution et est passé en charges sur le délai d'acquisition de l'attribution.

Si la charge de rémunération avait été déterminée selon la méthode de la juste valeur à la date d'octroi des attributions émises en 2002, pour la période de six mois se terminant le 30 juin, la perte nette pro forma et la perte nette pro forma par action de la Société auraient été comme suit :



----------------------------------------------------------------
2005 2004
----------------------------------------------------------------
(Perte) bénéfice $ (39,1) $ 8,2
----------------------------------------------------------------
Ajustement selon la
méthode de la juste
valeur pour le regime
d'intéressement d'achat
d'actions spéciales (0,1) (0,2)
----------------------------------------------------------------
(Perte) bénéfice net réajusté $ (39,2) $ 8,0
----------------------------------------------------------------

----------------------------------------------------------------
(Perte) bénéfice par action $ (0,94) $ 0,20
----------------------------------------------------------------
(Perte) bénéfice dilué
par action $ (0,94) $ 0,20
----------------------------------------------------------------
(Perte) bénéfice net
de base réajusté par action $ (0,94) $ 0,20

(Perte) bénéfice net dilué
réajusté par action $ (0,94) $ 0,20
----------------------------------------------------------------

Ces renseignements pro forma ne tiennent pas compte de l'incidence
des attributions consenties avant le 1er janvier 2002.


5. Informations à fournir sur les garanties

La Société a conclu diverses ententes de garanties dans le cadre d'opérations relatives à des achats de biens auprès de fournisseurs et à des emprunts de clients de la Société.

Le tableau qui suit présente le montant maximum non actualisé des paiements futurs possibles pour chaque groupe principal de
garanties :



Lettre de crédit de soutien 2,7 $
Garanties de dettes de clients 2,2
---------------------------------------------------------------------
Total 4,9 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


6. Avantages sociaux futurs des employés

La charge nette des régimes de retraite de la Société pour la période de trois mois et six mois se terminant le 30 juin 2005 était de 1,8 millions de dollars et 4,1 millions de dollars respectivement (1,6 millions de dollars et 3,3 millions de dollars respectivement pour les trois mois et six mois se terminant le 30 juin 2004).

Renseignements

  • Groupe Ciment St-Laurent
    Dean Bergmame
    Vice-président et chef des finances
    (514) 340-1555 poste 223
    ou
    Source:
    Nicole Jarry
    Directrice des communications
    (514) 340-1555, poste 206
    cimentstlaurent.com