Suncor Energy Inc.
TSX : SU
NYSE : SU

Suncor Energy Inc.

26 avr. 2017 20h35 HE

Résultats du premier trimestre de 2017 de Suncor Energie

CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 26 avril 2017) -

À moins d'indication contraire, toute l'information financière est non auditée, est présentée en dollars canadiens ($ CA) et a été établie conformément aux Normes internationales d'information financières (les « IFRS ») et plus précisément à la Norme comptable internationale 34, « Information financière intermédiaire » (« IAS 34 »), telle qu'elle a été publiée par l'International Accounting Standards Board. Les volumes de production sont présentés avant redevances en fonction de la participation directe, à moins d'indication contraire. Certaines mesures financières auxquelles il est fait référence dans le présent document (fonds provenant de l'exploitation, bénéfice (perte) d'exploitation, charges d'exploitation décaissées du secteur Sables pétrolifères et charges d'exploitation décaissées de Syncrude) ne sont pas prescrites par les principes comptables généralement reconnus (les « PCGR ») du Canada. Se reporter à la section Mesures financières hors PCGR du présent communiqué. Les références aux activités du secteur Sables pétrolifères ne tiennent pas compte de la participation de Suncor dans les activités de Syncrude.

« Les activités de notre secteur Sables pétrolifères et nos actifs extracôtiers ont affiché une production impressionnante et continué d'enregistrer de faibles charges d'exploitation, ce qui nous a permis de générer les flux de trésorerie par baril les plus enviables du secteur, a déclaré Steve Williams, président et chef de la direction. Notre secteur Raffinage et commercialisation a lui aussi connu un autre excellent trimestre, contribuant à hauteur de plus de 2,0 G$ aux fonds provenant de l'exploitation à l'échelle de la Société. »

  • Les fonds provenant de l'exploitation se sont établis à 2,024 G$ (1,21 $ par action ordinaire), en raison surtout d'une hausse des prix du pétrole brut jumelée à une solide production en amont et de faibles charges d'exploitation à l'échelle de la Société. Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, qui rendent compte des variations du fonds de roulement hors trésorerie, se sont chiffrés à 1,628 G$ (0,98 $ par action ordinaire).
  • Le bénéfice d'exploitation a été de 812 M$ (0,49 $ par action ordinaire), et le bénéfice net, de 1,352 G$ (0,81 $ par action ordinaire).
  • La production du secteur Sables pétrolifères s'est établie à 448 500 barils par jour (b/j), chiffre qui tient à une hausse de la production de pétrole brut synthétique à marge plus élevée en regard du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les charges d'exploitation décaissées par baril (b) du secteur Sables pétrolifères ont diminué pour s'établir à 22,55 $ pour le premier trimestre de 2017, une amélioration de 7 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent et de 20 % en regard du premier trimestre de 2015.
  • La production de Syncrude a été en hausse par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, passant de 112 800 b/j à 142 100 b/j, du fait de la participation additionnelle acquise au cours de 2016, laquelle a été atténuée par un incident survenu à l'installation de Mildred Lake de Syncrude.
  • Le secteur Exploration et production (E et P) a accru sa production à 134 500 barils d'équivalent pétrole par jour (bep/j) en regard de 125 600 bep/j au premier trimestre de 2016.
  • Le débit de traitement du brut dans le secteur Raffinage et commercialisation (« R et C ») est passé de 420 900 b/j au premier trimestre de 2016 à 429 900 b/j pour le trimestre considéré.
  • Suncor prévoit racheter jusqu'à 2,0 G$ d'actions de la Société au cours des 12 prochains mois, ce qui témoigne de sa capacité à générer des flux de trésorerie disponibles et démontre la confiance envers la valeur sous-jacente de la Société.

Résultats financiers

Pour le premier trimestre de 2017, Suncor a comptabilisé un bénéfice d'exploitation de 812 M$ (0,49 $ par action ordinaire), comparativement à une perte d'exploitation de 500 M$ (0,33 $ par action ordinaire) pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le trimestre a été marqué par une hausse des prix obtenus pour le pétrole brut ainsi que par une forte production en amont, un profit lié à la méthode du premier entré, premier sorti (« PEPS ») pour le secteur R et C et une baisse des charges d'exploitation à l'échelle de la Société. La production accrue de Syncrude découlant des participations acquises en 2016 a été atténuée par les conséquences d'une baisse de production causée par un incident survenu à l'installation Mildred Lake de Syncrude vers la fin du premier trimestre de 2017.

Les fonds provenant de l'exploitation se sont établis en hausse, à 2,024 G$ (1,21 $ par action ordinaire), comparativement à 682 M$ (0,45 $ par action ordinaire) au premier trimestre de 2016 et ont été touchés par les mêmes facteurs que ceux (indiqués ci-dessus) qui ont contribué au bénéfice d'exploitation.

Le bénéfice net s'est chiffré à 1,352 G$ (0,81 $ par action ordinaire) au premier trimestre de 2017, comparativement à 257 M$ (0,17 $ par action ordinaire) un an plus tôt. Le bénéfice net du premier trimestre de 2017 reflète un profit de change latent après impôt de 103 M$ à la réévaluation de la dette libellée en dollars américains et un profit après impôt de 437 M$ découlant de la vente des activités liées aux lubrifiants de la Société et de la participation dans le parc éolien de Cedar Point. Le bénéfice net du trimestre correspondant de l'exercice précédent tenait compte d'un profit de change latent après impôt de 885 M$ à la réévaluation de la dette libellée en dollars américains, d'une charge après impôt de 38 M$ relative aux coûts liés à l'acquisition et à l'intégration de Canadian Oil Sands Limited (« COS ») et d'une perte hors trésorerie après impôt de 90 M$ sur les dérivés de taux d'intérêt différés.

Résultats d'exploitation

La production en amont totale de Suncor s'est établie à 725 100 bep/j pour le premier trimestre de 2017, par rapport à 691 400 bep/j pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, hausse qui est avant tout attribuable à l'acquisition de la participation additionnelle de 41,74 % dans Syncrude au cours de 2016 ainsi qu'à l'accroissement de la production du secteur E et P, facteurs neutralisés en partie par l'incident survenu à l'installation de Mildred Lake de Syncrude vers la fin du premier trimestre. Syncrude a devancé les travaux de révision qu'elle planifiait pour le deuxième trimestre afin de limiter les effets de l'incident et s'attend à un retour à une cadence d'exploitation normale au deuxième trimestre.

Les volumes de production du secteur Sables pétrolifères se sont chiffrés à 448 500 b/j au premier trimestre de 2017, contre 453 000 b/j au trimestre correspondant de l'exercice précédent, ces deux trimestres ayant été caractérisés par une excellente fiabilité. La production de pétrole synthétique brut est passée de 322 300 b/j au trimestre correspondant de l'exercice précédent à 332 800 b/j, hausse qui a été contrebalancée par une baisse de la production du bitume non valorisé. Le taux d'utilisation des installations de valorisation du secteur Sables pétrolifères de 92 % au premier trimestre de 2016 a grimpé à 95 % pour le trimestre considéré du fait d'une diminution des travaux d'entretien non planifiés.

Au premier trimestre de 2017, les charges d'exploitation décaissées par baril du secteur Sables pétrolifères ont diminué pour s'établir à 22,55 $, comparativement à 24,25 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, en raison de la diminution des charges d'exploitation qui a découlé des mesures de réduction des coûts qui demeurent au cœur des priorités de la Société et qui ont plus que contrebalancé les coûts d'approvisionnement en gaz naturel et la baisse des volumes de production.

La quote-part de Suncor dans la production de Syncrude s'est établie à 142 100 b/j au premier trimestre de 2017, comparativement à 112 800 b/j pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La hausse est attribuable aux participations directes supplémentaires acquises au milieu des premier et deuxième trimestres de 2016, qui ont été atténuées par l'incident survenu à l'installation vers la fin du premier trimestre de 2017, lequel a fait chuter à 75 % la fiabilité des installations de valorisation contre 89 % un an plus tôt. Les charges d'exploitation décaissées par baril de Syncrude ont augmenté à 45,15 $ au premier trimestre de 2017, en hausse par rapport à 31,35 $ au premier trimestre de 2016, en raison d'une baisse de production combinée à une augmentation des coûts de maintenance et du coût d'approvisionnement en gaz naturel.

« L'excellence opérationnelle demeure tout en haut de notre liste de priorité et nous continuerons à chercher des façons de devenir plus efficients et cela comprend la mise en œuvre de synergies régionales avec Syncrude, a déclaré Steve Williams. Nous avons été en mesure d'atténuer les effets de l'incident survenu à Syncrude grâce à la souplesse opérationnelle de Suncor, ce qui laisse présager les avantages futurs de l'intégration. »

Syncrude a établi un calendrier de réparation détaillé et un plan de remise en service qui comprend l'achèvement des travaux de l'arrêt planifié qui ont été devancés afin d'atténuer les répercussions de l'interruption. La reprise des expéditions par pipelines à une capacité d'environ 50 % devrait avoir lieu au début du mois de mai, la production devant revenir à son plein régime d'ici la fin juin. L'installation fonctionne actuellement à des taux réduits et Suncor continuera de prêter main forte avec la gestion des stocks.

Les volumes de production du secteur E et P se sont établis à 134 500 bep/j au premier trimestre de 2017, en hausse par rapport à 125 600 bep/j au trimestre correspondant de l'exercice précédent, en raison surtout de la production issue des nouveaux puits à Hibernia ainsi que de la fiabilité accrue et de l'optimisation des réservoirs de Terra Nova, facteurs en partie neutralisés par la déplétion naturelle à Buzzard.

Le débit moyen de traitement du brut par les raffineries s'est établi à 429 900 b/j, comparativement à 420 900 b/j pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent en raison d'une diminution des travaux de maintenance planifiés et de la performance accrue des raffineries d'Edmonton et de Montréal au premier trimestre de 2017. Le taux d'utilisation moyen des raffineries est passé de 91 % au premier trimestre de 2016 à 93 % au premier trimestre de 2017.

Mise à jour concernant la stratégie

La mise en œuvre rigoureuse du programme d'immobilisations de Suncor pour 2017 visera à amener les grands projets de croissance de Suncor que sont Fort Hills et Hebron à l'étape d'une première production d'ici la fin de l'année, tout en poursuivant les investissements dans la sécurité, la fiabilité et l'efficience des actifs d'exploitation de la Société.

La construction du projet Fort Hills était achevée à plus de 80 % à la fin du premier trimestre de 2017, les actifs miniers, l'installation de traitement du minerai et les principales infrastructures ayant été déclarés prêts à l'exploitation au cours de la période. Les activités au cours du trimestre ont englobé en outre les travaux préparatoires d'extraction primaire aux fins du passage à la mise en exploitation et la poursuite du développement des installations d'extraction secondaire. Les dépenses du premier trimestre de 2017 étaient également axées sur les activités de maintien préalables visant à soutenir l'exécution du plan de mine de Fort Hills et de gestion des résidus miniers après le début de la production.

D'importants progrès se sont poursuivis au projet Hebron au premier trimestre de 2017 et la plateforme achevée est prête à être acheminée au site définitif au deuxième trimestre. Les premiers barils sont toujours attendus à la fin de 2017. Les activités du premier trimestre comprenaient également les activités de forage de développement continu à Hibernia et White Rose.

« Des progrès notables ont continué d'être faits aux sites Hebron et Fort Hills, leur production de pétrole étant toujours prévue pour la fin de 2017, a déclaré Steve Williams. La plateforme Hebron sera acheminée au site de production comme prévu au deuxième trimestre, alors que les conditions météorologiques sont optimales. Le gros des activités de construction de Fort Hills étant maintenant chose du passé, nous poursuivrons la mise en service progressive du projet tout au long de l'année. »

La priorité pour le secteur Sables pétrolifères est toujours de veiller à la sécurité, à la fiabilité et à l'efficience de l'exécution des activités au premier trimestre de 2017 et à la progression du projet d'agrandissement du Parc de stockage Est. Les dépenses en immobilisations comprenaient aussi les travaux préliminaires aux activités de maintenance planifiées à l'usine de valorisation 2 ainsi qu'un arrêt planifié à Firebag, qui devraient tous être menés à terme au deuxième trimestre de 2017.

Les dépenses de maintien de Syncrude au premier trimestre de 2017 ont été essentiellement affectées à des projets clés visant la fiabilité, la sécurité et l'environnement, notamment la progression des travaux de révision des installations de valorisation en réponse à l'incident survenu vers la fin du premier trimestre de 2017.

Au premier trimestre de 2017, la Société s'est entendue avec les autres propriétaires de Syncrude sur un cadre qui permettra de réduire les coûts d'exploitation, d'accroître la performance et de mettre en place des synergies régionales au moyen de l'intégration. L'incident survenu à Syncrude a accéléré la mise en œuvre des activités d'intégration, tout en mettant à profit la souplesse du réseau logistique de Suncor et ses capacités de traitement afin de gérer les volumes de production de pétrole brut synthétique peu sulfureux intermédiaire de Syncrude pour faciliter la gestion des stocks, permettant ce faisant à certains actifs de Syncrude de fonctionner à des taux moindres et d'atténuer l'incidence des activités de redémarrage.

Suncor a conclu la vente du groupe Lubrifiants Petro-Canada et de sa participation dans le projet éolien de Cedar Point pour un produit total de 1,4 G$ et un profit après impôt de 437 M$. Après la clôture du premier trimestre, le produit de la cession a servi à rembourser les billets à 6,10 % dont l'échéance était initialement prévue le 1er juin 2018, d'un montant de 1,25 G$.

Rapprochement du résultat d'exploitation(1)

Trimestres clos les 31 mars
(en millions de dollars) 2017 2016
Résultat net 1 352 257
Profit de change latent sur la dette libellée en dollars américains (103 ) (885 )
Profit sur cessions importantes2) (437 ) -
Perte hors trésorerie découlant de l'évaluation à la valeur de marché des swaps de taux d'intérêt et des dérivés sur devises3) - 90
Coûts d'acquisition et d'intégration de COS4) - 38
Bénéfice (perte) d'exploitation1) 812 (500 )
1) Le résultat d'exploitation est une mesure non conforme aux PCGR. Tous les éléments de rapprochement sont présentés déduction faite de l'impôt. Se reporter à la rubrique « Mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR » du rapport de gestion de Suncor daté du 26 avril 2017.
2) Profit de 354 M$découlant de la vente des activités liées aux lubrifiants de la Société faisant partie du secteur R et C et profit de 83 M$découlant de la vente de participation de la Société dans le parc éolien de Cedar Point dans le secteur Siège social.
3) Perte hors trésorerie découlant de l'évaluation à la valeur de marché des swaps de taux d'intérêt différés et des dérivés sur devises découlant de variations des taux d'intérêt à long terme et des taux de change dans le secteur Siège social.
4) Coûts de transactions et charges connexes liées à l'acquisition de COS, dans le secteur Siège social.

Perspectives de la Société

Suncor a revu ses hypothèses et perspectives de production pour l'exercice 2017, publiées le 17 novembre 2016. Les prévisions pour l'exercice au complet concernant la production de Syncrude sont passées d'une fourchette de 150 000 b/j à 165 000 b/j à une fourchette de 135 000 b/j à 150 000 b/j, et les prévisions pour l'exercice au complet concernant les charges d'exploitation décaissées de Syncrude sont passées d'une fourchette de 32,00 $/b à 35,00 $/b à une fourchette de 36,00 $/b à 39,00 $/b, ce qui reflète l'incident qui est survenu à l'installation vers la fin du premier trimestre de 2017. De plus, les prévisions pour l'exercice au complet concernant la production du secteur E et P sont passées d'une fourchette de 95 000 bep/j à 105 000 bep/j à une fourchette de 110 000 bep/j à 120 000 bep/j en raison d'une meilleure performance des actifs, ce qui n'a donné lieu à aucun changement de la fourchette prévisionnelle pour la production totale de Suncor pour l'exercice complet.

La fourchette prévisionnelle concernant les redevances à la Couronne de Syncrude est passée de 1-3 % à 3-6 %. Pour plus de précisions et des mises en garde concernant les prévisions révisées de Suncor pour 2017, veuillez consulter la page suncor.com/perspectives.

Offre publique de rachat dans le cours normal des activités

Après le 31 mars 2017, la Bourse de Toronto (« TSX ») a accepté un avis déposé par Suncor l'informant de l'intention de cette dernière de procéder à une offre publique de rachat dans le cours normal des activités afin d'acheter et d'annuler jusqu'à 2,0 G$ en actions de la Société au cours de la période allant du 2 mai 2017 au 1er mai 2018, par l'intermédiaire de la Bourse de Toronto, de la Bourse de New York ou d'autres plateformes de négociation. Le nombre réel d'actions ordinaires pouvant être achetées et le moment de ces rachats seront déterminés par Suncor. Suncor croit que, selon le cours des actions ordinaires en vigueur et d'autres facteurs pertinents, l'achat de ses propres actions constitue une occasion d'investissement intéressante, et est dans le plus grand intérêt de la Société et de ses actionnaires. La Société ne s'attend pas à ce que la décision d'affecter sa trésorerie au rachat d'action se répercute sur sa stratégie de croissance à long terme.

Mesures financières hors PCGR

Le bénéfice d'exploitation (perte), les charges d'exploitation décaissées du secteur Sables pétrolifères et les charges d'exploitation décaissées de Syncrude sont définis dans la mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR du rapport de gestion et font l'objet d'un rapprochement avec les mesures conformes aux PCGR dans les rubriques « Information financière consolidée » et « Résultats sectoriels et analyse » du rapport de gestion. Les fonds provenant de l'exploitation sont décrits et font l'objet d'un rapprochement avec les mesures établies conformément aux PCGR dans la mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR du rapport de gestion. Ces mesures financières hors PCGR ont été incluses parce que la direction les utilise pour analyser la performance opérationnelle, l'endettement et la liquidité. Ces mesures financières hors PCGR n'ont pas de définition normalisée et, par conséquent, il est peu probable qu'elles soient comparables avec les mesures similaires présentées par d'autres sociétés et elles ne devraient pas être utilisées hors contexte ni comme des substituts aux mesures de rendement établies conformément aux PCGR.

Mise en garde - renseignements de nature prospective

Le présent communiqué contient certaines informations et énoncés de nature prospective (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes et américaines applicables régissant les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs du présent communiqué incluent des références à ce qui suit : Suncor qui prévoit racheter jusqu'à 2,0 G$ d'actions de la Société au cours des 12 prochains mois, ce qui témoigne de sa capacité à générer des flux de trésorerie disponibles et démontre la confiance envers la valeur sous jacente de la Société; la prévision selon laquelle la reprise des expéditions par pipelines à une capacité d'environ 50 % aura lieu au début du mois de mai, la production devant revenir à son plein régime d'ici la fin juin et Suncor continuera de prêter main forte avec la gestion des stocks; l'attente de Suncor selon laquelle elle continuera de s'employer à trouver des moyens d'améliorer son efficience, notamment par la voie de synergies à l'échelle régionale avec Syncrude, et son attente selon laquelle l'intégration de Syncrude donnera lieu à la réalisation d'avantages futurs et à une amélioration de la performance; l'attente selon laquelle Syncrude retrouvera une cadence d'exploitation normale au deuxième trimestre, une fois que les travaux de son arrêt planifié auront été menés à bien; l'attente selon laquelle Suncor continuera d'axer ses efforts sur la mise en œuvre rigoureuse de son programme de dépenses en immobilisations de 2017 en vue de produire les premiers barils de pétrole issus de ses projets de croissance d'envergure Fort Hills et Hebron d'ici la fin de l'exercice, tout en continuant d'investir dans la sécurité, la fiabilité et l'efficience de ses actifs d'exploitation; les projets de croissance de Suncor, y compris :

i) les énoncés concernant le projet Fort Hills, notamment la prévision selon laquelle les premiers barils de pétrole provenant du projet seront bien produits vers la fin de 2017, Suncor poursuivra la mise en service graduelle du projet tout au long de l'exercice et les activités de maintien soutiendront l'exécution du plan de mine et du plan de gestion des résidus miniers après le début de la production; et ii) les énoncés concernant le projet Hebron, notamment la prévision selon laquelle les premiers barils de pétrole seront produits vers la fin de 2017, l'entrée en service graduelle du projet se poursuivra tout au long de 2017 et la plateforme achevée sera acheminée jusqu'à son emplacement final au deuxième trimestre; le moment et les conséquences prévus des travaux de maintenance planifiés, y compris ceux devant être menés à l'usine de valorisation 2 et à Firebag; les prévisions de Suncor concernant la production de Syncrude, les charges d'exploitation décaissées de Syncrude, la production du secteur E et P et les redevances à la Couronne de Syncrude pour l'exercice 2017 en entier; et le fait que Suncor estime que, selon le cours de ses actions ordinaires et d'autres facteurs pertinents, le rachat de ses propres actions représente un investissement intéressant et est dans son intérêt et celui de ses actionnaires, ainsi que l'attente de la Société selon laquelle la décision d'affecter de la trésorerie au rachat d'actions n'aura pas d'incidence sur sa stratégie de croissance à long terme. En outre, tous les autres énoncés et les autres informations traitant de la stratégie de croissance de Suncor, de ses décisions en matière de dépenses et d'investissements prévus et futurs, des prix des marchandises, des coûts, des calendriers, des volumes de production, des résultats opérationnels et des résultats financiers, et de l'incidence prévue des engagements futurs, constituent des énoncés prospectifs. Certains énoncés et renseignements prospectifs se reconnaissent à l'emploi d'expressions comme « s'attend », « prévoit », « estimations », « planifie », « prévu », « entend », « croit », « projets », « indique », « pourrait », « se concentre », « vision », « but », « perspectives », « proposé », « cible », « objectif », « continue », « devrait », « peut » et autres expressions analogues.

Les énoncés prospectifs reposent sur les attentes actuelles, les estimations, les projections et les hypothèses de la Société à la lumière de l'information qui était à sa disposition au moment où ces énoncés ont été formulés et en fonction de l'expérience de Suncor et de sa perception des tendances historiques, notamment les attentes et hypothèses au sujet de l'exactitude des estimations des réserves et des ressources; les prix des marchandises, les taux d'intérêt et les taux de change; le rendement des actifs et de l'équipement; la rentabilité des capitaux et les économies de coûts; les lois et les politiques gouvernementales applicables, incluant les taux de redevances et les lois fiscales; les taux de production futurs et la suffisance des dépenses en immobilisations budgétées pour l'exécution des activités planifiées; la disponibilité et le coût de la main-d'œuvre et des services; la capacité des tiers à remplir leurs obligations face à Suncor; et la réception en temps utile des approbations des autorités de réglementation et des tiers.

Les énoncés prospectifs ne sont pas des garanties d'un rendement futur et comportent un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont certains sont similaires à ceux qui touchent d'autres sociétés pétrolières et gazières et d'autres sont propres à Suncor. Les résultats réels de Suncor pourraient différer de façon importante de ceux exprimés ou suggérés de manière implicite dans ses énoncés ou renseignements prospectifs; le lecteur est donc averti de ne pas s'y fier indûment.

Le rapport de gestion et la notice annuelle de Suncor, le formulaire 40-F et le rapport annuel aux actionnaires, chacun daté du 1er mars 2017, et les autres documents qu'elle dépose périodiquement auprès des autorités en valeurs mobilières décrivent les risques, incertitudes et hypothèses importants et les autres facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les résultats réels et de tels facteurs sont incorporés aux présentes par voie de référence. On peut se procurer gratuitement des exemplaires de ces documents en écrivant à Suncor au 150, 6th Avenue S.W., Calgary, Alberta T2P 3E3, en téléphonant au 1-800-558-9071, en en faisant la demande par courriel à invest@suncor.com ou en consultant le profil de la Société sur SEDAR au sedar.com ou EDGAR au sec.gov. Sauf dans les cas où les lois applicables sur les valeurs mobilières l'exigent, Suncor se dégage de toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ses renseignements de nature prospective, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres circonstances.

Mise en garde - BEP

Certains volumes de gaz naturel ont été convertis en barils équivalent pétrole (bep) en supposant qu'un baril est l'équivalent de six mille pieds cubes de gaz naturel. Les mesures exprimées en bep peuvent être trompeuses, surtout si on les considère isolément. Le ratio de conversion d'un baril de pétrole brut ou de liquides de gaz naturel à six mille pieds cubes de gaz naturel repose sur une méthode de conversion d'équivalence énergétique applicable surtout à la pointe du brûleur et ne représente pas nécessairement une équivalence de la valeur à la tête du puits. Étant donné que le ratio de valeur basé sur le prix actuel du pétrole brut par rapport à celui du gaz naturel diffère considérablement de l'équivalence d'énergie de 6:1, l'utilisation d'un ratio de conversion de 6:1 comme indice de valeur peut être trompeuse.

Suncor Énergie est la plus importante société énergétique intégrée du Canada. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement et à la valorisation des sables pétrolifères, à la production pétrolière et gazière extracôtière, au raffinage du pétrole et à la commercialisation des produits sous la marque Petro-Canada. À titre de membre des indices de durabilité Dow Jones, FTSE4Good et CDP, Suncor exploite les ressources pétrolières de façon responsable, ainsi qu'un portefeuille croissant de sources d'énergie renouvelable. Suncor est inscrite à l'indice boursier UN Global Compact 100 et sur la liste de Corporate Knights' Global 100. Les actions ordinaires de Suncor (symbole : SU) sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Pour plus d'information à propos de Suncor, visitez notre site Web à suncor.com ou suivez-nous sur Twitter @SuncorEnergy ou sur ensemble.suncor.com

Le rapport aux actionnaires pour le premier trimestre de 2017 de Suncor, les états financiers et les notes (non audités) peuvent être téléchargés à partir de suncor.com/rapportsfinanciers.

La présentation des Relations avec les investisseurs de Suncor est disponible en ligne à suncor.com/centre-des-investisseurs.

Pour écouter la webdiffusion portant sur les résultats du premier trimestre de Suncor, veuillez visiter suncor.com/webdiffusions.

Renseignements