Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP)

Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP)

19 nov. 2010 06h05 HE

RETRANSMISSION/Manque de soins palliatifs au Québec : 11 régions sur 15 n'atteignent pas la cible du ministre

RIMOUSKI, QUÉBEC--(Marketwire - 19 nov. 2010) - Dans le cadre du passage à Rimouski de la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité, le vendredi 19 novembre, l'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) souligne le constat du ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Yves Bolduc, sur l'urgence d'augmenter l'offre en soins palliatifs au Québec. Actuellement, dix régions sur quinze sont en deçà des cibles du ministre Bolduc.

Le 3 novembre dernier, le ministre Bolduc a mentionné au Salon bleu de l'Assemblée nationale qu'avec la commission, « il y a une conclusion qui est certaine : il faut que notre offre en soins palliatifs augmente au Québec ». Selon le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), le Québec doit viser un ratio de 50 lits de soins palliatifs par 500 000 habitants pour répondre à la demande.

Actuellement, 35 000 personnes décèdent à chaque année de « maladies chroniques susceptibles de bénéficier de soins palliatifs ». Or, le Québec dispose de moins de 660 lits en soins palliatifs, pour un ratio de 43,1 lits de soins palliatifs par 500 000 habitants.

« À l'occasion de son passage devant la commission parlementaire, l'AQRP a dévoilé le nombre de lits en soins palliatifs à travers le Québec et a mis en lumière le manque de ressources disponibles pour suivre la demande grandissante », a rappelé la présidente de l'AQRP, madame Madelaine Michaud.

Selon les données de Statistique Canada, en 2006, les personnes âgées de 65 ans et plus au Québec représentaient 14,1 % de la population. Ce pourcentage devrait atteindre 25 % en 2031.

« Pour nous, l'atteinte de la cible du ministre Bolduc demeure un minimum, en particulier en région, où de grandes distances doivent être parcourues. Comme il le dit lui-même, il faut accélérer le développement des soins palliatifs au Québec », a conclu le président régional de l'AQRP au Bas-Saint-Laurent, monsieur Normand Bérubé.

Régions qui n'atteignent pas la cible du ministre Bolduc :

  • Chaudière-Appalaches : 36 lits (45,7 par 500 000 habitants)
  • Estrie : 12 lits (20,1 par 500 000 habitants)
  • Lanaudière : 25 lits (29,1 par 500 000 habitants) 
  • Laurentides : 41 lits (40,1 par 500 000 habitants) 
  • Laval : 24 lits (32,5 par 500 000 habitants) 
  • Mauricie et Centre-du-Québec : 42 lits (43,5 par 500 000 habitants)
  • Montérégie : 82 lits (30,2 par 500 000 habitants)
  • Montréal : 151 lits (40,7 par 500 000 habitants) 
  • Outaouais : 25 lits (36,6 par 500 000 habitants) 
  • Saguenay – Lac-Saint-Jean : 21 lits (38,5 par 500 000 habitants)

Régions qui atteignent la cible du ministre Bolduc :

  • Abitibi-Témiscamingue : 22 lits (76,5 par 500 000 habitants)
  • Bas-Saint-Laurent : 28 lits (69,8 par 500 000 habitants) 
  • Capitale-Nationale : 84 lits (63,5 par 500 000 habitants) 
  • Côte-Nord : 31 lits (161,6 par 500 000 habitants)
  • Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine : 27 lits (143,1 par 500 000 habitants)

Ensemble du Québec :

  • 651 lits (43,1 par 500 000 habitants)

L'AQRP est la principale association indépendante de tout lien syndical représentant l'ensemble des retraités de l'État au Québec. L'AQRP se distingue également par son implication citoyenne soutenue en faveur des enjeux qui touchent toutes les personnes aînées du Québec.

Renseignements