Barreau du Haut-Canada

Barreau du Haut-Canada

01 déc. 2011 11h39 HE

Robert G.W. Lapper, c.r., Nommé Directeur Général du Barreau du Haut-Canada

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 1 déc. 2011) - Me Laurie H. Pawlitza, trésorière du Barreau du Haut-Canada, a annoncé aujourd'hui la nomination de Me Robert Lapper au poste de directeur général du Barreau du Haut-Canada, à compter du 1er février 2012.

Me Lapper est actuellement le sous-ministre du Travail de la Colombie-Britannique, poste qu'il occupe depuis 2009. De 2007 à 2009, il a agi à titre de sous-secrétaire du Conseil des ministres et de sous-ministre adjoint aux opérations du Conseil des ministres et des relations intergouvernementales, au Bureau du premier ministre.

Pendant sept ans, à compter de 2001, Me Lapper était le sous-procureur général adjoint à la direction des services juridiques de la Colombie-Britannique. Dans le cadre de son mandat, il a encadré la transformation complète de l'organisation et des services de la direction des services juridiques. Il a été nommé conseiller de la Reine en décembre 2002.

Après sa cléricature à la Cour suprême de la Colombie-Britannique, il a exercé le droit comme avocat et plus tard comme associé dans un cabinet à Sidney, en Colombie-Britannique, pendant 10 ans. Sa pratique d'alors couvrait plusieurs domaines. L'un d'eux en particulier - les nouveaux enjeux de droit autochtone - a piqué son intérêt. Me Lapper s'est joint à la direction des services juridiques du ministère du Procureur général de la Colombie-Britannique comme avocat en 1994 pour travailler sur des questions de droit autochtone. Ses tâches l'ont amené à agir comme conseiller dans les négociations du traité Nisga'a, le premier traité « moderne » de Colombie-Britannique. En 1998, il a été nommé à la tête du groupe de pratique en droit autochtone au sein de la direction des services juridiques.

En annonçant sa nomination, Me Pawlitza a dit, « Me Lapper a une passion pour les questions juridiques et pour la justice; il possède un style de travail collégial avec les professionnels du droit et il a prouvé ses compétences dans la supervision de la transformation complète de l'organisation et des services de la direction des services juridiques du ministère du Procureur général de la Colombie-Britannique. Comme sous-procureur général adjoint au bureau du premier ministre, il était chargé de fournir des conseils stratégiques et de l'appui logistique au Conseil des ministres, au premier ministre, et au gouvernement sur les relations entre la Colombie-Britannique et d'autres gouvernements. Il a joué un rôle direct dans le développement de positions juridiques gouvernementales sur plusieurs questions de droit public, y compris des procédures judiciaires concernant les autochtones, la réponse du gouvernement aux demandes fondées sur des agressions historiques, les effets de la Patriot Act sur les marchés publics, et de nombreuses questions liées à la Charte et à la répartition des pouvoirs entre les gouvernements fédéral et provincial. Je suis heureuse que Me Lapper ait accepté de faire bénéficier le Barreau du Haut-Canada de sa vaste expérience en politique juridique et de ses connaissances opérationnelles. »

Me Lapper s'est beaucoup engagé comme bénévole auprès de diverses organisations communautaires. Actuellement, il siège au conseil de Our Place Society - un des fournisseurs majeurs de services aux sans-abris et à la communauté de la rue à Victoria; à l'association des anciens de l'Université de Victoria, et au comité de perfectionnement professionnel de l'Association du Barreau canadien, section C.-B. Il est un conférencier recherché sur le droit public et sur des questions connexes, et il a écrit sur le droit autochtone et sur le droit commercial.

Renseignements