SOURCE: RoboticOncology.com

RoboticOncology.com

25 oct. 2013 09h00 HE

RoboticOncology.com: la dysfonction érectile et la vie sexuelle après un cancer de la prostate

La chirurgie robotique de la prostate et les médicaments contre la dysfonction érectile peuvent permettre une reprise satisfaisante de la vie sexuelle après un cancer de la prostate, affirme l'expert David Samadi, médecin

NEW YORK, NY--(Marketwired - Oct 25, 2013) - Bien que l'utilisation de médicaments comme le Viagra (sildénafil) soit répandue, la plupart des hommes préfèrent pouvoir mener une vie sexuelle sans l'aide de tels traitements. Bon nombre de discussions sur le sujet, d'homme à homme ou de patient à médecin, commencent d'ailleurs par une question : « Est-ce que je vais avoir besoin de Viagra après le cancer de la prostate? » La réponse, selon l'expert en chirurgie robotique de la prostate Dr David Samadi, réside dans le type de traitement du cancer de la prostate choisi.

La dysfonction érectile après un cancer de la prostate est une préoccupation commune. Beaucoup de choses ont d'ailleurs été écrites sur les répercussions du traitement du cancer de la prostate sur les capacités sexuelles. Le Dr David Samadi, président de l'Urologie et chef de la Chirurgie robotique à l'Hôpital Lenox Hill, a effectué plus de 5200 chirurgies SMART (de l'anglais « Samadi Modified Advanced Robotic Technique »), une chirurgie innovante de la prostate qui tire parti d'une technique robotique avancée et modifiée. Cette intervention vise non seulement à éliminer le cancer, mais aussi à préserver la qualité de vie. Or, que signifie, en grande partie, préserver la qualité de vie d'un patient après un cancer de la prostate? Lui permettre de retrouver une vie sexuelle satisfaisante.

Selon le Dr Samadi, grâce à la chirurgie SMART, 85 % des patients retrouvent leur puissance sexuelle dans les 12 à 24 mois suivant l'ablation robotique de la prostate. À l'aide de ses techniques chirurgicales personnalisées, le Dr Samadi peut enlever la prostate - une petite glande de la taille d'une noix - sans endommager les tissus environnants ni le faisceau de fibres nerveuses, très délicates. La préservation des nerfs est justement ce qui aide les hommes à retrouver leurs capacités sexuelles.

Habituellement, le Dr Samadi recommande à ses patients de prendre, après la chirurgie, des médicaments par voie orale contre la dysfonction érectile. Selon lui, ce type de médication est un moyen efficace non seulement pour aider les hommes à atteindre des érections après un traitement du cancer de la prostate, mais aussi pour contribuer à la réhabilitation pénienne et érectile.

« La reprise des activités sexuelles après une chirurgie de la prostate dépend des efforts qu'on y met, de la confiance qu'on éprouve et de l'intimité qu'on a avec son partenaire. Bien sûr, le Viagra ou les autres médicaments contre la dysfonction érectile donnent un bon coup de main », explique-t-il.

Le Dr Samadi encourage les hommes et leurs partenaires à bien étudier toutes les méthodes de traitement du cancer de la prostate qui s'offrent à eux et d'avoir à l'esprit qu'il est possible de ne pas toujours dépendre du Viagra. En choisissant une intervention à effraction minimale, comme la chirurgie robotique de la prostate, les patients peuvent retourner plus facilement à une vie sexuelle naturelle après un cancer de la prostate.

Un rapport de l'American Society for Radiation Oncology montre que le risque de dysfonction érectile augmente de 40 % après la radiothérapie. Chez les hommes atteints de diabète, d'hypertension et d'hyperlipidémie, ce risque bondit à près de 75 %, http://meetinglibrary.asco.org/content/87590-116. En revanche, seulement 15 % des patients opérés à l'aide de la chirurgie SMART du Dr Samadi éprouvent des symptômes durables de dysfonction érectile.

Comme l'explique le Dr Samadi, « Dans les semaines et les mois qui suivent une chirurgie SMART, la plupart des hommes voient une amélioration continue de la force et de la fréquence de l'érection. Par contre, après une radiothérapie contre le cancer de la prostate, les érections ne s'améliorent généralement pas avec le temps et les patients qui choisissent ce type de traitement peuvent avoir besoin du Viagra ou d'autres médicaments de même nature à long terme ou en permanence. »

Bien que l'objectif soit d'aider les patients à retrouver des érections spontanées et naturelles, les hommes doivent rester réalistes selon leur âge et s'ils étaient déjà atteints de dysfonction érectile. Le Dr Samadi travaille en étroite collaboration avec les patients et leurs partenaires. Il leur apporte son aide en matière de médication contre la dysfonction érectile et, si les problèmes d'impuissance persistent, il peut même les conseiller au sujet des implants péniens.

« La chirurgie SMART est le seul traitement qui élimine définitivement la tumeur cancéreuse de la prostate sans nuire à la qualité de vie, deux aspects essentiels à un bon rétablissement », conclut-il.

Renseignements

  • Président de l'Urologie,
    Chef de la Chirurgie Robotique à l'Hôpital Lenox Hill

    Tél. : 1-212-365-5000
    Fax : 1-646-692-6744

    Adresse :
    485 Madison Avenue
    21st floor
    New York, NY 10022

    http://www.roboticoncology-fr.com/contact/