RONA inc.
TSX : RON
TSX : RON.PR.A

RONA inc.

10 août 2011 08h34 HE

RONA annonce ses résultats du deuxième trimestre

Réduction de coûts et gestion disciplinée du bilan dans un contexte difficile

BOUCHERVILLE, QUEBEC--(Marketwire - 10 août 2011) - RONA inc. (TSX:RON)(TSX:RON.PR.A), le plus important détaillant et distributeur de produits de quincaillerie, de rénovation et de jardinage au Canada, a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour les périodes de 13 et de 26 semaines terminées le 26 juin 2011 (deuxième trimestre de 2011). Tous les chiffres figurant dans le présent Communiqué sont en dollars canadiens et présentés selon les normes comptables IFRS.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS

  • Comparativement au deuxième trimestre de 2010 :
    • Ventes en baisse de 2,4 %, ou 34,2 millions de dollars : diminution des ventes comparables de 9,6 %, contribution des acquisitions de 7,0 %
    • BAIIA est passé de 133,1 millions de dollars à 89,9 millions
    • Résultat net attribuable aux actions participantes de 37,0 millions de dollars, comparativement à 66,3 millions
    • Bénéfice par action de 0,28 $ (dilué), comparativement à 0,51 $ (dilué)
    • Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles de 210,6 millions de dollars, comparativement à 71,1 millions
  • Compte tenu des importants fonds générés par l'exploitation nets des investissements, le conseil d'administration de la Société a approuvé, lors de sa réunion trimestrielle, la mise en place d'une offre publique de rachat dans le cours normal des activités, sous réserve de l'acceptation de la Bourse de Toronto

FAITS SAILLANTS DE L'EXPLOITATION

  • Conditions climatiques très défavorables à travers le Canada, particulièrement en avril et mai et prudence continue des consommateurs face aux projets de rénovation d'envergure
  • Réduction des inventaires comparables au détail et à la distribution de 15 millions de dollars, en ligne avec l'objectif de réduction des inventaires comparables de 100 millions d'ici la fin de 2011
  • Variation nette du fonds de roulement de 134,1 millions de dollars, comparativement à une variation négative de 42,2 millions en 2010
  • Réduction des investissements en capital en dessous du niveau d'amortissement
  • Croissance marquée du taux de pénétration de la marque privée et de la marque contrôlée, de 24 % à 28 %
  • Recrutement de sept nouveaux marchands affiliés RONA et de 45 nouveaux clients TruServ Canada depuis le début de l'exercice
  • Ouverture de 5 nouveaux points de vente spécialisés en plomberie sous la bannière Noble dans la Division du marché commercial et professionnel

« Pour un deuxième trimestre consécutif, des conditions climatiques très défavorables particulièrement en avril et mai, jumelées à la fragilité de la confiance des consommateurs ont considérablement influencé nos résultats trimestriels », a déclaré Robert Dutton, président et chef de la direction de RONA.

« Bien que la pression sur les ventes et les activités promotionnelles nécessaires compte tenu du contexte aient affecté nos bénéfices, nous avons géré la situation avec une grande prudence. Nous avons, entre autres, accru le taux de pénétration de nos ventes de produits de marques privées et de marques contrôlées de 24 % à 28 %, diminué nos frais administratifs comparables de 10 % sur une base annualisée, réduit nos inventaires comparables au détail et à la distribution de 15 millions de dollars, et maintenu une très grande discipline sur les investissements en capital réduisant ceux-ci en dessous du niveau d'amortissement de la Société. Ces mesures auront des effets positifs certains sur les résultats des prochains trimestres », a ajouté M. Dutton.

Commentant les perspectives, M. Dutton a mentionné : « Bien qu'une pression moins grande sur les ventes comparables ait été enregistrée en juillet, particulièrement en Ontario et qu'une amélioration notable des ventes ait été enregistrée dans les catégories cuisine et matériaux de construction, nous anticipons une pression continue sur les ventes comparables dans l'ensemble d'ici la fin de l'exercice compte tenu de la fragilité de la confiance des consommateurs canadiens et de leur prudence face aux projets de rénovation majeurs. Dans ce contexte, nous avons mis en place des mesures additionnelles d'amélioration de l'efficacité au cours du deuxième trimestre, lesquelles nous permettront d'améliorer la marge brute et de réduire nos frais de vente et d'administration d'ici la fin de l'exercice. Nous visons ainsi afficher un résultat net comparable à l'an dernier en deuxième moitié d'exercice. »

M. Dutton a ajouté : « Quoique la conjoncture actuelle pose certaines difficultés, je demeure convaincu que nous avons le modèle d'affaires le mieux adapté aux changements en cours et à venir dans notre industrie. Je crois également que plusieurs joueurs vivent des situations difficiles qui créeront des occasions pour RONA et ses marchands affiliés. D'ailleurs, nos marchands sont déjà à l'œuvre puisqu'ils investiront plus de 30 millions de dollars cette année dans divers projets d'expansion et d'amélioration, ce qui illustre bien leur confiance à l'égard de notre plan de développement. Leurs fils et leurs filles sont aussi très positifs, car nombre d'entre eux ont utilisé ou prévoient utiliser notre programme unique de planification de la relève et notre fonds de développement pour acquérir des magasins ».

Analyse des résultats consolidés du deuxième trimestre

Cette section présente l'analyse des résultats du trimestre terminé le 26 juin 2011 lesquels sont comparés, le cas échéant aux résultats du trimestre terminé le 27 juin 2010, à moins d'indication contraire.

Produits des activités ordinaires

Les produits se sont élevés à 1 370,0 millions de dollars, en baisse de 34,2 millions, ou 2,4 %. Ce fléchissement est imputable à une diminution de 9,6 % des ventes de magasins comparables, incluant une déflation de 0,8 % en moyenne sur le prix des produits forestiers. Ce ralentissement des ventes comparables a été en partie contrebalancé par les acquisitions, lesquelles ont ajouté 98,6 millions de dollars de ventes aux produits consolidés de la Société, représentant une croissance de 7,0 %.

Les magasins corporatifs ouverts au cours de la dernière année ont ajouté 66,6 millions de dollars. Notons que ces nouveaux magasins ont rapidement atteint le rendement anticipé et ont affiché un BAIIA positif au cours du deuxième trimestre. Pour sa part, la Division du marché commercial et professionnel a continué d'afficher une bonne croissance de ventes organiques. Enfin, le recrutement de nouveaux marchands et des projets d'agrandissement des marchands existants ont permis d'atténuer la pression sur les ventes comparables des marchands affiliés RONA.

La diminution des ventes comparables est attribuable à des conditions météorologiques défavorables en avril et mai à travers le pays, à la baisse des mises en chantier résidentielles, ainsi qu'à la prudence des consommateurs face à leurs projets de rénovation. Les conditions de marché se sont graduellement améliorées au cours du trimestre ainsi qu'en juillet, toutefois, la pression sur les ventes comparables s'est poursuivie. L'Ontario a été la région la moins touchée par la baisse des ventes, alors que l'ouest du pays a été la plus touchée, particulièrement la Colombie-Britannique. Mentionnons également que les ventes dans les catégories cuisine et services d'installation ont été relativement bonnes au cours trimestre et ont connu une hausse importante en juillet. Enfin, les ventes de bois et de matériaux de construction ont été particulièrement faibles depuis le début de l'exercice et ont commencé à se raffermir seulement à compter du début juillet. Puisque plus de 30 % des ventes de RONA proviennent de ces catégories, l'impact sur les résultats consolidés a été important au cours du trimestre et du semestre.

Marge brute

La marge brute s'est établie à 27,70 %, en baisse de 46 points de base sur le deuxième trimestre 2010, et la marge brute ajustée a reculé de 63 points de base pour s'établir à 29,95 %. La moitié de la réduction s'explique par une portion plus importante des produits totaux provenant du secteur de la distribution, l'autre moitié de l'accroissement des activités promotionnelles dans le secteur du détail. Mentionnons que la réduction du niveau d'inventaire provenant d'activités promotionnelles a été réalisée tout en maintenant la qualité de l'inventaire restant. Ces éléments ont été en partie contrebalancés par la réduction des pertes en magasin et la hausse des ventes de produits de marques privées et de marques contrôlées. Par ailleurs, un important plan d'optimisation a été mis en place récemment afin de renverser cette tendance et d'améliorer la marge brute en deuxième moitié d'exercice (voir section Perspectives pour plus de détails).

BAIIA

Le BAIIA s'est chiffré à 89,9 millions de dollars, comparativement à 133,1 millions au deuxième trimestre de 2010, en baisse de 43,2 millions, par suite d'une diminution du BAIIA de 34,2 millions dans le secteur du détail et commercial et d'un recul du BAIIA de 9,0 millions dans le secteur de la distribution.

La marge du BAIIA a reculé de 292 points de base, pour s'établir à 6,56 %, comparativement à 9,48 % au deuxième trimestre de 2010, traduisant la baisse de 293 points de base pour le secteur du détail et commercial et une diminution de 277 points de base pour le secteur de la distribution. En plus de l'incidence négative de la baisse des ventes comparables et de la marge brute, le BAIIA et la marge du BAIIA ont été touchés par des frais non récurrents de 3 millions de dollars liés à la réduction de personnel au cours du trimestre. En dépit de ces frais, la Société a diminué les frais administratifs de ses activités courantes excluant acquisitions au cours du trimestre. Mentionnons que ces réductions de même que celles reliées à la réduction de personnel, résultent de l'optimisation de notre réseau et de nos investissements en technologies de l'information et apporteront une diminution de plus de 10 % des frais administratifs excluant acquisitions sur une base annualisée. Les frais de vente et d'administration additionnels provenant des acquisitions seront également réduits à mesure que les synergies anticipées se réaliseront.

La marge du BAIIA a également été touchée par les ouvertures de nouveaux magasins et les acquisitions, car les marges du BAIIA des magasins récemment ouverts et des sociétés acquises étaient inférieures à celles des activités existantes de RONA. Les marges devraient s'améliorer, car des synergies découlant des récentes acquisitions seront réalisées dans les trimestres à venir. Une hausse des frais de transport occasionnée par l'augmentation du prix du carburant ainsi que des pertes temporaires d'efficacité dues à la baisse de volume depuis le début de l'exercice ont également affecté négativement le BAIIA et la marge du BAIIA.

Résultat net

Le résultat net attribuable aux propriétaires de RONA inc. s'est établi à 39,5 millions de dollars, comparativement à 66,3 millions au deuxième trimestre de 2010. La baisse s'explique par un fléchissement du résultat opérationnel et une légère hausse des charges financières le tout partiellement compensé par une diminution de l'amortissement et des participations ne donnant pas le contrôle. Le résultat net attribuable aux actions participantes, soit après le dividende sur les actions privilégiées, s'est établi à 37,0 millions, comparativement à 66,3 millions, soit 0,28 $ par action comparativement à 0,51 $ par action au deuxième trimestre de 2010 (voir note 16 aux états financiers consolidés intermédiaires pour plus de détails).

Analyse des résultats consolidés pour la période de six mois terminée le 26 juin 2011

Les résultats analysés dans la présente section sont ceux de la période de six mois terminée le 26 juin 2011 et, lorsqu'ils sont comparés, sont comparés aux résultats de la période de six mois terminée le 27 juin 2010, à moins d'indication contraire.

Produits des activités ordinaires

Les produits se sont élevés à 2 288,3 millions de dollars, en baisse de 72,9 millions, ou 3,1 %. Ce fléchissement est imputable à une diminution de 10,8 % des ventes de magasins comparables. Ce ralentissement des ventes comparables a été en partie contrebalancé par les acquisitions, lesquelles ont ajouté 167,5 millions de dollars de ventes aux produits consolidés de la Société, représentant une croissance de 7,1 %.

Les magasins corporatifs ouverts au cours de la dernière année ont ajouté 113,4 millions de dollars et la Division du marché commercial et professionnel a continué d'afficher une bonne croissance des ventes organiques. Enfin, le recrutement de nouveaux marchands et des projets d'agrandissement des marchands existants ont également permis au secteur de la distribution d'afficher une croissance des ventes malgré une réduction des ventes comparables pour nos marchands affiliés.

La diminution des ventes comparables est attribuable à des conditions météorologiques défavorables au cours du premier semestre et particulièrement en mars, avril et mai à travers le pays, à la baisse des mises en chantier, à l'absence des crédits d'impôt à la rénovation domiciliaire en début d'année comparativement à l'année précédente, ainsi qu'à la prudence des consommateurs face à leurs projets de rénovation. Les conditions de marché se sont graduellement améliorées au cours du trimestre, toutefois, la pression sur les ventes comparables s'est poursuivie. L'Ontario a été la région la moins touchée par la baisse des ventes alors que l'ouest du pays a été la plus touchée, particulièrement la Colombie-Britannique. Les ventes de bois et de matériaux de construction ont été particulièrement faibles depuis le début de l'exercice et ont commencé à se raffermir seulement à compter du début juillet, soit après la clôture du deuxième trimestre. Puisque plus de 30 % des ventes de RONA proviennent de ces catégories, l'impact sur les résultats consolidés a été important au cours du semestre.

Marge brute

La marge brute s'est établie à 28,41 %, en baisse de 59 points de base sur le premier semestre 2010, et la marge brute ajustée a reculé de 71 points de base pour s'établir à 30,33 %. La moitié de la réduction s'explique par une portion plus importante des produits totaux provenant du secteur de la distribution, l'autre moitié de l'accroissement des activités promotionnelles dans le secteur du détail. Mentionnons que la réduction du niveau d'inventaire provenant d'activités promotionnelles a été réalisée tout en maintenant la qualité de l'inventaire restant. Ces éléments ont été en partie contrebalancés par la réduction des pertes en magasin et la hausse des ventes de produits de marques privées et de marques contrôlées. Tel que mentionné dans l'analyse des résultats du deuxième trimestre, un important plan d'optimisation a été mis en place récemment afin de renverser cette tendance et d'améliorer la marge brute en deuxième moitié d'exercice (voir section Perspectives pour plus de détails).

BAIIA

Le BAIIA s'est chiffré à 98,0 millions de dollars, comparativement à 167,8 millions au premier semestre de 2010, en baisse de 69,9 millions, par suite d'une diminution du BAIIA de 57,0 millions dans le secteur du détail et commercial et d'un recul du BAIIA de 12,9 millions dans le secteur de la distribution.

La marge du BAIIA a reculé de 283 points de base, pour s'établir à 4,28 %, comparativement à 7,11 % au premier semestre de 2010, traduisant la baisse de 304 points de base pour le secteur du détail et commercial et une diminution de 223 points de base pour le secteur de la distribution. En plus de l'incidence négative de la baisse des ventes comparables et de la marge brute, le BAIIA et la marge du BAIIA ont été touchés par des frais non récurrents de 3 millions de dollars liés à la réduction de personnel au cours du semestre.

La marge du BAIIA a également été touchée par les ouvertures de nouveaux magasins et les acquisitions, car les marges du BAIIA des nouveaux magasins et des sociétés acquises étaient inférieures à celles des activités existantes de RONA. Les marges devraient s'améliorer, car des synergies seront réalisées dans les trimestres à venir. Une hausse des frais de transport occasionnée par l'augmentation du prix du carburant ainsi qu'une augmentation des frais d'entreposage externe compte tenu d'un haut niveau d'inventaire en début d'exercice ont également affecté négativement le BAIIA et la marge du BAIIA.

Résultat net

Le résultat net attribuable aux propriétaires de RONA inc. s'est établi à 22,7 millions de dollars, comparativement à 69,3 millions au premier semestre de 2010. La baisse s'explique par un fléchissement du résultat opérationnel et une légère hausse des charges financières le tout partiellement compensé par une diminution de l'amortissement et des participations ne donnant pas le contrôle. Le résultat net attribuable aux actions participantes, soit après le dividende sur les actions privilégiées, s'est établi à 19,5 millions, comparativement à 69,3 millions, soit 0,15 $ par action comparativement à 0,53 $ par action au premier semestre de 2010 (voir note 16 aux états financiers consolidés intermédiaires pour plus de détails).

Flux de trésorerie et situation financière

Pour le trimestre terminé le 26 juin 2011, les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles avant variation nette du fonds de roulement, intérêts reçus et impôts sur le résultat versés ont été de 81,4 millions de dollars comparativement à 127,3 millions en 2010. La baisse est principalement attribuable à la diminution du résultat avant la charge d'impôts sur le résultat, lequel est passé de 98,5 millions au deuxième trimestre 2010 à 57,1 millions au trimestre correspondant en 2011. La variation nette du fonds de roulement s'est établie à 134,1 millions de dollars au deuxième trimestre 2011 comparativement à une variation négative de 42,2 millions en 2010. Cette forte augmentation provient principalement d'une augmentation des comptes fournisseurs et autres créditeurs. Notons qu'en dépit d'une hausse du stock provenant principalement des acquisitions, des nouveaux magasins et de l'agrandissement des activités de distribution de la Division du marché commercial et professionnel, les inventaires comparables pour les magasins au détail et la distribution ont diminué de 15 millions de dollars à la fin du deuxième trimestre 2011 comparativement à la fin du deuxième trimestre 2010. De plus, depuis le début de l'exercice, la variation des inventaires comparables a été de 92 millions de dollars moins élevé que pour la période correspondante en 2010.

Après la variation nette du fonds de roulement, les intérêts reçus et les impôts sur le résultat versés, les activités opérationnelles ont généré 210,6 millions de dollars au deuxième trimestre 2011, comparativement à 71,1 millions pour la période correspondante de 2010.

La Société a continué d'exercer une gestion financière rigoureuse et un contrôle serré de ses dépenses en immobilisations. Pour le deuxième trimestre, RONA a investi 26,9 millions de dollars en immobilisations corporelles et en immobilisations incorporelles, soit 5,1 millions de moins qu'au deuxième trimestre de 2010, où elles ont atteint 32,0 millions. Ces investissements étaient destinés à l'expansion du réseau de vente au détail de la Société, notamment à la finalisation de travaux de construction pour le nouveau magasin RONA de 68 000 pieds carrés situé à St.John's, à Terre-Neuve-et-Labrador, à l'amélioration continue de ses systèmes d'information afin d'accroître l'efficacité opérationnelle ainsi qu'à des travaux d'entretien.

Pour le premier semestre 2011, les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles avant variation nette du fonds de roulement, intérêts reçus et impôts sur le résultat versés ont été de 81,9 millions de dollars comparativement à 156,3 millions en 2010. La baisse est principalement attribuable à la diminution du résultat avant la charge d'impôts sur le résultat, lequel est passé de 102,2 millions au premier semestre 2010 à 32,6 millions au semestre correspondant en 2011. La variation nette du fonds de roulement s'est établie à un montant négatif de 7,9 millions de dollars au premier semestre 2011 comparativement à une variation négative de 140,8 millions en 2010. Cette forte augmentation provient principalement d'une augmentation des comptes fournisseurs et autres créditeurs et d'une réduction des inventaires comparables au deuxième trimestre.

Après la variation nette du fonds de roulement, les intérêts reçus et les impôts sur le résultat versés, les activités opérationnelles ont généré 49,2 millions de dollars au premier semestre 2011, comparativement à une variation négative de 8,2 millions pour la période correspondante de 2010.

Pour le premier semestre 2011, RONA a investi 49,1 millions de dollars en immobilisations corporelles et en immobilisations incorporelles, soit 6,1 millions de moins qu'au premier semestre de 2010, où elles ont atteint 55,2 millions. RONA a continué d'exercer une gestion financière rigoureuse et un contrôle serré de ses dépenses en immobilisations de sorte que celle-ci représente maintenant un montant inférieur à l'amortissement de la période. Ces investissements étaient destinés à l'expansion du réseau de vente au détail de la Société, notamment à la finalisation de travaux de construction pour le nouveau magasin RONA de 68 000 pieds carrés situé à St.John's, Terre-Neuve-et-Labrador, à l'amélioration continue de ses systèmes d'information afin d'accroître l'efficacité opérationnelle ainsi qu'à des travaux de rénovation et d'entretien de magasins.

Le bilan de RONA demeure solide. Au 26 juin 2011, l'endettement net de la Société était de seulement 261,6 millions de dollars et le ratio du total de la dette nette / capital utilisé était de 11,05 %, comparativement à 13,47 % le 27 juin 2010, et le ratio capitaux propres / total de l'actif atteignait 63,26 %, comparativement à 62,34 %.

Dividendes sur les actions privilégiées

Lors de sa plus récente réunion, le 9 août dernier, le conseil d'administration de RONA a déclaré un dividende trimestriel de 0,3308 $ par action sur les actions privilégiées catégorie A, série 6, à taux rajusté tous les cinq ans et à dividende cumulatif. Ce dividende sera versé le 30 septembre 2011 aux actionnaires inscrits le 15 septembre 2011.

Dividendes sur les actions ordinaires

Lors de sa plus récente réunion, le 9 août dernier, le conseil a déclaré un dividende semi-annuel de 0,07 $ par action sur les actions ordinaires de la Société. Ce dividende sera versé le 26 septembre 2011 aux actionnaires inscrits le 10 septembre 2011.

Perspectives

En dépit des prévisions de croissance économique de la Banque du Canada de 2,6 % en 2011, l'industrie de l'habitation, continue de faire face à des conditions de marché difficiles. Après une baisse marquée du niveau des mises en chantier depuis le début de l'exercice, la situation s'est toutefois améliorée en juin et le prix de vente moyen des maisons n'a cessé d'augmenter. Ce contexte devrait normalement favoriser la rénovation domiciliaire, cependant, on constate en général que les consommateurs demeurent prudents et sélectifs dans leurs dépenses discrétionnaires compte tenu de leur niveau d'endettement élevé et des pressions inflationnistes en cours, particulièrement le coût de l'essence. D'ailleurs, selon le Conference Board du Canada, l'indice global de confiance des consommateurs canadiens a diminué de 2,5 points en juin pour atteindre 83,1. Cette baisse survient après une diminution de 2,1 points observée en mai.

Compte tenu de ces facteurs et de leur influence sur les projets de rénovation des consommateurs canadiens, dès le premier trimestre de l'année les mesures suivantes ont été mises en œuvre par RONA afin d'atténuer leurs effets négatifs sur les résultats financiers de la Société :

  • intensification du programme PEP en mettant l'accent sur la gestion de la chaîne d'approvisionnement et la rentabilité des magasins;
  • réduction des dépenses en immobilisations de 25 millions de dollars, ainsi qu'une forte concentration sur l'optimisation du réseau existant dans tout le pays par des rénovations, des consolidations et de la technologie de l'information;
  • cession de terrains et d'actifs secondaires;
  • réduction des charges administratives.

Au cours du deuxième trimestre la Société a :

  • réduit le niveau d'inventaires des magasins comparables des activités de détail et de distribution de 15 millions de dollars comparativement à la même période l'an passé, cette diminution est en ligne avec l'objectif de réduction de 100 millions d'ici la fin de l'exercice;
  • maintenu une gestion serrée des investissements en immobilisations en limitant ces investissements à près de 50 millions de dollars pour le premier semestre 2011, soit un niveau inférieur à la dépense d'amortissement pour la période. La Société prévoit maintenir ses investissements en immobilisations à un niveau similaire à la dépense d'amortissement pour le deuxième semestre également;
  • mis en vente plusieurs terrains et actifs secondaires et vendu un terrain situé à Beloeil, au Québec, à un de ses marchands RONA;
  • encouru des frais non récurrents de 3 millions de dollars liés à la réduction de personnel. En dépit de ces frais inhabituels, la Société a diminué les frais administratifs de ses activités courantes excluant acquisitions au cours du trimestre. Ces réductions de même que celles reliées à la réduction de personnel, résultent de l'optimisation de notre réseau et de nos investissements en technologies de l'information et apporteront une diminution de plus de 10 % des frais administratifs excluant les acquisitions sur une base annualisée.

Ces mesures seront maintenues tout au long de l'exercice et viendront atténuer la pression continue anticipée sur les ventes comparables de la Société compte tenu du faible niveau de confiance des consommateurs canadiens et de leur prudence face aux projets de rénovation majeurs.

En plus de ces mesures, RONA a mis en place dès le deuxième trimestre, des mesures d'optimisation additionnelles qui permettront à la Société de renverser la tendance à la baisse au niveau de la marge brute et de réduire le niveau des frais de vente et d'administration au cours du deuxième semestre de l'exercice 2011.

Bien que la Société gère le présent avec prudence, elle continuera de fournir à ses marchands affiliés tous les outils et le support nécessaires afin de favoriser le mouvement de consolidation que les conditions de marché difficiles offriront.

Les mesures mentionnées ci-dessus devraient permettre à RONA de maintenir une cote de crédit de première qualité tout en continuant de rehausser sa position concurrentielle dans une industrie en transformation. La direction de RONA demeure convaincue qu'elle possède le meilleur modèle d'affaires et la flexibilité financière pour accroître le rendement sur capital et pour tirer avantage des changements en cours et à venir dans son industrie. Enfin, compte tenu des importants fonds générés par l'exploitation nets des investissements, le conseil d'administration de la Société a approuvé, lors de sa réunion trimestrielle, la mise en place d'une offre publique de rachat dans le cours normal des activités, sous réserve de l'acceptation de la Bourse de Toronto.

Développement durable

Le développement durable est une composante essentielle du plan stratégique de RONA. Des programmes clés ont été élaborés et mis en place pour répondre aux objectifs de la Société. Au cours des derniers exercices, RONA a lancé un certain nombre d'initiatives de développement durable touchant ses produits, ses politiques d'approvisionnement, son empreinte environnementale et sa gouvernance. Voici les nouvelles initiatives mises en œuvre au premier semestre de 2011 :

  • Au cours du deuxième trimestre, RONA en partenariat avec Hydro-Québec, les Rôtisseries St-Hubert, METRO et l'Agence métropolitaine de transport (AMT), a annoncé la mise en place du premier réseau de bornes de recharge publiques pour véhicules électriques au Canada : « le Circuit électrique ». Alimentées avec de l'énergie propre et renouvelable, les premières bornes seront disponibles au début de 2012 dans les sites commerciaux des partenaires fondateurs et dans plusieurs stationnements incitatifs de l'AMT. Les utilisateurs de véhicules électriques pourront circuler l'esprit tranquille en sachant qu'ils auront accès, au besoin, à un réseau de bornes de recharge publiques. Dans un premier temps, « le Circuit électrique » proposera une centaine de bornes à 240 V. Le déploiement de bornes à recharge rapide (à 400 V) suivra dès 2012, une fois le processus d'homologation complété au Canada.
  • Ouverture de trois nouveaux magasins au premier trimestre, un nouveau magasin Réno-Dépôt de 102 000 pieds carrés à Vaudreuil-Dorion, au Québec, un nouveau magasin Réno-Dépôt de 100 000 pieds carrés dans l'arrondissement de Sainte-Foy de la ville de Québec et un nouveau magasin de la bannière TOTEM de 52 000 pieds carrés à Edmonton, en Alberta. Ces magasins ont été construits de façon à respecter les critères du système LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) pour les nouveaux bâtiments.
  • En mars, la Maple Leaf Sports & Entertainment's (MLSE) Team Up Foundation, en collaboration avec la Ville de Mississauga a dévoilé ses plans qui consistent à moderniser la patinoire extérieure du centre communautaire de Burnhamthorpe. La MLSE Team Up Foundation, avec le soutien de RONA, le partenaire d'affaires de MLSE, investit 25 000 $ dans des modernisations et améliorations de la patinoire. Il s'agit du septième partenariat auquel participe RONA. Les travaux à l'aréna seront terminés au printemps avec les fournitures données par la Société. Ce partenariat est une continuation de l'engagement de longue date de RONA envers le sport canadien, tant au niveau professionnel qu'amateur. RONA a été un partenaire national des Jeux olympiques et des Jeux paralympiques de Vancouver en 2010, ainsi qu'un partenaire national des équipes olympiques et paralympiques canadiennes jusqu'aux Jeux d'été de Londres en 2012.

Information additionnelle

Il est possible de consulter le rapport de gestion et les états financiers non audités ainsi que les notes complémentaires du deuxième trimestre de 2011 à la section « Relations avec les investisseurs » du site Internet de la Société à l'adresse www.rona.ca et sur le site SEDAR, www.sedar.com. Le lecteur trouvera également sur ces sites le rapport annuel de la Société et d'autres informations relatives à RONA, y compris la notice annuelle.

Conférence téléphonique avec la communauté financière

Le mercredi 10 août 2011, à 11 h (HNE), RONA tiendra une conférence téléphonique pour la communauté financière. Pour joindre la conférence, composer le 416 340-2216 ou le 1 866 226-1792. Pour suivre la conférence en ligne, aller à l'adresse suivante : http://webcasts.pqm.net/client/rona/event/151/fr/

Mesures de performance non conformes aux PCGR

Dans ce rapport, comme dans sa gestion interne, RONA utilise la notion de « bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements et dépréciation et part des actionnaires sans contrôle (« BAIIA ») ». RONA utilise également la notion de « marge brute ajustée », laquelle correspond aux ventes moins le coût des marchandises vendues, majorés des ajustements relatifs au soutien du réseau.

Bien que le BAIIA n'ait pas de sens normalisé par les IFRS, son usage est largement répandu dans l'industrie et dans les milieux financiers pour mesurer la rentabilité des opérations proprement dites, abstraction faite des considérations fiscales ainsi que de l'utilisation et du coût du capital. Quant à la marge brute ajustée, elle est utilisée par la direction pour analyser la rentabilité de son réseau, compte tenu des ajustements relatifs au soutien du réseau. Comme ces mesures ne sont pas normalisées, elles peuvent ne pas être comparables d'une société à une autre. Cependant, RONA l'établit de la même façon pour chacun de ses secteurs identifiés et, sauf mention expresse, sa méthode ne change pas dans le temps. Le BAIIA et la marge brute ajustée ne doivent pas être considérés isolément ou comme substituts aux autres mesures de performance calculées selon les IFRS, mais plutôt comme renseignements complémentaires.

Les tableaux suivants présentent un rapprochement de ces deux mesures des IFRS :

Rapprochement des mesures non conformes aux PCGR Trimestres terminés les
(non audités, en milliers de dollars, sauf pour les marges exprimées en pourcentage) 26 juin 2011 27 juin 2010 Variation $ sur 2010 Variation % sur 2010
Produits des activités ordinaires 1 370 046 1 404 219 (34 173 ) (2,4 %)
Coût des marchandises vendues (990 600 ) (1 008 839 ) 18 239 1,8 %
Marge brute 379 446 395 380 (15 934 ) (4,0 %)
Marge brute en % des produits 27,70 % 28,16 % - -46 p.b.
Ajustements liés au soutien au réseau(1) 30 853 34 052 (3 199 ) (9,4 %)
Marge brute ajustée 410 299 429 432 (19 133 ) (4,5 %)
Marge brute ajustée en % des produits 29,95 % 30,58 % - -63 p.b.
Frais de vente, généraux et d'administration (320 412 ) (296 380 ) (24 032 ) (8,1 %)
Loyers 40 236 36 663 3 573 9,7 %
BAIIA avant loyers 130 123 169 715 (39 592 ) (23,3 %)
Marge du BAIIA avant loyers (BAIIA avant loyers/produits) 9,50 % 12,09 % - -259 p.b.
BAIIA 89 887 133 052 (43 165 ) (32,4 %)
Marge du BAIIA (BAIIA/produits) 6,56 % 9,48 % - -292 p.b.
Produits financiers 1 340 1 253 87 6,9 %
Amortissement et dépréciation des actifs non financiers (26 062 ) (28 511 ) 2 449 8,6 %
Résultat opérationnel 62 485 103 288 (40 803 ) (39,5 %)
(1) Correspond aux autres coûts encourus pour amener le stock à l'endroit et dans l'état où il se trouve.

Rapprochement des mesures non conformes aux PCGR
Année à date
(non audités, en milliers de dollars, sauf pour les marges exprimées en pourcentage) 2011 2010 Variation $ sur 2010 Variation % sur 2010
Produits des activités ordinaires 2 288 257 2 361 139 (72 882 ) (3,1 %)
Coût des marchandises vendues (1 638 054 ) (1 676 484 ) 38 430 2,3 %
Marge brute 650 203 684 655 (34 452 ) (5,0 %)
Marge brute en % des produits 28,41 % 29,00 % - -59 p.b.
Ajustements liés au soutien au réseau(1) 43 748 48 246 (4 498 ) (9,3 %)
Marge brute ajustée 693 951 732 901 (38 950 ) (5,3 %)
Marge brute ajustée en % des produits 30,33 % 31,04 % - -71 p.b.
Frais de vente, généraux et d'administration (596 001 ) (565 091 ) (30 910 ) (5,5 %)
Loyers 81 816 72 552 9 264 12,8 %
BAIIA avant loyers 179 766 240 362 (60 596 ) (25,2 %)
Marge du BAIIA avant loyers (BAIIA avant loyers/produits) 7,86 % 10,18 % - -232 p.b.
BAIIA 97 950 167 810 (69 860 ) (41,6 %)
Marge du BAIIA (BAIIA/produits) 4,28 % 7,11 % - -283 p.b.
Produits financiers 2 711 2 267 444 19,6 %
Amortissement et dépréciation des actifs non financiers (52 359 ) (54 078 ) 1 719 3,2 %
Résultat opérationnel 42 880 111 465 (68 585 ) (61,5 %)
(1) Correspond aux autres coûts encourus pour amener le stock à l'endroit et dans l'état où il se trouve.

Énoncés prospectifs

Le présent Communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle qui sont assujetties à des risques et à des incertitudes. Tous les énoncés autres que des énoncés de faits historiques inclus dans ce Communiqué, y compris les énoncés sur les perspectives de l'industrie et sur les perspectives, les projets, la situation financière et la stratégie d'affaires de la Société, peuvent constituer des énoncés prospectifs au sens de la législation et la réglementation canadiennes en matière de valeurs mobilières. Les investisseurs et les autres personnes intéressées devraient éviter de se fier indûment à quelque énoncé prospectif.

Pour de plus amples renseignements sur les risques, les incertitudes et les hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, le lecteur est prié de se reporter aux documents publics déposés par la Société qui sont accessibles sur les sites www.sedar.com et www.rona.ca. Plus particulièrement, d'autres précisions et la description de ces facteurs et d'autres facteurs sont présentées dans le rapport de gestion, à la rubrique « Risques et incertitudes », et à la rubrique « Facteurs de risque » de la Notice annuelle courante de la Société.

Les énoncés prospectifs figurant dans ce Communiqué reflètent les attentes de la Société au 10 août 2011 et sont faits sous réserve des changements pouvant survenir après cette date. La Société nie expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables ne le requièrent.

À propos de rona

RONA est le plus important distributeur et détaillant canadien de produits de quincaillerie, de rénovation et de jardinage. RONA exploite un réseau de plus de 950 magasins corporatifs, franchisés et affiliés, de dimensions et de formats variés, qui emploie près de 30 000 personnes dans toutes les régions du Canada, sous diverses bannières. Le réseau de magasins RONA totalise plus de 17 millions de pieds carrés et réalise des ventes au détail annuelles de plus de 6 milliards de dollars. Visitez rona.ca.

Renseignements

  • Médias
    Nadia Goyer, Conseillère principale
    Communications et affaires publiques
    RONA inc.
    514 599-5900, poste 5271
    nadia.goyer@rona.ca

    Communauté financière
    Stéphane Milot
    Directeur principal, Relations avec les investisseurs
    RONA inc.
    514-599-5951
    stephane.milot@rona.ca