RONA inc.
TSX : RON
TSX : RON.PR.A

RONA inc.

14 mai 2013 09h36 HE

RONA annonce ses résultats du premier trimestre de 2013

BOUCHERVILLE, QUÉBEC--(Marketwired - 14 mai 2013) - RONA inc. (TSX:RON)(TSX:RON.PR.A), le plus important distributeur et détaillant canadien de produits de quincaillerie, de rénovation et de jardinage, annonce ses résultats d'exploitation pour la période de 13 semaines terminée le 31 mars 2013, ainsi qu'un suivi sur ses principales réalisations trimestrielles. Tous les chiffres sont en dollars canadiens et présentés selon les normes comptables IFRS.

Faits saillants au premier trimestre de 2013

  • Ventes de 929,4 millions de dollars, en baisse de 4,6 millions (ou de 0,5 %) par rapport au premier trimestre de 2012. Hausse de 18,2 millions des ventes dans le secteur de la distribution et baisse de 22,8 millions des ventes du secteur détail et commercial.
  • Ajustements de 17,8 millions de dollars après impôts, soit de 0,14 $ par action, reflétant les charges de restructuration et les coûts liés à la mise en place des priorités stratégiques.
  • Les perturbations des opérations liées au repositionnement des bannières Réno-Dépôt et TOTEM, la hausse du coût du bois d'œuvre et de certains matériaux de construction supérieure à l'augmentation des prix de vente, les conditions de marché difficiles et le printemps tardif expliquent en grande partie la perte nette ajustée de 0,19 $ par action comparativement à une perte nette ajustée de 0,11 $ par action au premier trimestre de 2012.
  • Principales réalisations par rapport aux priorités stratégiques :
    • Réduction annualisée des frais administratifs de 17 millions de dollars provenant du plan de réduction d'effectifs et la renégociation d'importantes ententes d'approvisionnement
    • Poursuite du repositionnement de la bannière Réno-Dépôt au Québec et de l'intégration de TOTEM en Alberta
    • Décision de conserver le réseau de magasins à grande surface à l'extérieur du Québec. Annonce d'un plan de redressement prévue au cours du prochain trimestre

RONA a affiché une diminution de 0,5 % de ses ventes et une diminution de 0,8 % de ses ventes comparables au cours du premier trimestre de 2013 comparativement au premier trimestre de 2012. Les ventes comparables du secteur de la distribution ont augmenté de 9,5 % alors que celles du secteur détail et commercial ont diminué de 3,0 %. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) ajusté a pour sa part diminué de 0,8 million de dollars dans le secteur de la distribution et de 10,4 millions dans le secteur détail et commercial, pour une diminution totale de 11,2 millions. La perte nette ajustée attribuable aux actions participantes est passée à 22,7 millions de dollars (perte de 0,19 $ par action), ce qui représente une diminution de 0,08 $ par action par rapport à 2012.

« 2013 est clairement une année de transition pour RONA et d'autres changements sont à prévoir pour nous permettre de retrouver une croissance soutenue de notre résultat net. Les résultats du premier trimestre sont toujours sous pression, compte tenu du contexte particulier de repositionnement de bannières dans lequel nous évoluons et de la faiblesse enregistrée dans le marché canadien de l'habitation. Les défis sont de taille, mais notre concentration sur nos priorités stratégiques et financières assurera notre succès », a tenu à mentionner Dominique Boies, premier vice-président et chef de la direction financière.

Après seulement quelques semaines à la barre de la Société, Robert Sawyer, président et chef de la direction croit que RONA a tous les ingrédients nécessaires pour être plus performante. « Nous avons des employés compétents et motivés, des marchands et partenaires d'affaires énergiques, une image de marque reconnue d'un océan à l'autre et un réseau de magasins de formats variés nous permettant de rejoindre les Canadiens dans leur communauté », a-t-il souligné.

« L'avenir est très prometteur pour RONA. Malgré la pression sur nos résultats, nous avons la latitude requise pour agir dans cette période charnière puisque nous comptons sur un bilan solide et continuons de générer d'importants fonds d'exploitation. Nos actions aujourd'hui feront de nous le détaillant de quincaillerie et de matériaux de construction le plus performant du Canada. En gardant nos marchands et nos clients au cœur de toutes nos actions, nous arriverons à satisfaire leurs attentes les plus élevées et à nous distinguer de la concurrence dans les segments de marché que nous aurons choisi de privilégier », a ajouté M. Sawyer.

Bilan des réalisations sur les trois priorités stratégiques

Les priorités stratégiques de RONA ont été annoncées à la fin de 2012. Elles visent à mettre en valeur les efforts continus de la Société pour cibler les occasions de création de valeur à court et à long terme.

  1. Capitaliser sur les forces de nos activités stratégiques
    • La distribution aux marchands affiliés ou franchisés ainsi que l'exploitation de magasins de petite et moyenne surface ont rapidement été identifiées comme des activités stratégiques. À celles-ci s'ajoutent les magasins à grande surface situés au Québec.
    • Les magasins à grande surface à l'extérieur du Québec ont aussi fait l'objet d'une importante réévaluation. Après avoir exploré différentes options, RONA a décidé de conserver ce réseau de magasins et annoncera un plan de redressement au cours du prochain trimestre.
    • La Division du marché commercial et professionnel est encore à l'étude. Au prochain trimestre, RONA sera en mesure de préciser quelle option sera retenue afin d'en maximiser la valeur.
  1. Accélérer la croissance des segments de clientèles clés avec une proposition de valeur plus attrayante
    • Cette priorité présente un énorme potentiel à moyen et à long terme car elle permettra à RONA de retrouver une croissance des ventes rentables. Dans les derniers mois, RONA a eu recours à l'appui d'experts mondiaux de l'industrie du détail afin d'accélérer son analyse.
    • Une révision en profondeur des catégories de produits offerts dans le réseau de magasins RONA et de la stratégie de prix est en cours.
    • La bannière Réno-Dépôt au Québec a été redéfinie pour mieux répondre au besoin de ses principaux clients : les entrepreneurs professionnels et les bricoleurs experts. Le nouveau concept mise sur la valorisation de la nature même de Réno-Dépôt : un entrepôt qui offre des produits en grande quantité et aux meilleurs prix.
    • L'intégration de la bannière TOTEM, en Alberta, se poursuit. Ce nouveau modèle de magasin de proximité regroupe les points forts de TOTEM à ceux de RONA.
  1. Maximiser le potentiel de rentabilité d'un modèle d'affaires simplifié
    • À ce jour, des économies de 17 millions de dollars (sur une base annualisée) ont été réalisées à la suite d'une réduction d'effectifs et de renégociations d'ententes d'envergure. La Société avait identifié de 35 à 45 millions de dollars d'économies potentielles et demeure confiante par rapport à la réalisation de cet objectif d'ici la fin de 2014.
    • Une partie des économies réalisées sera réinvestie afin de renforcer notre positionnement concurrentiel dans certaines activités clés.

Priorités financières

Nos trois priorités financières dictent toujours nos actions. Cette approche disciplinée est centrée sur l'atteinte, à moyen terme, d'un rendement sur capital supérieur à 10 %. Nous avons enregistré des progrès constants au cours des deux premiers trimestres de 2012. Au cours des trois derniers trimestres, cette tendance à la hausse a été interrompue par un changement dans la composition des ventes, lequel a favorisé des produits générant des marges plus faibles et un environnement plus concurrentiel affectant notre résultat opérationnel. La poursuite des initiatives d'optimisation de la structure de capital a toutefois atténué les effets de cette baisse sur le rendement de notre capital et maintenu la solidité de notre bilan. Au cours du premier trimestre 2013, notre gestion disciplinée des investissements a été affectée par une augmentation des inventaires en prévision d'une hausse de la demande saisonnière.

Le tableau ci-dessous présente les réalisations des trois priorités financières de la Société depuis le premier trimestre de 2012.

PRIORITÉS FINANCIÈRES RÉALISATIONS VS PRIORITÉS
(excluant ajustements)
T1-2012 T2-2012 T3-2012 T4-2012 T1-2013
1. AMÉLIORER L'EFFICACITÉ
Ventes comparables oui oui non oui -0,8 % non
Hausse de la marge brute oui oui non non -12,7 M$ non
Baisse des frais de vente et d'administration comparables oui oui non non 3,5 M$ non
Hausse du BAIIA oui oui non non -11,2 M$ non
2. OPTIMISER LA STRUCTURE DE CAPITAL
Vente d'actifs oui oui non oui 0,6 M$ oui
Investissements en immobilisations / Amortissements oui oui oui oui 0,6x oui
Rotation des inventaires oui oui oui oui 3,54 vs 3,49 oui
Rachat d'actions oui oui n/a* n/a* n/a* n/a*
3. ACCROITRE LE RENDEMENT DU CAPITAL
BAII après impôts oui oui non non -8,4 M$ non
Gestion disciplinée du capital (1) oui oui oui oui 19,3 M$ non
Rendement du capital (2) oui oui non non 3,8 % vs 4,2 % non
(1) Capital correspond au fonds de roulement net, plus immobilisations corporelles et incorporelles, plus actifs non courants détenus en vue de la vente, plus goodwill, plus projets en cours, plus autres actifs financiers et non courants, plus actifs d'impôts différés, moins autres passifs non courants et moins passif d'impôts différés.
(2) Rendement du capital moyen correspond au BAII après impôts, excluant les ajustements / capital moyen.
* La Société a été en période d'interdiction de transiger pour le troisième et le quatrième trimestre de 2012. Le programme n'a pas été renouvelé en 2013.

Sommaire des résultats financiers du premier trimestre 2013

Nos ventes consolidées ont diminué de 4,6 millions de dollars, comparativement à la même période l'an dernier. La hausse de 18,2 millions des ventes de distribution n'a pas pu compenser la pression continue sur celles du secteur détail et commercial. Les ventes comparables ont affiché une baisse de 0,8 %, provenant d'une hausse de 9,5 % des ventes comparables dans le secteur de la distribution, contrebalancée par une diminution de 3,0 % des ventes dans le secteur détail et commercial. Précisons également que le trimestre de l'année précédente avait bénéficié d'un jour ouvrable additionnel lié au congé de Pâques, représentant un effet défavorable sur les ventes de 5,8 millions de dollars.

Selon un rapport du Conference Board du Canada, la confiance des consommateurs serait similaire à celle de 2012, ce qui signifie que les consommateurs demeurent très prudents. De plus, les dernières estimations de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) indiquent une baisse de 6,5 % des mises en chantier d'habitation et de 13,1 % de la revente de maisons existantes comparativement au premier trimestre de 2012. Ces estimations sont des indicateurs directement liés aux activités de rénovation - construction.

Certains ajustements non représentatifs aux fins de la mesure de performance financière de la Société ont été exclus afin d'obtenir une meilleure comparaison des résultats d'exploitation entre les trimestres. Ces ajustements totalisent 23,4 millions de dollars pour le premier trimestre de 2013. Les coûts et autres charges de restructuration représentent 12,8 millions de dollars, soit 3,6 millions pour les indemnités de départ, 8,9 millions pour les provisions pour contrats déficitaires et 0,3 million pour d'autres coûts. Les autres coûts de 10,6 millions de dollars reliés à la mise en place des priorités stratégiques et comprennent les frais liés au plan de transformation, les coûts d'intégration de la bannière TOTEM et les frais afférents à la liquidation de stocks.

En tenant compte de ces éléments, le BAIIA ajusté de RONA a diminué de 11,2 millions de dollars. Dans le secteur de la distribution, la diminution de 0,8 million du BAIIA ajusté par rapport au trimestre comparable de 2012, s'explique par le changement dans le mixte des produits distribués combiné à la hausse des frais de transport. La hausse du volume des ventes a permis d'atténuer ces effets.

Le secteur du détail et commercial a enregistré une diminution du BAIIA ajusté de 10,4 millions de dollars par rapport au premier trimestre de 2012. Cette diminution est attribuable à l'intensification de la concurrence occasionnant ainsi une pression sur les prix de vente dans plusieurs catégories de produits, combinée à une augmentation des coûts pour certains matériaux comme le bois d'œuvre et les matériaux de construction. La baisse provient également de la réalisation de ventes à plus faibles marges telles que des matériaux de construction au détriment des ventes à fortes marges telles que les produits de quincaillerie. Précisons également que la prudence des consommateurs et les conditions de marché difficiles ont eu pour effet de réduire le volume des ventes.

Le montant net total après impôts des ajustements mentionnés précédemment représente 17,8 millions de dollars pour le premier trimestre de 2013, soit 0,14 $ par action. La perte nette ajustée attribuable aux actions participantes est passée de 13,5 millions de dollars (perte de 0,11 $ par action) au premier trimestre de 2012 à 22,7 millions (perte de 0,19 $ par action). Ceci représente une diminution de 9,3 millions de dollars ou de 0,08 $ par action, principalement dû à la baisse de la marge brute ajustée. À noter que le nombre moyen d'actions en circulation utilisé dans le calcul de la perte par action attribuable aux propriétaires de RONA inc. est passé de 126,7 millions d'actions au premier trimestre de 2012 à 121,6 millions d'actions au premier trimestre de 2013. Cette diminution est attribuable au rachat d'actions dans le cours normal des activités.

Information additionnelle

Il est possible de consulter le Rapport de gestion, les états financiers ainsi que les notes complémentaires du premier trimestre 2013 à la section « Relations avec les investisseurs » du site Internet de la Société à l'adresse www.rona.ca et sur le site SEDAR, www.sedar.com. Le lecteur trouvera également sur ces sites d'autres informations relatives à RONA, y compris la Notice annuelle.

Conférence téléphonique avec la communauté financière

Le mardi 14 mai 2013, à 15 h (HNE), RONA tiendra une conférence téléphonique pour la communauté financière. Pour joindre la conférence, composer le 416 340-2216 ou 1 866 226-1792. Pour suivre la conférence en ligne, aller à l'adresse suivante : http://webcasts.pqm.net/client/rona/event/671/fr/.

MESURES DE PERFORMANCE NON CONFORMES AUX PCGR

RONA utilise des mesures de performance non conformes aux PCGR qui ne sont pas normalisées par les normes internationales d'information financière (« IFRS »). La direction est d'avis que ces mesures sont utiles dans l'analyse de la performance opérationnelle de la Société. Ces mesures de performance ne doivent pas être considérées isolément ou comme substituts aux autres mesures de performance calculées selon les IFRS, mais plutôt comme renseignements complémentaires.

Le BAIIA est défini par la Société comme étant le résultat net avant les charges financières, les charges d'impôt sur le résultat et les amortissements et dépréciation des actifs non financiers. Cette mesure est largement répandue dans notre industrie et dans les milieux financiers pour mesurer la rentabilité des opérations. Les ventes comparables est une mesure utilisée par la direction et est courante dans notre industrie. Cette mesure identifie la croissance des ventes générées par le réseau de magasins existants et est réduit de l'effet des magasins fermés. Elle exclut également les acquisitions et les nouveaux magasins.

La direction utilise aussi les mesures de performance non conformes aux PCGR suivante : le BAIIA ajusté, la marge brute ajustée, les frais de vente, généraux et d'administration ajustés, les amortissements et dépréciation des actifs non financiers ajustés, le résultat net attribuable aux actions participantes ajustées et le résultat net par action attribuable aux propriétaires de RONA ajusté. Ces mesures reflètent l'inclusion ou l'exclusion de certains montants considérés comme non représentatifs de la performance financière récurrente de la Société. Pour plus de détails sur ces mesures, veuillez consulter le Rapport de gestion du premier trimestre 2013.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle qui sont assujetties à des risques et à des incertitudes. Tous les énoncés autres que des énoncés de faits historiques inclus dans ce communiqué, y compris les énoncés sur les perspectives de l'industrie et sur les perspectives, les projets, la situation financière et la stratégie d'affaires de la Société, peuvent constituer des énoncés prospectifs au sens de la législation et la réglementation canadiennes en matière de valeurs mobilières. Les investisseurs et les autres personnes intéressées devraient éviter de se fier indûment à quelque énoncé prospectif.

Pour de plus amples renseignements sur les risques, les incertitudes et les hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, le lecteur est prié de se reporter aux documents publics déposés par la Société qui sont accessibles sur les sites www.sedar.com et www.rona.ca. Plus particulièrement, d'autres précisions et la description de ces facteurs et d'autres facteurs sont présentés dans le rapport de gestion, à la rubrique « Risques et incertitudes », et à la rubrique « Facteurs de risque » de la Notice annuelle courante de la Société.

Les énoncés prospectifs figurant dans ce communiqué reflètent les attentes de la Société au 14 mai 2013 et sont faits sous réserve des changements pouvant survenir après cette date. La Société nie expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables ne le requièrent.

À propos de RONA

RONA est le plus important distributeur et détaillant canadien de produits de quincaillerie, de rénovation et de jardinage. La Société exploite, sous diverses bannières, un réseau de plus de 800 magasins au détail corporatifs, franchisés et affiliés de dimensions et de formats variés, ainsi qu'un réseau de 14 centres de distribution en quincaillerie et matériaux de construction. RONA est également un chef de file dans le marché spécialisé de la plomberie et des systèmes de climatisation, chauffage et ventilation ciblant une clientèle principalement commerciale et professionnelle avec un réseau national de près de 60 points de vente et 4 centres de distribution. La Société, qui emploie près de 28 000 personnes, génère des ventes consolidées de 4,9 milliards de dollars. Pour plus de renseignements, visitez www.rona.ca.

Renseignements

  • Médias
    Valérie Lamarre
    Conseillère principale, Communications et affaires publiques
    514-599-5900, poste 5271
    valerie.lamarre@rona.ca

    Communauté financière
    Stéphane Milot
    Vice-président, Finances et relations avec les investisseurs
    514-599-5951
    stephane.milot@rona.ca

    Carl Delisle
    Directeur, Relations avec les investisseurs,
    trésorerie et assurances
    514-599-5900, poste 5441
    carl.delisle@rona.ca
    www.rona.ca