RONA INC.
TSX : RON

RONA INC.

11 nov. 2008 08h23 HE

RONA annonce ses résultats du troisième trimestre 2008

Le programme d'amélioration de l'efficacité et de la profitabilité compense complètement les effets liés aux conditions économiques difficiles

BOUCHERVILLE, QUEBEC--(Marketwire - 11 nov. 2008) - RONA (TSX:RON)

FAITS SAILLANTS

- Ventes consolidées en hausse de 2,3 % malgré une baisse de 2,3 % des ventes de magasins comparables.

- Ventes et bénéfice d'exploitation du secteur de la distribution en hausse de 9,2 % et 16,4 % respectivement.

- Augmentation de la marge brute en ligne avec les objectifs du programme PEP : 30 points de base au troisième trimestre et 90 points de base depuis le début de l'exercice. En excluant l'effet des éléments inhabituels sur la marge, les augmentations ont été de 40 points de base et de 100 points de base.

- Gestion disciplinée du bilan avec la diminution de 80 millions $ des inventaires comparables, la réduction de 24 % des investissements en immobilisations et la baisse de 124,7 millions $ de l'endettement net.

- Bénéfice net de 53,4 millions $, soit 0,46 $ par action comparativement à 59,4 millions, soit 0,51 $ par action en 2007. En excluant des éléments inhabituels de 6,4 millions $ après impôts, soit 0,05 $ par action, comptabilisés au cours du trimestre, le bénéfice net par action dilué est demeuré stable à 0,51 $.

RONA (TSX:RON), le plus important distributeur et détaillant canadien d'articles de quincaillerie, de rénovation et de jardinage, annonce une hausse de 2,3 % de ses ventes consolidées, lesquelles ont atteint 1 381,7 millions de dollars au troisième trimestre 2008 comparativement à 1 350,5 millions en 2007. Les ventes comparables ont toutefois diminué de 2,3 % au cours du trimestre, reflétant une diminution de la consommation reliée à la baisse du niveau de confiance des consommateurs. Le bénéfice d'exploitation a atteint 115,5 millions de dollars au troisième trimestre 2008, soit une baisse de 5,0 % sur le trimestre correspondant en 2007. La marge d'exploitation a diminué de 65 points de base pour s'établir à 8,36 %. Des éléments inhabituels liés à des coûts de fermeture de magasins et à l'annulation d'engagements futurs ont été enregistrés au cours du troisième trimestre 2008 et représentent une charge de 8,5 millions de dollars avant intérêts, amortissement et dépréciation et impôts. En excluant ces éléments, le bénéfice d'exploitation a atteint 124,0 millions de dollars, en hausse de 2,0 % par rapport à 2007. Quant à la marge d'exploitation excluant éléments inhabituels, elle s'est établie à 8,98 % en 2008, comparativement à 9,01 % en 2007, une baisse de seulement 3 points de base. Le bénéfice net a pour sa part atteint 53,4 millions de dollars, soit 0,46 $ par action au cours du troisième trimestre 2008 représentant une diminution de 10,2 % sur 2007. En excluant les éléments inhabituels de 6,4 millions de dollars après impôts, soit 0,05 $ par action, le bénéfice net s'est établi à 59,8 millions de dollars, soit une hausse de 0,6 % sur le bénéfice net de 59,4 millions enregistré en 2007. Par action dilué, le bénéfice net excluant éléments inhabituels est demeuré stable à 0,51 $.

"Compte tenu du contexte économique plus difficile que prévu depuis le début de l'exercice, nous sommes fiers des améliorations d'efficacité et de profitabilité réalisées dans le cadre de notre programme PEP (productivité, efficacité, profitabilité). Au cours du troisième trimestre, ce programme nous a permis de complètement éliminer l'effet négatif sur nos résultats causé par la baisse du niveau de confiance des consommateurs canadiens ainsi que par la réduction des activités de construction et de rénovation, particulièrement dans les provinces de l'Alberta et de l'Ontario. La diversité de nos activités et les résultats de nos nombreux efforts en recrutement de marchands indépendants nous ont également bien servi ce trimestre-ci puisque notre secteur de la distribution a affiché une croissance de 9,2 % des ventes et de 16,4 % du bénéfice d'exploitation", a déclaré Robert Dutton, président et chef de la direction de RONA.

"Le contexte actuel demeure très favorable à la poursuite de la consolidation du marché canadien par le recrutement de marchands indépendants désirant joindre une forte marque avec un plan de développement des plus prometteurs. Depuis le début de l'année, nous avons recruté 25 marchands indépendants représentant des ventes au détail de près de 110 millions de dollars. Nous avons encore plusieurs dossiers à l'étude et poursuivrons le développement de ce vecteur de croissance avec vigueur au cours des prochains trimestres", a ajouté M. Dutton.

"Avec l'incertitude entourant les effets potentiels de la crise financière mondiale, nous demeurerons prudents dans nos autres activités de développement et continuerons de gérer le bilan de l'entreprise de façon très disciplinée avec un accent encore plus important sur la réalisation du programme PEP", a conclu M. Dutton.

Bien que le programme PEP ait permis d'atténuer une très grande partie des effets négatifs liés aux conditions plus difficiles depuis le début de l'exercice, l'ampleur de la crise financière mondiale qui sévit actuellement apporte un haut degré d'incertitude en ce qui concerne le comportement futur des consommateurs. La direction de RONA estime donc que la détérioration prévue de l'environnement économique au cours des prochains trimestres, pourrait l'empêcher d'atteindre son objectif de faible croissance du bénéfice par action ("low single digit") en moyenne dans la première moitié de son plan 2008-2011. La direction demeure toutefois optimiste quant aux facteurs fondamentaux qui soutiennent la demande et l'engouement pour les projets de rénovation et entend poursuivre avec vigueur la réalisation des diverses mesures pour stimuler les ventes et améliorer l'efficacité dans le cadre du programme PEP au cours des prochains trimestres. Enfin, la direction estime que les conditions de marché actuelles représentent un important potentiel pour la consolidation du marché canadien de la construction/rénovation, particulièrement par le recrutement de marchands indépendants.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS DU TROISIEME TRIMESTRE 2008

Eléments de conjoncture

Dans l'ensemble au troisième trimestre 2008 la conjoncture a été relativement favorable à l'activité de rénovation au Québec et très favorable dans les provinces de l'Atlantique. Rappelons que dans ces deux régions, RONA génère près de 50 % de ses ventes. Cependant, les pressions inflationnistes ont continué d'affecter l'activité de construction et de rénovation dans l'ouest du pays, particulièrement en Alberta, qui est toujours aux prises avec un inventaire élevé de maisons neuves invendues. En Ontario, l'activité de construction et de rénovation de maisons individuelles a été affectée par les difficultés économiques de cette province, fortement touchée par le ralentissement dans le secteur de l'automobile.

D'ailleurs, à la fin septembre 2008, les mises en chantier de maisons individuelles ont connu une décroissance de 15,6 % en milieu urbain au Canada selon les estimations de la SCHL. La décroissance a été particulièrement forte en Alberta où les mises en chantier de maisons individuelles ont diminué de 46,5 % alors qu'elles étaient à la baisse de 9,5 % en Ontario et de seulement 4,4 % au Québec. Dans les provinces de l'Atlantique, les mises en chantier de maisons individuelles étaient à la hausse de 18,6 %, reflétant ainsi une forte croissance économique dans les provinces de la Nouvelle-Ecosse et de Terre-Neuve.

La situation économique a cependant changé de façon importante à la fin du troisième trimestre. Avec la crise financière qui sévit actuellement à l'échelle mondiale, l'incertitude économique a atteint de nouveaux sommets, de sorte que la confiance des consommateurs a été durement touchée selon le plus récent sondage publié par le Conference Board du Canada. En effet, l'indice de confiance des consommateurs a diminué de 11,9 points, soit 13,9 % au début octobre, comparativement au mois précédent. Aux Etats-Unis, la baisse de l'indice de confiance a diminuée de 18,2 % dans le plus récent sondage publié par l'Université du Michigan.

Compte tenu des circonstances et de la baisse prévue de l'indice des prix à la consommation, la Banque du Canada a abaissé son taux directeur de 75 points de base au cours des dernières semaines. Selon le plus récent Rapport sur la politique monétaire de la Banque du Canada, publié en octobre dernier, le PIB canadien devrait croître à un rythme de 0,6 % seulement en 2008, comparativement à une prévision de 1,0 % dans son rapport de juillet, 1,4 % dans son rapport d'avril et de 1,8 % dans son rapport de janvier dernier. Mentionnons qu'en 2007 l'économie canadienne a affiché une croissance de 2,7 % de son PIB. La Banque du Canada a également revu sa prévision pour 2009 de 2,3 % selon son rapport de juillet dernier à 0,6 % dans son plus récent rapport.

L'environnement de taux d'intérêt actuel demeure donc toujours favorable à de hauts niveaux de mises en chantier et de revente de logements. Cependant, l'accessibilité au crédit est de plus en plus restreinte, la valeur des investissements boursiers des consommateurs ont connu une forte baisse et tel que mentionné précédemment, la confiance des consommateurs et la croissance prévue du PIB sont à de très bas niveaux. D'ailleurs, les plus récentes statistiques de mises en chantier, de revente de maisons et de variation du prix des maisons démontrent une plus grande prudence des consommateurs et un ralentissement du niveau d'activité dans certaines régions du pays, notamment l'Alberta et l'Ontario. Mentionnons que l'activité de construction et de rénovation de maisons individuelles avait amorcé un ralentissement dans l'est du pays en 2007 suite au renforcement du dollar canadien.

Toutefois, rappelons que les tendances sont toujours favorables à la rénovation au Canada. Plus de 65 % des logements ont plus de 25 ans, les baby-boomers représentent environ 30 % de la population et investissent d'importantes sommes dans leurs maisons et résidences secondaires et il y a toujours un fort engouement pour les activités de décoration et de jardinage. D'ailleurs, une tendance lourde se dessine du côté de la décoration de la cour extérieure des maisons ("outdoor living"). Enfin, de plus en plus de Canadiens recherchent des solutions clés en main pour leurs projets de rénovation et un service hors-pair dans un magasin convivial à proximité de leur domicile. C'est donc en tenant compte de ces différentes tendances que RONA développe ses nouveaux formats de magasins, sélectionne ses produits et élabore des services innovateurs.

L'environnement d'affaires actuel est très favorable à la consolidation du marché de la construction/rénovation au Canada, particulièrement par le recrutement de marchands indépendants. D'ailleurs, les résultats de RONA en matière de recrutement depuis le début de l'exercice démontrent bien qu'en période plus difficile, les marchands désirent joindre les rangs d'un groupement d'achat avec une forte notoriété, une équipe dynamique et un plan de développement prometteur.

Ventes consolidées

Les ventes consolidées du troisième trimestre 2008 se sont établies à 1 381,7 millions de dollars, soit 31,2 millions, ou 2,3 % de plus que les 1 350,5 millions enregistrés en 2007. La croissance est attribuable à l'ouverture de magasins, au recrutement de nouveaux marchands affiliés, aux acquisitions et à la hausse des ventes de distribution. En excluant l'apport des acquisitions, soit Dick's Lumber, Centre de Rénovation André Lessard et Best-MAR, les ventes consolidées ont diminué de seulement 0,3 %. La forte croissance des ventes du secteur de la distribution ainsi que les ventes générées par les nouveaux magasins ouverts au cours des 12 derniers mois ont presque entièrement compensé la baisse des revenus provenant de nos magasins comparables et la perte de revenus provenant des magasins fermés au cours des derniers mois.

Au cours du troisième trimestre 2008, les ventes comparables ont diminué de 2,3 %, en excluant la déflation de 0,7 % du prix moyen des produits forestiers. Mentionnons que les ventes comparables incluent un effet positif lié aux congés fériés évalué à 0,5 %.

La diminution des ventes comparables est attribuable, tel que mentionné précédemment, à une baisse continue du niveau de confiance des consommateurs canadiens, ainsi qu'à une baisse des mises en chantier et de la revente de maisons individuelles, particulièrement en Alberta.

Malgré une baisse du nombre de transactions en magasin, causée par les éléments ci-dessus, les activités de fidélisation et de stimulation des ventes de RONA, ainsi que les efforts déployés par nos employés pour offrir le meilleur service et la meilleure expérience de magasinage de notre industrie ont contribué à une augmentation du panier moyen de notre clientèle. Les ventes ont diminué dans la plupart des catégories de produits, indiquant ainsi une baisse générale de la consommation au cours du trimestre. Toutefois, mentionnons que la marque privée RONA a connu une augmentation des ventes de plus de 6 %. Quant à nos ventes d'installation, elles ont augmenté de plus de 20 % au cours du troisième trimestre.

Marge brute

Au cours du troisième trimestre 2008, la marge brute de la Compagnie s'est améliorée de 30 points de base, passant de 28,4 % en 2007 à 28,7 % en 2008. Cette croissance provient d'une meilleure gestion des catégories de produits, d'une augmentation des ventes de produits de marque privée et de l'amélioration continue des conditions d'achat auprès de nos fournisseurs. En excluant l'effet sur la marge des éléments inhabituels, celle-ci a augmenté de 40 points de base. Tel que prévu, l'augmentation de la marge brute est moins prononcée en deuxième moitié d'exercice qu'en première moitié, de par la saisonnalité de nos activités. De plus, compte tenu de la forte croissance du secteur de la distribution au cours du trimestre, le poids relatif de ce secteur dans le calcul de la marge brute consolidée a augmenté. La marge brute de nos activités de distribution étant environ le tiers de la marge brute du secteur du détail, cette croissance du poids relatif de la distribution a masqué une amélioration plus importante de la marge brute du secteur du détail.

Eléments inhabituels

Dans le cadre d'un vaste programme d'amélioration de l'efficacité et de l'optimisation du réseau de magasins RONA existants, la Compagnie a pris la décision de fermer quatre magasins moins performants et de transférer le volume d'affaires de ces magasins vers d'autres magasins RONA corporatifs et affiliés avoisinants. Ces magasins affichaient une perte d'exploitation de quelques millions de dollars au total. Deux de ces magasins sont des magasins de grande surface, l'un situé à Richmond en Colombie-Britannique et l'autre à Scarborough en Ontario. Les deux autres magasins sont de plus petits magasins traditionnels exploités sous la bannière Cashway en Ontario. Au cours du troisième trimestre 2008, la Compagnie a également comptabilisé des frais inhabituels reliés à l'annulation d'engagements futurs.

A la fin du troisième trimestre, le coût total annuel estimé pour ces divers éléments inhabituels, incluant un gain avant impôts de 1,4 million de dollars enregistré au deuxième trimestre 2008, s'élevait à 18,8 millions de dollars, dont 5,8 millions ont déjà été comptabilisés au deuxième trimestre 2008. Au total pour le troisième trimestre, des frais inhabituels de 9,3 millions de dollars ont été comptabilisés dont 8,5 millions ont affecté le bénéfice d'exploitation et 0,8 million l'amortissement et dépréciation et les frais financiers. Après impôts, les frais inhabituels du troisième trimestre s'élèvent à 6,4 millions de dollars. Les coûts restants, estimés à 3,7 millions seront comptabilisés d'ici la fin de l'exercice 2008.

Mentionnons que cette décision permettra à la Compagnie d'éliminer des pertes d'exploitation et de transférer le volume d'affaires dans des magasins corporatifs et affiliés mieux localisés ayant un potentiel de croissance et de rendement beaucoup plus grand. Cette décision représente un très bon rendement sur le capital investi puisque la période de récupération des sommes comptabilisées sera très courte.

Bénéfice d'exploitation consolidé

Le bénéfice d'exploitation, incluant les éléments inhabituels mentionnés ci-haut, a atteint 115,5 millions de dollars au troisième trimestre 2008, en baisse de 6,1 millions, soit 5,0 % sur les 121,6 millions enregistrés en 2007. Quant à la marge d'exploitation, elle est passée de 9,01 % en 2007 à 8,36 % en 2008, soit une baisse de 65 points de base, attribuable en grande partie aux éléments inhabituels et à la pression sur les ventes comparables.

En excluant les éléments inhabituels, le bénéfice d'exploitation a atteint 124,0 millions de dollars au troisième trimestre 2008, en hausse de 2,4 millions, soit 2,0 % sur celui de 2007. Quant à la marge d'exploitation, elle est passée de 9,01 % en 2007 à 8,98 % en 2008, soit une baisse de seulement 3 points de base.

Les nombreuses améliorations d'efficacité enregistrées dans le cadre de la Phase 1 du plan stratégique 2008-2011, soit le programme PEP, ont permis de compenser l'effet négatif relié à la pression continue sur les ventes dans l'industrie de la construction/rénovation attribuable à la baisse du niveau de confiance des consommateurs ainsi que l'effet des résultats des magasins ouverts récemment, lesquels n'ont pas encore atteint leur plein potentiel. Au cours du troisième trimestre, le programme PEP a permis, entre autres, d'améliorer la marge brute, de réduire le niveau des inventaires, d'optimiser le réseau de magasins existants, d'améliorer la logistique, d'accélérer le recrutement de marchands indépendants et d'améliorer le processus d'ouverture de nouveaux magasins.

Bénéfice net

Le bénéfice net, incluant les éléments inhabituels du troisième trimestre 2008, a diminué de 6 millions de dollars ou 10,2 % pour s'établir à 53,4 millions de dollars, soit 0,46 $ par action dilué, comparativement à 59,4 millions en 2007, ou 0,51 $ par action dilué. Les facteurs ayant affecté le bénéfice d'exploitation s'appliquent également à la variation du bénéfice net. En excluant les éléments inhabituels mentionnés ci-haut, le bénéfice net a atteint 59,8 millions de dollars au troisième trimestre 2008, soit 0,51 $ par action dilué, comparativement à 59,4 millions en 2007, ou 0,51 $ par action dilué. Il s'agit d'une hausse de 0,4 million de dollars soit 0,6 %, reflétant ainsi les importants efforts consentis tout au long du trimestre pour stimuler les ventes et améliorer l'efficacité opérationnelle afin de compenser les effets négatifs reliés à la pression sur les ventes dans l'industrie de la construction/rénovation.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS POUR LA PERIODE DE NEUF MOIS TERMINEE LE 28 SEPTEMBRE 2008

Ventes consolidées

Les ventes consolidées pour la période de neuf mois terminée le 28 septembre 2008 se sont établies à 3 766,5 millions de dollars, soit 68,4 millions, ou 1,9 % de plus que les 3 698,1 millions enregistrés en 2007. La croissance est attribuable à l'ouverture de magasins, au recrutement de nouveaux marchands affiliés et aux acquisitions. En excluant l'apport des acquisitions, soit Noble Trade, Dick's Lumber, Centre de Rénovation André Lessard et Best-MAR, les ventes consolidées ont diminué de 2,1 %. Les ventes générées par les nouveaux magasins ouverts et recrutés au cours des 12 derniers mois n'ont pu compenser la baisse des revenus provenant des fermetures de magasins ainsi que de nos magasins comparables, lesquels ont diminué de 4,7 % au cours de la période de neuf mois terminée le 28 septembre 2008, en excluant la déflation de 0,6 % du prix moyen des produits forestiers.

La diminution des ventes excluant les acquisitions, est attribuable, tel que mentionné précédemment, à une baisse continue du niveau de confiance des consommateurs canadiens, ainsi qu'à une baisse des mises en chantier et de la revente de maisons individuelles, particulièrement en Alberta. Malgré une baisse du nombre de transactions en magasin causée par les éléments ci-dessus, les activités de fidélisation et de stimulation des ventes de RONA, ainsi que les efforts déployés par nos employés pour offrir le meilleur service et la meilleure expérience de magasinage de notre industrie ont contribué à une augmentation du panier moyen de notre clientèle. Les ventes ont diminué dans la plupart des catégories de produits, indiquant ainsi une baisse générale de la consommation depuis le début de l'exercice. Tel que mentionné dans l'analyse des résultats du troisième trimestre, les ventes de produits de marque privée et les ventes d'installation ont toutefois connu une forte croissance depuis le début de l'année.

Marge brute

Pour la période de neuf mois terminée le 28 septembre 2008, la marge brute de la Compagnie s'est améliorée de 90 points de base, passant de 28,3 % en 2007 à 29,2 % en 2008. Cette croissance provient d'une meilleure gestion des catégories de produits, d'une augmentation des ventes de produits de marque privée et de l'amélioration continue des conditions d'achat auprès de nos fournisseurs. En excluant l'effet sur la marge des éléments inhabituels, celle-ci a augmenté de 100 points de base depuis le début de l'exercice.

Eléments inhabituels

Tel que mentionné dans l'analyse des résultats du troisième trimestre, dans le cadre d'un vaste programme d'amélioration de l'efficacité et de l'optimisation du réseau de magasins RONA existants, la Compagnie a pris la décision de fermer quatre magasins moins performants et de transférer le volume d'affaires de ces magasins vers d'autres magasins RONA corporatifs et affiliés avoisinants. Au cours du deuxième trimestre, la Compagnie a vendu certains actifs non stratégiques et a réalisé un gain avant impôts de 1,4 million de dollars. Au cours du troisième trimestre 2008, la Compagnie a également comptabilisé des frais inhabituels reliés à l'annulation d'engagements futurs. Pour la période de neuf mois terminée le 28 septembre 2008, des frais inhabituels nets de 15,1 millions de dollars ont été comptabilisés dont 11,4 millions ont affecté le bénéfice d'exploitation et 3,7 millions l'amortissement et dépréciation et les frais financiers. Après impôts, les frais inhabituels pour la période de neuf mois terminée le 28 septembre 2008 s'élèvent à 10,4 millions de dollars.

Bénéfice d'exploitation consolidé

Le bénéfice d'exploitation, incluant les éléments inhabituels, a atteint 306,2 millions de dollars pour la période de neuf mois terminée le 28 septembre 2008, en baisse de 18,1 millions, soit 5,6 % sur les 324,3 millions enregistrés en 2007. Quant à la marge d'exploitation, elle est passée de 8,77 % en 2007 à 8,13 % en 2008, soit une baisse de 64 points de base, attribuable en grande partie aux éléments inhabituels et à la pression sur les ventes comparables.

En excluant les éléments inhabituels enregistrés aux deuxième et troisième trimestres de 2008, le bénéfice d'exploitation a atteint 317,6 millions de dollars pour la période de neuf mois terminée le 28 septembre 2008, en baisse de 6,7 millions, soit 2,1 % sur celui de 2007. Quant à la marge d'exploitation, elle est passée de 8,77 % en 2007 à 8,43 % en 2008, soit une baisse de 34 points de base.

Cette baisse s'explique principalement par la pression actuelle sur les ventes dans l'industrie de la construction/rénovation attribuable à la baisse du niveau de confiance des consommateurs. Cette pression a eu un impact plus important sur les résultats du premier trimestre que ceux des deuxième et troisième trimestres puisque le début d'exercice représente la période la moins achalandée de l'année où les coûts variables, sont très difficilement compressibles. La baisse est également attribuable aux magasins ouverts récemment, lesquels n'ont pas encore atteint leur plein potentiel. Enfin, un écart défavorable relié aux éléments de taux de change et à des frais de transport à la hausse explique le reste de la diminution. Tel que mentionné dans l'analyse des résultats du troisième trimestre, les nombreuses améliorations d'efficacité enregistrées dans le cadre de la Phase 1 du plan stratégique 2008-2011, soit le programme PEP, ont cependant permis d'atténuer l'effet négatif relié à ces trois facteurs. Depuis le début de l'exercice, le programme PEP a permis, entre autres, d'améliorer la marge brute, de réduire le niveau des inventaires, d'optimiser le réseau de magasins existants, d'améliorer la logistique, d'accélérer le recrutement de marchands indépendants et d'améliorer le processus d'ouverture de nouveaux magasins.

Bénéfice net

Le bénéfice net, incluant les éléments inhabituels pour la période de neuf mois terminée le 28 septembre 2008 a diminué de 13,0 % pour s'établir à 134,5 millions de dollars, soit 1,15 $ par action dilué, comparativement à 154,6 millions en 2007, ou 1,32 $ par action dilué. Les facteurs ayant affecté le bénéfice d'exploitation s'appliquent également à la variation du bénéfice net. A ces facteurs s'ajoutent l'augmentation des frais fixes liés à la croissance du réseau, notamment l'amortissement relié aux récentes ouvertures de magasins et aux acquisitions.

En excluant les éléments inhabituels mentionnés dans l'analyse des résultats du troisième trimestre, le bénéfice net a atteint 144,9 millions de dollars pour la période de neuf mois terminée le 28 septembre 2008, soit 1,24 $ par action dilué, comparativement à 154,6 millions en 2007, ou 1,32 $ par action dilué. Il s'agit d'une baisse de 9,7 millions soit 6,2 %, reflétant la pression sur les ventes dans l'industrie de la construction/rénovation, laquelle n'a pu être complètement compensée par les mesures d'amélioration de l'efficacité mises en place depuis le début de l'exercice.

TRESORERIE ET SITUATION FINANCIERE

L'exploitation a généré des fonds de 84,3 millions de dollars au troisième trimestre 2008, comparativement à 89,9 millions au trimestre correspondant en 2007. Nette de la variation d'éléments du fonds de roulement, l'exploitation a généré des fonds de 111,3 millions de dollars, contre 110,5 millions en 2007. Mentionnons que les stocks provenant des magasins comparables et des centres de distribution ont diminué de 80 millions de dollars au cours du troisième trimestre 2008.

Au cours du troisième trimestre 2008, nous avons investi 39,7 millions de dollars en immobilisations, comparativement à 52,3 millions en 2007. Ces investissements ont été consacrés à l'expansion de notre réseau de détail, à savoir la construction de nouveaux magasins ainsi que la réfection, la rénovation et la mise à niveau de magasins existants en fonction des nouveaux concepts, notamment des magasins exploités sous la bannière Réno-Dépôt. Nous avons également consenti une partie des investissements à l'amélioration continue des systèmes d'information afin d'accroître notre efficacité opérationnelle. Tout au long du trimestre, la Compagnie a appliqué une gestion financière disciplinée et un suivi rigoureux des investissements en immobilisations.

Pour la période de neuf mois terminée le 28 septembre 2008, l'exploitation a généré des fonds de 222,1 millions de dollars, comparativement à 227,4 millions en 2007. Nette de la variation d'éléments du fonds de roulement, l'exploitation a généré des fonds de 260,6 millions de dollars, contre 148,7 millions en 2007. Mentionnons que les stocks provenant des magasins comparables et des centres de distribution ont diminué au cours de chacun des trois derniers trimestres.

Après neuf mois d'activité, RONA a investi 129,7 millions de dollars en immobilisations, soit 30,8 millions, ou 19,2 % de moins que les 160,5 millions investis en 2007. D'ailleurs, au cours du deuxième trimestre de l'exercice en cours, la direction de RONA a pris la décision de réduire le programme d'immobilisations de la Compagnie de 20 % pour 2008, compte tenu des conditions de marché plus difficiles que prévu. Le programme d'immobilisations se situe donc aux environs de 200 millions de dollars pour l'exercice 2008, soit 40 millions de moins que le montant prévu en début d'exercice. De cette somme, environ 160 millions de dollars seront consacrés à la construction, l'aménagement ou la rénovation de magasins, ainsi qu'à l'acquisition de terrains et quelque 40 millions de dollars seront consacrés à l'amélioration continue de nos systèmes d'information. Compte tenu de l'amélioration importante de la gestion du flux de marchandises et de la réduction des inventaires, le projet d'agrandissement du centre de distribution de Calgary a été reporté. Des actifs non stratégiques ont également été vendus au cours du deuxième trimestre résultant en une entrée de fonds de 12,8 millions de dollars.

Avec les importants fonds générés par l'exploitation et la gestion disciplinée du fonds de roulement et des investissements en immobilisations au cours du trimestre et depuis le début de l'exercice, l'endettement net de la Compagnie au 28 septembre 2008 se situait à 509,6 millions de dollars. Il s'agit d'une diminution de 124,7 millions de dollars, soit 19,7 % comparativement au troisième trimestre 2007. Il s'agit également d'une baisse de 72,6 millions, soit 12,5 %, comparativement au début du troisième trimestre 2008 et de 143,9 millions, soit 22,0 %, comparativement au début de l'exercice 2008.

Le bilan de RONA demeure très solide. Au 28 septembre 2008, le ratio dette totale / capital utilisé se chiffrait à 26,9 %, comparativement à 33,0 % à la clôture du trimestre correspondant en 2007. Le ratio capitaux propres / total de l'actif atteignait 54,8 % au terme du troisième trimestre 2008, comparativement à 52,1 % à pareille date en 2007.

RONA a donc accès à 650 millions de dollars de crédit rotatif depuis le 11 juillet 2008. A la fin du troisième trimestre, cette facilité était utilisée à hauteur de 68 millions de dollars. L'exploitation de la Compagnie produit des flux financiers importants. Avec un niveau d'endettement relativement bas et des taux fixés à long terme sur la majeure partie de sa dette à long terme, RONA dispose en outre de liquidités importantes et d'un accès à plusieurs millions de dollars de crédit à des taux avantageux. Nos ressources financières sont donc suffisantes pour poursuivre le développement de façon disciplinée sur nos quatre vecteurs de croissance : la croissance des ventes de notre réseau existant, la construction de nouveaux magasins corporatifs et franchisés, le recrutement de nouveaux marchands affiliés et les acquisitions.

PERSPECTIVES

Tel que mentionné en détail dans la section éléments de conjoncture, la situation économique a changé de façon importante vers la fin du troisième trimestre. Avec la crise financière qui sévit actuellement à l'échelle mondiale, l'incertitude économique a atteint de nouveaux sommets, de sorte que la confiance des consommateurs a été durement touchée selon les plus récents sondages.

Avec la récente baisse de 75 points de base du taux directeur de la Banque du Canada, l'environnement actuel des taux d'intérêt demeure toujours favorable à de hauts niveaux de mises en chantier et de revente de logements. Cependant, l'accessibilité au crédit est de plus en plus restreinte, la valeur des investissements boursiers des consommateurs ont connu une forte baisse et la confiance des consommateurs ainsi que la croissance prévue du PIB sont à de très bas niveaux.

Bien que le programme PEP ait permis d'atténuer une très grande partie des effets négatifs liés aux conditions plus difficiles depuis le début de l'exercice, l'ampleur de la crise financière mondiale qui sévit actuellement apporte un haut degré d'incertitude en ce qui concerne le comportement futur des consommateurs. La direction de RONA estime donc que la détérioration prévue de l'environnement économique au cours des prochains trimestres pourrait l'empêcher d'atteindre son objectif de faible croissance du bénéfice par action ("low single digit") en moyenne dans la première moitié de son plan 2008-2011. La direction demeure toutefois optimiste quant aux facteurs fondamentaux qui soutiennent la demande et l'engouement pour les projets de rénovation et entend poursuivre avec vigueur la réalisation des diverses mesures pour stimuler les ventes et améliorer l'efficacité dans le cadre du programme PEP au cours des prochains trimestres. Enfin, la direction estime que les conditions de marché actuelles représentent un important potentiel pour la consolidation du marché canadien de la construction/rénovation, particulièrement par le recrutement de marchands indépendants.

INFORMATION ADDITIONNELLE

Le Rapport de gestion et les états financiers du troisième trimestre 2008 peuvent être consultés sur le site Internet de la Compagnie à l'adresse www.rona.ca, section Investisseurs et sur le site www.sedar.com. Le lecteur trouvera le rapport annuel de la Compagnie sur son site Web. Il y trouvera d'autres informations relatives à RONA, y compris la Notice annuelle de la Compagnie, ainsi que sur le site SEDAR.

CONFERENCE TELEPHONIQUE AVEC LA COMMUNAUTE FINANCIERE

Le mardi 11 novembre 2008 à 11 heures 15 minutes (HE), RONA tiendra une conférence téléphonique pour la communauté financière. Pour joindre la conférence téléphonique vous devrez composer le 514-861-4190 ou 1 877 677-7769. Pour suivre la conférence en ligne, veuillez accéder à l'adresse suivante : http://events.startcast.com/events6/153/C0001/Default.aspx

MESURE DE PERFORMANCE NON CONFORME AUX PCGR

Dans ce Communiqué, comme dans notre gestion interne, nous utilisons la notion de "bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices, amortissements et dépréciation et part des actionnaires sans contrôle ("BAIIA")", que nous désignons également comme "bénéfice d'exploitation". Cette mesure correspond à l'item "bénéfice avant les postes suivants" dans nos états financiers consolidés.

Bien que le BAIIA n'ait pas de sens normalisé par les PCGR, son usage est largement répandu dans notre industrie et dans les milieux financiers, pour mesurer la rentabilité des opérations proprement dites, abstraction faite des considérations fiscales ainsi que de l'utilisation et du coût de notre capital. Comme elle n'est pas normalisée, elle peut ne pas être strictement comparable d'une société à une autre. Cependant, nous l'établissons de la même façon pour chacun de nos secteurs identifiés et, sauf mention expresse, notre méthode ne change pas dans le temps. Le BAIIA ne devrait pas être considéré isolément ou comme substitut aux autres mesures de performance calculées selon les PCGR, mais plutôt comme une information complémentaire.

Au cours des deuxième et troisième trimestres, RONA a comptabilisé des éléments inhabituels pour coûts de fermeture de magasins et gains sur disposition d'actifs. Dans le présent document, des analyses de variance du bénéfice d'exploitation, de la marge d'exploitation, du bénéfice net et du bénéfice par action excluant ces éléments inhabituels sont présentées. Bien que ces mesures n'aient pas de sens normalisé par les PCGR, la direction de la Compagnie considère qu'elles constituent de bons indicateurs de la performance opérationnelle des activités existantes.

INFORMATION PROSPECTIVE

Ce Communiqué comprend des énoncés prospectifs comportant des risques et des incertitudes. Tous les énoncés autres que des énoncés de faits historiques inclus dans ce communiqué, y compris des énoncés sur les perspectives de l'industrie et sur les perspectives, les projets, la situation financière et la stratégie d'affaires de la Compagnie, peuvent constituer des énoncés prospectifs au sens de la législation et la réglementation canadiennes en matière de valeurs mobilières. Les investisseurs et autres personnes devraient éviter de se fier indûment à tout énoncé prospectif.

Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Compagnie et les attentes actuelles, veuillez vous reporter également aux documents publics déposés par la Compagnie qui sont accessibles à www.sedar.com et à www.rona.ca. Plus particulièrement, d'autres précisions et la description de ces facteurs et d'autres facteurs sont présentées dans le rapport de gestion, sous la rubrique "Risques et incertitudes", et sous la rubrique "Facteurs de risque" de la notice annuelle courante de la Compagnie.

Les énoncés prospectifs figurant dans ce communiqué reflètent les attentes de la Compagnie au 11 novembre 2008 et sont sous réserve des changements pouvant survenir après cette date. La Compagnie nie expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

A PROPOS DE RONA

RONA est le plus important distributeur et détaillant canadien de produits de quincaillerie, de rénovation et de jardinage. RONA exploite un réseau de près de 700 magasins corporatifs, franchisés et affiliés, de dimensions et de formats variés, qui emploie plus de 27 000 personnes dans toutes les régions du Canada, sous diverses bannières. Le réseau de magasins RONA totalise plus de 15 millions de pieds carrés et réalise des ventes au détail annuelles de plus de 6,3 milliards de dollars.



RONA
Etats financiers consolidés
au 28 septembre 2008 et au 30 septembre 2007


RONA inc.
Résultats consolidés des périodes de treize et trente-neuf semaines
terminées le 28 septembre 2008 et le 30 septembre 2007 (non vérifiés et en
milliers de dollars, sauf le bénéfice net par action)
-------------------------------------------------------------------------


3e trimestre Cumulatif
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------
Ventes 1 381 722 $ 1 350 475 $ 3 766 510 $ 3 698 071 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant les postes
suivants (note 3) 115 502 121 639 306 187 324 267
-------------------------------------------------------------------------

Intérêts sur la dette à
long terme 6 490 7 261 22 412 21 671
Intérêts sur les emprunts
bancaires 567 793 1 544 2 435
Amortissements et
dépréciation (note 3) 27 539 23 487 81 899 67 504
-------------------------------------------------------------------------
34 596 31 541 105 855 91 610
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant impôts sur
les bénéfices et part
des actionnaires sans
contrôle 80 906 90 098 200 332 232 657
Impôts sur les bénéfices 24 920 28 730 61 703 74 205
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant part des
actionnaires sans contrôle 55 986 61 368 138 629 158 452
Part des actionnaires sans
contrôle 2 618 1 958 4 127 3 852
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net et résultat
étendu 53 368 $ 59 410 $ 134 502 $ 154 600 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net par action
(note 14)
De base 0,46 $ 0,52 $ 1,16 $ 1,34 $
Dilué 0,46 $ 0,51 $ 1,15 $ 1,32 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Les notes complémentaires font partie intégrante des états financiers
consolidés intermédiaires.



RONA inc.
Bénéfices non répartis consolidés Surplus d'apport consolidé des périodes
de trente-neuf semaines terminées le 28 septembre 2008 et le 30 septembre
2007 (non vérifiés et en milliers de dollars)
-------------------------------------------------------------------------


2008 2007
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfices non répartis consolidés
Solde au début présenté antérieurement 892 967 $ 709 467 $
Instruments financiers - comptabilisation
et évaluation - (1 589)
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début retraité 892 967 707 878
Bénéfice net 134 502 154 600
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 1 027 469 $ 862 478 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Surplus d'apport consolidé
Solde au début 11 045 $ 9 182 $
Coût de rémunération au titre des
régimes d'options d'achat d'actions 1 138 1 545
Exercice d'options d'achat d'actions - (219)
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 12 183 $ 10 508 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Les notes complémentaires font partie intégrante des états financiers
consolidés intermédiaires.



RONA inc.
Flux de trésorerie consolidés des périodes de treize et trente-neuf
semaines terminées le 28 septembre 2008 et le 30 septembre 2007
(non vérifiés et en milliers de dollars)
-------------------------------------------------------------------------


3e trimestre Cumulatif
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------
Activités d'exploitation
Bénéfice net 53 368 $ 59 410 $ 134 502 $ 154 600 $
Eléments hors caisse
Amortissements et
dépréciation 27 539 23 487 81 899 67 504
Instruments financiers
dérivés 86 328 181 (3 302)
Impôts futurs (138) 2 341 (37) (138)
Pertes nettes (gains nets)
sur cession d'éléments
d'actif (379) 1 070 (1 870) 889
Coût de rémunération au
titre des régimes
d'options d'achat
d'actions 380 537 1 138 1 545
Part des actionnaires
sans contrôle 2 618 1 958 4 127 3 852
Autres éléments 813 772 2 206 2 427
------------------------------------------------------------------------
84 287 89 903 222 146 227 377
Variations d'éléments
du fonds de roulement 27 011 20 582 38 440 (78 655)
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés
aux activités
d'exploitation 111 298 110 485 260 586 148 722
-------------------------------------------------------------------------
Activités d'investissement
Acquisitions d'entreprises
(note 4) (173) (4 679) (4 059) (175 340)
Avances à des coentreprises
et autres avances 228 231 8 157 4 871
Autres placements - - (2 440) (588)
Immobilisations (39 703) (52 343) (129 682) (160 487)
Autres éléments d'actif (2 123) (2 694) (6 295) (5 925)
Cession d'éléments d'actif 1 770 4 213 17 619 7 133
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux
activités d'investissement (40 001) (55 272) (116 700) (330 336)
-------------------------------------------------------------------------
Activités de financement
Emprunts bancaires et
crédit rotatif (54 089) (105 932) (106 164) 139 640
Autres emprunts à long
terme - - 1 977 933
Remboursements d'autres
emprunts à long terme
et rachat d'actions
privilégiées (5 740) (4 318) (18 042) (18 871)
Emission d'actions
ordinaires 1 428 846 4 398 4 158
Emission de titres de
participation auprès des
actionnaires sans contrôle - - - 750
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux
activités de financement (58 401) (109 404) (117 831) 126 610
-------------------------------------------------------------------------
Augmentation (diminution)
nette de l'encaisse 12 896 (54 191) 26 055 (55 004)
Encaisse au début 16 025 57 673 2 866 58 486
-------------------------------------------------------------------------
Encaisse à la fin 28 921 $ 3 482 $ 28 921 $ 3 482 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Informations supplémentaires

Intérêts versés 12 975 $ 14 299 $ 31 624 $ 25 622 $
Impôts sur les bénéfices
versés 15 459 $ 14 490 $ 67 253 $ 77 170 $
-------------------------------------------------------------------------

Les notes complémentaires font partie intégrante des états financiers
consolidés intermédiaires.



RONA inc.
Bilans consolidés
au 28 septembre 2008, au 30 septembre 2007 et au 30 décembre 2007
(en milliers de dollars)
-------------------------------------------------------------------------


2008 2007 2007
au 28 au 30 au 30
septembre septembre décembre
-------------------------------------------------------------------------
(non (non
vérifié) vérifié)
Actif
Actif à court terme
Encaisse 28 921 $ 3 482 $ 2 866 $
Débiteurs 329 488 304 710 237 043
Impôts sur les bénéfices à recevoir 11 197 - 5 684
Stock (note 5) 846 078 871 954 856 326
Frais payés d'avance 54 880 39 890 27 913
Instruments financiers dérivés
(note 11) 194 2 360 1 168
Impôts futurs 12 092 14 230 12 279
-------------------------------------------------------------------------
1 282 850 1 236 626 1 143 279
Placements 9 644 12 852 11 901
Immobilisations 836 683 743 544 816 919
Immobilisations destinées à
la vente (note 6) 35 848 - -
Ecarts d'acquisition 456 345 437 878 454 882
Marques de commerce 3 884 3 539 4 145
Autres éléments d'actif 28 051 26 393 28 685
Impôts futurs 22 406 19 889 22 635
-------------------------------------------------------------------------
2 675 711 $ 2 480 721 $ 2 482 446 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Passif
Passif à court terme
Emprunts bancaires
9 601 $ 20 096 $ 19 574 $
Comptes fournisseurs et charges
à payer 586 830 468 130 421 446
Impôts sur les bénéfices à payer - 4 173 -
Instruments financiers dérivés
(note 11) 274 1 441 1 067
Impôts futurs 4 239 2 827 3 650
Versements sur la dette à long
terme 26 363 31 032 34 239
-------------------------------------------------------------------------
627 307 527 699 479 976
Dette à long terme 502 553 586 639 602 537
Autres passifs à long terme 27 222 23 319 24 526
Impôts futurs 22 739 22 239 23 781
Part des actionnaires sans contrôle 30 646 27 745 26 420
-------------------------------------------------------------------------
1 210 467 1 187 641 1 157 240
-------------------------------------------------------------------------
Capitaux propres
Capital-actions (note 7) 425 592 420 094 421 194
Bénéfices non répartis 1 027 469 862 478 892 967
Surplus d'apport 12 183 10 508 11 045
-------------------------------------------------------------------------
1 465 244 1 293 080 1 325 206
-------------------------------------------------------------------------
2 675 711 $ 2 480 721 $ 2 482 446 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Les notes complémentaires font partie intégrante des états financiers
consolidés intermédiaires.



RONA inc.
Notes complémentaires aux états financiers consolidés intermédiaires
au 28 septembre 2008 et au 30 septembre 2007 (non vérifié et en milliers
de dollars, sauf les montants par action)
-------------------------------------------------------------------------


1. Mode de présentation

Les présents états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés sont conformes aux principes comptables généralement reconnus du Canada applicables aux états financiers intermédiaires et ne comprennent pas toute l'information exigée pour des états financiers complets. Ces états financiers sont aussi dressés conformément aux conventions comptables décrites dans les états financiers vérifiés de la compagnie pour l'exercice terminé le 30 décembre 2007. Les états financiers intermédiaires et les notes complémentaires doivent être lus en tenant compte des états financiers vérifiés de la compagnie pour l'exercice terminé le 30 décembre 2007. Les résultats d'exploitation pour les périodes intermédiaires ne reflètent pas nécessairement les résultats de l'exercice entier et, pour refléter les fluctuations saisonnières caractéristiques à l'industrie de la quincaillerie, de la rénovation et du jardinage, nous présentons le bilan comparatif au 30 septembre 2007. Au besoin, les états financiers comprennent des montants qui ont été établis d'après les estimations éclairées et les meilleurs jugements de la direction.

2. Modifications de conventions comptables

Au début de l'exercice 2008, la compagnie a adopté rétrospectivement sans retraitement des états financiers des exercices antérieurs les nouvelles recommandations suivantes du Manuel de l'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) :

Instruments financiers - Informations à fournir et présentation

Le chapitre 3862 Instruments financiers - Informations à fournir décrit l'information à fournir par les entités relativement à l'importance des instruments financiers par rapport à la situation financière et la performance financière de l'entité ainsi que la nature et l'ampleur des risques découlant des instruments financiers auxquels l'entité est exposée et la façon dont l'entité gère ces risques. Le chapitre 3863 Instruments financiers - Présentation établit les normes de présentation pour les instruments financiers et les dérivés non financiers. Ces chapitres complètent les principes de comptabilisation, d'évaluation et de présentation des instruments financiers énoncés dans le chapitre 3855, Instruments financiers - Evaluation et comptabilisation et le chapitre 3865, Couvertures et ils viennent remplacer les normes de présentation du chapitre 3861, Instruments financiers - Informations à fournir et présentation.

Informations à fournir concernant le capital

Le chapitre 1535 Informations à fournir concernant le capital établit les normes relatives à l'information à fournir sur le capital de l'entité et la façon dont il est géré afin de permettre aux utilisateurs de ces états financiers d'évaluer les objectifs, politiques et procédures de gestion de son capital.

Stocks

Le chapitre 3031, Stocks, en remplacement du chapitre 3030 du même nom, donne des directives quant à la base et la méthode d'évaluation des stocks et permet aussi, en cas de remontée de la valeur de ceux-ci, la reprise de dépréciations prises antérieurement. Finalement, le chapitre donne de nouvelles directives concernant les informations à fournir sur les méthodes comptables adoptées, les valeurs comptables, les montants comptabilisés en charges, les dépréciations et le montant de toute reprise de dépréciation.

L'adoption de ces recommandations n'a pas eu d'incidence significative sur les résultats, la situation financière et les flux de trésorerie de la compagnie.

3. Coûts de fermeture de magasins

Coûts de retrait et de sortie et de dépréciation d'actifs

En avril 2008, la direction de la compagnie a approuvé un plan détaillé pour la fermeture, avant la fin de l'exercice en cours, de quatre de ses magasins inclus dans le secteur des magasins corporatifs et franchisés. Durant les périodes de treize et trente-neuf semaines terminées le 28 septembre 2008, la compagnie a constaté les coûts suivants :



3e trimestre Cumulatif
--------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
--------------------------------------------------------------------------
Obligations locatives 4 231 $ - $ 4 231 $ - $
Dépréciation du stock 157 - 2 114 -
Prestations de cessation d'emploi 38 - 264 -
--------------------------------------------------------------------------
Total constaté dans le bénéfice avant
les postes suivants 4 426 - 6 609 -
Dépréciation d'immobilisations 554 - 2 857 -
--------------------------------------------------------------------------
Total des coûts 4 980 $ - $ 9 466 $ - $
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------


La compagnie estime que des coûts additionnels de 3 204 $ liés à la fermeture des magasins, dont notamment des obligations locatives, seront comptabilisés lorsque les critères de constatation seront rencontrés.


Le passif lié aux coûts de retrait et de sortie et de dépréciation d'actifs s'établissait comme suit :



2008 2007
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début - $ - $
Coûts constatés :
Obligations locatives 4 231 - $
Prestations de cessation d'emploi 264 -
Moins : versements en espèces (468) -
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 4 027 $ - $
-------------------------------------------------------------------------


Autres coûts de fermeture

En plus des coûts de retrait et de sortie et de dépréciation d'actifs, la compagnie a enregistré des frais d'opération , incluant intérêts et amortissements, afférents à la liquidation des actifs des magasins pour des montants de 1 690 $ et de 4 101 $, durant les périodes de treize et de trente-neuf semaines terminées le 28 septembre 2008. La compagnie estime que des frais de liquidation additionnels de 525 $ seront encourus durant le prochain trimestre afin de compléter la liquidation des actifs de ces magasins.

4. Acquisitions d'entreprises

Au cours de la période de trente-neuf semaines terminée le 28 septembre 2008, la compagnie a acquis deux compagnies (quatre compagnies en 2007), Suvrant dans le secteur d'activité des magasins corporatifs et franchisés au moyen d'achat d'actifs (achat d'actions et achat d'actifs en 2007). En considérant les coûts directs d'acquisition, ces acquisitions ont été effectuées pour une contrepartie de 5 623 $ (183 929 $ en 2007). La compagnie a financé ces acquisitions à même ses facilités de crédit existantes. Les résultats d'exploitation de ces compagnies sont consolidés depuis leur date d'acquisition.

La répartition préliminaire des prix d'achats des acquisitions a été établie de la façon suivante :



2008 2007
-------------------------------------------------------------------------

Actif à court terme 5 708 $ 62 104 $
Immobilisations 4 618 10 507
Ecarts d'acquisition 2 816 121 812
Marques de commerce - 2 321
Impôts futurs - 755
Passif à court terme (4 411) (10 046)
Dette à long terme (3 108) (3 524)
-------------------------------------------------------------------------
5 623 183 929
Moins : Coûts directs d'acquisition courus (64) (258)
Soldes de prix d'achat (1 500) (8 331)
-------------------------------------------------------------------------
Contreparties payées en espèces 4 059 $ 175 340 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Au 28 septembre 2008, suite à l'obtention d'information additionnelle concernant la répartition du prix d'achat d'acquisitions effectuées lors du quatrième trimestre 2007, la compagnie a diminué les écarts d'acquisition pour un montant de 1 353 $, diminué les autres actifs nets acquis pour un montant de 1 520 $ et réduit les soldes de prix d'achat en contrepartie.

La compagnie prévoit qu'un montant de 953 $ des écarts d'acquisition sera déductible sur le plan fiscal.

5. Stock

Pour les périodes de treize et trente-neuf semaines terminées le 28 septembre 2008, des montants de 985 504 $ et 2 667 915 $ de stock ont été imputés en charges dans les résultats consolidés (966 644 $ et 2 651 558 $ au 30 septembre 2007). Ces montants incluent une charge de dépréciation de stock de 15 159 $ et de 38 912 $ (13 837 $ et de 34 587 $ au 30 septembre 2007).

6. Immobilisations destinées à la vente

La compagnie a décidé de se départir de terrains et de bâtiments du secteur des magasins corporatifs et franchisés qui ne sont plus utilisés à des fins d'exploitation, et par conséquent, elle a établi un plan de vente détaillé à cet effet. La compagnie prévoit se départir des immobilisations destinées à la vente dans un délai n'excédant pas un an.

7. Capital-actions

Emis et payé :

Les tableaux suivants présentent les variations du nombre d'actions ordinaires en circulation et leur valeur globale :




28 septembre 2008
-------------------------------------------------------------------------
Nombre Montant
d'actions
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début 115 412 766 418 246 $
Emission en contrepartie de dépôts reçus sur
souscription d'actions ordinaires 197 854 3 349
Emission à la suite de l'exercice d'options
d'achat d'actions 89 000 309
Emission pour une contrepartie en espèces 117 140 1 538
-------------------------------------------------------------------------
Solde avant élimination des participations
croisées 115 816 760 423 442
Elimination des participations croisées (72 396) (435)
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 115 744 364 423 007
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Dépôts sur souscription d'actions ordinaires, net
des éliminations des coentreprises (a) 2 585
-------------------------------------------------------------------------
425 592 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

30 septembre 2007
-------------------------------------------------------------------------
Nombre Montant
d'actions
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début 114 935 569 413 542 $
Emission en contrepartie de dépôts reçus sur
souscription d'actions ordinaires 120 715 2 513
Emission à la suite de l'exercice d'options
d'achat d'actions 339 327 1 876
Emission pour une contrepartie en espèces 4 127 95
-------------------------------------------------------------------------
Solde avant élimination des participations
croisées 115 399 738 418 026
Elimination des participations croisées (56 841) (341)
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 115 342 897 417 685
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Dépôts sur souscription d'actions ordinaires, net
des éliminations des coentreprises (a) 2 409
-------------------------------------------------------------------------
420 094 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

30 décembre 2007
-------------------------------------------------------------------------
Nombre Montant
d'actions
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début 114 935 569 413 542 $
Emission en contrepartie de dépôts reçus sur
souscription d'actions ordinaires 120 715 2 513
Emission à la suite de l'exercice d'options
d'achat d'actions 339 327 1 876
Emission pour une contrepartie en espèces 17 155 315
-------------------------------------------------------------------------
Solde avant élimination des participations
croisées 115 412 766 418 246
Elimination des participations croisées (70 319) (401)
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 115 342 447 417 845
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Dépôts sur souscription d'actions ordinaires, net
des éliminations des coentreprises (a) 3 349
-------------------------------------------------------------------------
421 194 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
(a) Les dépôts reçus sur souscription d'actions ordinaires représentent
des sommes encaissées au cours de l'exercice en vertu d'ententes
commerciales conclues avec les marchands affiliés et franchisés. Ces
dépôts sont convertis annuellement en actions ordinaires.


Régime d'options d'achat d'actions du 1er mai 2002

La compagnie a adopté un régime d'options d'achat d'actions pour les cadres supérieurs désignés qui a été approuvé par les actionnaires le 1er mai 2002 et 2 920 000 options ont été attribuées à cette date. Les options attribuées en vertu de ce régime peuvent être exercées depuis que la compagnie a procédé à un appel public à l'épargne le 5 novembre 2002. La compagnie peut attribuer des options sur un nombre maximal de 3 740 000 actions ordinaires. Au 28 septembre 2008, les 2 920 000 options octroyées ont un prix de levée de 3,47 $ et de ce nombre, 1 538 500 options (1 449 500 options au 30 septembre 2007) ont été exercées.

La juste valeur de chaque option octroyée a été estimée à la date d'attribution au moyen du modèle d'évaluation d'options de Black et Scholes. Les calculs ont reposé sur un cours de l'action de 3,47 $, une volatilité prévue de 30 %, un taux d'intérêt sans risque de 4,92 %, une durée prévue de quatre ans et un dividende prévu de 0 %. Selon cette méthode, la juste valeur des options accordées était de 1,10 $ par option.

Il n'y a aucun coût de rémunération passé en charges au titre de ce régime pour les périodes de trente-neuf semaines terminées le 28 septembre 2008 et le 30 septembre 2007.

Régime d'options d'achat d'actions du 24 octobre 2002

Le 24 octobre 2002, le conseil d'administration a approuvé un autre régime d'options d'achat d'actions pour les cadres supérieurs désignés de la compagnie et pour des administrateurs désignés. Le nombre total d'actions ordinaires qui peuvent être émises aux termes du régime ne dépassera pas 10 % du nombre d'actions ordinaires émises et en circulation moins le nombre d'actions faisant l'objet des options octroyées aux termes du régime d'options d'achat d'actions du 1er mai 2002. Ces options deviennent acquises à raison de 25 % par année si le cours de l'action s'est transigé pendant au moins 20 jours ouvrables consécutifs pendant la période de 12 mois précédant la date anniversaire de l'octroi à un prix égal ou supérieur au prix de l'octroi plus une prime de 8 % composée annuellement.

Le 8 mars 2007, le conseil d'administration a approuvé certaines modifications au régime. Ces modifications ont aussi été approuvées par les actionnaires lors de l'assemblée annuelle de ceux-ci le 8 mai 2007. Entre autres, ces modifications prévoient que ce régime n'est plus applicable aux administrateurs désignés de la compagnie ainsi que le remplacement des modalités d'octroi prévues au régime, par un mécanisme plus flexible pour fixer les modalités d'octroi des options. Le conseil d'administration pourra adopter les modalités les plus appropriées pour chaque type d'octroi. Lors des octrois d'options du 8 mars 2007 et du 29 février 2008, le conseil a approuvé les octrois d'options dont les acquisitions seront sur une période de 4 ans suivant la date anniversaire des octrois, et ce, à raison de 25 % par année.

Au 28 septembre 2008, les 1 944 052 options (1 700 852 options au 30 septembre 2007) octroyées ont un prix de levée variant de 14,18 $ à 26,87 $ (14,29 $ à 26,87 $ au 30 septembre 2007) et de ce nombre, 85 100 options (85 100 options au 30 septembre 2007) ont été exercées et 226 425 options (149 050 options au 30 septembre 2007) ont été frappées d'extinction.

La juste valeur des options octroyées a été estimée à la date d'attribution au moyen du modèle d'évaluation d'options de Black et Scholes en fonction des moyennes pondérées des hypothèses suivantes pour les options octroyées au cours de la période :




28 septembre 30 septembre
2008 2007
-------------------------------------------------------------------------
Juste valeur moyenne pondérée par option
octroyée 4,42 $ 8,50 $
Taux d'intérêt sans risque 3,25 % 3,90 %
Volatilité prévue de l'action 26 % 26 %
Dividende annuel prévu 0 % 0 %
Durée prévue (en années) 6 % 6 %



Les coûts de rémunération passés en charges au titre de ce régime ont été de 380 $ et de 1 138 $ pour les périodes de treize et trente-neuf semaines terminées le 28 septembre 2008 (537 $ et 1 545 $ au 30 septembre 2007).

Un sommaire de la situation des régimes d'options d'achat d'actions de la compagnie et des changements survenus dans les périodes terminées à ces dates est présenté ci-après :




28 septembre 2008
-------------------------------------------------------------------------
Prix de levée
Options moyen pondéré
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début 2 922 552 11,31 $
Octroyées 243 200 14,18
Exercées (89 000) 3,47
Frappées d'extinction (62 725) 20,33
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 3 014 027 11,59
-------------------------------------------------------------------------
Options pouvant être exercées à la fin 1 965 569 7,22 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

30 septembre 2007
-------------------------------------------------------------------------
Prix de levée
Options moyen pondéré
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début 3 162 479 10,16 $
Octroyées 196 000 23,58
Exercées (339 327) 4,88
Frappées d'extinction (81 950) 20,85
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 2 937 202 11,36
-------------------------------------------------------------------------
Options pouvant être exercées à la fin 1 895 994 6,24 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

30 décembre 2007
-------------------------------------------------------------------------
Prix de levée
Options moyen pondéré
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début 3 162 479 10,16 $
Octroyées 196 000 23,58
Exercées (339 327) 4,88
Frappées d'extinction (96 600) 20,94
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 2 922 552 11,31
-------------------------------------------------------------------------
Options pouvant être exercées à la fin 2 011 194 6,70 $
-------------------------------------------------------------------------

Le tableau ci-après résume l'information relative aux options d'achat
d'actions en cours au 28 septembre 2008 :


Nombre d'options
Nombre d'options pouvant
Prix de levée Date d'expiration en cours être exercées
-------------------------------------------------------------------------
3,47 $ 31 décembre 2012 1 381 500 1 381 500
14,18 $ 29 février 2018 233 700 -
14,29 $ 16 décembre 2013 432 550 432 550
20,27 $ 22 décembre 2014 397 750 103 750
21,21 $ 24 février 2016 358 500 -
21,78 $ 1er septembre 2016 17 576 4 394
23,58 $ 8 mars 2017 169 375 43 375
23,73 $ 5 avril 2015 5 500 -
26,87 $ 24 février 2016 17 576 -
-------------------------------------------------------------------------
3 014 027 1 965 569
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


8. Garanties

Dans le cours normal de ses activités, la compagnie conclut des ententes qui peuvent comporter des éléments répondant à la définition de "garantie" aux termes de la NOC-14.

La compagnie se porte garante d'emprunts hypothécaires pour un montant de 1 985 $. Ces emprunts s'échelonnent jusqu'en 2012 et la valeur nette comptable des actifs détenus en garantie, principalement composés de terrains et de bâtiments, est de 5 888 $.

En vertu de conventions de rachat de biens en stocks, la compagnie s'est engagée auprès d'institutions financières à racheter les stocks de certains de ses clients à une moyenne de 62 % de la valeur au coûtant des stocks pour un montant maximal de 63 446 $. Dans l'éventualité d'un recours, les stocks seraient écoulés dans le cours normal des activités de la compagnie. Ces conventions ont une durée indéterminée mais peuvent être résiliées par la compagnie avec un préavis de 30 jours. De l'avis de la direction, la probabilité que des paiements importants soient engagés en vertu de ces obligations est faible.

9. Remises consenties par les fournisseurs

Dans le cadre du CPN-144 intitulé Comptabilisation par un client (y compris un revendeur) de certaines contreparties reçues d'un fournisseur, la compagnie doit divulguer le montant constaté pour lequel toutes les conditions donnant droit aux remises de fournisseurs n'ont pas encore été remplies. Pour la période de trente-neuf semaines terminée le 28 septembre 2008, la compagnie a constaté un montant de 4 703 $ (8 085 $ au 30 septembre 2007) qui a été estimé en fonction de l'atteinte de certaines conditions nécessaires à l'obtention de la remise.

10. Informations à fournir concernant le capital

La compagnie maintient un niveau de capital lui permettant de rencontrer plusieurs objectifs, entre autres, elle vise un ratio de dette totale sur le capital acceptable afin d'avoir accès à des sources de financement suffisantes lui permettant de supporter ses opérations courantes, de poursuivre sa stratégie de croissance interne et d'entreprendre des acquisitions ciblées.

La dette totale se compose des emprunts bancaires et de la dette à long terme. Le capital de la compagnie se compose de la dette totale et des capitaux propres.

Au 28 septembre 2008, la compagnie présente un ratio dette totale/capital de 26,9 % (33,0 % au 30 septembre 2007). La compagnie gère sa structure de capital et y apporte des rajustements en fonction des changements qui touchent la conjoncture économique et les caractéristiques de risque des actifs sous-jacents. Afin de maintenir ou de rajuster sa structure de capital, la compagnie peut être amenée à émettre de nouvelles actions ou à vendre des actifs afin de réduire la dette.

Les facilités de crédit de la compagnie sont assorties de certaines clauses restrictives touchant entre autres le ratio de levier financier et les ratios de couverture d'intérêts. Ces ratios sont soumis trimestriellement au conseil d'administration de la compagnie et sont respectés au 28 septembre 2008. A l'exception des clauses restrictives liées aux facilités de crédit, la compagnie n'est soumise à aucune exigence en matière de capital imposée par des tiers.

11. Instruments financiers

La valeur comptable et la juste valeur des instruments financiers étaient les suivantes :



28 septembre 2008 30 septembre 2007 30 décembre 2007
-------------------------------------------------------------------------
Valeur Juste Valeur Juste Valeur Juste
comptable valeur comptable valeur comptable valeur
-------------------------------------------------------------------------
Actifs financiers
détenus à des
fins de
transaction
Encaisse 28 921 $ 28 921 $ 3 482 $ 3 482 $ 2 866 $ 2 866 $
Instruments
financiers
dérivés 194 194 2 360 2 360 1 168 1 168

Prêts et créances
Débiteurs 329 488 329 488 304 710 304 710 237 043 237 043
Actions
privilégiées
rachetables - - 1 400 1 400 1 071 1 071

Passifs
financiers
Emprunts
bancaires 9 601 9 601 20 096 20 096 19 574 19 574
Comptes
fournisseurs
et charges
à payer 586 830 586 830 468 130 468 130 421 446 421 446
Crédit rotatif 64 009 64 009 142 329 142 329 160 200 160 200
Débentures 396 090 300 542 395 734 371 407 395 821 372 145
Emprunts
hypothécaires
et soldes
de prix
d'achat 51 323 51 323 57 499 57 499 60 438 60 438
Actions
privilégiées 5 000 5 000 6 000 6 000 5 000 5 000

Passifs
financiers
détenus à des
fins de
transaction
Instruments
financiers
dérivés 274 274 1 441 1 441 1 067 1 067
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Les méthodes et hypothèses suivantes ont été utilisées pour déterminer la juste valeur estimative de chaque catégorie d'instruments financiers :

- la juste valeur des débiteurs, des emprunts bancaires et des comptes fournisseurs et charges à payer est comparable à leur valeur comptable en raison des courtes échéances;

- la juste valeur des prêts et avances, dont la quasi-totalité a été consentie à des marchands actionnaires, n'a pas été déterminée puisque ces transactions sont faites dans le cadre du maintien ou du développement des relations commerciales et ne reflètent pas nécessairement les conditions qui seraient négociées avec des tiers. De plus, la compagnie détient des sûretés sur certains placements qui peuvent lui accorder un recours éventuel sur l'exploitation des commerces des marchands actionnaires en cause;

- la juste valeur du crédit rotatif, des emprunts hypothécaires et des soldes de prix d'achat est équivalente à la valeur comptable étant donné que les emprunts importants portent intérêt à des taux qui varient en fonction du taux du marché;

- la juste valeur des débentures a été déterminée en fonction des prix du marché;

- la juste valeur des actions privilégiées catégorie C, série 1, et des actions privilégiées catégorie D, présentées dans la dette à long terme, se rapproche de leur valeur de rachat;

- la juste valeur des instruments dérivés a été déterminée en comparant les taux initiaux des dérivés avec les taux en vigueur lors de la réévaluation de ceux-ci avec des contrats ayant la même valeur et la même échéance.

Les produits, charges, gains et pertes générés par des actifs ou des passifs financiers enregistrés en résultat net sont les suivants :



3e trimestre Cumulatif
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------
Intérêts sur les débiteurs (683)$ (644)$ (2 273)$ (2 372)$
Intérêts sur les prêts et avances
à long terme (559) (735) (2 804) (2 158)
Dividendes sur les actions
privilégiées rachetables - (21) (29) (63)
Intérêts sur l'encaisse et les
emprunts bancaires 567 793 1 544 2 435
Intérêts sur la dette à long terme 6 490 7 261 22 412 21 671
Perte (gain) sur la juste valeur
des instruments financiers dérivés (417) (519) 1 670 (3 647)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Risque de crédit

Le risque de crédit fait référence au risque qu'une partie à un instrument financier manque à l'une ou l'autre de ses obligations et amène de ce fait la compagnie à subir une perte financière, les principaux risques étant liés aux débiteurs ainsi qu'aux prêts et avances de la compagnie. Celle-ci peut également être exposée au risque de crédit en raison de son encaisse et de ses contrats de change à terme, risque qu'elle gère en ne traitant qu'avec des institutions financières de renom.

Pour gérer le risque de crédit sur les débiteurs ainsi que sur les prêts et avances à recevoir, la compagnie détient des hypothèques sur certains biens meubles et immeubles appartenant à ses débiteurs ainsi que des cautionnements et examine régulièrement leur solidité financière. Des provisions sont comptabilisées à la date du bilan afin de tenir compte des pertes potentielles et sont établies client par client.

Au 28 septembre 2008, le classement chronologique des comptes clients était comme suit :




Courant 271 500 $
En souffrance depuis 0 à 30 jours 32 196
En souffrance depuis 31 à 120 jours 17 055
En souffrance depuis plus de 121 jours 13 987
-------------------------------------------------------------------------
Comptes clients 334 738
Moins la provision pour mauvaises créances 13 604
-------------------------------------------------------------------------
321 134 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Ce qui suit présente l'évolution de la provision pour mauvaises créances qui a été constituée à l'égard des comptes clients :



Solde au 30 décembre 2007 10 181 $
Variation de la provision 3 423
-------------------------------------------------------------------------
Solde au 28 septembre 2008 13 604 $
-------------------------------------------------------------------------


Risque de liquidité

Le risque de liquidité est défini comme étant le risque que la compagnie ne puisse satisfaire à ses obligations à temps ou à un prix raisonnable. La compagnie gère son risque de liquidité en tenant compte des besoins opérationnels et en recourant à de multiples sources de financement pour maintenir sa flexibilité. La compagnie établit des prévisions budgétaires et de trésorerie afin de s'assurer qu'elle dispose des fonds nécessaires pour rencontrer ses obligations. Au cours des dernières années, la compagnie a financé l'accroissement de sa capacité, l'augmentation de son chiffre d'affaires, ses besoins en fonds de roulement et ses acquisitions, principalement par des fonds autogénérés, par l'émission de débentures et par l'utilisation régulière de son crédit rotatif.

Ce qui suit indique les montants exigibles aux dates d'échéance contractuelle des passifs financiers, ce qui exclut les paiements d'intérêts futurs, mais inclut les intérêts courus au 28 septembre 2008 :




Valeur Moins de 1 - 2 3 - 4 5 ans
comptable 1 an ans ans et plus
-------------------------------------------------------------------------
Crédit rotatif 64 009 $ - $ - $ 64 009 $ - $
Débentures 400 000 - - - 400 000
Emprunts
hypothécaires et
soldes de
prix d'achat 51 575 20 295 11 737 12 779 6 764
Obligations
relatives aux biens
loués 12 989 5 429 6 322 1 139 99
Actions
privilégiées 5 000 1 000 2 000 2 000 -
Emprunts bancaires 9 601 9 601 - - -
Comptes
fournisseurs et
charges à
payer 586 830 586 830 - - -
Instruments
financiers dérivés 274 274 - - -
-------------------------------------------------------------------------
Total 1 130 278 $ 623 429 $ 20 059 $ 79 927 $ 406 863 $
-------------------------------------------------------------------------


Risque de change

Le risque de change de la compagnie provient d'achats faits en dollars américains. Afin de limiter les impacts sur le bénéfice net dû à la variation du dollar canadien par rapport au dollar américain, la compagnie a recours à des contrats de change à terme. La compagnie n'utilise pas d'instruments financiers dérivés aux fins de spéculation ni de négociation.

Au 28 septembre 2008, la valeur nominale des contrats de change à terme est de 26 400 $ US. Le taux moyen de ces contrats est de 1,0432 et ils viennent à échéance à différentes dates jusqu'en avril 2009.

Le 28 septembre 2008, si le dollar canadien avait varié de 1 %, à la hausse ou à la baisse en comparaison avec le dollar américain, avec l'hypothèse que toutes les autres variables demeurent constantes, le bénéfice net de la compagnie pour les périodes de treize et trente-neuf semaines terminées le 28 septembre 2008 aurait été inférieur ou supérieur de 72 $.

Risque de taux d'intérêt

Dans le cours normal de ses affaires, la compagnie est exposée à un risque de fluctuations de taux d'intérêt en raison des prêts et créances qu'elle consent ainsi que des emprunts qu'elle contracte à des taux variables. La compagnie gère son exposition aux variations de taux d'intérêt par une répartition de sa dette financière entre des instruments comportant des taux fixes et des taux variables.

Le 28 septembre 2008, si les taux d'intérêt avaient varié de 25 points de base, à la hausse ou à la baisse, avec l'hypothèse que toutes les autres variables demeurent constantes, le bénéfice net de la compagnie pour les périodes de treize et trente-neuf semaines terminées le 28 septembre 2008 aurait été inférieur ou supérieur de 24 $ et de 212 $.

12. Avantages sociaux futurs

Au 28 septembre 2008, la compagnie maintient huit régimes de retraite à cotisations déterminées et quatre à prestations déterminées. La charge de retraite nette au titre des régimes de retraite se présente comme suit :




3e trimestre Cumulatif
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------
Coûts constatés au titre des régimes
à cotisations déterminées 2 077 $ 2 074 $ 6 388 $ 6 346 $
Coûts constatés au titre des régimes
à prestations déterminées 342 329 880 983
-------------------------------------------------------------------------
Charge nette au titre des avantages
sociaux 2 419 $ 2 403 $ 7 268 $ 7 329 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


13. Informations sectorielles

La compagnie compte deux secteurs d'activité isolables : celui de la distribution et celui des magasins corporatifs et franchisés. La distribution correspond à l'approvisionnement des magasins affiliés, franchisés et corporatifs. Les magasins corporatifs et franchisés correspondent aux opérations de détail des magasins corporatifs et à la quote-part des opérations de détail des magasins franchisés dans lesquels la compagnie détient une participation.

Les conventions comptables qui s'appliquent aux secteurs isolables sont les mêmes que celles qui sont décrites dans les conventions comptables. La compagnie évalue la performance selon le bénéfice avant intérêts, amortissements et dépréciation, loyers, impôts sur les bénéfices et part des actionnaires sans contrôle, à savoir les ventes moins les frais imputables. La compagnie comptabilise les opérations intersectorielles à la juste valeur.



3e trimestre Cumulatif
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------
Ventes des secteurs(a)
Magasins corporatifs
et franchisés 1 061 863 $ 1 057 494 $ 2 874 911 $ 2 825 523 $
Distribution 635 271 619 788 1 843 654 1 830 466
-------------------------------------------------------------------------
Total 1 697 134 1 677 282 4 718 565 4 655 989
-------------------------------------------------------------------------
Ventes
intersectorielles et
redevances(a)
Magasins corporatifs
et franchisés - - - -
Distribution (315 412) (326 807) (952 055) (957 918)
-------------------------------------------------------------------------
Total (315 412) (326 807) (952 055) (957 918)
-------------------------------------------------------------------------
Ventes(a)
Magasins corporatifs
et franchisés 1 061 863 1 057 494 2 874 911 2 825 523
Distribution 319 859 292 981 891 599 872 548
-------------------------------------------------------------------------
Total 1 381 722 1 350 475 3 766 510 3 698 071
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
intérêts,
amortissements et
dépréciation, loyers,
impôts sur les
bénéfices
et part des
actionnaires sans
contrôle(a)
Magasins corporatifs
et franchisés 126 623 130 273 333 684 343 657
Distribution 27 022 23 812 79 275 77 440
-------------------------------------------------------------------------
Total 153 645 154 085 412 959 421 097
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
intérêts,
amortissements et
dépréciation, impôts
sur les bénéfices et
part des actionnaires
sans contrôle(a)
Magasins corporatifs
et franchisés 94 260 103 396 244 049 263 301
Distribution 21 242 18 243 62 138 60 966
-------------------------------------------------------------------------
Total 115 502 121 639 306 187 324 267
-------------------------------------------------------------------------
Acquisition
d'immobilisations
Magasins corporatifs
et franchisés 29 938 48 905 109 860 154 615
Distribution 13 733 3 575 24 440 15 225
-------------------------------------------------------------------------
Total 43 671 52 480 134 300 169 840
-------------------------------------------------------------------------
Ecarts d'acquisition
Magasins corporatifs
et franchisés (1 500) (239) 1 463 121 812
Distribution - - - -
-------------------------------------------------------------------------
Total (1 500) (239) 1 463 121 812
-------------------------------------------------------------------------
Total de l'actif
Magasins corporatifs
et franchisés 2 197 905 2 054 373
Distribution 477 806 426 348
-------------------------------------------------------------------------
Total 2 675 711 $ 2 480 721 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
(a) Au cours du premier trimestre 2008, la compagnie a revu la façon dont
elle analysait les informations sectorielles et a conséquemment apporté
des modifications à la présentation de celles-ci entre les secteurs. La
période comparable de 2007 a été redressée afin d'en tenir compte.

14. Bénéfice par action

Le tableau suivant présente le calcul du bénéfice net de base et dilué par
action :
3e trimestre Cumulatif
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net 53 368 $ 59 410 $ 134 502 $ 154 600 $
-------------------------------------------------------------------------

Nombre d'actions (en
milliers)
Moyenne pondérée des
actions utilisée
pour le calcul du
bénéfice net de
base par action 115 668,5 115 342,4 115 609,3 115 270,2
Effet de dilution des
options d'achat
d'actions(a) 1 049,0 1 397,5 1 091,7 1 497,7
-------------------------------------------------------------------------
Moyenne pondérée des
actions utilisée
pour le calcul du
bénéfice net dilué
par action 116 717,5 116 739,9 116 701,0 116 767,9
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net de base par
action 0,46 $ 0,52 $ 1,16 $ 1,34 $

Bénéfice net dilué par
action 0,46 $ 0,51 $ 1,15 $ 1,32 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
(a) Au 28 septembre 2008, 1 199 977 options d'achat d'actions ordinaires
(613 152 options au 30 septembre 2007) n'ont pas été incluses dans le
calcul du bénéfice net dilué par action parce que l'incidence du coût
de rémunération non constaté futur de ces options a un effet
antidilutif.


15. Effet des nouvelles normes comptables non encore appliquées

Ecarts d'acquisition et actifs incorporels

En février 2008, l'ICCA a publié le Chapitre 3064 Ecarts d'acquisition et actif incorporels qui vient remplacer le Chapitre 3062 du même nom. Il est applicable aux exercices ouverts à compter du 1er octobre 2008 soit au premier trimestre 2009 pour la compagnie. Le nouveau chapitre confirme qu'au moment de leur constatation initiale, les actifs incorporels doivent être comptabilisés à titre d'actifs seulement s'ils répondent à la définition d'un actif incorporel et aux critères de comptabilisation d'un actif. De plus, le chapitre 3064 fournit des indications supplémentaires relativement à la comptabilisation des actifs incorporels développés à l'interne.

La compagnie évalue présentement les effets de l'adoption de ce nouveau chapitre sur ses états financiers consolidés. Selon les analyses effectuées jusqu'à maintenant, certains actifs qui sont actuellement comptabilisés au bilan de la compagnie ne répondront plus aux exigences du nouveau chapitre, notamment, les frais de préouverture de magasins et de centres de distribution (présentement inclus dans les autres éléments d'actifs), les frais de publicité d'ouverture de magasin ainsi que les frais engagés dans le cadre de la commandite des Jeux Olympiques et paralympiques (présentement inclus dans les frais payés d'avance). Au premier trimestre de 2009, les soldes de ces actifs au 31 décembre 2007 seront retraités et présentés dans les bénéfices non répartis (au début du 1er trimestre 2008) et les résultats de 2008 seront également retraités afin de les rendre comparables à ceux de 2009.

Normes internationales d'information financière

En février 2008, le conseil des normes comptables du Canada a confirmé la date de basculement des PCGR canadiens aux Normes internationales d'information financière (IFRS). Ainsi, les entreprises canadiennes ayant une obligation publique de rendre des comptes devront adopter les IFRS pour leurs états financiers intermédiaires et annuels des exercices ouverts à compter du 1er janvier 2011. La compagnie passera des PCGR canadiens aux IFRS durant le premier trimestre de 2011 au moment où elle établira l'information financière tant courante que comparative en se conformant aux IFRS. La compagnie s'attend à ce que cette transition ait une incidence sur les méthodes de comptabilisation, la présentation de l'information financière et les systèmes d'information. La compagnie évalue actuellement les incidences de ces nouvelles normes sur ses états financiers consolidés.

Renseignements

  • Médias :
    RONA inc.
    Eva Boucher-Hartling
    Directrice, Communications externes
    514-599-5114
    eva.boucher-hartling@rona.ca
    ou
    Communauté financière :
    RONA inc.
    Stéphane Milot
    Directeur principal, Relations avec les investisseurs
    514-599-5951
    stephane.milot@rona.ca