RONA INC.
TSX : RON

RONA INC.

10 mai 2011 11h15 HE

RONA maintient son orientation stratégique au premier trimestre

Mais des conditions climatiques défavorables et la prudence des consommateurs dans leurs dépenses ont nui aux ventes et aux profits

BOUCHERVILLE, QUEBEC--(Marketwire - 10 mai 2011) - RONA inc. (TSX:RON), le plus important détaillant et distributeur de produits de quincaillerie, de rénovation et de jardinage au Canada, a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour la période de 13 semaines terminée le 27 mars 2011 (premier trimestre de 2011). Tous les chiffres figurant dans le présent Communiqué sont en dollars canadiens et présentés selon les normes comptables IFRS.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS

Comparativement au premier trimestre de 2010 :

  • Total des ventes en baisse de 4,0 %, ou 38,7 millions de dollars, et diminution des ventes comparables de 12,6 %
  • BAIIA est passé de 34,8 millions de dollars à 8,1 millions, et marge d'exploitation (BAIIA) en baisse de 275 points de base
  • Bénéfice net en baisse de 19,8 millions de dollars, donnant lieu à une perte nette de attribuable aux propriétaires de RONA 16,8 millions
  • Perte par action de 0,13 $ (diluée), comparativement à un bénéfice par action de 0,02 $ (dilué)
  • Dividende de 0,07 $ par action ordinaire versé le 25 mars
  • Émission d'actions privilégiées de catégorie A, série 6 pour un produit brut total de 172,5 millions de dollars.

FAITS SAILLANTS DE L'EXPLOITATION

  • Conditions climatiques défavorables à travers le Canada en mars, comparativement à un printemps hâtif en 2010
  • Fin au début de 2010 des programmes de crédit d'impôt à la rénovation domiciliaire parrainés par les divers paliers de gouvernements
  • Poursuite de la solide croissance dans la Division du marché commercial et professionnel
  • Acquisition de La Boutique Plomberie Decoration 25 Inc., entreprise spécialisée en produits de plomberie
  • Ouverture de deux nouveaux magasins Réno-Dépôt et d'un nouveau magasin TOTEM, ajoutant une superficie de 289 000 pieds carrés
  • Rénovation et réouverture de deux magasins RONA, totalisant 290 000 pieds carrés
  • Recrutement efficace de 20 marchands affiliés et clients pour les réseaux RONA et TruServ Canada
  • Lancement de nouvelles bannières par TruServ Canada : TRU Hardware, TRU Building Centres et TRU Farm & Garden afin de mieux s'adapter aux différents formats du détail pour les marchands indépendants

« Des conditions climatiques très défavorables, la fragilité de la confiance des consommateurs et le manque de stimulation du marché par des crédits d'impôt, des éléments hors de notre contrôle, ont considérablement influencé nos résultats du premier trimestre », a déclaré Robert Dutton, président et chef de la direction de RONA.

En raison de la solide performance de sa Division du marché commercial et professionnel, ainsi que du recrutement de nouveaux marchands et des projets d'agrandissement mis en œuvre par ses marchands affiliés existants, RONA a été en mesure d'atténuer en partie les effets négatifs de ces éléments. La bonne performance du programme RONAvantages et des produits de marques privées et contrôlées, ainsi que des ajustements aux coûts variables et des mesures d'amélioration de l'efficacité ont également permis d'atténuer les effets négatifs.

« Malgré notre gestion du présent avec une grande prudence, nous poursuivons la réalisation de notre plan stratégique avec succès et nous continuerons d'exploiter les occasions qu'offrent ces conditions du marché, » a affirmé M. Dutton.

L'acquisition de TruServ Canada représente un bon exemple de l'avancement de RONA au chapitre de son plan stratégique. Cette entreprise a terminé son premier trimestre complet d'exploitation au sein de RONA. TruServ a ajouté 15 nouveaux clients à son réseau, a mis en place un mécanisme pour que plus de 200 marchands affiliés de RONA fassent des achats à son réseau. TruServ Canada a également lancé une nouvelle bannière qui facilitera l'adaptation des différents formats du détail parmi les clients des marchands indépendants. Du côté de la Division du marché commercial et professionnel, l'intégration de Don Park Canada progresse également bien, trois nouveaux comptoirs de plomberie Noble étant déjà ouverts dans les locaux de Don Park. Dans les mois à venir, nous commencerons à constater les avantages des synergies réalisées par ces deux importantes transactions.

Commentant les perspectives, M. Dutton a mentionné : « Quoique la conjoncture actuelle pose certaines difficultés, j'ai absolument confiance dans le plan stratégique à long terme de la Société et en notre capacité de le réaliser. Nous avons les bonnes personnes et la bonne attitude pour mener la consolidation de ce secteur d'activité. Je suis convaincu que plusieurs joueurs dans notre industrie vivent des situations difficiles qui créeront des occasions pour RONA ».

M. Dutton a ajouté : « Nos marchands affiliés sont aussi à l'œuvre. Ils ont investi plus de 120 millions de dollars au cours des trois dernières années malgré la conjoncture difficile, ce qui illustre bien leur confiance à l'égard de notre plan de développement. Leurs fils et leurs filles sont aussi très positifs, car nombre d'entre eux ont utilisé notre programme unique de planification de la relève et notre fonds de développement pour acquérir des magasins. ».

« Nous maintenons notre orientation stratégique », a souligné M. Dutton. « C'est dans les temps les plus difficiles que nous pouvons apprécier le plein potentiel d'une organisation et de ses gens, et je peux vous dire que nous comptons sur un groupe très dynamique d'employés et de marchands à tous les niveaux de l'organisation pour y parvenir. ».

RÉSULTATS FINANCIERS

Produits des activités ordinaires

Les produits se sont élevés à 918,2 millions de dollars, en baisse de 38,7 millions, ou 4,0 %, tandis que les ventes comparables ont reculé de 12,6 %. Ce fléchissement est imputable à une diminution de 6,2 % des produits du secteur du détail et commercial, contrebalancée par une hausse de 1,7 % des ventes du secteur de la distribution. La baisse de la croissance des ventes comparables a été en partie neutralisée par les acquisitions, une forte demande dans la Division du marché commercial et professionnel, les ouvertures de nouveaux magasins, l'arrivée de nouveaux marchands et des projets d'agrandissement des marchands existants.

Marge brute

La marge brute s'est établie à 29,49 %, en baisse de 74 points de base, et la marge brute ajustée a reculé de 82 points de base pour s'établir à 30,89 %. La réduction s'explique par l'accroissement des activités promotionnelles dans le secteur du détail et une portion plus importante des produits totaux provenant du secteur de la distribution. Ces éléments ont été en partie contrebalancés par la réduction des pertes en magasin et la hausse des ventes de produits importés et de celles des produits de marques privées et contrôlées.

BAIIA

Le BAIIA s'est chiffré à 8,1 millions de dollars, comparativement à 34,8 millions au premier trimestre de 2010, en baisse de 26,7 millions, par suite d'une diminution du BAIIA de 22,8 millions dans le secteur du détail et commercial et d'un recul du BAIIA de 3,9 millions dans le secteur de la distribution.

La marge du BAIIA a reculé de 275 points de base, pour s'établir à 0,88 %, comparativement à 3,63 % au premier trimestre de 2010, traduisant la baisse de 333 points de base pour le secteur du détail et commercial et une diminution de 155 points de base pour le secteur de la distribution. En plus de l'incidence négative de la baisse des ventes comparables, le BAIIA et la marge du BAIIA ont été touchés par la hausse des frais de transport et d'entreposage. Des produits ont été importés au début de l'exercice afin d'éviter les retards subis au cours de l'exercice précédent. Les ventes du premier trimestre ont été plus faibles que prévu, ce qui a eu une incidence négative. Le BAIIA et la marge du BAIIA ont également été touchés par les ouvertures de nouveaux magasins et les acquisitions, car les marges du BAIIA des sociétés acquises étaient inférieures à celles des activités existantes de RONA. Les marges devraient s'améliorer, car des synergies seront réalisées dans les trimestres à venir. Ces pressions à la baisse sur la marge ont été en partie compensées par la réduction des dépenses variables et des mesures d'amélioration de l'efficacité.

Résultat net

Le bénéfice net attribuable aux propriétaires de RONA inc. a diminué de 19,8 millions de dollars, donnant lieu à une perte nette de 16,8 millions et le bénéfice par action (dilué) a diminué de 0,15 $ , donnant lieu à une perte nette de 0,13 $ par action (dilué), ce qui s'explique par un fléchissement du résultat opérationnel, une hausse des charges financières nettes et une augmentation des participations ne donnant pas le contrôle.

Flux de trésorerie et situation financière

Pour le trimestre terminé le 27 mars 2011, les sorties nettes de fonds liées aux activités opérationnelles se sont établies à 161,4 millions de dollars, comparativement à 72,2 millions pour le trimestre terminé le 28 mars 2010. Avant la variation nette du fonds de roulement, des intérêts reçus et des impôts sur le résultat versés, les activités ont généré 0,4 million de dollars, comparativement à 28,9 millions pour la période correspondante de 2010. Les écarts au chapitre des flux de trésorerie ayant trait à la variation des éléments du fonds de roulement sont principalement attribuables à une hausse des stocks, conséquence de l'ouverture de nouveaux magasins, du lancement de nouvelles gammes de produits de CVC (chauffage, ventilation et climatisation) dans la Division du marché commercial et professionnel, de l'ajout de nouvelles catégories de produits dans l'ensemble du réseau de détail de la Société, de l'ajout de nouveaux produits de marques privées et de marques contrôlées et des importations. Comme une partie croissante de ses produits sont importés, la Société a volontairement devancé l'arrivée de certains produits afin d'éviter la situation problématique de transport qu'elle a connue l'année passée avec une partie de ses importations. La baisse du fonds de roulement est en outre attribuable à une augmentation des créances découlant de la croissance de la Division du marché commercial et professionnel.

Dépenses en immobilisations

La Société a continué d'exercer une gestion financière rigoureuse et un contrôle serré de ses dépenses en immobilisations. Pour le trimestre terminé le 27 mars 2011, RONA a investi 22,2 millions de dollars en immobilisations corporelles et en immobilisations incorporelles, soit 1,1 million de moins qu'au premier trimestre de 2010, où elles ont atteint 23,3 millions. Ces investissements étaient destinés à l'expansion du réseau de vente au détail de la Société, notamment à la construction de nouveaux magasins, à la réfection et à la mise à niveau de magasins existants ainsi qu'à des travaux d'entretien. RONA a également consacré une partie des investissements à l'amélioration continue de ses systèmes d'information afin d'accroître son efficacité opérationnelle.

Dividende

Le conseil d'administration a mis en place une nouvelle politique de dividende et a déclaré, le 8 décembre 2010, un dividende en espèces de 0,07 $ par action ordinaire. Ce dividende a été versé le 25 mars 2011 aux actionnaires inscrits le 10 mars 2011. Le conseil d'administration reverra cette politique de temps à autre en fonction des flux de trésorerie, du résultat, de la situation financière de la Société et d'autres facteurs pertinents.

Actions privilégiées

Au premier trimestre de 2011, RONA a émis des actions privilégiées de catégorie A, série 6 pour un produit brut total de 172,5 millions de dollars. À court terme, RONA affectera le produit net tiré du placement afin de financer son fonds de roulement, qui servira par la suite à réduire son niveau d'endettement et à contribuer au financement des futures acquisitions et des projets d'immobilisations ainsi qu'aux besoins généraux de la Société. Ce placement a permis de renforcer davantage le bilan de RONA, de diversifier les sources de financement de la Société et d'augmenter sa marge de manœuvre financière en vue de poursuivre l'exécution de son plan stratégique. Le lecteur peut trouver des renseignements détaillés sur ces actions dans les communiqués de la Société publiés les 1er février, 22 février et 1er mars 2011.

Situation financière

Même si des fonds ont été utilisés pour financer des acquisitions et des dépenses en immobilisations au cours du dernier exercice, le bilan de RONA est demeuré solide. Le 27 mars 2011, le ratio du total de la dette nette / capital utilisé était de 17,4 %, comparativement à 15,3 % le 28 mars 2010, et le ratio capitaux propres / total de l'actif atteignait 65,7 %, comparativement à 61,6 %.

Mise à jour sur l'orientation stratégique de la Société

RONA a annoncé son plan stratégique 2008-2011, le 27 février 2008. Le plan comportait deux phases : la Phase 1 du plan, axée sur la productivité, l'efficacité et la profitabilité (le « programme PEP »), s'est étalée sur la période 2008-2009. Le 25 janvier 2010, RONA a dévoilé la Phase 2 de son plan stratégique (le « programme Nouveau monde »), qui mettra l'accent sur la croissance au cours de 2010 et de 2011.

La direction de RONA s'est engagée à faire des mises à jour trimestrielles sur l'état d'avancement du plan dans son rapport de gestion et une mise à jour annuelle dans son rapport annuel et au cours de son assemblée annuelle des actionnaires. L'information qui suit est une mise à jour sur l'état d'avancement de la Phase 2 au premier trimestre de 2011.

1. Croissance clients

La croissance clients sera stimulée par de nombreuses initiatives visant à améliorer l'expérience client – concepts novateurs en magasin, mise en place de nouvelles catégories de produits, nouveaux produits de marques privées et de marques contrôlées, nouveaux outils et nouveaux programmes destinés à renforcer la fidélisation de la clientèle et nouveaux programmes de formation pour les employés des magasins.

  • Le printemps dernier, le programme RONAvantages a été amélioré et est devenu permanent; c'est aujourd'hui l'un des programmes les plus avantageux de l'industrie au Canada. Le programme est lié à la nouvelle carte de crédit RONA et le nombre de nouvelles cartes émises au premier trimestre de 2011 dans le cadre du programme représente plus du triple du nombre de cartes émises dans le cadre du précédent programme en 2010. Les détenteurs de cartes sont les clients les plus fidèles de la Société; en général, ils visitent les magasins de la Société plus souvent et achètent plus que les autres clients. En outre, le programme a permis à RONA de gagner de nouveaux clients, et il a véritablement contribué à accroître les parts de marché de la Société dans une conjoncture difficile.
  • Les ventes de produits RONA de marques privées et de marques contrôlées pour l'exercice ont continué de progresser, portant le niveau de pénétration de ces produits à 26 %, par rapport à 24 % à la fin de 2010.
  • La capacité de répondre aux besoins de la clientèle commerciale et professionnelle croît rapidement à mesure que la Division du marché commercial et professionnel réalise des progrès dans la mise en place d'une plateforme nationale, grâce principalement à des acquisitions stratégiques (pour de plus amples renseignements à ce sujet, voir la rubrique « Acquisitions » ci-dessous) et à une forte croissance interne.
  • Deux magasins ont été rénovés au premier trimestre de 2011, soit un à Mascouche et un autre à Anjou, au Québec. Ces projets ont mobilisé un investissement total d'environ 7 millions de dollars pour les deux magasins, totalisant 290 000 pieds carrés.
  • Un magasin RONA L'entrepôt de 100 000 pieds carrés à Gatineau, appartenant à la famille Lacasse, a été rénové. Le projet a exigé un investissement de plus de 5 millions de dollars.
  • Trois magasins RONA dans les villes de Scarborough et Markham, en Ontario ont combiné leurs activités en une seule force de vente au détail afin d'améliorer l'offre de l'ensemble de la gamme de produits et services de qualité aux collectivités locales. Cette nouvelle association est conforme aux changements organisationnels mis en œuvre à la fin de 2010 dans le but de regrouper tous les points forts du modèle de gestion unique de RONA et d'en tirer parti. Les changements comprennent l'adoption d'une démarche plus intégrée à l'égard de l'exploitation et de l'expansion du réseau de vente au détail et une concentration accrue à l'échelle régionale visant à mieux combler les besoins des marchés locaux. Ces changements visent à optimiser la croissance et la consolidation de la présence des principaux marchés urbains et régionaux pour permettre à RONA de devenir le chef de file dans chacun de ces marchés ciblés.

2. Construction de nouveaux magasins

RONA a plusieurs concepts différents pour répondre aux besoins spécifiques des collectivités petites ou grandes, urbaines ou rurales, qu'elle dessert. Qu'il s'agisse d'un tout nouveau magasin ou de l'agrandissement ou de la transformation d'un magasin existant, RONA a un concept pour combler ces besoins.

  • Depuis le début de 2011, la construction de nouveaux magasins a agrandi le réseau d'environ 289 000 pieds carrés.
    • Un nouveau magasin Réno-Dépôt de 102 000 pieds carrés a été ouvert à Vaudreuil-Dorion, au Québec. Le nouveau magasin représente un investissement de près de 25 millions de dollars et a été construit de façon à respecter les critères du système LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) pour les nouveaux bâtiments.
    • Un nouveau magasin Réno-Dépôt de 100 000 pieds carrés a été ouvert dans l'arrondissement de Sainte-Foy de la ville de Québec. Il s'agit du troisième magasin de cette bannière à desservir la région de la ville de Québec. Ce nouvel établissement de vente au détail représente un investissement de plus de 20 millions de dollars et a été construit de façon à respecter les critères du système LEED pour les nouveaux bâtiments.
    • Un nouveau magasin de 52 000 pieds carrés sous la bannière TOTEM a été ouvert à Edmonton, en Alberta. Le nouvel établissement représente un investissement de près de 20 millions de dollars dans la collectivité et a été construit de façon à respecter les critères du système LEED pour les nouveaux bâtiments. Le magasin est le deuxième de la bannière à demander la certification LEED.
    • Un nouveau magasin de 35 000 pieds carrés a été ouvert à Repentigny, représentant un investissement de 16 millions de dollars. Il appartient conjointement à RONA et à la famille Prud'homme, qui compte plus de 50 années d'expérience dans la vente au détail dans la région de Lanaudière.
  • Un magasin de proximité RONA de 68 000 pieds carrés sera construit à St. John's, à Terre-Neuve-et-Labrador, représentant un investissement d'environ 20 millions de dollars, et devrait ouvrir en juin 2011.

3. Développement du réseau de marchands affiliés

En plus de recruter de nouveaux membres pour le réseau et d'aider les marchands actuels à améliorer et à agrandir leurs magasins, RONA a mis en place le tout nouveau programme de planification de la relève qui constitue l'élément clé du développement du réseau. Le programme a été conçu de façon à perpétuer le leadership de RONA dans le marché et à appuyer la croissance de son réseau. Le nouveau programme de planification de la relève permettra à RONA d'attirer les marchands-propriétaires de la nouvelle génération et de demeurer l'entreprise, au Canada, offrant le meilleur soutien au développement des marchands indépendants.

  • Cinq nouveaux marchands affiliés ont été recrutés et se sont joints au réseau : trois au Québec, un en Ontario et un en Colombie-Britannique. Ces nouveaux marchands ajouteront près de 20 millions de dollars de ventes au détail annuelles au réseau. Un marchand au Québec a également fait l'acquisition de deux points de vente, ce qui représente près de 2 millions de dollars en ventes au détail annuelles.
  • Matériaux Décoren, magasin affilié, a fait l'objet d'un déménagement stratégique dans un nouvel immeuble situé sur la principale artère commerciale de Sainte-Marie-de-Beauce, au Québec. La superficie du magasin qui appartient aux marchands propriétaires affiliés à RONA, Nathalie Lagrange et Marc-André Drouin, a doublé et est passée de 7 000 à 15 000 pieds carrés. Le déménagement du magasin représente un investissement de près de 10 millions de dollars.
  • TruServ Canada, entreprise acquise en novembre dernier, a annoncé de nouvelles bannières pour plus de 650 détaillants indépendants qu'elle dessert au Canada. L'objectif est de créer une bannière qui pourrait s'adapter à différents formats de magasins. Le nouveau concept comprend trois bannières : TRU Hardware, TRU Building Centres et TRU Farm & Garden. Les détaillants seront convertis aux nouvelles bannières au cours des mois à venir.
  • Quinze nouveaux clients se sont joints au réseau de TruServ Canada : six au Manitoba, quatre en Colombie-Britannique, trois en Ontario et deux en Saskatchewan. Plus de 200 marchands affiliés de RONA ont été organisés de façon à acheter au réseau de distribution de TruServ Canada.
  • À la fin de 2009, soit plus d'une année après la mise sur pied du programme novateur de planification de la relève, cinq jeunes leaders, représentant quatre projets différents, ont été les premiers choisis pour recevoir le soutien du fonds de développement; plus récemment, deux nouveaux projets ont été présentés au comité de sélection. Ce nouveau programme, jumelé aux journées de réflexion estivales, gagne vraiment en popularité, et plus de 20 projets sont actuellement à l'étude par les jeunes marchands et pourront éventuellement être soumis au comité de sélection au cours de la prochaine année.

4. Acquisitions

Par des acquisitions ciblées dans les secteurs du détail, de la distribution et de la Division du marché commercial et professionnel, la Société élargira rapidement différents volets de ses activités et de sa capacité de fonctionnement, par exemple la couverture du marché, l'accroissement de ses marques, l'utilisation de son infrastructure existante, son offre de produits et son pouvoir d'achat, tout en réduisant les incidences de la nature cyclique du marché de détail.

Les acquisitions sont un élément clé dans la poursuite de l'objectif de mise en place d'une plateforme nationale dans le marché commercial et professionnel. En janvier, RONA a fait l'acquisition des actifs de La Boutique Plomberie Décoration 25 Inc. Cette entreprise se spécialise dans la vente au détail de produits de plomberie de base et de finition, dans un magasin de vente au détail et un établissement de pièces situé à Saint-Eustache, au Québec. L'entreprise compte plus de 25 ans d'expérience dans le marché de la plomberie spécialisée et détient une quantité impressionnante de stocks afin d'approvisionner des projets de tous les types de consommateurs, d'entrepreneurs spécialisés, des plombiers et des entrepreneurs généraux. La salle d'exposition a une superficie de 15 000 pieds carrés. Un projet d'expansion important ajoutera 10 000 pieds carrés supplémentaires dans les mois à venir afin d'améliorer davantage l'offre de services aux entrepreneurs en plomberie. Cette entreprise devrait générer des synergies importantes d'achat avec les sociétés situées au Québec, soit Plomberie Payette & Perreault et LGC Plomberie, qui ont été acquises en 2010.

Perspectives

La Banque du Canada suggère encore une reprise économique lente et graduelle. Dans son Rapport sur la politique monétaire d'avril, la Banque du Canada prévoit une croissance économique au Canada de 2,9 % en 2011 et de 2,6 % en 2012, comparativement à 3,1 % en 2010. Elle observe aussi un rééquilibrage de la demande globale, celle-ci se déplaçant des dépenses des administrations publiques et des ménages vers les investissements des entreprises et les exportations nettes.

La confiance des consommateurs demeure cependant fragile. Les prix de l'essence et des produits alimentaires grimpant constamment et les niveaux d'endettement étant encore très élevés, les consommateurs devraient être encore prudents et dépenser encore de manière sélective.

Les conditions climatiques ont continué d'être défavorables dans tout le pays en avril, retardant davantage les dépenses des consommateurs. Ces retards ont déjà des répercussions importantes sur les résultats du deuxième trimestre, car la Société a déjà entamé un mois du trimestre. Bien qu'il soit prévu que les dépenses des consommateurs retenues en raison du temps puissent encore être engagées une fois le beau temps revenu, rien ne garantit que la Société récupérera entièrement le montant des dépenses retardées.

Étant donné les conditions actuelles, les mesures suivantes ont été mises en œuvre afin d'atténuer leurs effets négatifs sur les résultats financiers :

  • intensification du programme PEP en mettant l'accent sur la gestion de la chaîne d'approvisionnement et la rentabilité des magasins;
  • réduction des dépenses en immobilisations de 25 millions de dollars, ainsi qu'une forte concentration sur l'optimisation du réseau existant dans tout le pays par des rénovations, des consolidations et de la technologie de l'information;
  • une démarche plus sélective à l'égard des acquisitions, en accordant plus d'importance aux rendements du capital à court terme;
  • cession de terrains et d'actifs secondaires;
  • réduction des charges administratives.

Bien que la Société gère le présent avec prudence, elle prendra les mesures suivantes :

  • elle exploitera les occasions que ces conditions de marché présenteront, surtout dans le domaine de la consolidation des marchés;
  • elle poursuivra une croissance interne et la croissance au moyen d'acquisitions dans le secteur du détail, la Division du marché commercial et professionnel, et le secteur de la distribution;
  • elle se concentrera davantage sur les secteurs croissant à un rythme plus rapide, moins cycliques et capitalistiques de la Division du marché commercial et professionnel et du secteur de la distribution, que le secteur du détail afin d'optimiser le rendement du capital.

Au cours des mois à venir, la Société devrait également commencer à constater :

  • les avantages des synergies escomptées découlant des récentes acquisitions;
  • les résultats de son approche intégrée et plus centrée sur le plan régional dans le secteur du détail.

Les mesures mentionnées ci-dessus et les avantages attendus devraient permettre à RONA de maintenir une cote de crédit de première qualité tout en continuant de rehausser sa position concurrentielle. Cependant, étant donné les résultats du premier trimestre et la conjoncture actuelle, la direction prévoit que l'atteinte de l'objectif financier d'une croissance des résultats à double chiffre de son programme Nouveau monde sera improbable en 2011 à moins que la conjoncture bénéficie d'une amélioration rapide et soutenue.

Développement durable

Le développement durable est une composante essentielle du plan stratégique de RONA. Des programmes clés ont été élaborés et mis en place pour répondre aux objectifs de la Société. Au cours des derniers exercices, RONA a lancé un certain nombre d'initiatives de développement durable touchant ses produits, ses politiques d'approvisionnement, son empreinte environnementale et sa gouvernance. Voici les nouvelles initiatives mises en œuvre au premier trimestre de 2011 :

  • Ouverture de trois nouveaux magasins au premier trimestre, un nouveau magasin Réno-Dépôt de 102 000 pieds carrés à Vaudreuil-Dorion, au Québec, un nouveau magasin Réno-Dépôt de 100 000 pieds carrés dans l'arrondissement de Sainte-Foy de la ville de Québec et un nouveau magasin de la bannière TOTEM de 52 000 pieds carrés à Edmonton, en Alberta. Ces magasins ont été construits de façon à respecter les critères du système LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) pour les nouveaux bâtiments.
  • En mars, la Maple Leaf Sports & Entertainment's (MLSE) Team Up Foundation, en collaboration avec la Ville de Mississauga a dévoilé ses plans qui consistent à moderniser la patinoire extérieure du centre communautaire de Burnhamthorpe. La MLSE Team Up Foundation, avec le soutien de RONA, le partenaire d'affaires de MLSE, investit 25 000 $ dans des modernisations et améliorations de la patinoire. Il s'agit du 7e partenariat auquel participe RONA. Les travaux à l'aréna seront terminés au printemps avec les fournitures données par la Société. Ce partenariat est une continuation de l'engagement de longue date de RONA envers le sport canadien, tant au niveau professionnel qu'amateur. RONA a été un partenaire national des Jeux olympiques et des Jeux paralympiques de Vancouver en 2010, ainsi qu'un partenaire national des équipes olympiques et paralympiques canadiennes jusqu'aux Jeux d'été de Londres en 2012.

INFORMATION ADDITIONNELLE

Il est possible de consulter le rapport de gestion et les états financiers non audités ainsi que les notes complémentaires du premier trimestre de 2011 à la section « Relations avec les investisseurs » du site Internet de la société à l'adresse www.rona.ca et sur le site SEDAR, www.sedar.com. Le lecteur trouvera également sur ces sites le rapport annuel de la société et d'autres informations relatives à RONA, y compris la notice annuelle.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE AVEC LA COMMUNAUTÉ FINANCIÈRE

Le mardi 10 mai 2011, à 15 h 30 (HNE), RONA tiendra une conférence téléphonique pour la communauté financière. Pour joindre la conférence, composer le 416 340-2216 ou le 1 866 226-1792. Pour suivre la conférence en ligne, aller à l'adresse suivante : http://webcasts.pqm.net/client/rona/event/145/fr/.

Mesures de performance non conformes aux PCGR

Dans ce rapport, comme dans sa gestion interne, RONA utilise la notion de « bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements et dépréciation et part des actionnaires sans contrôle (« BAIIA ») ». RONA utilise également la notion de « marge brute ajustée », laquelle correspond aux ventes moins le coût des marchandises vendues, majorés des ajustements relatifs au soutien du réseau.

Bien que le BAIIA n'ait pas de sens normalisé par les IFRS, son usage est largement répandu dans l'industrie et dans les milieux financiers pour mesurer la rentabilité des opérations proprement dites, abstraction faite des considérations fiscales ainsi que de l'utilisation et du coût du capital. Quant à la marge brute ajustée, elle est utilisée par la direction pour analyser la rentabilité de son réseau, compte tenu des ajustements relatifs au soutien du réseau. Comme ces mesures ne sont pas normalisées, elles peuvent ne pas être comparables d'une société à une autre. Cependant, RONA l'établit de la même façon pour chacun de ses secteurs identifiés et, sauf mention expresse, sa méthode ne change pas dans le temps. Le BAIIA et la marge brute ajustée ne doivent pas être considérés isolément ou comme substituts aux autres mesures de performance calculées selon les IFRS, mais plutôt comme renseignements complémentaires.

Le tableau suivant présente un rapprochement de ces deux mesures des IFRS :

Rapprochement des mesures non conformes aux PCGRTrimestres terminés les


(non audités, en milliers de dollars, sauf pour les marges exprimées en pourcentage)
27 mars 201128 mars 2010Variation $ sur 2010Variation % sur 2010
Produits des activités ordinaires918 211956 920(38 709)(4,0%)
Coût des marchandises vendues(647 454)(667 645)20 1913,0%
Marge brute270 757289 275(18 518)(6,4%)
Marge brute en % des produits29,49%30,23%--74 p.b.
Ajustements liés au soutien au réseau(1)12 89514 194(1 299)(9,2%)
Marge brute ajustée en % des produits283 652303 469(19 817)(6,5%)
Marge brute ajustée30,89%31,71%--82 p.b.
Frais de vente, généraux et d'administration(275 589)(268 711)(6 878)(2,6%)
BAIIA8 06334 758(26 695)(76,8%)
Marge du BAIIA (BAIIA/produits)0,88%3,63%--275 p.b.
Produits financiers(1 371)(1 014)35735,2%
Amortissement et dépréciation des actifs non financiers(26 297)(25 567)(730)(2,9%)
Résultat opérationnel(19 605)8 177(27 782)(339,8%)
(1) Correspond aux autres coûts encourus pour amener le stock à l'endroit et dans l'état où il se trouve.

Énoncés prospectifs

Le présent Communiqué contient des énoncés prospectifs comportant des risques et des incertitudes. Tous les énoncés autres que des énoncés de faits historiques inclus dans le présent Communiqué, y compris des énoncés sur les perspectives du secteur d'activité et sur les perspectives, les projets, la situation financière et la stratégie d'affaires de la Société, peuvent constituer des énoncés prospectifs au sens de la loi et des règlements canadiens en matière de valeurs mobilières. Ces énoncés prospectifs se reconnaissent généralement à l'emploi de mots ou d'expressions comme « pouvoir », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « estimer que », « escompter », « prévoir », « désirer » ou « poursuivre », y compris dans une tournure négative, ou de leurs variantes ou de toute terminologie similaire ou à l'emploi du futur. Bien que la Société soit d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, elle ne peut donner aucune garantie que ces attentes se réaliseront. Les énoncés prospectifs ne tiennent pas compte de l'effet que des transactions, des éléments non récurrents ou d'autres éléments extraordinaires annoncés ou survenant après que la rédaction de ces énoncés auront sur les activités de la Société. Par exemple, ils ne tiennent pas compte de l'incidence des cessions, des acquisitions, d'autres transactions commerciales, des réductions de la valeur d'actifs ni d'autres charges annoncées ou survenues après la rédaction des énoncés prospectifs.

Les investisseurs et les autres personnes intéressées devraient éviter de se fier indûment à quelque énoncé prospectif. Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, le lecteur est prié de se consulter les documents publics déposés par la Société disponibles sur les sites www.sedar.com et www.rona.ca. Plus particulièrement, d'autres précisions et la description de ces facteurs et d'autres facteurs sont présentées dans le présent Communiqué, à la rubrique « Risques et incertitudes », et à la rubrique « Facteurs de risque » de la Notice annuelle courante de la Société.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent Communiqué reflètent les attentes de la Société au 10 mai 2011 et sont faits sous réserve des changements pouvant survenir après cette date. La Société n'a ni l'intention, ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser les présents énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou autrement, sauf dans la mesure où les lois applicables en valeurs mobilières l'exigent.

À PROPOS DE RONA

RONA est le plus important distributeur et détaillant canadien de produits de quincaillerie, de rénovation et de jardinage. RONA exploite un réseau de plus de 950 magasins corporatifs, franchisés et affiliés, de dimensions et de formats variés, qui emploie près de 30 000 personnes dans toutes les régions du Canada, sous diverses bannières. Le réseau de magasins RONA totalise plus de 17 millions de pieds carrés et réalise des ventes au détail annuelles de plus de 6 milliards de dollars. Visitez rona.ca.

Renseignements

  • Médias
    Emilie Verret
    Coordonnatrice aux communications
    RONA inc.
    514-237-8738
    emilie.verret@rona.ca

    Communauté financière
    Stéphane Milot
    Directeur principal, Relations avec les investisseurs
    RONA inc.
    514-599-5951
    stephane.milot@rona.ca