Reporters sans frontières

Reporters sans frontières

21 oct. 2005 12h39 HE

RSF/CHINE : L'encyclopédie en ligne Wikipedia censurée !

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 21 oct. 2005) -

Liberté de la presse

Le site de Wikipedia, une encyclopédie en ligne fonctionnant grâce aux contributions des internautes, a été rendu inaccessible, le 18 octobre 2005, dans plusieurs provinces chinoises, notamment dans la région de Shanghai. Reporters sans frontières demande aux autorités débloquer ce site, qui constitue une source d'information indépendante de plus en plus populaire chez les internautes chinois.

"Cette censure intervient au moment même où la Chine publie son premier Livre Blanc sur 'l'édification de la démocratie politique en Chine'. La situation est pour le moins paradoxale : les dirigeants chinois vantent les progrès de leur pays en terme de participation des citoyens à la vie politique, mais dans le même temps ils accentuent leur censure d'Internet. Aucun régime ne peut pourtant être considéré comme démocratique s'il ne respecte pas la liberté d'expression et le droit des individus à s'informer", a déclaré l'organisation.

Lorsqu'ils tentent d'accéder à Wikipedia.org, les internautes chinois se voient retourner un message d'erreur indiquant une indisponibilité temporaire du site. Cette encyclopdie avait déjà été censurée à deux reprises, en juin puis en septembre 2004, en raison d'articles sur la situation politique au Tibet et sur les massacres de la place Tienanmen, en juin 1989. Cette encyclopédie est disponible dans plusieurs dizaines de langues, dont le Chinois.

Le filtrage de Wikipedia intervient peu après la mise en place de nouvelles régulations visant à contrôler encore plus étroitement la liberté d'expression sur Internet (voir : www.rsf.org/article.php3?id_article=15139). La Chine censure systématiquement les sites qui s'écartent du discours officiel sur un certain nombre de sujets sensibles, comme les atteintes aux droits de l'homme dans le pays, l'indépendance de Taiwan, le mouvement spirituel falungong - autant de sujets couverts par Wikipedia.

Le Livre Blanc sur "l'édification de la démocratie politique en Chine", paru le 19 novembre, expose "l'initiation, le développement, les contenus et les principes de la démocratie politique du pays". L'une des douze parties de ce document touche à la situation des droits de l'homme en Chine.

Reporters sans frontières défend les journalistes emprisonnés et la liberté de la presse dans le monde, c'est-à-dire le droit d'informer et d'être informé, conformément à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Reporters sans frontières compte neuf sections nationales (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Suède et Suisse), des représentations à Abidjan, Bangkok, Istanbul, Montréal, Moscou, New York, Tokyo et Washington, et plus de cent correspondants dans le monde.

Renseignements

  • Reporters sans frontières
    Emily Jacquard
    (514) 521-4111 ou (514) 258-4208 (cell)
    rsfcanada@rsf.org