SOURCE: Rubicon Minerals Corporation

Rubicon Minerals Corporation

25 nov. 2014 05h37 HE

Rubicon et Wabauskang First Nation sont parvenus à un accord transactionnel et ont signé un contrat d'hébergement d'exploration.

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - Nov 25, 2014) - Rubicon Minerals Corporation (TSX: RMX)(NYSE MKT: RBY) (ci-après, « Rubicon » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer qu'elle a conclu un accord transactionnel (ci-après, la « Transaction ») et signé un contrat d'hébergement d'exploration (ci-après, « EAA », pour Exploration Accommodation Agreement) avec Wabauskang First Nation (ci-après, « WFN »).

Dans le cadre de la Transaction, WFN s'est engagée à renoncer à son action en appel à l'encontre de Rubicon, concernant le jugement rendu le 28 août 2014 par la Cour divisionnaire de l'Ontario, sur le rejet de la demande de révision judiciaire du plan d'arrêt de la production de Rubicon pour son Projet Phoenix Gold, pleinement autorisé (ci-après, le « Project »). En parallèle, un EAA a été signé et les termes d'une entente sur les avantages ont été ébauchés au sein de la Transaction.

L'EAA réglemente les travaux d'exploration de la Société sur les terres appartenant à WFN, et notamment les travaux d'exploration en cours menés dans le cadre du Projet Phoenix Gold. L'EAA prévoir, en particulier, les obligations qui suivent :


--  WFN apportera son soutien aux travaux d'exploration de Rubicon, notamment
    en ce qui concerne les demandes de permis et d'autorisations nécessaires ; 

--  la Société accordera à WFN certains avantages, sur la base des frais
    d'exploration encourus par Rubicon concernant ses concessions minières
    sises sur des terres appartenantà WFN ; 

--  Rubicon s'efforcera, de bonne foi, d'identifier les possibilités d'emploi
    pour les membres de WFN, dans le respect des principes convenus ;  

--  Rubicon se conformera aux meilleures pratiques industrielles du secteur en
    matière d'environnement, et coopérera avec WFN, dans le but d'intégrer les
    valeurs culturelles et le savoir traditionnel de cette dernière dans ses
    rogrammes environnementaux ; 

--  Rubicon coopérera avec WFN afin de protéger les sites sensibles sur le plan
    culturel désignés par WFN, et 

--  Rubicon et WFN coopéreront ensemble et de bonne foi, dans le cadre de l
    négociation de l'entente sur les avantages, notamment en ce qui concerne 
    les discussions concernant des avantages supplémentaires et des possibilités
    de sous-traitance pour les entreprises WFN, ainsi qu'un soutien additionnel
    aux projets de Rubicon. 

« Notre communauté perçoit comme positif le fait que cet accord ait été conclu », a déclaré Martine Petiquan, Chef Wabauskang. « Le contrat signé avec Rubicon pose les bases d'une relation à long terme fondée sur le respect mutuel, reconnaissant et respectant nos droits consacrés par les traités et assurant une protection de nos terres ».

« Les accords atteints constituent un énorme pas en avant vers un partenariat respectueux et mutuellement bénéfique sur le long terme avec Wabauskang First Nation », a commenté Michael A. Lalonde, président et chef de la direction de Rubicon. « Nous attendons également avec impatience de pouvoir finaliser une entente sur les avantages à long terme avec WFN, dans un futur proche ».

À propos de Wabauskang First Nation

Wabauskang First Nation fait partie des signataires du Traité 3. Wabauskang First Nation se situe dans la zone adjacente à Perrault Falls (Ontario), à environ 100 kilomètres au sud de Red Lake (Ontario), et est accessible à partir de l'autoroute 105, au sud de la localité d'Ear Falls (Ontario).

À propos de Rubicon Minerals Corporation

Rubicon Minerals Corporation est une société de développement aurifère avancé. La Société se concentre sur le développement responsable et durable de son Projet aurifère Phoenix à Red Lake, en Ontario. D'après les prévisions actuelles, le début de la production potentielle d'or est prévu à la mi-2015. Le Projet aurifère Phoenix bénéficie de tous les permis pour une production initiale de 1 250 tonnes par jour. De plus, Rubicon contrôle plus de 100 milles carrés de terrain d'exploration de première qualité dans la région aurifère prolifique de Red Lake, qui abrite la mine de classe mondiale et à haute teneur de Red Lake appartenant à la société Goldcorp. Les actions de Rubicon sont cotées sur les marchés boursiers NYSE.MKT (RBY) et de Toronto (RMX).

RUBICON MINERALS CORPORATION

Mike Lalonde, président et chef de la direction

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs et autres avertissements

Le présent communiqué de presse contient des informations qui constituent des « énoncés prospectifs » et des « informations prospectives » (ci-après, collectivement, les « énoncés prospectifs »), au sens des lois canadiennes et des États-Unis d'Amérique relatives aux valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse incluent, à titre non limitatif, les affirmations ayant trait à la production potentiellement atteinte à la mi-2015 et à la conclusion d'une entente collaborative sur les avantages avec WFN.

Les énoncés prospectifs reposent sur les opinions et estimations de la direction à la date où ils sont émis, ainsi que sur différentes hypothèses. Ils représentent le meilleur jugement de la direction sur la base des faits et suppositions qu'elle considère raisonnables. Les suppositions importantes sur lesquelles reposent lesdits énoncés prospectifs comprennent notamment : que la demande en or et en gisements de métaux de base se développera comme prévu ; que le prix de l'or se maintiendra à des niveaux qui rendront le projet Phoenix Gold rentable ; que les plans d'investissement et d'exploitation ne seront pas interrompus par des problèmes tels que des problèmes énergétiques, des conflits sociaux, ou des conditions météorologiques défavorables ; que Rubicon respectera son calendrier estimé pour le développement du projet Phoenix Gold ; que Rubicon continuera de pouvoir attirer et conserver du personnel compétent ; que l'estimation des ressources minérales se concrétisera telle qu'elle est présentée dans la nouvelle Évaluation économique préliminaire ayant pris effet le 25 juin 2013 et publiée le 28 février 2014 (ci-après, « l'EEP ») ; et qu'il n'y aura aucune variation importante inattendue en termes de dépenses énergétiques ou de fournitures, d'investissement de pré-production ou d'estimation des charges d'exploitation telles qu'indiquées dans l'EEP.

Les énoncés prospectifs impliquent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs, connus et inconnus, susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats, les performances et les accomplissements réels de Rubicon et ceux décrits, de façon implicite ou explicite, par lesdits énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent, entre autres : les variations possibles de la minéralisation, des teneurs et des taux de récupération ; les résultats réels des activités d'exploration en cours ; les résultats réels des activités de remise en état ; les conclusions des futures évaluations économiques ; les modifications des paramètres du Projet à mesure que les plans seront affinés ; les défaillances des équipements ou des procédés à fonctionner comme prévu ; les accidents et autres risques liés au secteur minier ; les retards et autres risques liés aux activités de construction et d'exploitation ; la date et la réception des autorisations d'exploitation ; la capacité de Rubicon et des autres parties intéressées de satisfaire aux exigences légales ; la disponibilité du financement pour les transactions et les programmes envisagés dans des délais raisonnables ; la capacité des prestataires de services tiers à fournir leurs services selon des conditions raisonnables et à temps ; et la situation du marché et des entreprises en général, ainsi que la situation économique, concurrentielle, politique et sociale.

L'EEP est de nature préliminaire car elle comprend des ressources présumées qui sont considérées comme trop spéculatives géologiquement pour que des considérations économiques leur soient appliquées aux fins de classification comme réserves minérales. De plus il n'existe aucune certitude que l'EEP se concrétisera. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas démontré leur viabilité économique. L'estimation des ressources minérales peut être sensiblement affectée par des questions environnementales, liées aux permis, légales, liées aux titres, fiscales, de marketing et socio-politiques ou par toute autre problème pertinent. La quantité et la teneur des ressources présumées mentionnées dans l'EEP sont incertaines par nature et il n'y a pas eu suffisamment d'exploration pour définir ces ressources présumées comme des ressources minérales mesurées ou indiquées.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse sont valides à la date indiquée et Rubicon rejette toute obligation quant à la mise à jour de tout énoncé prospectif, que ce soit à la lumière de nouvelles informations ou d'événements ou de résultats futurs, sauf exigence de la législation sur les valeurs mobilières. Aucune assurance ne peut être donnée quant à l'exactitude des énoncés prospectifs, étant donné que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux anticipés dans ces énoncés. Par conséquent, les lecteurs ne doivent pas se fier indûment aux énoncés prospectifs.

La Bourse de Toronto n'a pas passé en revue le présent communiqué de presse et décline toute responsabilité quant à l'adéquation ou à l'exactitude de ce communiqué.

Renseignements