Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

03 juin 2013 12h42 HE

Sa Majesté la reine Elizabeth II accepte sa nomination royale à titre de colonel en chef de la Branche des services juridiques des Forces armées canadiennes

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 3 juin 2013) - Sa Majesté la reine a gentiment accepté de devenir le premier colonel en chef de la Branche des services juridiques des Forces canadiennes.

Cette nomination, qui est annoncée le lendemain du 60e anniversaire du couronnement de Sa Majesté à l'abbaye de Westminster constitue une illustration hautement symbolique du serment qu'a prêté la reine lors de son couronnement. Elle y promettait notamment « d'user de ses pouvoirs avec clémence pour établir le droit et la justice dans tous ses jugements » tout au long de son règne. Fondamentalement, en acceptant cette nomination, Sa Majesté accorde un immense honneur aux Forces armées canadiennes (FAC), et celles-ci réaffirment du même coup leur loyauté et leur devoir envers la Reine.

« Il y a soixante ans, Sa Majesté a fait le serment d'établir le droit et la justice dans tous ses jugements. C'est un serment qu'elle a respecté fidèlement, suscitant ainsi l'admiration de tous les Canadiens », a déclaré l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale. « En acceptant cette nomination à titre de colonel en chef de la Branche des services juridiques des Forces armées canadiennes, la reine nourrit la chaleureuse relation historique qu'entretiennent les militaires, unités et organisations des Forces armées canadiennes avec les membres de la famille royale. »

Le premier juge-avocat général du Canada a été nommé en 1911. Appuyé par un petit cadre d'officiers, le major-général Henry Smith a occupé ce poste pendant presque toute la durée de la Première Guerre mondiale. La Branche des services juridiques a officiellement été créée en 1918.

« En acceptant cette nomination royale, Sa Majesté marque le couronnement de la longue et distinguée tradition de la Branche des services juridiques, qui conseille le gouverneur général, le ministre et le ministère de la Défense nationale, de même que les Forces armées canadiennes sur toutes les questions relatives au droit militaire », a expliqué le capitaine de vaisseau Geneviève Bernatchez, conseillère de la Branche.

Sa Majesté la reine est colonel en chef de onze autres régiments, branches et unités des FAC. Certaines de ces nominations remontent à 1952, l'année de son accession au trône.

Le poste de colonel en chef est attribué par nomination royale. Il s'agit d'un titre honorifique généralement réservé aux souverains et aux membres de la famille royale canadienne. Bien qu'on en retrace les origines au sein de l'armée britannique, la nomination de colonels en chef royaux fait partie intégrante des fières traditions de nombreux régiments, branches et unités du Canada depuis plus d'un siècle. Le colonel en chef est le gardien de l'histoire et des traditions, il fait la promotion de l'identité, de l'appartenance et de la fierté de servir

Note au rédacteur en chef/directeur des nouvelles : Vous pouvez consulter le document d'information au sujet de la Branche des services juridiques des Forces canadiennes au : http://www.forces.gc.ca/site/news-nouvelles/news-nouvelles-fra.asp?id=4820.

Renseignements