Santé Canada

Santé Canada

31 août 2007 17h50 HE

Santé Canada avise les Canadiens de cesser d'utiliser les casques de gardien de but de hockey sur glace WJD PRO et les protecteurs faciaux WJD PRO " CAT EYE "

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 31 août 2007) - Santé Canada avise les Canadiens de cesser immédiatement d'utiliser tous les casques de gardien de but de hockey sur glace de marque WJD Pro et les protecteurs faciaux WJD Pro "Cat Eye" dont sont munis ces casques en raison du potentiel de blessures graves à la tête ou aux yeux.

A l'issue d'une enquête menée par CSA International, il a été établi que ces produits ne satisfont pas aux normes de la CSA, comme l'exige la Loi sur les produits dangereux. Les casques de gardien WJD Pro n'offrent pas une protection adéquate en cas de chute sur la glace, de collision avec un autre joueur ou de choc causé par une rondelle ou un bâton. Leur utilisation pourrait entraîner de graves blessures, par exemple une commotion cérébrale ou d'autres graves traumatismes crâniens.

Les casques de gardien WJD Pro sont fabriqués et distribués par WJD Pro Inc. de Burlington, en Ontario et Jaguar Sports de Caledonia, en Ontario. Ces casques ont été distribués dans des magasins d'équipement sportif partout au Canada et ils étaient aussi vendus sur Internet. Leur prix de détail est d'environ 200 à 400 $, et il est possible que certains magasins en vendent encore.

Ces casques de gardien WJD Pro arborent une étiquette de casque de hockey certifiée par la CSA où l'on trouve le numéro de série 17619 ou 17620, mais ils ne répondent pas aux normes de sécurité. Certains casques pourraient porter des étiquettes CSA contrefaites, sur lesquelles figurent le numéro de série 17619.

On peut reconnaître les casques WJD Pro par leur courroie élastique marquée des lettres "WJD" (voir la figure 1) ou par la présence de la marque "WJD" sur la coquille du casque (voir la figure 2).

Les casques de gardien de but sont habituellement vendus munis du treillis métallique protecteur. Outre la protection inadéquate du casque WJD Pro contre les chocs, certains casques peuvent avoir été vendus avec un treillis métallique en forme d'oil de chat qui ne satisfait pas aux exigences de l'essai de pénétration prévues par la norme de la CSA concernant les protecteurs faciaux et les visières pour les joueurs de hockey sur glace. En conséquence, l'utilisation de ce treillis pourrait entraîner de graves blessures aux yeux ou au visage si la lame du bâton de hockey passait entre les tiges qui forment le treillis métallique (voir la figure 2).

A ce jour, aucun cas d'accident ou de blessure n'a été signalé à Santé Canada en lien avec ces casques et ces protecteurs faciaux de gardien de but. Néanmoins, Santé Canada avise fermement le public de cesser immédiatement d'utiliser ces casques et les treillis métalliques en forme d'oil de chat dont ces casques sont munis. Ces produits devraient être détruits. De plus, même si Santé Canada s'emploie à faire cesser la vente et la distribution de ces produits, il se pourrait que certains magasins en aient encore. Il faut éviter d'en acheter. Santé Canada invite les consommateurs à l'informer s'ils trouvent ces produits dangereux en vente.

Santé Canada recommande aux consommateurs d'acheter uniquement des casques et des protecteurs faciaux certifiés CSA. Si le protecteur facial est déjà installé sur le casque, on trouve habituellement, sur la face interne, les étiquettes CSA ou une référence aux normes suivantes : CAN/CSA-Z262.1 (casques) et CAN/CSA-Z262.2 (protecteurs faciaux). Lorsque le protecteur facial est vendu séparément, dans son propre emballage, il sera marqué du monogramme CSA et du numéro de la norme (CAN/CSAZ262.2). L'emballage du protecteur facial comprendra soit une liste des casques avec lesquels il doit être utilisé ou des directives contenant cette information.

Les consommateurs peuvent consulter le site Web de CSA International à l'adresse suivante : http://directories.csa-international.org afin de connaître les produits certifiés par la CSA.

Pour de plus amples renseignements, les consommateurs peuvent communiquer avec le Bureau de la sécurité des produits par téléphone (sans frais) au 1-866-662-0666, ou par courriel, à cps-spc@hc-sc.gc.ca (dans le cas d'un courriel, prière d'indiquer votre province ou territoire).

Les figures sont disponibles à l'addresse suivante : http://www.ccnmatthews.com/docs/figf.pdf

Also available in English

Renseignements

  • Renseignements aux médias :
    Santé Canada
    Renee Bergeron
    613-957-2983
    ou
    Renseignements au public :
    613-957-2991
    1-866-225-0709