Santé Canada

Santé Canada

10 juin 2007 12h26 HE

Santé Canada : Le nouveau gouvernement du Canada accepte la recommandation de la Commission d'examen des marchettes pour bébé confirmant l'interdiction du produit

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 10 juin 2007) - L'honorable Tony Clement, ministre de la Santé, a rendu public aujourd'hui le rapport de la Commission d'examen chargée d'étudier la nature et les caractéristiques des marchettes pour bébé, et a annoncé qu'il accepte la recommandation de la Commission confirmant l'interdiction du produit, et par conséquent, l'interdiction de la publicité, de la vente et de l'importation de marchettes pour bébé.

Le Ministre remercie les membres de la Commission d'examen : Jean-Claude Demers, Québec (président), Dr Geoffrey Dougherty, et Dr Jocelyn Pedder. "Le travail approfondi et pertinent effectué par la Commission doit être félicité", a dit M. Clement. "Ce travail confirme de nouveau la position du Canada en tant que chef de file dans le domaine de la sécurité des enfants. Les Canadiens peuvent être rassurés par la qualité du travail effectué dans ce domaine et en être fiers."

En mars 2004, le Canada est devenu le premier et, à ce jour, le seul pays au monde à interdire les marchettes pour bébé. Cette interdiction a été mise en oeuvre pour des raisons de sécurité des enfants et est fondée sur l'analyse des données sur les blessures et des résultats des tests effectués en laboratoire sur les produits.

Les dispositions de la Loi sur les produits dangereux ont été utilisées pour mettre en place l'interdiction; toutefois, conformément aux dispositions de cette même loi, un distributeur de marchettes pour bébé a demandé à ce que le ministre de la Santé établisse une commission d'examen chargée d'étudier la nature et les caractéristiques des marchettes pour bébé. En juin 2006, la Commission d'examen a été établie; elle a tenu ses audiences formelles à Ottawa en décembre 2006.

En plus de sa recommandation visant à ce que l'interdiction originale des marchettes pour bébé soit maintenue, la Commission a conclu que Santé Canada avait, dans le cadre du processus décisionnel, "effectué un examen méthodique, exhaustif et objectif de tous les aspects des marchettes pour bébé".

Les marchettes pour bébés sont conçues aux fins d'utilisation par les enfants qui sont en mesure de s'asseoir mais qui ne peuvent pas encore marcher seuls. Santé Canada a déterminé que les enfants de ce groupe d'âge n'ont pas les capacités, les réflexes ou les habiletés cognitives pour utiliser de façon sécuritaire ces produits. Généralement, les accidents liés aux marchettes pour bébés comportent des blessures à la tête causées par des chutes dans les escaliers. D'autres blessures, cependant, surviennent lorsque l'enfant dans la marchette pour bébé est capable d'atteindre des objets dangereux qui sont habituellement inaccessibles.

L'aperçu du rapport est disponible sur le site Web de Santé Canada, à http://www.hc-sc.gc.ca/cps-spc/child-enfant/equip/walk-marche/overview-apercu_f.html.

Pour obtenir une version complète du rapport, il suffit de communiquer avec Hélène Paradis par téléphone, au 613-941-6533.

Le site Web de la Commission d'examen se trouve à l'adresse suivante : http://www.babywalkers-marchettes.ca/francais.htm.

Also available in English

Les communiqués de Santé Canada sont accessibles par Internet www.santecanada.gc.ca/media

Renseignements

  • Renseignements aux médias
    Santé Canada
    Renée Bergeron
    613-957-2988
    ou
    Cabinet du ministre de la Santé
    Ministre fédéral de la Santé
    Erik Waddell
    613-957-0200
    ou
    Renseignements au public
    613-957-2991
    1-866-225-0709