Santé Canada

Santé Canada

14 juin 2008 10h24 HE

Santé Canada rappelle aux Canadiens les mesures qu'ils peuvent prendre pour prévenir les maladies d'origine alimentaire associées à la consommation de tomates fraîches

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 14 juin 2008) - Santé Canada souhaite rappeler aux Canadiens et aux Canadiennes l'importance de manipuler et de préparer adéquatement les tomates fraîches afin de prévenir toute intoxication alimentaire.

Les tomates peuvent être intégrées à un régime alimentaire nutritif et représentent une riche source de vitamines et d'éléments minéraux, selon le Guide alimentaire canadien. Les tomates sont des fruits à robe habituellement rouge, mais elles peuvent revêtir diverses autres teintes, allant du jaune et du rose au pourpre. Elles se mangent souvent à l'état frais, mais se laissent aussi apprêter de nombreuses manières dans différentes recettes. Parmi les variétés populaires, mentionnons la tomate chair de boeuf ou beefsteak, la tomate prune et la tomate cerise.

Comment les tomates peuvent-elles être contaminées?

Les tomates fraîches des champs et les autres fruits et légumes ne contiennent pas à l'état naturel de bactéries qui peuvent nous rendre malades.

Comme les tomates poussent à proximité de la surface du sol, le fruit peut être contaminé pendant la culture par le sol, par de l'eau contaminée, par des animaux sauvages ou domestiques ainsi que par du fumier insuffisamment composté. Des bactéries peuvent aussi être transférées dans le fruit pendant et après la récolte au moment de la manutention, de l'entreposage et du transport.

Les fruits et les légumes frais, dont les tomates, peuvent également être contaminés lorsqu'ils entrent en contact avec des bactéries pathogènes présentes dans des aliments non cuits, comme de la viande, de la chair de volaille, des fruits de mer crus et leurs jus. Une contamination peut également se produire à l'intérieur de l'établissement de détail, dans le panier d'épicerie, dans le réfrigérateur ou encore sur le comptoir de cuisine et la planche à découper à la maison.

Comment doit-on choisir ses tomates à l'épicerie?

Lorsque vous achetez des tomates, vérifiez s'il y a des signes de flétrissure ou des marques de coupure à la surface du fruit ou dans la chair. Etant donné que les tomates continuent à mûrir après avoir été cueillies, procurez-vous toujours un fruit qui est ferme, sans toutefois être dur.

Entreposage des tomates

Conservez les tomates entières à la température de la pièce sans les laver ni les recouvrir. Ne les exposez pas à la lumière directe du soleil. Lorsqu'elles sont mûres, placez-les au réfrigérateur et n'attendez pas plus de un ou deux jours avant de les consommer.

Conservez toujours les tomates coupées au réfrigérateur à une température d'au plus 4 degrés C (40 degrés F). Elles peuvent être conservées ainsi pendant une période de trois jours. Si vous avez oublié des tomates coupées ou pelées à la température de la pièce pendant plus de deux heures, vous devriez les jeter.

Comme le contact avec de la viande, de la chair de volaille ou des fruits de mer crus peut provoquer une contamination des tomates, séparez les aliments crus de ceux qui sont prêts à manger dans votre panier d'épicerie, et faites de même une fois rendu à la maison, lorsque vous déposez les aliments sur le comptoir de cuisine ou les rangez dans le réfrigérateur.

Nettoyage et préparation des tomates

Lavez-vous toujours les mains avant de manipuler un fruit ou un légume frais. Lavez vos tomates sous un faible jet d'eau fraîche courante. Ecartez toute tomate qui présente des flétrissures ou des marques de pourriture. Ne laissez pas tremper les tomates dans un évier rempli d'eau, car l'évier peut contenir des bactéries qui pourraient être transférées aux tomates.

Il est inutile d'utiliser autre chose que de l'eau pour laver les tomates. Les liquides de rinçage peuvent ne pas enlever ou tuer complètement les bactéries, les virus et les parasites. Le lavage des tomates sous un faible jet d'eau fraîche courante est une méthode aussi, sinon plus, efficace que l'utilisation d'un produit de nettoyage.

Lorsque vous avez terminé le lavage des tomates, retirez la partie cicatrisée où se trouvait la tige, et jetez-la.

Maladies d'origine alimentaire et symptômes

Une maladie d'origine alimentaire ou intoxication alimentaire se produit lorsqu'une personne tombe malade après avoir ingéré des aliments qui avaient été contaminés par des micro-organismes, comme des bactéries, des parasites ou des virus. Les salmonelles sont les bactéries les plus souvent mises en cause lorsqu'il y a une éclosion de maladie alimentaire associée à la consommation de tomates.

Les intoxications alimentaires se reconnaissent le plus souvent par les symptômes suivants :



- Crampes d'estomac
- Nausées
- Vomissements
- Diarrhée
- Fièvre


On estime qu'il survient au Canada, chaque année, jusqu'à 13 millions de cas d'intoxication alimentaire. Bien souvent, ces intoxications auraient pu être évitées si des pratiques de manipulation et de préparation adéquates des aliments avaient été utilisées.

Que fait le gouvernement du Canada pour assurer la salubrité des produits frais?

Le gouvernement du Canada et les entreprises travaillent ensemble dans le but de déterminer les meilleures pratiques qui puissent être utilisées pour prévenir la contamination des fruits et des légumes frais dans l'ensemble de la chaîne alimentaire, depuis le producteur jusqu'au commerce de détail. De plus, par ses activités d'inspection et d'application de la loi, l'Agence canadienne d'inspection des aliments voit à ce que les mesures prises par les producteurs, les fabricants et les importateurs soient efficaces et à ce que les aliments qui sont offerts aux Canadiens soient exempts de tout danger.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur la salubrité des aliments, visitez le site Web de l'ACIA (www.inspection.gc.ca), ainsi que le site Soyez prudent avec les aliments (http://www.healthycanadians.ca/pr-rp/action-plan_f.html) et celui du Partenariat canadien pour la salubrité des aliments (http://www.canfightbac.org/fr/default.aspx).

Also available in English

Renseignements

  • Renseignements aux médias :
    Santé Canada
    613-957-2983
    ou
    Renseignements au public :
    613-957-2991
    1-866-225-0709