Santé Canada

Santé Canada

11 déc. 2007 19h59 HE

Santé Canada : Suspension de l'utilisation de trois lots d'un vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 11 déc. 2007) - Santé Canada désire aviser les responsables de la santé dans les provinces et les territoires de ne pas utiliser trois lots d'un vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole pendant que le Ministère procède à un complément d'enquête sur cinq cas suspectés de réactions anaphylactiques survenues chez des personnes ayant reçu le vaccin en Alberta.

Tous les cas sont reliés au lot 1529U du vaccin MMR-II vendu par la société pharmaceutique MerckFrosst Canada, et concernent de jeunes adultes qui avaient déjà manifesté des problèmes d'allergie. Tous se sont rétablis après traitement. Le vaccin leur avait été administré dans le cadre d'une campagne d'immunisation organisée à la suite d'une flambée de cas d'oreillons survenue chez des jeunes.

Santé Canada a demandé au fabricant MerckFrosst Canada de produire un rapport écrit sur tout problème de fabrication ou de sécurité qui aurait pu affecter le lot 1529U ou les matières premières utilisées afin de faciliter l'enquête qui a été entreprise. Deux autres lots (1528U et 1680U) faits à partir des mêmes matières premières ont été également envoyés en Alberta pour la campagne d'immunisation et pourraient être utilisés ailleurs au pays. Santé Canada a demandé que l'utilisation de ces lots soit suspendue temporairement. En tout, environ 200 000 doses sont visées.

Les autres lots du vaccin MMR-II demeurent disponibles pour utilisation partout au pays.

Santé Canada et l'Agence de la santé publique du Canada continuent de surveiller l'innocuité du vaccin MMR-II et communiqueront tout nouveau renseignement éventuel au public canadien. Il est rare que la vaccination ROR (rougeole, oreillons, rubéole) donne lieu à des effets secondaires graves. Des millions de doses ont été administrées au Canada depuis 1988, et seulement 21 cas de réactions anaphylactiques ont été rapportés après l'immunisation.

Les Canadiens qui veulent recevoir le vaccin MMR-II pour eux-mêmes ou leurs enfants sont invités à consulter un médecin s'ils ont des questions ou des craintes. Les personnes qui présentent une réaction secondaire grave ou non prévue après avoir reçu le vaccin MMR-II devraient signaler ce fait à un professionnel de la santé.

Also available in English.

Renseignements

  • Renseignements aux médias
    Santé Canada
    Alastair Sinclair
    613-957-1803
    ou
    Renseignements au public
    613-957-2991
    1-866-225-0709