Saputo Inc.
TSX : SAP

Saputo Inc.

07 nov. 2005 13h53 HE

Saputo Inc. : Résultats financiers du deuxième trimestre de l'exercice 2006

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 7 nov. 2005) - Saputo Inc. (TSX:SAP)

Bénéfice net en baisse de 1,3 % pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005

Bénéfice net en baisse de 4,2 % depuis le début de l'exercice financier

Saputo Inc. a dévoilé aujourd'hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de l'exercice 2006 terminé le 30 septembre 2005.



- Le bénéfice net s'est chiffré à 55,2 millions de dollars (0,52 $
par action), une baisse de 0,7 million de dollars comparativement
aux 55,9 millions de dollars (0,53 $ par action) pour la même
période l'an passé.

- Les revenus consolidés ont totalisé 1,031 milliard de dollars, une
augmentation de 25,7 millions de dollars, ou 2,6 % par rapport aux
1,005 milliard de dollars pour la période correspondante l'an
dernier. Les revenus de notre secteur Produits laitiers canadien et
autres ont augmenté d'environ 42 millions de dollars par rapport à
la même période l'an dernier. Cette hausse est attribuable à la
hausse des prix de vente, à l'accroissement des volumes de ventes
pour les activités laitières canadiennes, ainsi qu'à l'inclusion de
Fromage Côté, acquise le 18 avril 2005. Les revenus du secteur
Produits laitiers américain ont régressé d'environ 16 millions de
dollars. L'appréciation du dollar canadien et une baisse du prix
moyen du bloc(1) par livre de fromage ont éliminé l'augmentation de
8,1 % des volumes de ventes au cours du trimestre. Les revenus du
secteur Produits d'épicerie se sont chiffrés à 43,0 millions de
dollars, identiques aux revenus inscrits pour la même période l'an
dernier.

- Le BAIIA(2) consolidé s'est établi à 101,5 millions de dollars, une
augmentation de 0,6 million de dollars comparativement à 100,9
millions de dollars par rapport à la même période l'an passé. Le
BAIIA du secteur Produits laitiers canadien et autres a augmenté
d'environ 10 millions de dollars. Cette augmentation a été éliminée
par le BAIIA de notre secteur Produits laitiers américain qui a
diminué d'environ 9 millions de dollars, dû principalement à des
conditions de marché défavorables. Le BAIIA du secteur Produits
d'épicerie est demeuré relativement stable par rapport à la même
période l'an dernier.

- Le BAIIA du secteur Produits laitiers canadien et autres a totalisé
69,7 millions de dollars, une hausse de 16,6 %, ou 9,9 millions de
dollars par rapport aux 59,8 millions de dollars de la même période
l'an passé. Les principaux éléments affectant positivement le BAIIA
ont été l'impact favorable des mesures de rationalisation
effectuées au cours de l'année fiscale 2005, l'augmentation des
volumes de nos activités laitières canadienne, et l'inclusion de
Fromage Côté.

- Le BAIIA du secteur Produits laitiers américain s'est élevé à 25
millions de dollars, soit une diminution de 9,1 millions de
dollars, ou 26,7 % comparativement aux 34,1 millions de dollars de
la même période l'an dernier. Cette diminution est due à une
relation moins favorable entre le prix moyen du bloc par livre de
fromage et le coût de la matière première, le lait, l'appréciation
du dollar canadien, ainsi que l'augmentation continue du prix du
carburant et de certains coûts additionnels de promotions. Ces
facteurs ont éliminé l'augmentation du BAIIA résultant de
l'amélioration des marges et de l'augmentation des volumes de
ventes.

- Le BAIIA du secteur Produits d'épicerie s'est établi à 6,8 millions
de dollars, en baisse de 0,2 million de dollars comparativement au
même trimestre l'an passé. Des coûts additionnels de 1,7 million de
dollars pour le régime de retraite et des dépenses en marketing ont
été compensés par de meilleures marges et un BAIIA supplémentaire
généré par des ventes à de nouveaux clients.

- Les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation avant
la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement ont
totalisé 74,4 millions de dollars, une augmentation de 0,7 million
de dollars par rapport aux 73,7 millions de la même période l'an
passé.

(1) Le " prix moyen du bloc " correspond au prix moyen quotidien d'un
bloc de fromage cheddar de 40 livres sur la Chicago Mercantile
Exchange (CME), utilisé comme prix de base du fromage.

(2) Mesure de calcul des résultats non conforme aux principes
comptables généralement reconnus

La Société évalue son rendement financier sur la base de son BAIIA
qui est défini comme étant le bénéfice avant intérêts, impôts sur
les bénéfices et amortissement. Le BAIIA n'est pas une mesure de
rendement définie par les principes comptables généralement
reconnus du Canada et, conséquemment, peut ne pas être comparable aux
mesures similaires présentées par d'autres sociétés.


Pour plus de détails sur les résultats du deuxième trimestre de l'exercice 2006, veuillez prendre connaissance du rapport intérimaire ci-joint pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005, lequel fait partie intégrante du présent communiqué.

Programme de rachat dans le cours normal

La Société a l'intention d'acheter, dans le cadre d'un programme de rachat dans le cours normal (le "programme de rachat"), à des fins d'annulation, certaines de ses actions ordinaires par le biais de la Bourse de Toronto à compter du 11 novembre 2005.

Aux termes du programme de rachat, la Société peut acheter à des fins d'annulation un maximum de 5 256 369 actions ordinaires, ce qui représente 5% des 105 127 391 actions ordinaires émises et en circulation au 28 octobre 2005. Ces achats seront effectués en conformité avec la réglementation applicable au cours d'une période de 12 mois commençant le 11 novembre 2005 et se terminant le 10 novembre 2006. La Société n'achètera pas plus que 2% de ses actions ordinaires émises et en circulation au cours de toute période de 30 jours. La contrepartie, laquelle sera en espèces, qui sera versée par la Société pour l'achat de toute action ordinaire en vertu du programme de rachat équivaudra à la valeur au marché des actions ordinaires au moment de l'acquisition. La Société n'a racheté aucune de ses actions au cours des douze derniers mois.

La Société est d'avis que l'achat de ses propres actions peut, selon les circonstances, représenter un investissement responsable des fonds disponibles.

Dividendes

Le conseil d'administration de la Société a déclaré un dividende de 0,18 $ par action, payable le 9 décembre 2005 aux porteurs inscrits le 25 novembre 2005. Ce dividende est lié au trimestre qui a pris fin le 30 septembre 2005.


Convention de votation fiduciaire

La Société a été avisée que l'entente intervenue en 1997 en vertu de laquelle Gestion Jolina Inc., une société de portefeuille contrôlée par M. Emanuele (Lino) Saputo, a reçu une procuration des sociétés de portefeuille détenues et contrôlées par les frères et soeurs d'Emanuele (Lino) Saputo et leurs familles (collectivement, les actionnaires Saputo) prendra fin le 31 mars 2006 au lieu du 31 décembre 2007. Les actionnaires Saputo ont avisé la Société que cette décision a été prise considérant l'envergure actuelle de la Société et son niveau de développement qui ne justifient plus l'existence d'une telle entente.

Cette entente octroyait à Gestion Jolina Inc. une procuration l'autorisant à exercer les droits de vote afférents à 25 405 164 actions ordinaires détenues par les autres actionnaires Saputo, représentant 24,17 % des actions ordinaires émises et en circulation au 28 octobre 2005. A la suite de la terminaison de l'entente en mars 2006, Gestion Jolina Inc. n'exercera plus les droits de vote afférents à ces actions.

Gestion Jolina Inc. et une autre société contrôlée par M. Emanuele (Lino) Saputo détiennent présentement 34 939 962 actions ordinaires, représentant 33,24 % des actions ordinaires émises et en circulation au 28 octobre 2005.

Conférence téléphonique

Une conférence téléphonique afin de discuter des résultats du deuxième trimestre de l'exercice 2006 aura lieu le 7 novembre 2005 à 15 h, heure de l'Est. Le numéro à composer afin de participer à cette conférence téléphonique est le 1 800 525 6497. Veuillez SVP signaler ce numéro cinq minutes avant le début de la conférence.

Pour écouter cet appel via Internet, veuillez vous rendre à l'adresse suivante : http://events.onlinebroadcasting.com/saputo/110705/index.php?l=fr.

Pour ceux qui ne pourront participer, un enregistrement de la conférence sera disponible pour écoute jusqu'à minuit le 14 novembre 2005. Pour accéder à la transmission de l'enregistrement, veuillez signaler le 1 800 365 8354, code d'accès 9954215. La conférence sera archivée sur le site Internet de Saputo à l'adresse www.saputo.com.

La société

De solides fondations et un engagement envers l'excellence et la croissance sont les pierres d'assise qui ont permis à Saputo de devenir le plus grand transformateur laitier du Canada, l'un des plus importants producteurs de fromage en Amérique du Nord, le troisième transformateur laitier en importance de l'Argentine et le plus grand manufacturier de petits gâteaux du Canada. Fabriqués dans nos 45 usines réparties d'un bout à l'autre des Amériques, nos produits sont commercialisés sous des marques réputées telles que Saputo, Armstrong, Alexis de Portneuf, Kingsey, Dairyland, Baxter, Nutrilait, Stella, Frigo, Dragone, Treasure Cave, La Paulina, Ricrem et Vachon. Saputo inc. est une société ouverte dont les actions sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole SAP. Animés par la même passion qui pousse nos 8 500 employés à se dépasser jour après jour, nous allons continuer de façonner notre avenir avec le même succès. Visitez-nous à l'adresse www.saputo.com.


Message aux actionnaires

Voici les résultats du deuxième trimestre de l'exercice 2006, terminé le 30 septembre 2005.

Le bénéfice net pour le trimestre s'est chiffré à 55,2 millions de dollars, une baisse de 0,7 million de dollars comparativement aux 55,9 millions de dollars pour la même période l'an passé.

Le bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement (BAIIA(1)), a totalisé 101,5 millions de dollars, une hausse de 0,6 million de dollars par rapport aux 100,9 millions de dollars de l'exercice précédent. Le BAIIA de notre secteur Produits laitiers canadien et autres a augmenté de 9,9 millions de dollars. Les principaux éléments affectant positivement le BAIIA ont été l'augmentation de l'efficacité au sein de toutes les divisions de notre secteur Produits laitiers canadien et autres, l'augmentation des volumes de nos activités laitières canadiennes, et l'ajout de Fromage Côté, acquise le 18 avril 2005. Le BAIIA de notre secteur Produits laitiers américain a diminué de 9,1 millions de dollars. Une relation moins favorable entre le prix moyen du bloc(2) par livre de fromage et le coût de la matière première, le lait, l'appréciation du dollar canadien, ainsi que l'augmentation continue du prix du carburant et de certains coûts promotionnels ont été les facteurs principaux expliquant cette diminution. Le BAIIA du secteur Produits d'épicerie est demeuré relativement stable par rapport à la même période l'an dernier.

Les revenus pour le deuxième trimestre de l'exercice 2006 ont totalisé 1,031 milliard de dollars, une augmentation de 25,7 millions de dollars, ou 2,6 % par rapport au 1,005 milliard de dollars pour la période correspondante l'an dernier. Les revenus du secteur Produits laitiers canadien et autres ont affiché une augmentation de 41,8 millions de dollars par rapport à la même période l'an dernier. Des prix de vente supérieurs dans chaque division du secteur, des volumes de ventes supérieurs pour nos activités laitières canadiennes, ainsi que l'inclusion de Fromage Côté ont été responsables de l'augmentation des revenus. Les revenus du secteur Produits laitiers américain ont diminué de 16,2 millions de dollars par rapport à la même période l'an dernier. Même si le secteur a bénéficié d'une augmentation robuste du volume de ventes, l'appréciation du dollar canadien ainsi que le prix moyen du bloc par livre de fromage ont affecté négativement les revenus. Les revenus du secteur Produits d'épicerie sont demeurés relativement stables par rapport à la même période l'an dernier.

Au cours des six premiers mois de l'exercice 2006, nous avons été affectés par l'augmentation du coût du carburant, tout comme les autres sociétés de l'industrie. Dans l'ensemble, la Société a été capable de minimiser l'augmentation des coûts par diverses méthodes de prix de vente.

Le 28 septembre 2005, la Société a annoncé la fermeture de son usine de Whitehall, en Pennsylvanie, aux Etats-Unis. La Société a également annoncé, le 12 octobre 2005, la fermeture de l'usine de Harrowsmith, en Ontario, au Canada. Ces décisions s'inscrivent dans le processus d'analyse continuelle de l'ensemble des activités de la Société et dans la mise en place de mesures visant l'amélioration de son efficacité opérationnelle.

Programme de rachat dans le cours normal

La Société a l'intention d'acheter, dans le cadre d'un programme de rachat dans le cours normal (le "programme de rachat"), à des fins d'annulation, un maximum de 5 256 369 actions ordinaires, ce qui représente 5 % des 105 127 391 actions ordinaires émises et en circulation au 28 octobre 2005. Ces achats seront effectués en conformité avec la réglementation applicable au cours d'une période de 12 mois commençant le 11 novembre 2005 et se terminant le 10 novembre 2006. La contrepartie, laquelle sera en espèces, qui sera versée par la Société pour l'achat de toute action ordinaire en vertu du programme de rachat équivaudra à la valeur au marché des actions ordinaires au moment de l'acquisition. La Société est d'avis que l'achat de ses propres actions peut, selon les circonstances, représenter un investissement responsable des fonds disponibles.

Perspectives

Nous maintenons le cap sur la croissance et l'évaluation d'occasions qui nous permettront de créer une valeur ajoutée pour nos actionnaires, que ce soit de façon organique ou par le biais d'acquisitions. Nous poursuivons aussi nos efforts afin de trouver de nouveaux moyens d'accroître notre efficacité manufacturière ainsi que la diversité de nos produits, en tenant compte de l'évolution des besoins de nos clients et des consommateurs.

Dans la division Produits laitiers (Canada), nous avons lancé au cours de ce deuxième trimestre, la nouvelle marque Alexis de Portneuf qui jouera un rôle de premier plan dans l'expansion de notre offre de fromages de spécialité. En plus de ce lancement, nous avons mis en marché de nouveaux fromages fins et nous sommes déterminés à poursuivre en ce sens afin de jouer un rôle de chef de file dans ce segment de marché. Nous avons également amorcé la relance de notre gamme de fromages cheddar en introduisant de nouveaux produits, de nouveaux formats et de nouveaux emballages. A cet égard, la marque Armstrong sera la marque étendard pour l'ensemble des nouvelles initiatives de cette catégorie de produits. En ce qui a trait à nos activités laitières canadiennes, nous poursuivons nos démarches afin d'offrir de nouveaux produits à valeur ajoutée. Vers la fin du premier trimestre, nous avons introduit un café glacé appelé Caféccino et pendant ce deuxième trimestre nous avons lancé d'autres saveurs dans la catégorie International Delight(3). Finalement, la Société a annoncé la fermeture de son usine de fabrication de fromage de Harrowsmith en Ontario, pour le 28 juin 2006. Conjointement à cette rationalisation, la Société prévoit dépenser approximativement 4,5 millions de dollars en nouvelles immobilisations dans d'autres usines. Les coûts après impôts sur les bénéfices reliés à cette fermeture seront d'environ 1,5 millions de dollars, somme qui sera dépensée au cours des deux prochains trimestres de l'exercice en cours, et les économies annuelles prévues après impôts sur les bénéfices seront d'environ 3,5 millions de dollars.

En Argentine, le déploiement de notre programme d'investissements en immobilisations progresse comme prévu. Il nous permettra de mieux gérer nos sous-produits et de profiter pleinement des occasions qui s'offriront sur les marchés nationaux et internationaux. Nous sommes très satisfaits des résultats de cette division et nous en continuerons le développement.

Aux Etats-Unis, nous poursuivons notre programme d'évaluation pour l'utilisation d'instruments financiers afin de minimiser les effets des conditions de marché défavorables. De plus, nous collaborons avec l'industrie laitière américaine afin de demander la révision de la formule établissant le prix du lait destiné à la fabrication de façon à tenir compte des conditions présentes et futures du marché, et à laisser au transformateur une marge qui s'approcherait des niveaux historiques que l'industrie a connus. Egalement, nous travaillons en collaboration avec nos fournisseurs de lait dans le but de réviser favorablement les frais liés à la manutention du lait. Finalement, nous évaluons actuellement l'implantation d'augmentations à nos prix de ventes. Au deuxième trimestre, nous avons continué à dépenser des montants importants pour accroître la pénétration et soutenir nos marques dans le segment du détail. Egalement, nous avons annoncé la fermeture complète de l'usine de fabrication de fromages et de sous-produits de Whitehall, en Pennsylvanie, pour le mois de mars 2006. Les coûts après impôts sur les bénéfices liés à cette fermeture seront d'environ 1,6 millions de dollars US, somme qui sera dépensée au cours des deux prochains trimestres de l'exercice en cours, et les économies annuelles prévues après impôts sur les bénéfices seront d'environ 3 millions de dollars US.

Dans la division Boulangerie, nous avons poursuivi notre programme d'investissement, tel que prévu dans notre plan triennal afin de redéployer nos marques. Nous sommes satisfaits des résultats obtenus jusqu'à maintenant et poursuivrons la réalisation de ce plan d'investissements. De plus, nous poursuivrons la fabrication de certains de nos produits pour les Etats-Unis sur la base d'activités de co-emballage pour des tiers. Ces activités de co-emballage américaines ont connu un excellent début dépassant nos objectifs et, au cours des prochains trimestres, nous devrions être en mesure d'évaluer de façon plus précise les avantages futurs. Nous prévoyons également l'ajout de nouveaux produits qui répondront aux besoins changeants de notre clientèle.

Finalement, nous continuons d'évaluer des acquisitions potentielles d'opérations laitières de façon à poursuivre notre croissance.

Dividendes

Le conseil d'administration a déclaré un dividende de 0,18 $ par action, payable le 9 décembre 2005 aux actionnaires inscrits le 25 novembre 2005. Ce dividende est lié au trimestre terminé le 30 septembre 2005.



(1) Mesure de calcul des résultats non conforme aux principes
comptables généralement reconnus

La Société évalue son rendement financier sur la base de son BAIIA
qui est défini comme étant le bénéfice avant intérêts, impôts sur
les bénéfices et amortissement. Le BAIIA n'est pas une mesure de
rendement définie par les principes comptables généralement
reconnus du Canada et, conséquemment, peut ne pas être comparable
aux mesures similaires présentées par d'autres sociétés.

(2) Le "prix moyen du bloc" correspond au prix moyen quotidien d'un
bloc de fromage cheddar de 40 livres sur la Chicago Mercantile
Exchange (CME), utilisé comme prix de base du fromage.

(3) Marque de commerce utilisée sous licence


Rapport de gestion

Le présent rapport de gestion a pour objectif d'analyser le trimestre terminé le 30 septembre 2005. Il doit être lu en parallèle avec nos états financiers consolidés vérifiés et les notes y afférents pour l'exercice terminé le 31 mars 2005, ainsi qu'avec le rapport de gestion de la Société de la même période. Ce rapport tient compte de tout élément pouvant être considéré comme important entre le 30 septembre 2005 et la date du présent rapport, soit le 7 novembre 2005, date à laquelle il a été approuvé par le conseil d'administration de Saputo inc. (la "Société" ou "Saputo"). Ce document informatif contient l'analyse de la direction sur des énoncés prévisionnels. L'interprétation de cette analyse et de ces énoncés devrait être faite avec précaution puisque la direction fait souvent référence à des objectifs et à des stratégies qui comportent certains risques et incertitudes. Etant donné la nature de nos affaires, les risques et incertitudes qui y sont liés pourraient faire en sorte que les résultats soient réellement différents de ceux avancés dans de tels énoncés prévisionnels.


Résultats d'exploitation

Les revenus consolidés pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005 se sont chiffrés à 1,031 milliard de dollars, une augmentation de 25,7 millions de dollars, ou 2,6 % par rapport à 1,005 milliard de dollars pour le deuxième trimestre de l'exercice 2005. Les revenus de notre secteur Produits laitiers canadien et autres ont augmenté d'environ 42 millions de dollars par rapport à la même période l'an dernier. Cette hausse est attribuable à la hausse des prix de vente dans toutes les divisions du secteur, à l'accroissement des volumes de ventes pour les activités laitières canadiennes, et à l'ajout de Fromage Côté, acquise le 18 avril 2005. Les revenus du secteur Produits laitiers américain ont régressé d'environ 16 millions de dollars. L'appréciation du dollar canadien a été le facteur principal de la baisse du revenu, lequel a érodé les revenus pour environ 34 millions de dollars. Le prix moyen du bloc par livre de fromage inférieur a également diminué les revenus d'environ 7 millions de dollars. Ces facteurs négatifs ont contrebalancé une augmentation des revenus d'environ 25 millions de dollars provenant de l'augmentation des volumes de ventes de 8,1 % par rapport au même trimestre l'an passé. Les revenus du secteur Produits d'épicerie se sont chiffrés à 43,0 millions de dollars, identiques aux revenus inscrits pour la même période l'an dernier. Les effets négatifs résultant de la hausse du prix de vente de base introduite en février dernier ont été compensés par des ventes additionnelles à de nouveaux clients.

Pour la période de six mois terminée le 30 septembre 2005, les revenus ont augmenté de 13,5 millions de dollars à 2,038 milliards de dollars comparativement à 2,024 milliards de dollars l'an dernier. Les revenus de notre secteur Produits laitiers canadien et autres ont augmenté d'environ 88 millions de dollars. L'augmentation est due à des prix de vente supérieurs, une hausse des volumes de ventes des activités laitières canadiennes, et l'ajout de Fromage Côté. Les revenus de notre secteur Produits laitiers américain ont diminué d'environ 72 millions de dollars principalement en raison de l'appréciation du dollar canadien et d'un prix moyen du bloc par livre de fromage inférieur. Les revenus de notre secteur Produits d'épicerie ont diminué d'environ 3 millions de dollars.

Le bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement (BAIIA) consolidé du deuxième trimestre de l'exercice 2006 s'est établi à 101,5 millions de dollars, une augmentation de 0,6 million de dollars comparativement à 100,9 millions de dollars pour la même période l'an passé. Le BAIIA du secteur Produits laitiers canadien et autres a augmenté d'environ 10 millions de dollars principalement en raison de l'augmentation de l'efficacité au sein de toutes les divisions de notre secteur, l'augmentation des revenus de nos activités laitières canadiennes et l'ajout de Fromage Côté. Le BAIIA de notre secteur Produits laitiers américain a diminué d'environ 9 millions de dollars en raison d'une relation moins favorable entre le prix moyen du bloc par livre de fromage et le coût de la matière première, le lait, de l'appréciation du dollar canadien, ainsi que de l'augmentation continue du prix du carburant et de certains coûts promotionnels. L'ensemble de ces facteurs a éliminé l'augmentation du BAIIA résultant d'une marge supérieure et de volumes de ventes supérieurs. Le BAIIA du secteur Produits d'épicerie au deuxième trimestre est demeuré relativement stable par rapport à la même période l'an dernier. Des coûts additionnels en relation avec le régime de retraite et des dépenses en marketing ont été compensés par de meilleures marges et un BAIIA supplémentaire généré par des ventes à de nouveaux clients. L'ensemble de la marge de BAIIA a diminué et est passé de 10 % au deuxième trimestre de 2005, à 9,8 % au cours du deuxième trimestre de 2006. La diminution est attribuable à la baisse du BAIIA de notre secteur Produits laitiers américain.

Pour la période de six mois terminée le 30 septembre 2005, le BAIIA a totalisé 198,2 millions de dollars, une diminution de 9,7 millions de dollars par rapport à la même période l'an passé. Cette diminution est attribuable aux résultats du premier trimestre.


Autres éléments des résultats consolidés

La dépense d'amortissement a totalisé 17,7 millions de dollars pour le deuxième trimestre de l'exercice 2006, une hausse de 1,0 million de dollars par rapport aux 16,7 millions de dollars pour la même période l'an passé. Pour la période de six mois terminée le 30 septembre 2005, la dépense d'amortissement a totalisé 35,6 millions de dollars, une augmentation de 1,9 million de dollars comparé à 33,7 millions de dollars pour la même période l'an dernier. Dans les deux cas, l'augmentation est attribuable à l'amortissement additionnel des immobilisations acquises au cours de l'exercice précédent, plus particulièrement dans le secteur Produits laitiers canadien et autres ainsi qu'à l'ajout de Fromage Côté.

Les dépenses d'intérêts ont diminué de 1,3 million de dollars à 6,5 millions de dollars pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005, et ont diminué de 3,3 millions de dollars à 12,9 millions de dollars pour la période de six mois terminée le 30 septembre 2005, comparativement aux périodes correspondantes de l'exercice précédent. Cette réduction est principalement attribuable à la baisse des intérêts sur la dette à long terme à la suite de la réduction de cette dette par rapport aux mêmes périodes l'an dernier. Egalement, l'appréciation du dollar canadien a diminué les dépenses d'intérêt sur notre dette américaine.

Les impôts sur les bénéfices pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005 se sont chiffrés à 22,1 millions de dollars, reflétant un taux effectif de 28,6 %, comparé à 20,5 millions de dollars pour le même trimestre l'an passé. Les impôts sur les bénéfices pour les six premiers mois ont atteint 40,4 millions de dollars, le taux d'impôt effectif étant de 27 %, comparé à 43,9 millions de dollars avec un taux effectif de 27,8 % pour la même période l'an passé. Notre taux d'imposition varie et peut augmenter ou diminuer selon le montant des bénéfices taxables générés et leurs sources respectives, selon les modifications apportées aux lois fiscales et aux taux d'imposition et selon la révision des hypothèses et estimations ayant servi à l'établissement des actifs ou passifs fiscaux de la Société et de ses filiales étrangères.

Le bénéfice net a totalisé 55,2 millions de dollars pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005 par rapport aux 55,9 millions de dollars de la même période l'an passé. Pour la période de six mois terminée le 30 septembre 2005, le bénéfice net a totalisé 109,4 millions de dollars, comparativement à 114,2 millions de dollars à la même période l'an passé. Cette diminution du bénéfice net pour l'année en cours est essentiellement liée à nos résultats du premier trimestre.

Trésorerie et ressources financières

Au cours des trois mois terminés le 30 septembre 2005, les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation, avant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement, ont totalisé 74,4 millions de dollars, une augmentation de 0,7 million de dollars par rapport à 73,7 millions de dollars pour la même période l'an dernier. Depuis le début de l'exercice, ils totalisent 147,8 millions de dollars, soit une diminution de 2,7 millions de dollars par rapport à la même période l'an dernier. Les éléments hors caisse du fonds de roulement d'exploitation ont généré 13,6 millions de dollars au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2006, par rapport aux 21,9 millions de dollars l'an dernier. Pour la période de six mois terminée le 30 septembre 2005, les éléments hors caisse du fonds de roulement d'exploitation ont généré 0,8 million de dollars comparativement à l'utilisation de 34,3 millions de dollars pour la même période l'an dernier. L'augmentation des stocks du secteur Produits laitiers américain pendant les deux premiers trimestres de l'exercice 2005 a été responsable de l'augmentation de l'utilisation de trésorerie pour la période correspondante de l'an dernier.

Pendant le trimestre, les activités d'investissement ont utilisé 20,2 millions de dollars pour l'ajout d'immobilisations. Pour la période de six mois terminée le 30 septembre 2005, les ajouts aux immobilisations ont totalisé 34,9 millions de dollars. Notre budget annuel de 100 millions de dollars demeure inchangé.

Les activités de financement pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005 sont composées du remboursement de 8,9 millions de dollars d'emprunts bancaires, de l'émission d'actions pour une contrepartie en espèces de 3,2 millions de dollars, dans le cadre du régime d'options d'achat d'actions et du versement de 34,6 millions sous la forme de dividendes.

Au 30 septembre 2005, le fonds de roulement se chiffrait à 469,4 millions de dollars comparativement à 452,6 millions de dollars au 31 mars 2005. Pendant la période de six mois, la Société a généré les fonds déboursés pour acquérir les activités de Fromage Côté et Schneider Cheese.

Au 30 septembre 2005, notre ratio de dette portant intérêts sur les capitaux propres était de 0,18, une amélioration comparativement à 0,21 au 31 mars 2005.

Nous disposons actuellement de facilités de crédit bancaire inutilisées de 246 millions de dollars, sur lesquelles un montant de 25 millions est utilisé. La Société dispose aussi d'une encaisse de 59 millions de dollars. Au besoin, la Société pourrait prendre des engagements financiers additionnels pour assurer sa croissance au moyen d'acquisitions.

Bilan

Au chapitre des éléments de bilan au 30 septembre 2005 qui ont varié par rapport au 31 mars 2005, on peut noter que la variation dans la plupart des éléments est principalement liée aux acquisitions effectuées dans le premier trimestre de l'exercice 2006. Excluant l'effet de ces acquisitions, les stocks ont augmenté d'environ 25 millions de dollars depuis le début de l'exercice. Néanmoins, depuis le 30 juin 2005, les stocks ont diminué d'environ 12 millions de dollars. Nous croyons que cette tendance à la baisse se continuera dans les trimestres à venir et nous maintenons notre objectif de réduire les stocks de 35 millions de dollars pendant tout l'exercice 2006. Les impôts à payer ont augmenté d'environ 27 millions de dollars depuis le début de l'exercice. L'augmentation est due à la restructuration entreprise par la Société qui a permis de reporter certains paiements d'impôts. L'actif total de la Société totalisait 2,236 milliards de dollars au 30 septembre 2005, ce qui constitue une légère hausse par rapport à 2,133 milliards de dollars au 31 mars 2005.


Information sur le capital-actions

Le capital-actions autorisé de la Société est constitué d'un nombre illimité d'actions ordinaires et privilégiées. Les actions ordinaires sont votantes et participantes. Les actions privilégiées peuvent être émises en une ou plusieurs séries, et les modalités et privilèges de chaque série doivent être établis au moment de leur création.



Autorisé Emises au Emises au
30 septembre 2005 28 octobre 2005
------------------------------------------------------------------
Actions ordinaires Illimité 105 101 172 105 127 391
Actions privilégiées Illimité Aucune Aucune
Options d'achat
d'actions 5 045 786 5 019 567


Suivi sur certaines rubriques spécifiques d'analyse

En ce qui a trait à l'analyse relative aux arrangements hors bilan, aux garanties, aux obligations contractuelles, aux opérations avec des apparentés, aux normes comptables, aux conventions comptables critiques, aux recours à des estimations comptables ainsi qu'aux risques et incertitudes, nous vous invitons à prendre note des commentaires contenus dans le rapport annuel 2005, aux pages 31 à 37 du rapport de gestion, compte tenu qu'il n'y a pas eu de changement notable au cours des deux premiers trimestres de l'exercice 2006.


Information sectorielle

Secteur Produits laitiers canadien et autres

Ce secteur est constitué de notre division Produits laitiers (Canada) ainsi que de notre division Produits laitiers (Argentine).

Pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005, les revenus du secteur Produits laitiers canadien et autres ont totalisé 665,9 millions de dollars, en hausse de 6,7 % ou 41,8 millions de dollars par rapport aux 624,1 millions de dollars réalisés à la même période l'an passé. De cette hausse, environ 28 millions de dollars sont attribuables à la récente acquisition de Fromage Côté, le 18 avril 2005. Egalement, la division Produits laitiers (Canada) a généré des revenus supplémentaires d'environ 22 millions de dollars, relatifs à l'augmentation du prix de vente qui faisait suite à la hausse du coût de la matière première, le lait.

Nos activités fromagères au Canada dénotent une baisse des volumes de ventes par rapport à l'année dernière, en raison des ventes non récurrentes enregistrées durant la période correspondante l'an passé. De plus, nos volumes de ventes dans le segment du détail ont diminué par rapport à la même période l'an passé, mais se situent au même niveau qu'au premier trimestre de l'exercice 2006. Du côté de nos activités laitières, les revenus pour le trimestre ont augmenté par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent en raison de l'augmentation des volumes de ventes essentiellement pour les catégories lait, crème et yogourt. Ainsi, la tendance observée lors du premier trimestre de l'exercice en cours s'est poursuivie au cours du trimestre terminé le 30 septembre 2005. En Argentine, les revenus sont légèrement à la hausse par rapport à la même période l'an dernier, en raison de la combinaison de l'augmentation des prix de vente qui faisait suite à la hausse du coût de la matière première, le lait, et de la légère réduction des volumes de ventes.

Depuis le début de l'exercice, les revenus pour le secteur Produits laitiers canadien et autres totalisent 1,319 milliard de dollars, en hausse de 7,1 % sur le 1,231 milliard de dollars de la même période l'an passé. Si l'on exclut les revenus tirés de l'acquisition de Fromage Côté, les revenus seraient supérieurs de 3 % comparativement à la même période l'an passé.

Pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005, le BAIIA a totalisé 69,7 millions de dollars, une hausse de 16,6 %, ou 9,9 millions de dollars par rapport aux 59,8 millions de dollars de la même période l'an passé.

Au cours du deuxième trimestre, le secteur Produits laitiers canadien et autres continue à bien performer comparativement à la même période l'an passé. Les facteurs qui ont contribué au BAIIA sont l'acquisition récente de Fromage Côté et les rationalisations effectuées au cours de l'exercice précédent qui génèrent des économies en hausse par rapport à la même période l'an passé. Finalement, l'augmentation de nos volumes de ventes dans nos activités laitières canadiennes ainsi que l'amélioration constante de nos processus manufacturiers font en sorte que notre BAIIA est en progression par rapport à l'an dernier. En Argentine, nos activités continuent de démontrer une amélioration, résultant en une meilleure marge de BAIIA. Ces résultats découlent des investissements effectués et de l'amélioration constante de notre processus manufacturier.

Depuis le début de l'exercice, le BAIIA a totalisé 135,5 millions de dollars, une hausse de 20,2 millions de dollars, ou 17,5 % par rapport à la même période l'an dernier. La marge de BAIIA a augmenté à 10,3 % comparativement à 9,4 % l'an dernier.


Secteur Produits laitiers américain

Les revenus du secteur Produits laitiers américain se sont chiffrés à 321,9 millions de dollars pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005, soit une baisse de 16,2 millions de dollars, ou de 4,8 % par rapport aux 338,1 millions de dollars à la même période l'année dernière. Cette baisse est principalement imputable à l'appréciation du dollar canadien, lequel a érodé les revenus d'environ 34 millions de dollars. Le prix moyen du bloc par livre de fromage au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2006 a diminué de 0,04 $ US par rapport à la même période l'an dernier, ce qui a réduit les revenus d'environ 7 millions de dollars. Malgré les conditions négatives du marché, nos volumes de ventes pour le trimestre ont augmenté de 8,1 %, avec des hausses réalisées au sein de tous les segments. Les activités de Schneider Cheese, acquises le 27 mai 2005, ont contribué pour environ 3 % de l'augmentation de 8,1 % des volumes de ventes enregistrés pour le trimestre.

Depuis le début de l'exercice, les revenus totalisent 637,1 millions de dollars, une baisse de 71,5 millions de dollars, ou 10 % par rapport à la même période l'année dernière. La baisse du prix de vente moyen par livre de fromage a diminué les revenus d'approximativement 78 millions de dollars et l'appréciation du dollar canadien a érodé davantage les revenus d'environ 64 millions de dollars. D'autre part, depuis le début de l'exercice, nos volumes de ventes ont augmenté de 9,7 %, dont environ 2 % sont liés à l'acquisition de Schneider Cheese.

Pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005, le BAIIA s'est élevé à 25 millions de dollars, soit une diminution de 9,1 millions de dollars, ou 26,7 % comparativement aux 34,1 millions de dollars de la même période l'an dernier. Au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2006, le prix moyen du bloc par livre de fromage a diminué de 0,04 $ US par rapport à la même période l'an dernier, ce qui a eu une incidence négative sur l'absorption des frais fixes. La relation entre le prix moyen du bloc par livre de fromage et le coût de la matière première, le lait, a continué d'être moins favorable par rapport à la même période l'an passé. Pour ce qui est des stocks, l'impact sur leur réalisation était plus favorable par rapport à la même période l'an passé. Malgré une plus grande efficacité opérationnelle, une hausse des volumes de ventes et une marge légèrement supérieure, l'ensemble des facteurs du marché a eu une incidence négative d'environ 7,1 millions de dollars sur le BAIIA. L'appréciation du dollar canadien a pour sa part créé un manque à gagner d'environ 2,7 millions de dollars sur le BAIIA. Des initiatives supplémentaires ont été prises au cours de ce trimestre pour supporter nos marques au détail ainsi que pour poursuivre l'introduction de nouveaux produits, tels que le asiago en morceaux très minces et une variété d'articles tranchés. Nous avons encouru des coûts additionnels d'environ 8 millions de dollars par rapport au deuxième trimestre de l'exercice 2005, afin de maintenir nos parts de marché et d'augmenter l'accès au marché avec de nouveaux clients et de nouveaux produits pour des clients existants. En raison de l'augmentation continue du coût du carburant, des dépenses supplémentaires d'environ 1 million de dollars ont été engagées.

Depuis le début de l'exercice, le BAIIA a baissé d'environ 28,2 millions de dollars. L'appréciation du dollar canadien a érodé environ 5 millions de dollars, alors que d'autres facteurs négatifs du marché ont créé un manque à gagner additionnel d'environ 19 millions de dollars. De plus, des dépenses additionnelles en promotion d'environ 12 millions de dollars ont été effectuées dans la première moitié de l'exercice par rapport à la même période l'an passé, ce qui s'est traduit par une augmentation des volumes de ventes. Egalement, dans la première moitié de l'exercice, la division a subi une augmentation de ses coûts de carburant et d'ingrédients.


Secteur Produits d'épicerie

Les revenus du secteur Produits d'épicerie se sont chiffrés à 42,9 millions de dollars pendant le trimestre, soit le même niveau que la même période l'an dernier. Les volumes de ventes canadiens ont diminué par rapport à la même période l'an dernier à la suite de la hausse de prix mise en oeuvre en février dernier, aux modifications à notre stratégie relativement à la réduction et à la fréquence des rabais, ainsi qu'à l'impact de la température exceptionnellement chaude que nous avons connue au cours de l'été. La baisse des volumes de ventes canadiens a été compensée par des ventes en hausse pour la fabrication de produits sur la base de certaines activités de co-emballage pour le marché américain. Au cours du trimestre, la division a affiché un léger recul de sa part de marché compte tenu d'une concurrence de plus en plus vive au Canada. Néanmoins, nous avons introduit pour la période du "Retour à l'école" deux nouveaux produits : des bouchées Brownies et une édition spéciale du Crispy Snack.

Depuis le début de l'année financière, les revenus du secteur Produits d'épicerie ont totalisé 81,7 millions de dollars, en baisse de 3,1 % comparativement à la même période l'an passé. Cette baisse est principalement attribuable à l'effet de la hausse de prix mise en place en février dernier, ainsi qu'à la réduction et à la fréquence des rabais.

Le BAIIA du secteur Produits d'épicerie s'est établi à 6,8 millions de dollars, en baisse de 0,2 million de dollars comparativement au même trimestre l'an passé. La marge de BAIIA est passée de 16,3 % l'an passé à 15,9 % cette année pour la même période. Pour l'exercice 2006, la division va engager des coûts supplémentaires d'environ 2 millions de dollars en relation avec les régimes de retraite. La division a engagé des coûts supplémentaires d'environ 0,5 million de dollars pour le régime de retraite au deuxième trimestre de l'exercice 2006 par rapport au deuxième trimestre de l'exercice précédent. La division a également dépensé 1,2 million de dollars de plus en marketing par rapport à la même période l'an passé pour effectuer une campagne publicitaire à la télévision et dans les magazines et offrir des échantillons de produits, afin de soutenir le redéploiement de la marque Hop&Go ! en Ontario et dans les provinces de l'Atlantique. Si l'on exclut ces dépenses de marketing, la marge de BAIIA aurait été de 18,6 %.

Depuis le début de l'exercice, le BAIIA totalise 12,3 millions de dollars, une baisse de 1,8 million de dollars comparativement à la même période l'an passé. Cette année, la division a dépensé environ 1 million de dollars additionnel en relation avec les régimes de retraite et environ 2,4 millions de dollars supplémentaires dans le but de développer la marque Hop&Go ! en Ontario et dans les provinces de l'Atlantique.



(signature) (signature)
Lino Saputo Lino Saputo, Jr.
Président du Président et
conseil d'administration chef de la direction

Le 7 novembre 2005


AVIS

Les états financiers consolidés de Saputo inc. pour les périodes de
trois et six mois terminées les 30 septembre 2005 et 2004 n'ont pas
fait l'objet d'un examen par un vérificateur externe.

ETATS CONSOLIDES DES RESULTATS
(en milliers de dollars,
sauf les données par action)
(non vérifiés)

Pour les périodes de Pour les périodes de
trois mois terminées six mois terminées
les 30 septembre les 30 septembre

2005 2004 2005 2004
---------------------------------------------------------------------

Revenus 1 030 785 $ 1 005 109 $ 2 037 493 $ 2 024 009 $
Coût des ventes,
frais de vente et
d'administration 929 269 904 209 1 839 303 1 816 091
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant intérêts,
amortissement
et impôts sur les
bénéfices 101 516 100 900 198 190 207 918
Amortissement des
immobilisations 17 659 16 689 35 563 33 732
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice d'exploitation 83 857 84 211 162 627 174 186
Intérêts de la dette à
long terme 6 158 7 404 12 502 15 274
Autres intérêts 354 426 353 893
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice, compte non tenu
des impôts sur
les bénéfices 77 345 76 381 149 772 158 019
Impôts sur les bénéfices 22 134 20 513 40 407 43 861
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 55 211 $ 55 868 $ 109 365 $ 114 158 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Par action (note 6)
Bénéfice net
De base 0,52 $ 0,54 $ 1,04 $ 1,10 $
Dilué 0,52 $ 0,53 $ 1,03 $ 1,08 $



ETATS CONSOLIDES DES BENEFICES NON REPARTIS
(en milliers de dollars)
(non vérifiés)

Pour les périodes de
six mois terminées
les 30 septembre

2005 2004
---------------------------------------------------------------------

Bénéfices non répartis au
début de la période 884 054 $ 711 371 $
Bénéfice net 109 365 114 158
Dividendes (34 630) (28 137)
Bénéfices non répartis à
la fin de la période 958 789 $ 797 392 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------



INFORMATION SECTORIELLE
(en milliers de dollars)
(non vérifiée)

Pour les périodes de Pour les périodes de
trois mois terminées six mois terminées
les 30 septembre les 30 septembre

2005 2004 2005 2004
---------------------------------------------------------------------

Revenus
Produits laitiers
Canada et autres 665 913 $ 624 058 $ 1 318 714 $ 1 231 118 $
Etats-Unis 321 925 338 091 637 101 708 605
---------------------------------------------------------------------
987 838 962 149 1 955 815 1 939 723
Produits d'épicerie 42 947 42 960 81 678 84 286
---------------------------------------------------------------------
1 030 785 $ 1 005 109 $ 2 037 493 $ 2 024 009 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant intérêts,
amortissement
et impôts sur les
bénéfices
Produits laitiers
Canada et autres 69 746 $ 59 777 $ 135 514 $ 115 290 $
Etats-Unis 25 006 34 096 50 353 78 578
---------------------------------------------------------------------
94 752 93 873 185 867 193 868
Produits d'épicerie 6 764 7 027 12 323 14 050
---------------------------------------------------------------------
101 516 $ 100 900 $ 198 190 $ 207 918 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Amortissement des
immobilisations
Produits laitiers
Canada et autres 8 692 $ 7 429 $ 17 378 $ 14 907 $
Etats-Unis 7 529 7 970 15 309 16 244
---------------------------------------------------------------------
16 221 15 399 32 687 31 151
Produits d'épicerie 1 438 1 290 2 876 2 581
---------------------------------------------------------------------
17 659 $ 16 689 $ 35 563 $ 33 732 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Bénéfice d'exploitation
Produits laitiers
Canada et autres 61 054 $ 52 348 $ 118 136 $ 100 383 $
Etats-Unis 17 477 26 126 35 044 62 334
---------------------------------------------------------------------
78 531 78 474 153 180 162 717
Produits d'épicerie 5 326 5 737 9 447 11 469
---------------------------------------------------------------------
83 857 $ 84 211 $ 162 627 $ 174 186 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Intérêts 6 512 7 830 12 855 16 167
---------------------------------------------------------------------

Bénéfice, compte non tenu
des impôts sur les
bénéfices 77 345 76 381 149 772 158 019

Impôts sur les bénéfices 22 134 20 513 40 407 43 861
---------------------------------------------------------------------

Bénéfice net 55 211 $ 55 868 $ 109 365 $ 114 158 $

---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------



ETATS CONSOLIDES DES FLUX DE TRESORERIE
(en milliers de dollars)
(non vérifiés)
Pour les périodes de Pour les périodes de
trois mois terminées six mois terminées
les 30 septembre les 30 septembre

2005 2004 2005 2004
---------------------------------------------------------------------

Flux de trésorerie liés
aux activités suivantes :
Exploitation
Bénéfice net 55 211 $ 55 868 $ 109 365 $ 114 158 $
Eléments sans incidence
sur la trésorerie
Rémunération à base
d'actions 2 059 1 012 4 041 2 182
Amortissement des
immobilisations 17 659 16 689 35 563 33 732
Gain sur disposition
d'immobilisations (422) (47) (417) (61)
Excédent du financement
des régimes des employés
sur le coût (1 075) (1 539) (2 508) (3 076)
Impôts futurs 1 014 1 702 1 792 3 587
---------------------------------------------------------------------
74 446 73 685 147 836 150 522
Variation des éléments
hors caisse du fonds
de roulement
d'exploitation 13 623 21 919 757 (34 312)
---------------------------------------------------------------------
88 069 95 604 148 593 116 210
---------------------------------------------------------------------

Investissement
Acquisitions d'entreprises
(note 9) - - (83 527) -
Ajouts aux
immobilisations (20 234) (18 923) (34 855) (34 515)
Produit de disposition
d'immobilisations 560 98 649 693
Autres éléments d'actif 120 (2 463) 448 (3 487)
---------------------------------------------------------------------
(19 554) (21 288) (117 285) (37 309)
---------------------------------------------------------------------

Financement
Emprunts bancaires 8 921 (35 921) 10 427 (29 943)
Remboursement de la dette
à long terme - (16 383) - (43 895)
Emission de
capital-actions pour une
contrepartie en espèces 3 183 1 923 11 510 9 181
Avantages sociaux futurs - - - -
Dividendes (34 630) (28 137) (34 630) (28 137)
---------------------------------------------------------------------
(22 526) (78 518) (12 693) (92 794)
---------------------------------------------------------------------

Augmentation (diminution)
de la trésorerie 45 989 (4 202) 18 615 (13 893)
Incidence des écarts de
taux de change sur la
trésorerie (2 280) (608) (918) 239
Encaisse (découvert
bancaire) au début de la
période 15 465 (970) 41 477 7 874
---------------------------------------------------------------------
Encaisse (découvert
bancaire) à la fin
de la période 59 174 $ (5 780)$ 59 174 $ (5 780)$
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Information complémentaire

Intérêts payés 322 $ 1 007 $ 13 017 $ 15 422 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Impôts sur les bénéfices
payés 3 081 $ 14 816 $ 9 304 $ 24 158 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------



BILANS CONSOLIDES
(en milliers de dollars)


30 septembre 2005 31 mars 2005
(non vérifié) (vérifié)
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

ACTIF
Actif à court terme
Encaisse 59 174 $ 41 477 $
Débiteurs 308 878 299 828
Stocks 489 231 452 814
Impôts à recevoir 13 723 14 381
Impôts futurs 8 328 10 711
Frais payés d'avance et
autres éléments d'actif 19 677 16 795
---------------------------------------------------------------------
899 011 836 006
Placement de portefeuille 53 991 53 991
Immobilisations (note 3) 652 675 648 584
Ecarts d'acquisition 550 058 507 200
Marques de commerce 23 090 24 054
Autres éléments d'actif
(note 4) 56 053 53 437
Impôts futurs 1 363 9 800
---------------------------------------------------------------------
2 236 241 $ 2 133 072 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

PASSIF
Passif à court terme
Emprunts bancaires 25 177 $ 15 083 $
Créditeurs et charges à payer 303 937 291 197
Impôts à payer 94 073 67 438
Impôts futurs 6 450 9 653
---------------------------------------------------------------------
429 637 383 371
Dette à long terme 290 371 302 521
Autres éléments de passif 18 789 19 139
Impôts futurs 108 156 112 191
---------------------------------------------------------------------
846 953 817 222
---------------------------------------------------------------------

CAPITAUX PROPRES
Capital-actions (note 7) 497 044 483 896
Surplus d'apport (note 8) 10 498 8 095
Bénéfices non répartis 958 789 884 054
Ecart de conversion de
devises étrangères (77 043) (60 195)
---------------------------------------------------------------------
1 389 288 1 315 850
---------------------------------------------------------------------
2 236 241 $ 2 133 072 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------



NOTES AFFERENTES AUX ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

(les montants présentés sous forme de tableaux sont en milliers de dollars, sauf pour les données sur les options)
(non vérifiés)

1 - Conventions comptables

Les états financiers consolidés non vérifiés ci-joints ont été dressés selon les principes comptables généralement reconnus du Canada appliqués de la même manière que dans les plus récents états financiers vérifiés. Les états financiers consolidés non vérifiés ne comportent pas toutes les informations et les notes requises selon les principes comptables généralement reconnus pour les états financiers annuels et devraient donc être lus avec les états financiers consolidés vérifiés et les notes y afférentes inclus dans le rapport annuel de la Société pour l'exercice terminé le 31 mars 2005.


2 - Conversion des devises étrangères

Les postes de bilan des établissements autonomes situés aux Etats-Unis et en Argentine sont convertis en dollars canadiens en utilisant les taux de change en date des bilans, alors que les postes des états des résultats sont convertis en utilisant les taux de change moyens mensuels au cours des périodes. L'écart de conversion de devises étrangères, présenté dans les capitaux propres, représente le cumul des gains ou pertes de change résultant des investissements nets de la Société dans des établissements autonomes situés aux Etats-Unis et en Argentine. La variation de l'écart de conversion de devises étrangères au cours de la période résulte principalement de l'augmentation de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain.

Les postes des états financiers de la Société et de ses filiales libellés en devises étrangères ont été convertis en utilisant les taux de change en date des transactions pour les éléments de revenus et dépenses, et le taux de change en date des bilans pour les éléments d'actif et de passif monétaires. Le gain ou la perte de change résultant de ces conversions est inclus à l'état des résultats.



Pour les périodes Pour les périodes
de trois mois de six mois
terminées les terminées les
30 septembre 30 septembre

2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Gain (perte) de change 175 $ 45 $ 595 $ (113)$
--------------------------------------------------------------------

3 - Immobilisations

30 septembre 2005 31 mars 2005
--------------------------------------------------------------------
Amortissement Valeur Amortissement Valeur
Coût cumulé nette Coût cumulé nette
--------------------------------------------------------------------
Terrains 28 556$ -$ 28 556$ 27 872$ -$ 27 872$
Bâtisses 250 555 56 070 194 485 246 887 53 657 193 230
Mobilier,
machinerie
et
équi-
pement 731 262 313 426 417 836 707 965 290 014 417 951
Matériel
roulant 13 337 6 056 7 281 11 817 5 378 6 439
Destinées
à la
vente 4 517 - 4 517 3 092 - 3 092
--------------------------------------------------------------------
1 028 227$ 375 552$ 652 675$ 997 633$ 349 049$ 648 584$
--------------------------------------------------------------------


Les immobilisations destinées à la vente sont principalement
constituées de machinerie et équipement et de bâtisses du secteur
Produits laitiers canadien qui seront vendus en raison de la fermeture
de certaines usines.

La valeur nette comptable des immobilisations en cours de construction,
qui ne font pas l'objet d'un amortissement, totalisait 29 612 000$ au
30 septembre 2005 (47 921 000$ au 31 mars 2005).

4 - Autres éléments d'actif

30 septembre 2005 31 mars 2005
--------------------------------------------------------------------
Actif net au titre des prestations
des régimes de retraite 48 569 $ 45 505 $
Autres 7 484 7 932
--------------------------------------------------------------------
56 053 $ 53 437 $
--------------------------------------------------------------------

5 - Régimes de retraite et autres régimes d'avantages sociaux

La Société offre des régimes de retraite à prestations déterminées et à
cotisations déterminées ainsi que certains avantages comme l'assurance-
maladie, l'assurance-vie et les soins dentaires à ses employés et
retraités admissibles. Les obligations relatives aux régimes de
retraite et aux autres régimes de prestations sont affectées par divers
facteurs, tels que les taux d'intérêt, les rajustements découlant de
modifications apportées aux régimes, les changements dans les
hypothèses et les gains réalisés ou les pertes subies. Les coûts sont
basés sur une évaluation des obligations relatives aux régimes de
retraite et aux autres régimes de prestations et des éléments d'actif
du régime de retraite.

Le coût total des prestations pour les périodes de trois et six mois
terminées le 30 septembre est présenté ci-après :


Pour les périodes Pour les périodes
de trois mois de six mois
terminées les terminées les
30 septembre 30 septembre

2005 2004 2005 2004
---------------------------------------------------------------------

Régimes de retraite 3 386 $ 2 768 $ 6 910 $ 5 436 $
Autres régimes
d'avantages sociaux 128 493 740 911
---------------------------------------------------------------------
3 514 $ 3 261 $ 7 650 $ 6 347 $
---------------------------------------------------------------------


6 - Résultats par action

Le bénéfice de base par action a été calculé en utilisant la moyenne pondérée des actions ordinaires en circulation au cours de chacune des périodes, soit 105 014 087 actions pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2005 (104 244 546 pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2004), et 104 829 633 actions pour la période de six mois terminée le 30 septembre 2005 (104 107 101 pour la période de six mois terminée le 30 septembre 2004).

Le bénéfice dilué par action pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2005 a été calculé en utilisant 106 466 979 actions ordinaires (105 663 281 pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2004), en utilisant la méthode du rachat d'actions, et 106 282 525 actions pour la période de six mois terminée le 30 septembre 2005 (105 525 836 pour la période de six mois terminée le 30 septembre 2004).


7 - Capital-actions

Autorisé

Le capital-actions autorisé de la Société est constitué d'un nombre illimité d'actions ordinaires et privilégiées. Les actions ordinaires sont votantes et participantes. Les actions privilégiées peuvent être émises en une ou plusieurs séries, les modalités et privilèges de chaque série devant être établis au moment de leur création.



30 septembre 2005 31 mars 2005
---------------------------------------------------------------------
Emis

105 101 172 actions ordinaires
(104 527 282 au 31 mars 2005) 497 044 $ 483 896 $
---------------------------------------------------------------------

Au cours de la période de six mois terminée le 30 septembre 2005, 573
890 actions ordinaires (517 398 en 2004) ont été émises pour un montant
de 11 510 018 $ (9 180 343 $ en 2004) en vertu du régime d'options
d'achat d'actions. Pour les options d'achat d'actions octroyées depuis
le 1er avril 2002, le montant comptabilisé auparavant comme étant une
augmentation du surplus d'apport a été transféré au capital-actions à
la levée des options. Pour la période de six mois terminée le 30
septembre 2005, le montant transféré du surplus d'apport s'élève à 1
638 000$.

Régime d'options d'achat d'actions

La Société a instauré un régime d'options d'achat d'actions visant
l'achat d'actions ordinaires par des employés clés, des dirigeants et
des administrateurs de la Société. Le nombre total d'actions ordinaires
pouvant être émises en vertu du régime ne peut dépasser 14 000 000
d'actions ordinaires. Le prix de levée de chaque option correspond au
cours de clôture des actions de la Société la journée précédant la date
d'octroi. Ces options sont acquises à raison de 20 % par année et
expirent dix ans après la date de leur octroi.

Les options émises et en circulation en fin de période sont les
suivantes :


30 septembre 2005 31 mars 2005
---------------------------------------------------------------------
Prix Prix
de levée de levée
Périodes Prix Nombre moyen Nombre moyen
d'octroi de levée d'options pondéré d'options pondéré
---------------------------------------------------------------------
1998 8,50 $ 65 720 8,50 $ 77 420 8,50 $
1999 de 16,13 à 18,75 $ 118 036 18,36 $ 160 602 18,34 $
2000 19,70 $ 197 043 19,70 $ 272 403 19,70 $
2001 13,50 $ 430 293 13,50 $ 582 608 13,50 $
2002 de 19,00 à 23,00 $ 713 144 19,10 $ 814 073 19,09 $
2003 30,35 $ 726 621 30,35 $ 815 518 30,35 $
2004 22,50 $ 1 045 576 22,50 $ 1 174 625 22,50 $
2005 33,05 $ 842 005 33,05 $ 900 666 33,05 $
courante 36,15 $ 907 348 36,15 $ - -
------------------------------------- ---------
5 045 786 26,21 $ 4 797 915 23,62 $
------------------------------------- ---------
------------------------------------- ---------

Options pouvant être
levées en fin
de période 2 194 642 21,22 $ 1 778 646 19,71 $


Le nombre d'options a varié de la façon suivante :

30 septembre 2005
---------------------------------------------------------------
Prix
de levée
Nombre moyen
d'options pondéré
---------------------------------------------------------------

Solde au début de la période 4 797 915 23,62 $
Options octroyées 914 952 36,15 $
Options levées (573 890) 20,06 $
Options annulées (93 191) 28,35 $
--------------------------------------------------
Solde à la fin de la période 5 045 786 26,21 $
--------------------------------------------------
--------------------------------------------------


La juste valeur des options d'achat d'actions octroyées a été estimée à
10,79 $ par option (9,86 $ au 31 mars 2005) en utilisant le modèle
d'évaluation des options Black Scholes en fonction des hypothèses
suivantes :


30 septembre 2005 31 mars 2005
---------------------------------------------------------------------
Taux d'intérêt sans risque : 4,0 % 3,5 %
Durée prévue des options : 6 ans 61/2 ans
Volatilité : 28 % 28 %
Taux de dividendes : 2,0 % 1,8 %


Le prix de levée de ces options est de 36,15 $ (33,05 $ pour la période
correspondante), ce qui correspond au cours de clôture des actions le
jour précédant la date d'octroi.

Une charge de rémunération au montant de 2 059 000 $ (1 874 000 $ après
impôts sur les bénéfices) et 4 041 000 $ (3 666 000 $ après impôts sur
les bénéfices) relative aux options d'achat d'actions a été
comptabilisée à l'état des résultats au cours des périodes de trois
mois et de six mois terminées le 30 septembre 2005 respectivement. Une
charge de rémunération au montant de 1 012 000 $ (844 000 $ après
impôts sur les bénéfices) et 2 182 000 $ (1 918 000 $ après impôts sur
les bénéfices) a été comptabilisée à l'état des résultats au cours des
périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 septembre 2004
respectivement.

L'effet de cette charge sur le bénéfice de base par action et le
bénéfice dilué par action est de 0,02 $ pour la période de trois mois
terminée le 30 septembre 2005 (0,008 $ en 2004) et de 0,03 $ pour la
période de six mois terminée le 30 septembre 2005 (0,018 $ en 2004).


8 - Surplus d'apport

Exercice terminé
30 septembre 2005 le 31 mars 2005
---------------------------------------------------------------------
Surplus d'apport au début
de la période 8 095 $ 411 $
Rémunération à base d'actions 4 041 4 774
Montant transféré au capital-actions (1 638) (1 090)
---------------------------------------------------------------------
Surplus d'apport à la fin de la période 10 498 $ 8 095 $
---------------------------------------------------------------------


9 - Acquisitions d'entreprises

Le 18 avril 2005, la Société a acquis les activités de Fromage Côté S.A. et de Distributions Kingsey Inc. (un fabricant de fromages opérant au Canada) pour une considération en espèces de 52 900 000 $, sujette à des ajustements. La répartition préliminaire du prix d'acquisition est la suivante : 10 900 000 $ pour le fonds de roulement, 11 375 000 $ pour les immobilisations et 30 625 000 $ pour les éléments d'actif intangibles. La répartition finale du prix d'acquisition sera complétée au cours de l'exercice courant.

Le 27 mai 2005, la Société a acquis les activités de Schneider Cheese, Inc. (un fabricant de fromages opérant aux Etats-Unis) pour une considération en espèces de 24 400 000 $ US, sujette à des ajustements. La répartition préliminaire du prix d'acquisition est la suivante : 2 400 000 $ US pour le fonds de roulement, 4 350 000 $ US pour les immobilisations et 17 650 000 $ US pour les éléments d'actif intangibles. La répartition finale du prix d'acquisition sera complétée au cours de l'exercice courant.


10 - Chiffres correspondants

La classification de certains chiffres de la période précédente a été modifiée afin de la rendre comparable à la présentation adoptée au cours de la période en cours.

Renseignements

  • Saputo Inc.
    Manon Goudreault
    Directrice, Communications
    (514) 328-3377