Saputo Inc.
TSX : SAP

Saputo Inc.

02 août 2006 10h54 HE

Saputo Inc. : Résultats financiers du premier trimestre de l'exercice 2007, terminé le 30 juin 2006

Bénéfice net de 53,3 millions de dollars pour le trimestre, en baisse de 1,7 %

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 2 août 2006) - Saputo inc. (TSX:SAP) a dévoilé aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier trimestre de l'exercice 2007 terminé le 30 juin 2006.



- Le bénéfice net s'est chiffré à 53,3 millions de dollars (0,51 $
de base par action), une baisse de 0,9 million de dollars
comparativement aux 54,2 millions de dollars (0,52 $ de base par
action) pour le même trimestre de l'exercice 2006. Au cours du
trimestre, la Société a bénéficié d'une réduction d'impôts non
récurrente pour ajuster les soldes d'impôts futurs suivant une
baisse des taux d'imposition fédéraux au Canada, ce qui a permis
d'augmenter d'environ 4 millions de dollars le bénéfice net.

- Les revenus consolidés pour le trimestre terminé le 30 juin 2006
ont totalisé 981,1 millions de dollars, une baisse de 25,6
millions de dollars comparativement aux 1,007 milliard de dollars
pour la période correspondante l'an dernier. Cette diminution est
attribuable au secteur Produits laitiers américain, dont les
revenus ont diminué d'environ 73 millions de dollars par rapport à
la même période l'an dernier, en raison d'un prix moyen du bloc(1)
par livre de fromage inférieur et de l'appréciation continue du
dollar canadien. Les revenus du secteur Produits laitiers
canadiens et autres ont grimpé de quelque 45 millions de dollars
comparativement à la même période l'an dernier. Des volumes de
ventes plus élevés et des prix de vente supérieurs dans chacune
des divisions du secteur, ainsi que l'inclusion de nos activités
allemandes, acquises le 13 avril 2006, sont les principaux
facteurs expliquant la hausse. Ces augmentations ont contrebalancé
l'effet négatif de l'appréciation du dollar canadien sur les
revenus provenant de nos activités en Argentine. Les revenus de
notre secteur Produits d'épicerie ont augmenté d'environ 2
millions de dollars par rapport à la même période l'an dernier,
grâce en partie à nos accords de co-emballage pour la production
de produits destinés au marché américain.

- Le BAIIA(2) consolidé s'est établi à 93,1 millions de dollars, une
diminution de 3,6 millions de dollars comparativement aux 96,7
millions de dollars pour le trimestre correspondant de l'exercice
2006. L'augmentation d'environ 6 millions de dollars du BAIIA du
secteur Produits laitiers canadien et autres a été contrebalancée
par une diminution d'environ 11 millions de dollars du BAIIA du
secteur Produits laitiers américain. Le BAIIA du secteur Produits
d'épicerie a augmenté de 1,3 million de dollars par rapport à la
même période l'an dernier.

- Le BAIIA du secteur Produits laitiers canadien et autres a
totalisé 71,5 millions de dollars, une hausse de 8,7 % par rapport
aux 65,8 millions de dollars de la même période l'exercice
précédent. Cette augmentation est principalement attribuable aux
économies liées aux mesures de rationalisation prises pour nos
activités canadiennes au cours des exercices précédents, à
l'amélioration de notre efficience opérationnelle, aux revenus
supplémentaires générés par nos activités laitières canadiennes,
ainsi qu'aux avantages tirés de notre nouveau groupe Fromages de
spécialité. Au cours du premier trimestre de l'exercice 2007, le
prix du marché des sous-produits a eu un effet négatif d'environ 1
million de dollars sur le BAIIA. La Société avait engagé une
charge de rationalisation de 1 million de dollars au cours du même
trimestre de l'exercice précédent. En Argentine, le BAIIA a
continué à progresser de façon continue, bien qu'il ait été
affecté négativement par l'appréciation du dollar canadien et les
changements de la taxe à l'exportation.

- Le BAIIA du secteur Produits laitiers américain s'est chiffré à
14,7 millions de dollars, soit une diminution de 10,6 millions de
dollars ou 41,9 %, comparativement aux 25,3 millions de dollars de
la même période l'an dernier. Cette diminution est imputable à un
prix moyen du bloc par livre de fromage inférieur, à une relation
moins favorable entre le prix moyen du bloc par livre de fromage
et le coût de la matière première, le lait, à l'appréciation du
dollar canadien, à l'augmentation continue du prix du carburant et
des ingrédients, ainsi qu'à une charge de rationalisation de 1,3
million de dollars engagée en relation avec la fermeture de
l'usine de Peru, en Indiana.

- Le BAIIA du secteur Produits d'épicerie s'est établi à 6,9
millions de dollars, en hausse de 1,3 million de dollars
comparativement au même trimestre l'an passé, ce qui est
principalement lié à la réduction des dépenses relativement au
programme d'investissement triennal, tel qu'annoncé dans le
rapport annuel 2006.

- Les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation
avant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement
ont totalisé 68,0 millions de dollars, une diminution de 5,4
millions de dollars par rapport aux 73,4 millions de dollars de la
même période l'an passé.

- Au cours du premier trimestre, la Société a utilisé 7,6 millions
de dollars pour l'acquisition des activités de Spezialitäten-
Käserei De Lucia GmbH, un fabricant de fromage exerçant ses
activités en Allemagne, conclue le 13 avril 2006. La Société a
ajouté des immobilisations pour un montant de 17,6 millions de
dollars au cours du trimestre. La Société a aussi émis des actions
pour une contrepartie en espèces de 4,9 millions de dollars dans
le cadre du régime d'options d'achat d'actions et a procédé au
rachat d'actions, à des fins d'annulation, pour un montant de 24,5
millions de dollars dans le cadre du programme de rachat dans le
cours normal.


Pour plus de détails sur les résultats du premier trimestre de l'exercice 2007 terminé le 30 juin 2006, veuillez prendre connaissance du rapport trimestriel ci-joint, lequel fait partie intégrante du présent communiqué.

Dividendes

Le conseil d'administration a révisé sa politique et augmenté les dividendes versés par la Société. Le dividende trimestriel passera ainsi de 0,18 $ par action à 0,20 $ par action, pour un dividende annuel total de 0,80 $ par action, ce qui représente une augmentation de 11,1 %. Cette hausse entrera en vigueur lors du versement de dividendes du 15 septembre 2006 aux actionnaires inscrits le 4 septembre 2006.

Conférence téléphonique

Une conférence téléphonique afin de discuter des résultats du premier trimestre de l'exercice 2007 aura lieu le 2 août 2006 à 14 h, heure de l'Est. Le numéro à composer afin de participer à cette conférence téléphonique est le 1 800 525 6384. Veuillez s'il vous plait signaler ce numéro cinq minutes avant le début de la conférence.

Pour écouter cet appel sur Internet, veuillez vous rendre à l'adresse suivante : http://events.onlinebroadcasting.com/saputo/080206/index.php?l=fr

Pour ceux qui ne pourront participer, un enregistrement de la conférence sera disponible pour écoute jusqu'à minuit le mercredi 9 août 2006. Pour accéder à la transmission de l'enregistrement, veuillez signaler le 1 800 695 9469, code d'accès 2669897. La conférence sera archivée sur le site Internet de Saputo à l'adresse www.saputo.com.

La Société

Toujours de main de maître, Saputo transforme en réussite la passion et l'esprit d'initiative animant les 8 500 hommes et femmes qui se dévouent dans ses 46 usines réparties dans le monde entier. Combinant tradition et innovation, la Société produit, commercialise et distribue des produits de haute qualité sous des marques réputées telles que Saputo, Alexis de Portneuf, Armstrong, Baxter, Dairyland, De Lucia, Dragone, DuVillage de Warwick, Frigo, Kingsey, La Paulina, Nutrilait, Princesse, Ricrem, Sir Laurier d'Arthabaska, Stella, Treasure Cave, Big Daddy, HOP&GO!, Rondeau et Vachon. En tant que l'un des vingt plus importants transformateurs laitiers au monde, le plus important transformateur laitier du Canada, parmi les cinq plus importants producteurs de fromage aux Etats-Unis, le troisième transformateur laitier en importance de l'Argentine et le plus grand manufacturier de petits gâteaux au Canada, Saputo renouvelle chaque jour son engagement envers l'excellence et la croissance. Saputo inc. est une société ouverte dont les actions sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole SAP. Visitez-nous à l'adresse www.saputo.com.



(1) Le "prix moyen du bloc" correspond au prix moyen quotidien d'un
bloc de fromage cheddar de 40 livres transigé sur la Chicago
Mercantile Exchange (CME), utilisé comme prix de base du
fromage.

(2) Mesure de calcul des résultats non conforme aux principes
comptables généralement reconnus
La Société évalue son rendement financier sur la base de son
BAIIA qui est défini comme étant le bénéfice avant intérêts,
impôts sur les bénéfices et amortissement. Le BAIIA n'est pas une
mesure de rendement définie par les principes comptables
généralement reconnus du Canada et, conséquemment, peut ne pas
être comparable aux mesures similaires présentées par d'autres
sociétés.


Message aux actionnaires

Voici les résultats du premier trimestre de l'exercice financier 2007, terminé le 30 juin 2006.

Le bénéfice net pour le trimestre s'est chiffré à 53,3 millions de dollars, une baisse de 0,9 million de dollars comparativement aux 54,2 millions de dollars pour le même trimestre de l'exercice précédent. Au cours du trimestre, la Société a bénéficié d'une réduction d'impôts non récurrente pour ajuster les soldes d'impôts futurs suivant une baisse des taux d'imposition fédéraux au Canada, ce qui a permis d'augmenter d'environ 4 millions de dollars le bénéfice net.

Le bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement (BAIIA(1)) a totalisé 93,1 millions de dollars, une baisse de 3,6 millions de dollars comparativement aux 96,7 millions de dollars pour le trimestre correspondant de l'exercice 2006. La diminution est imputable à notre secteur Produits laitiers américain. Le BAIIA de notre secteur Produits laitiers américain a reculé de 10,6 millions de dollars par rapport au même trimestre de l'exercice précédent, en raison principalement d'une diminution du prix moyen du bloc(2) par livre de fromage, d'une relation moins favorable entre le prix moyen du bloc par livre de fromage et le coût de la matière première, le lait, de l'appréciation du dollar canadien ainsi que d'une charge de rationalisation engagée pour la fermeture de notre usine de Peru, en Indiana. Le BAIIA de notre secteur Produits laitiers canadien et autres a augmenté de 5,7 millions de dollars par rapport à la même période l'an dernier. Cette augmentation s'explique essentiellement par des économies liées à l'amélioration de notre efficience opérationnelle découlant des mesures de rationalisation prises pour nos activités canadiennes au cours des exercices précédents. L'accroissement des revenus provenant de l'ensemble des divisions de ce secteur a également permis de dégager un BAIIA additionnel. Le BAIIA de notre secteur Produits d'épicerie a augmenté de 1,3 million de dollars par rapport au premier trimestre de l'exercice 2006, ce qui résulte en grande partie d'une diminution des frais liés à notre programme d'investissement triennal.

Les revenus pour le trimestre terminé le 30 juin 2006 ont totalisé 981,1 millions de dollars, une baisse de 25,6 millions de dollars par rapport aux 1,007 milliard de dollars générés pour la période correspondante de l'exercice précédent. Cette diminution découle de notre secteur Produits laitiers américain dont les revenus ont diminué d'environ 73 millions de dollars. La baisse du prix moyen du bloc par livre de fromage ainsi que l'appréciation continue du dollar canadien sont les principaux facteurs qui expliquent cette diminution. Les revenus de notre secteur Produits laitiers canadien et autres ont grimpé de quelque 45 millions de dollars comparativement à la même période l'an dernier en raison du volume de ventes plus élevé et des prix de vente supérieurs dans chacune des divisions du secteur ainsi que de l'inclusion de nos activités allemandes, acquises le 13 avril 2006. Ces augmentations ont contrebalancé l'effet négatif de l'appréciation du dollar canadien sur les revenus provenant de nos activités en Argentine. Les revenus de notre secteur Produits d'épicerie ont augmenté d'environ 2 millions de dollars par rapport à la même période l'an dernier, grâce en partie à nos accords de co-emballage pour la production de produits destinés au marché américain.

Le 13 avril 2006, la Société a conclu l'acquisition des activités de Spezialitäten-Käserei De Lucia GmbH, un fabricant de fromage exerçant ses activités en Allemagne. Le 28 juillet 2006, la Société a également conclu l'acquisition des activités de Boulangerie Rondeau inc. et de Biscuits Rondeau inc. (" Rondeau), fabricants et distributeurs de tartes et de biscuits frais exerçant leurs activités principalement dans la province de Québec. Par ailleurs, la Société a annoncé la fermeture de son usine de fabrication de fromage de Peru, en Indiana, aux Etats-Unis. L'usine a cessé ses activités le 15 mai 2006.

Perspectives(3)

Au sein de la division Produits laitiers (Canada), nous continuons d'intégrer les activités de nos deux anciennes divisions Lait et Fromage afin d'explorer des possibilités de synergies sur le plan de la distribution et de la logistique. De plus, le plan stratégique du groupe Fromages de spécialité qui vise à profiter au maximum de l'engouement des consommateurs pour ces produits porte déjà fruit, tout en nous permettant de nous distinguer et de profiter des occasions liées à cette catégorie en croissance. L'innovation et l'amélioration de notre offre de sous-catégories de produits devraient stimuler la hausse du volume des ventes. En outre, dans un souci d'augmenter notre rentabilité, nous continuerons à viser l'amélioration constante de l'efficience opérationnelle. A cet égard, nous avons pratiquement finalisé la fermeture de notre usine de Harrowsmith, en Ontario, le 21 juillet dernier.

En Argentine, nous avons commencé à profiter des occasions qui se présentent sur les marchés national et international, ce qui s'est traduit par une augmentation de nos revenus. Nous avons aussi lancé deux nouvelles saveurs dans la gamme de fromage à tartiner La Paulina, destinée au marché local. Cependant, comme ce fut le cas dans les trimestres précédents, nous continuons à subir les contrecoups des changements apportés à la taxe à l'exportation. A l'heure actuelle, le gouvernement de l'Argentine étudie sa position à l'égard de cette taxe.

En Allemagne, l'intégration des activités de Spezialitäten-Käserei De Lucia GmbH, acquise le 13 avril 2006, progresse et nous sommes satisfaits des résultats obtenus jusqu'à présent.

Aux Etats-Unis, nous avons participé aux consultations publiques tenues en janvier 2006 par le département américain de l'Agriculture ("USDA") et en juin 2006 par le département californien des Aliments et de l'Agriculture ("CDFA") afin d'étudier la révision possible des formules établissant le prix du lait destiné à la transformation. Le USDA a annoncé le 27 juin 2006 qu'il reconduirait les consultations. Le 21 juillet 2006, le CDFA a rendu sa décision publique quant aux consultations et a proposé de réduire le prix de classe 4b en Californie par un peu plus de 0,40 $ US par cent livres, ce qui devrait donner lieu à un bénéfice d'environ 5 millions de dollars pour le BAIIA de la Société. Cette décision devrait entrer en vigueur le 1(er) octobre 2006. Comme nous l'avons déjà mentionné, nous avons instauré diverses mesures pour réduire l'incidence de certains éléments non contrôlables de notre production. Nous continuerons d'évaluer nos politiques de prix et d'étudier le potentiel de chacun de nos produits à dégager un rendement acceptable afin de ne pas sacrifier la rentabilité au profit des volumes.

Afin d'assurer la croissance et le succès de la division Boulangerie, la Société poursuit son programme d'investissement de 10 millions de dollars qui est axé sur le développement et le redéploiement des marques de la division. De plus, avec l'acquisition de Rondeau, nous pourrons diversifier notre offre de produits tout en complétant notre portefeuille de produits frais. Au cours des prochains trimestres, nous poursuivrons nos efforts pour augmenter notre part de marché en étant innovateurs afin d'offrir de nouveaux produits qui répondent aux préoccupations des consommateurs en matière de santé. Dans cette perspective, nous sommes fiers d'avoir déjà converti près de 75 % de nos produits en produits à teneur réduite en gras trans ou sans gras trans et nous poursuivrons sur cette voie.

Finalement, nous sommes toujours à l'affût de possibilités d'acquisitions, le tout afin d'accroître la valeur de l'entreprise pour nos actionnaires. A cet égard, nous suivons toujours la même approche disciplinée et stratégique que nous adoptons depuis nos débuts.

Dividendes

Le conseil d'administration a révisé sa politique et augmenté les dividendes versés par la Société. Le dividende trimestriel passera ainsi de 0,18 $ par action à 0,20 $ par action, pour un dividende annuel total de 0,80 $ par action, ce qui représente une augmentation de 11,1 %. Cette hausse entrera en vigueur lors du versement de dividendes du 15 septembre 2006 aux actionnaires inscrits le 4 septembre 2006.

Rapport de gestion

Le présent rapport de gestion a pour objectif d'analyser les résultats et la situation financière de la Société pour le trimestre terminé le 30 juin 2006. Il doit être lu en parallèle avec nos états financiers consolidés vérifiés et les notes y afférentes, qui sont préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada pour l'exercice terminé le 31 mars 2006, ainsi qu'avec le rapport de gestion de la Société de la même période. Sauf indication contraire, tous les montants en dollars sont exprimés en dollars canadiens. Ce rapport tient compte d'éléments pouvant être considérés importants survenus entre le 30 juin 2006 et le 2 août 2006, date à laquelle il a été approuvé par le conseil d'administration de Saputo inc. (la "Société" ou "Saputo"). De l'information additionnelle relativement à la Société, y compris la notice annuelle pour l'exercice terminé le 31 mars 2006, peut également être obtenue sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

MISE EN GARDE RELATIVE A L'INFORMATION FINANCIERE PROSPECTIVE

Ce rapport, y compris la rubrique "Perspectives", contient de l'information financière prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. Cette information est fondée sur nos hypothèses, attentes et estimations actuelles à propos des revenus et des charges prévus, de la conjoncture économique au Canada, aux Etats-Unis, en Argentine et en Allemagne, de notre aptitude à attirer et à fidéliser les clients et les consommateurs, de nos charges d'exploitation et de l'approvisionnement en matières premières et en énergie qui sont assujettis à certains risques et incertitudes. Les résultats réels pourraient différer de manière importante des conclusions, prévisions ou projections énoncées dans cette information financière prospective. Par conséquent, nous ne pouvons garantir que les déclarations prospectives se concrétiseront. Les hypothèses, attentes et estimations élaborées dans la préparation des déclarations prospectives et les risques qui pourraient faire en sorte que nos résultats réels diffèrent de manière importante de nos prévisions actuelles sont abordés tout au long du présent rapport de gestion et dans notre rapport annuel le plus récent qui est disponible sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com. L'information financière prospective qui figure dans le présent rapport, y compris à la rubrique "Perspectives", est fondée sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction qui sont, à son avis, raisonnables en date des présentes. Vous ne devriez pas accorder une importance indue à l'information financière prospective, ni vous y fier à une autre date. Bien que nous puissions choisir de le faire, nous ne sommes pas tenus, à quelque moment que ce soit, de mettre à jour ces renseignements et nous ne nous engageons pas à le faire.

Résultats d'exploitation

Les revenus consolidés pour le trimestre terminé le 30 juin 2006 se sont chiffrés à 981,1 millions de dollars, une diminution de 25,6 millions de dollars ou 2,5 % par rapport aux 1,007 milliard de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent. Les revenus de notre secteur Produits laitiers américain ont régressé d'environ 73 millions de dollars. Les principaux facteurs ayant eu une incidence négative sur les revenus du secteur Produits laitiers américain sont la diminution à 1,18 $ US du prix moyen du bloc par livre de fromage contre 1,52 $ US pour le même trimestre l'an dernier, ainsi que l'appréciation du dollar canadien. Les revenus de notre secteur Produits laitiers canadien et autres ont augmenté d'environ 45 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cet accroissement est attribuable aux prix de vente plus élevés tant au Canada qu'en Argentine, à la hausse du volume des ventes dans toutes les divisions du secteur de même qu'à l'inclusion de nos activités allemandes acquises le 13 avril 2006. Ces facteurs ont contrebalancé l'incidence négative de l'appréciation du dollar canadien sur nos revenus réalisés en Argentine. Les revenus de notre secteur Produits d'épicerie ont augmenté d'environ 2 millions de dollars comparativement au même trimestre de l'exercice précédent, en raison surtout de nos accords de co-emballage pour la production de produits destinés au marché américain.

Le bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement (BAIIA) consolidé du premier trimestre de l'exercice 2007 s'est établi à 93,1 millions de dollars, une baisse de 3,6 millions de dollars ou 3,7 % comparativement à 96,7 millions de dollars un an plus tôt. Cette baisse est imputable à notre secteur Produits laitiers américain, dont le BAIIA a reculé d'environ 11 millions de dollars. Une diminution du prix moyen du bloc par livre de fromage, une relation moins favorable entre le prix moyen du bloc par livre de fromage et le coût de la matière première, le lait, l'appréciation du dollar canadien ainsi qu'une charge de rationalisation engagée pour la fermeture de notre usine de Peru, en Indiana, sont autant de facteurs qui ont eu des effets négatifs sur le BAIIA. Le BAIIA de notre secteur Produits laitiers canadien et autres a augmenté de quelque 6 millions de dollars comparativement à la même période l'an dernier. Des économies liées à des mesures de rationalisation prises à l'égard de nos activités canadiennes au cours des exercices précédents et l'accroissement des revenus provenant de l'ensemble des divisions de ce secteur sont les principaux facteurs qui expliquent l'augmentation du BAIIA. Comparativement à la même période l'an dernier, le BAIIA de nos activités en Argentine a subi l'effet négatif de l'appréciation du dollar canadien et des modifications apportées à la taxe à l'exportation qui était inférieure au premier trimestre de l'exercice 2006. Le BAIIA de notre secteur Produits d'épicerie a augmenté d'environ 1 million de dollars par rapport à la même période l'an dernier, en raison de dépenses en commercialisation moins élevées, ce qui cadre avec la réduction de notre programme d'investissement triennal annoncée dans notre rapport annuel de l'exercice 2006. Tous les secteurs de la Société ont continué à être touchés par des coûts plus élevés en matière d'énergie, d'emballage, d'ingrédients et de main-d' uvre par rapport à la même période l'an dernier.

Autres éléments des résultats consolidés

La dépense d'amortissement a totalisé 18,1 millions de dollars pour le trimestre terminé le 30 juin 2006, montant qui est relativement stable par rapport aux 17,9 millions de dollars du trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'augmentation de la dépense d'amortissement attribuable aux dépenses en immobilisations engagées pour notre secteur Produits laitiers canadien et autres au cours des exercices précédents a été contrebalancée par l'appréciation du dollar canadien, ce qui a réduit l'amortissement lié aux activités que nous exerçons aux Etats-Unis et en Argentine.

Les dépenses nettes d'intérêts ont totalisé 5,0 millions de dollars au premier trimestre de l'exercice 2007 comparativement à 6,3 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent. Cette diminution est attribuable à l'appréciation du dollar canadien, ce qui a réduit les intérêts sur notre dette libellée en dollars américains, ainsi qu'à des revenus d'intérêts supplémentaires générés à même l'excédent de trésorerie.

Les impôts sur les bénéfices pour le trimestre terminé le 30 juin 2006 ont totalisé 16,6 millions de dollars, ce qui représente un taux d'imposition effectif de 23,8 % par rapport à 25,3 % un an plus tôt. Au cours du trimestre, la Société a bénéficié d'une réduction d'impôt non récurrente de quelque 4 millions de dollars afin d'ajuster les soldes d'impôts futurs suivant une diminution des taux d'imposition fédéraux au Canada. Notre taux d'imposition varie et peut augmenter ou diminuer selon le montant des bénéfices imposables générés et leurs sources respectives, selon les modifications apportées aux lois fiscales et aux taux d'imposition et selon la révision des hypothèses et estimations ayant servi à l'établissement des actifs ou passifs fiscaux de la Société et de ses sociétés affiliées. Au cours du trimestre, une proposition de changement avec effet rétroactif à une loi fiscale provinciale a été adoptée. Un avis de cotisation d'un montant d'environ 12 millions de dollars a été émis suivant l'adoption de cette proposition. En s'appuyant sur des fondements juridiques, la Société est d'avis qu'elle n'aura pas à payer les montants demandés dans l'avis de cotisation. Par conséquent, aucun montant en relation avec cet avis de cotisation n'a été inclus dans les états financiers du trimestre terminé le 30 juin 2006.

Le bénéfice net s'est chiffré à 53,3 millions de dollars pour le premier trimestre de l'exercice 2007, une diminution de 0,9 million de dollars par rapport à la même période de l'exercice précédent. Ces résultats reflètent les différents éléments analysés précédemment.

Trésorerie et ressources financières

Au cours du premier trimestre de l'exercice 2007, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, avant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement, ont totalisé 68,0 millions de dollars comparativement à 73,4 millions de dollars pour la même période de l'exercice précédent. Cette baisse découle surtout du bénéfice d'exploitation moins élevé dégagé au cours du trimestre par rapport à l'an dernier. Un montant de 1,0 million de dollars a été généré au titre des éléments hors caisse du fonds de roulement au cours du trimestre terminé le 30 juin 2006, comparativement à l'utilisation d'un montant de 12,9 millions de dollars pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La différence est imputable essentiellement à une réduction des stocks pour nos activités au Canada, contrebalancée par des versements d'impôt supérieurs au cours du premier trimestre de l'exercice 2007 par rapport au même trimestre de l'exercice 2006.

Au chapitre des activités d'investissement, la Société a utilisé 7,6 millions de dollars pour l'acquisition des activités de Spezialitäten-Käserei De Lucia GmbH, le 13 avril 2006. La Société a ajouté des immobilisations pour un montant de 17,6 millions de dollars au cours du trimestre.

Les activités de financement pour le premier trimestre de l'exercice 2007 sont composées d'une diminution de 3,0 millions de dollars des emprunts bancaires, de l'émission d'actions pour une contrepartie en espèces de 4,9 millions de dollars dans le cadre du régime d'options d'achat d'actions, et du rachat du capital-actions pour une valeur de 24,5 millions de dollars conformément au programme de rachat d'actions dans le cours normal des activités.

Au 30 juin 2006, le fonds de roulement de la Société totalisait 420,8 millions de dollars, montant relativement stable par rapport aux 423,6 millions de dollars au 31 mars 2006.

Au 30 juin 2006, notre ratio de la dette sur les capitaux propres s'est amélioré, passant de 0,17 au 31 mars 2006 à 0,15.

La Société dispose actuellement de facilités de crédit bancaire d'environ 325 millions de dollars, dont une tranche de 38,8 millions de dollars a été utilisée essentiellement pour ses activités en Argentine. Elle dispose également d'espèces et de quasi-espèces de 109,9 millions de dollars. Si cela s'avérait nécessaire, la Société pourrait prendre de nouveaux arrangements financiers pour poursuivre sa croissance par le biais d'acquisitions.

Bilan

Comparativement au 31 mars 2006, la plupart des postes du bilan au 30 juin 2006 ont varié en raison surtout de l'acquisition, finalisée le 13 avril 2006, des activités de Spezialitäten-Käserei De Lucia GmbH ainsi que de l'appréciation continue du dollar canadien. Sur le plan de l'exploitation, les stocks ont diminué d'environ 20 millions de dollars, principalement lié à nos activités fromagères au Canada en raison de ventes de sous-produits supérieures et de l'augmentation du volume de ventes de fromage par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2006. L'actif total de la Société se chiffrait à 2,236 milliards de dollars au 30 juin 2006 comparativement à 2,254 milliards de dollars au 31 mars 2006.

Information sur le capital-actions

Le capital-actions autorisé de la Société est constitué d'un nombre illimité d'actions ordinaires et privilégiées. Les actions ordinaires sont votantes et participantes. Les actions privilégiées peuvent être émises en une ou plusieurs séries, et les modalités et privilèges de chaque série doivent être établis au moment de leur création.



Autorisées Emises au Emises au
30 juin 2006 21 juillet 2006
--------------------------------------------------------------------
Actions ordinaires Nombre illimité 103 658 085 103 664 156

Actions privilégiées Nombre illimité Aucune Aucune

Options d'achat d'actions 5 719 881 5 709 791


Suivi sur certaines rubriques spécifiques d'analyse

En ce qui a trait à l'analyse relative aux arrangements hors bilan, aux garanties, aux obligations contractuelles, aux opérations entre apparentés, aux normes comptables, aux conventions comptables critiques, aux recours à des estimations comptables ainsi qu'aux risques et incertitudes, nous vous invitons à prendre note des commentaires contenus dans le rapport annuel 2006, aux pages 30 à 35 du rapport de gestion, compte tenu qu'il n'y a pas eu de changement notable au cours du premier trimestre de l'exercice 2007.

Information sectorielle

Secteur Produits laitiers canadien et autres

Ce secteur est constitué de notre division Produits laitiers (Canada), de notre division Produits laitiers (Argentine) ainsi que de notre division Produits laitiers (Allemagne), acquise le 13 avril 2006.

Pour le trimestre terminé le 30 juin 2006, les revenus du secteur Produits laitiers canadien et autres se sont élevés à 698,1 millions de dollars, en hausse de 45,3 millions de dollars par rapport à 652,8 millions de dollars pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Environ 18 millions de dollars sont attribuables à la hausse des prix de vente au sein de nos divisions au Canada et en Argentine qui cadre avec l'augmentation du prix de la matière première, le lait. Notre secteur Produits laitiers canadien et autres a généré des revenus supplémentaires attribuables également à l'intégration de Fromage Côté pour un trimestre entier comparativement à seulement 11 semaines pour le premier trimestre de l'exercice précédent, à l'augmentation du volume des ventes de sous-produits de nos activités canadiennes et à l'accroissement du volume des ventes, tant pour nos activités laitières canadiennes que celles en Argentine. Toutefois, les revenus supplémentaires générés par notre division en Argentine ont été partiellement contrebalancés par l'appréciation du dollar canadien. Le volume des ventes de nos activités laitières canadiennes s'est accru dans presque toutes les catégories, mais surtout au sein des créneaux comme le lait nature, les laits aromatisés, la crème et le beurre. Pour ce qui est de nos activités fromagères canadiennes, le volume des ventes est demeuré assez stable par rapport au premier trimestre de l'exercice 2006. L'accroissement du volume au sein de la division en Argentine s'explique surtout par une hausse des ventes à l'exportation.

Les revenus de notre division Produits laitiers (Allemagne) nouvellement acquise cadrent avec les revenus annualisés qui étaient générés avant l'acquisition.

Pour le trimestre terminé le 30 juin 2006, le BAIIA du secteur Produits laitiers canadien et autres s'est chiffré à 71,5 millions de dollars, en hausse de 5,7 millions de dollars ou 8,7 % par rapport à 65,8 millions de dollars pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La marge du BAIIA a augmenté pour s'établir à 10,2 % alors qu'elle était de 10,1 % l'an dernier.

Au cours du trimestre, notre division Produits laitiers (Canada) a réalisé un rendement soutenu par rapport à l'an dernier. La hausse du BAIIA est attribuable aux éléments suivants : le résultat tiré des mesures de rationalisation prises au cours des exercices antérieurs, une efficience opérationnelle accrue, des revenus supplémentaires générés par nos activités laitières canadiennes ainsi que les avantages tirés de notre nouveau groupe Fromages de spécialité. Au cours du premier trimestre de l'exercice 2007, le prix du marché des sous-produits a eu un effet négatif d'environ 1 million de dollars sur le BAIIA. La Société avait engagé une charge de rationalisation de 1 million de dollars au cours du même trimestre de l'exercice précédent.

Le BAIIA de notre division Produits laitiers (Argentine) a continué à progresser de façon continue, en raison surtout de la hausse des revenus et des avantages tirés des dépenses en immobilisations engagées au cours des exercices antérieurs. Ces facteurs ont neutralisé l'érosion du BAIIA imputable à l'appréciation du dollar canadien et aux changements de la taxe à l'exportation, laquelle était inférieure au premier trimestre de l'exercice 2006.

Nos activités en Allemagne ont eu une incidence minime sur notre BAIIA.

Secteur Produits laitiers américain

Les revenus du secteur Produits laitiers américain se sont chiffrés à 242,5 millions de dollars pour le trimestre terminé le 30 juin 2006, soit une baisse de 72,7 millions de dollars ou 23,1 % par rapport à 315,2 millions de dollars à la même période l'année dernière. La diminution des revenus découle surtout de la baisse de 0,34 $ US du prix moyen du bloc par livre de fromage au cours du premier trimestre, comparativement à la même période l'an dernier, ce qui a eu une incidence négative sur les revenus d'environ 44 millions de dollars. L'appréciation du dollar canadien a aussi réduit les revenus d'environ 26 millions de dollars. Notre volume des ventes pour le trimestre a été assez stable par rapport à celui du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le volume des ventes du segment de détail a augmenté légèrement comparativement à l'an dernier en raison principalement de l'ajout des activités de Schneider Cheese, Inc., acquises le 27 mai 2005, pour un trimestre complet au cours du présent exercice comparativement à seulement cinq semaines à la même date l'an dernier. L'augmentation modérée du volume des ventes du segment de la restauration s'explique par des ventes plus élevées réalisées auprès de clients existants. Le segment industriel a contrebalancé ces hausses de volumes du fait surtout de la fermeture de notre usine de Peru, en Indiana. Au cours du trimestre, la Société a continué à déployer des efforts promotionnels pour soutenir ses marques de détail et a publié de la publicité dans les principales revues du secteur de la restauration sous le thème "I built my business with Saputo cheese" (Je bâtis mon entreprise avec les fromages Saputo).

Pour le trimestre terminé le 30 juin 2006, le BAIIA s'est chiffré à 14,7 millions de dollars, soit une diminution de 10,6 millions de dollars ou 41,9 % comparativement aux 25,3 millions de dollars de la même période l'an dernier. Au cours du premier trimestre de l'exercice 2007, le prix moyen du bloc par livre de fromage a diminué de 0,34 $ US par rapport à la même période l'an dernier, ce qui a eu une incidence négative sur l'absorption des frais fixes. La hausse du prix moyen du lactosérum au premier trimestre de l'exercice 2007 a entraîné la hausse des prix relatifs du lait, ce qui a donné lieu à une relation moins favorable entre le prix moyen du bloc par livre de fromage et le coût de la matière première, le lait. Le recul des marchés a également eu, dans une moindre mesure, un effet défavorable sur la valeur de réalisation des stocks au cours du présent trimestre par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. Le prix moyen du bloc par livre de fromage au premier trimestre de l'exercice précédent avait diminué de 0,49 $ US, alors qu'au premier trimestre de l'exercice en cours, il a diminué de 0,34 $ US. Tous ces facteurs combinés ont eu un effet négatif de quelque 6 millions de dollars sur le BAIIA. Une charge de rationalisation de 1,3 million de dollars a été engagée en relation avec la fermeture de notre usine de Peru, en Indiana. L'appréciation du dollar canadien a, pour sa part, créé un manque à gagner d'environ 1,5 million de dollars sur le BAIIA. De surcroît, le secteur a dû composer avec une augmentation des coûts des ingrédients et du carburant, ce qui a entraîné des dépenses supplémentaires d'environ 1,4 million de dollars.

Secteur Produits d'épicerie

Les revenus de notre secteur Produits d'épicerie se sont élevés à 40,5 millions de dollars pour le trimestre terminé le 30 juin 2006, soit une augmentation de 1,8 million de dollars par rapport à la même période l'an dernier. Cette augmentation résulte essentiellement d'une plus grande pénétration sur le marché américain grâce à nos accords de co-emballage. Le volume des ventes au Canada est demeuré au même niveau par rapport à celui du trimestre correspondant de l'exercice précédent, étant donné que nous avons maintenu la même stratégie de prix que nous avions mise en oeuvre l'an dernier en ce qui a trait à la réduction et à la fréquence des rabais. Néanmoins et malgré une concurrence accrue, le secteur a augmenté légèrement sa part de marché au premier trimestre de l'exercice 2007. Au cours du trimestre, nous avons lancé six nouveaux produits, dont deux pour notre nouvelle gamme de produits Hop&Go! Multigrain, et nous avons également redessiné l'emballage de certains de nos produits existants.

Le BAIIA du secteur Produits d'épicerie s'est établi à 6,9 millions de dollars au cours du trimestre terminé le 30 juin 2006, en hausse de 1,3 million de dollars par rapport au même trimestre l'an passé. La marge du BAIIA est passée de 14,4 % au premier trimestre de l'exercice 2006 à 16,9 % pour le premier trimestre de l'exercice 2007. Comme nous l'avons annoncé dans le rapport annuel de l'exercice 2006, nous avons réduit le programme d'investissement triennal se rapportant à la marque Hop&Go! de 20 millions de dollars à 10 millions de dollars. Par conséquent, les dépenses de marketing que nous avons engagées au premier trimestre de l'exercice 2007 ont été inférieures de 1,2 million de dollars par rapport à celles du même trimestre de l'exercice précédent. Au cours du premier trimestre de l'exercice 2007, le secteur a dû composer avec une augmentation d'environ 0,5 million de dollars des coûts des matières premières, principalement les ingrédients.



(1) Mesure de calcul des résultats non définie par les principes
comptables généralement reconnus
La Société évalue son rendement financier sur la base de son
BAIIA qui est défini comme le bénéfice avant intérêts, impôts sur
les bénéfices et amortissement. Le BAIIA n'est pas une mesure de
rendement définie par les principes comptables généralement
reconnus du Canada et, conséquemment, peut ne pas être comparable
aux mesures similaires présentées par d'autres sociétés.

(2) Le "prix moyen du bloc" correspond au prix moyen quotidien d'un
bloc de fromage cheddar de 40 livres transigé sur la Chicago
Mercantile Exchange (CME), utilisé comme prix de base du fromage.

(3) Veuillez consulter la mise en garde concernant l'information
financière prospective qui se trouve à la rubrique "rapport de
gestion".

(signé) (signé)
Lino Saputo Lino Saputo, Jr.
Président du Président et
conseil d'administration chef de la direction

Le 2 août 2006


AVIS

Les états financiers consolidés de Saputo inc. pour les périodes de
trois mois terminées les 30 juin 2006 et 2005 n'ont pas fait
l'objet d'un examen par un vérificateur externe.

ETATS CONSOLIDES DES RESULTATS
(en milliers de dollars, sauf les données par action)
(non vérifiés)

Pour les périodes de trois mois
terminées les 30 juin
2006 2005
-------------------------------------------------------------------
Revenus 981 142 $ 1 006 708 $
Coût des ventes, frais de vente et
d'administration 888 065 910 034
-------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant intérêts,
amortissement
et impôts sur les bénéfices 93 077 96 674
Amortissement des immobilisations 18 129 17 904
-------------------------------------------------------------------
Bénéfice d'exploitation 74 948 78 770
Intérêts de la dette à long terme 5 586 6 344
Autres intérêts, nets (545) (1)
-------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts sur les
bénéfices 69 907 72 427
Impôts sur les bénéfices 16 643 18 273
-------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 53 264 $ 54 154 $
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Résultats par action (note 6)
Bénéfice net
De base 0.51 $ 0.52 $
Dilué 0.51 $ 0.51 $


ETATS CONSOLIDES DES BENEFICES NON REPARTIS
(en milliers de dollars)
(non vérifiés)

Pour les périodes de trois mois
terminées les 30 juin
2006 2005
-------------------------------------------------------------------
Bénéfices non répartis au début de
la période 971 131 $ 884 054 $
Bénéfice net 53 264 54 154
Dividendes (18 659) (15 727)
Excédent du prix d'achat du
capital-actions par rapport à la
valeur comptable (21 172) -
-------------------------------------------------------------------
Bénéfices non répartis à la fin de
la période 984 564 $ 922 481 $
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------


INFORMATION SECTORIELLE
(en milliers de dollars)
(non vérifiée)

Pour les périodes de trois mois
terminées les 30 juin
2006 2005
-------------------------------------------------------------------

Revenus
Produits laitiers
Canada et autres 698 084 $ 652 801 $
Etats-Unis 242 534 315 176
-------------------------------------------------------------------
940 618 967 977
Produits d'épicerie 40 524 38 731
-------------------------------------------------------------------
981 142 $ 1 006 708 $
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant intérêts, amortissement
et impôts sur les bénéfices
Produits laitiers
Canada et autres 71 463 $ 65 768 $
Etats-Unis 14 754 25 347
-------------------------------------------------------------------
86 217 91 115
Produits d'épicerie 6 860 5 559
-------------------------------------------------------------------
93 077 $ 96 674 $
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Amortissement des immobilisations
Produits laitiers
Canada et autres 9 097 $ 8 686 $
Etats-Unis 7 458 7 780
-------------------------------------------------------------------
16 555 16 466
Produits d'épicerie 1 574 1 438
-------------------------------------------------------------------
18 129 $ 17 904 $
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Bénéfice d'exploitation
Produits laitiers
Canada et autres 62 366 $ 57 082 $
Etats-Unis 7 296 17 567
-------------------------------------------------------------------
69 662 74 649
Produits d'épicerie 5 286 4 121
-------------------------------------------------------------------
74 948 $ 78 770 $
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Intérêts 5 041 6 343
-------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant impôts sur les bénéfices 69 907 72 427
Impôts sur les bénéfices 16 643 18 273
-------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 53 264 $ 54 154 $
-------------------------------------------------------------------


ETATS CONSOLIDES DES FLUX DE TRESORERIE
(en milliers de dollars)
(non vérifiés)

Pour les périodes de trois mois
terminées les 30 juin
2006 2005
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux
activités suivantes :
Exploitation
Bénéfice net 53 264 $ 54 154 $
Eléments sans incidence sur la
trésorerie
Rémunération à base d'actions 2 035 1 982
Amortissement des immobilisations 18 129 17 904
(Gain) perte sur disposition
d'immobilisations (16) 5
Impôts futurs (4 986) 778
Excédent du financement des régimes
des employés sur le coût (409) (1 433)
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
68 017 73 390

Variation des éléments hors caisse
du fonds de roulement
d'exploitation 951 (12 866)
-------------------------------------------------------------------
68 968 60 524
-------------------------------------------------------------------

Investissement
Acquisition d'entreprises (note 9) (7 613) (83 527)
Ajouts aux immobilisations (17 642) (14 621)
Produit de disposition
d'immobilisations 31 89
Autres éléments d'actif (1 712) 328
-------------------------------------------------------------------
(26 936) (97 731)
-------------------------------------------------------------------

Financement
Emprunts bancaires (3 000) 1 506
Emission de capital-actions 4 927 8 327
Rachat de capital-actions (24 491) -
-------------------------------------------------------------------
(22 564) 9 833
-------------------------------------------------------------------

Augmentation (diminution) des
espèces et quasi-espèces 19 468 (27 374)
Incidences des écarts de taux de
change sur les espèces et
quasi-espèces (1 118) 1 362
Espèces et quasi-espèces au début
de la période 91 533 41 477
-------------------------------------------------------------------
Espèces et quasi-espèces à la fin
de la période 109 883 $ 15 465 $
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Information complémentaire

Intérêts payés 9 493 $ 12 695 $
-------------------------------------------------------------------

Impôts sur les bénéfices payés 20 747 $ 6 223 $
-------------------------------------------------------------------



BILANS CONSOLIDES
(en milliers de dollars)

30 juin 2006 31 mars 2006
(non vérifié) (vérifié)
-------------------------------------------------------------------

ACTIF
Actif à court terme
Espèces et quasi-espèces 109 883 $ 91 533 $
Débiteurs 309 689 302 112
Stocks 433 401 453 414
Impôts à recevoir 6 443 6 736
Impôts futurs 11 561 12 098
Frais payés d'avance et autres
éléments d'actif 21 050 25 979
-------------------------------------------------------------------
892 027 891 872
Placement de portefeuille 42 991 42 991
Immobilisations (note 3) 667 397 674 695
Ecarts d'acquisition 534 818 544 472
Marques de commerce 29 577 30 589
Autres éléments d'actif (note 4) 68 046 67 664
Impôts futurs 1 558 1 650
-------------------------------------------------------------------
2 236 414 $ 2 253 933
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

PASSIF
Passif à court terme
Emprunts bancaires 38 824 $ 41 541 $
Créditeurs et charges à payer 306 232 318 239
Dividendes à payer 18 659 -
Impôts à payer 73 615 73 087
Impôts futurs 364 369
Tranche de la dette à long terme
échéant à moins de un an 33 486 35 013
-------------------------------------------------------------------
471 180 468 249
Dette à long terme 245 622 256 833
Autres éléments de passif 15 893 16 623
Impôts futurs 102 115 109 685
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
834 810 851 390
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

CAPITAUX PROPRES
Capital-actions (note 7) 496 669 494 250
Surplus d'apport (note 8) 15 652 14 428
Bénéfices non répartis 984 564 971 131
Ecart de conversion de devises
étrangères (95 281) (77 266)
-------------------------------------------------------------------
1 401 604 1 402 543
-------------------------------------------------------------------
2 236 414 $ 2 253 933 $
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------


NOTES AFFERENTES AUX ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

(Les montants présentés sous forme de tableaux sont en milliers de dollars, sauf pour les données sur les options.) (non vérifiés)

1 - Conventions comptables

Les états financiers consolidés non vérifiés ont été dressés selon les principes comptables généralement reconnus du Canada appliqués de la même manière que dans les plus récents états financiers vérifiés. Les états financiers consolidés non vérifiés ne comportent pas toutes les informations et les notes requises selon les principes comptables généralement reconnus pour les états financiers annuels et devraient donc être lus avec les états financiers consolidés vérifiés et les notes y afférentes inclus dans le rapport annuel de la Société pour l'exercice terminé le 31 mars 2006.

2 - Conversion des devises étrangères

Les postes de bilan des établissements autonomes situés aux Etats-Unis, en Argentine et en Allemagne sont convertis en dollars canadiens en utilisant les taux de change en date des bilans, alors que les postes des états des résultats sont convertis en utilisant les taux de change moyens mensuels au cours des périodes. L'écart de conversion de devises étrangères, présenté dans les capitaux propres, représente le cumul des gains ou pertes de change résultant des investissements nets de la Société dans des établissements autonomes situés aux Etats-Unis, en Argentine et en Allemagne. La variation de l'écart de conversion de devises étrangères au cours de la période résulte principalement de l'augmentation de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain.

Les postes des états financiers de la Société et de ses filiales libellés en devises étrangères ont été convertis en utilisant les taux de change en date des transactions pour les éléments de revenus et de charges, et le taux de change en date des bilans pour les éléments d'actif et de passif monétaires. Le gain ou la perte de change résultant de ces conversions est inclus à l'état des résultats.




Pour les périodes de trois mois
terminées les 30 juin
2006 2005
------------------------------------------------------------------
Gain de change 201 $ 420 $
------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------


3 - Immobilisations
30 juin 2006 31 mars 2006
---------------------------------------------------------------------
Amor- Valeur Amor- Valeur
tissement comptable tissement comptable
Coût cumulé nette Coût cumulé nette
---------------------------------------------------------------------
Terrains 27 662 $ - $ 27 662 $ 27 084 $ - $ 27 084 $
Bâti-
ments 261 173 64 598 196 575 249 980 57 799 192 181
Mobilier,
machi-
nerie
et équi-
pement 772 954 342 637 430 317 777 635 335 428 442 207
Matériel
roulant 13 337 6 834 6 503 12 314 6 323 5 991
Destinées
à la
vente 6 340 - 6 340 7 232 - 7 232
---------------------------------------------------------------------
1 081 466 $ 414 069 $ 667 397 $ 1 074 245 $ 399 550 $ 674 695 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Les immobilisations destinées à la vente sont principalement
constituées de machinerie et équipement et de bâtiments du secteur des
produits laitiers canadien et des Etats-Unis qui seront vendus en
raison de la fermeture de certaines usines.

La valeur comptable nette des immobilisations en cours de
construction, qui ne font pas l'objet d'un amortissement,
totalisait 42 419 000 $ au 30 juin 2006 (41 465 000 $ au
31 mars 2006).

4 - Autres éléments d'actif

30 juin 2006 31 mars 2006
---------------------------------------------------------------
Actif net au titre de prestations
des régimes de retraite 51 591 $ 50 606 $
Taxes à recevoir 8 565 9 370
Autres 7 890 7 688
---------------------------------------------------------------
68 046 $ 67 664 $
---------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------

5 - Régimes de retraite et autres régimes d'avantages sociaux

La Société offre des régimes de retraite à prestations déterminées et
à cotisations déterminées ainsi que certains avantages comme
l'assurance-maladie, l'assurance-vie et les soins dentaires à ses
employés et retraités admissibles. Les obligations relatives aux
régimes de retraite et aux autres régimes d'avantages sociaux sont
touchées par divers facteurs, tels que les taux d'intérêt, les
rajustements découlant de modifications apportées aux régimes, les
changements dans les hypothèses et les gains réalisés ou les pertes
subies. Les coûts sont basés sur une évaluation des obligations
relatives aux régimes de retraite et aux autres régimes d'avantages
sociaux et des éléments d'actif du régime de retraite.

Le coût total des prestations pour les périodes de trois mois
terminées les 30 juin est présenté ci-après :

Pour les périodes de trois
mois terminées les 30 juin

2006 2005
-----------------------------------------------------------------
Régimes de retraite 4 848 $ 3 524 $
Autres régimes d'avantages sociaux 358 612
-----------------------------------------------------------------
5 206 $ 4 136 $
-----------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------

6 - Résultats par action

Pour les périodes de trois
mois terminées les 30 juin

2006 2005
-----------------------------------------------------------------

Bénéfice net 53 264 $ 54 154 $
-----------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------

Nombre moyen pondéré d'actions
ordinaires en circulation 104 194 477 104 645 179
Options à effet dilutif 385 994 885 610
-----------------------------------------------------------------
Nombre dilué d'actions ordinaires
en circulation 104 580 471 105 530 789
-----------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------

Bénéfice de base par action 0,51 $ 0,52 $
Bénéfice dilué par action 0,51 $ 0,51 $


Lors du calcul du résultat dilué par action, 883 381 options (aucune en 2005) ont été exclues du calcul en raison de leur prix d'exercice supérieur à la valeur de marché moyenne.

Les actions acquises au cours de la période, dans le cadre de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités, ont été exclues du calcul du résultat par action à la date d'acquisition.

7- Capital-actions

Autorisé

Le capital-actions autorisé de la Société est constitué d'un nombre illimité d'actions ordinaires et privilégiées. Les actions ordinaires sont votantes et participantes. Les actions privilégiées peuvent être émises en une ou plusieurs séries, les modalités et les privilèges de chaque série devant être établis au moment de leur création.



30 juin 2006 31 mars 2006
---------------------------------------------------------------

Emis

103 658 085 actions ordinaires
(104 114 555 au 31 mars 2006) 496 669 $ 494 250 $
---------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------


Au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2006, 238 030 actions ordinaires (413 644 en 2005) ont été émises pour un montant de 4 927 400 $ (8 327 539 $ en 2005) en vertu du régime d'options d'achat d'actions. Pour les options d'achat d'actions octroyées depuis le 1(er) avril 2002, le montant comptabilisé auparavant comme une augmentation du surplus d'apport a été transféré au capital-actions à l'exercice de ces options. Pour la période terminée le 30 juin 2006, le montant transféré du surplus d'apport s'élève à 811 000 $ (1 177 000 $ en 2005).

Dans le cadre d'une offre publique de rachat dans le cours normal des activités, commencée le 11 novembre 2005, la Société peut acheter, à des fins d'annulation, un maximum de 5 256 369 actions ordinaires jusqu'au 10 novembre 2006. Au cours de la période terminée le 30 juin 2006, la Société a acheté 694 500 actions ordinaires à des prix variant entre 34,75 $ et 35,25 $ par action. L'excédent du prix d'achat sur la valeur comptable des actions, de 21 172 000 $, a été imputé aux bénéfices non répartis.

Régime d'options d'achat d'actions

La Société a instauré un régime d'options d'achat d'actions visant l'achat d'actions ordinaires par des employés clés, des dirigeants et des administrateurs de la Société. Le nombre total d'actions ordinaires pouvant être émises en vertu du régime ne peut dépasser 14 000 000 d'actions. Le prix d'exercice de chaque option correspond au cours de clôture des actions de la Société la journée précédant la date d'octroi. Ces options sont acquises à raison de 20 % par année et expirent dix ans après la date de leur octroi.



Les options émises et en circulation à la fin de la période sont les
suivantes :

30 juin 2006 31 mars 2006
------------------------------------------------------------------
Prix Prix
d'exercice d'exercice
Période Prix Nombres moyen Nombre moyen
d'octroi d'exercice d'options pondéré d'options pondéré
---------------------------------------------------------------------
1998 8,50 $ 57 696 8,50 $ 62 226 8,50 $
1999 de 16,13 $ à 18,75 $ 84 340 18,38 $ 95 236 18,33 $
2000 19,70 $ 165 175 19,70 $ 179 238 19,70 $
2001 13,50 $ 379 339 13,50 $ 410 797 13,50 $
2002 de 19,00 $ à 23,00 $ 609 276 19,11 $ 685 335 19,10 $
2003 30,35 $ 670 820 30,35 $ 701 465 30,35 $
2004 22,50 $ 931 861 22,50 $ 1 012 030 22,50 $
2005 33,05 $ 812 615 33,05 $ 831 135 33,05 $
2006 36,15 $ 883 381 36,15 $ 901 781 36,15 $
courante 32,70 $ 1 125 378 32,70 $ - -
------------------------------------ ---------
5 719 881 27,79 $ 4 879 243 26,35 $
------------------------------------ ---------
------------------------------------ ---------

Options pouvant être
levées à la fin dela
période 2 773 426 23,47 $ 2 077 799 21,28 $


Le nombre d'options a varié de la façon suivante :
30 juin 2006
---------------------------------------------------------------------
Nombre Prix d'exercice
d'options moyen pondéré
---------------------------------------------------------------------
Solde au début de la période 4 879 243 26,35 $
Options octroyées 1 141 225 32,70 $
Options levées (238 030) 20,70 $
Options annulées (62 557) 31,73 $
-------------------------------------------------
Solde à la fin de la période 5 719 881 27,79 $
-------------------------------------------------
-------------------------------------------------

La juste valeur des options d'achat d'actions octroyées a été estimée à
8,90 $ par option en utilisant le modèle d'évaluation des options de
Black et Scholes en fonction des hypothèses suivantes :

30 juin 2006 31 mars 2006
-----------------------------
Taux d'intérêt sans risque : 4,2 % 4,0 %
Durée prévue des options : 5 ans 5 ans
Volatilité : 31 % 31 %
Taux de dividendes : 2,45 % 2,0 %


Le prix d'exercice de ces options est de 32,70 $, ce qui correspond au cours de clôture des actions le jour précédant la date d'octroi.

Une charge de rémunération au montant de 2 035 000 $ (1 802 000 $ après impôts sur les bénéfices) relative aux options d'achat d'actions a été comptabilisée à l'état des résultats pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2006; cette charge était de 1 982 000 $ (1 792 000 $ après impôts sur les bénéfices) pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2005.

L'effet de cette charge sur le bénéfice de base par action et le bénéfice dilué par action est de 0,02 $ pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2006 et de 0,02 $ pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2005.



8 - Surplus d'apport

Exercice terminé le
30 juin 2006 31 mars 2006
-------------------------------------------------------------------
Surplus d'apport au début
de la période 14 428 $ 8 095 $
Rémunération à base d'actions 2 035 8 196
Montant transféré au capital-actions (811) (1 863)
-------------------------------------------------------------------
Surplus d'apport à la fin
de la période 15 652 $ 14 428 $
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------


9 - Acquisition d'une entreprise

Le 13 avril 2006, la Société a acquis les activités de Spezialitäten-Käserei De Lucia GmbH (un fabricant de fromage exerçant ses activités en Allemagne) pour une contrepartie en espèces de 7 613 000 $, pouvant faire l'objet d'ajustements. Le prix d'acquisition provisoire est attribué aux immobilisations corporelles. La répartition finale du prix d'acquisition sera terminée au cours de l'exercice courant.

10 - Evénement postérieur à la date du bilan

Le 28 juillet 2006, la Société a acquis les activités de Boulangerie Rondeau inc. et de Biscuits Rondeau inc. (des fabricants et distributeurs de tartes et de biscuits frais exerçant leurs activités principalement au Québec) pour une contrepartie en espèces de 12 200 000 $, pouvant faire l'objet d'ajustements. Le prix d'acquisition provisoire a été réparti comme suit : 1 200 000 $ pour le fonds de roulement, 4 374 000 $ pour les immobilisations corporelles et 6 626 000 $ pour les actifs incorporels. La répartition finale du prix d'acquisition sera terminée au cours de l'exercice courant.

11 - Eventualité

Au cours du trimestre, une proposition de changement avec effet rétroactif à une loi fiscale provinciale a été adoptée. Un avis de cotisation d'un montant d'environ 12 000 000 $ a été émis suivant l'adoption de cette proposition. En s'appuyant sur des fondements juridiques, la Société est d'avis qu'elle n'aura pas à payer les montants demandés dans l'avis de cotisation. Par conséquent, aucun montant en relation à cet avis de cotisation n'a été inclus dans les états financiers du trimestre terminé le 30 juin 2006.

12 - Chiffres correspondants

Certains chiffres de la période correspondante ont été redressés afin que leur présentation soit conforme à celle adoptée pour la période courante.

Renseignements

  • Saputo Inc.
    Manon Goudreault
    Directrice, Communications
    (514) 328-3377