Saputo Inc.
TSX : SAP

Saputo Inc.

05 juin 2013 11h59 HE

Saputo inc. : Résultats financiers pour l'exercice terminé le 31 mars 2013

- Bénéfice net ajusté de 510,6 millions de dollars, en hausse de 0,9 %

- Bénéfice net de 481,9 millions de dollars, en hausse de 26,5 %

- Revenus de 7,298 milliards de dollars, en hausse de 5,3 %

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 5 juin 2013) - Saputo inc. (TSX:SAP) (Saputo ou la Société) a divulgué aujourd'hui ses résultats financiers pour l'exercice financier 2013, terminé le 31 mars 2013. À moins d'avis contraire, tous les montants inclus dans ce communiqué de presse sont exprimés en dollars canadiens et sont présentés conformément aux Normes internationales d'information financière (IFRS).

PRINCIPALES DONNÉES FINANCIÈRES ANNUELLES
(en millions de dollars CAD, sauf les données par action)
Exercices 2013 2012 Variance
Revenus 7 297.7 6 930.4 5,3 %
BAIIA1 860.8 830.9 3,6 %
Bénéfice net 481.9 380.8 26,5 %
Coûts d'acquisition 6.1 -
Coûts de restructuration 22.6 -
Dépréciation du goodwill - 125.0
Bénéfice net ajusté2 510.6 505.8 0,9 %
Par action :
Bénéfice net ajusté2
De base 2.58 2.51 2,8 %
Dilué 2.55 2.47
Bénéfice net
De base 2.44 1.89 29,1 %
Dilué 2.41 1.86
1. Le BAIIA est défini comme bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices, amortissement et coûts d'acquisition, de restructuration et de dépréciation.
2. Le bénéfice net ajusté et le bénéfice par action ajusté (dilué et de base) sont des mesures de calcul non conformes aux IFRS et représentent le bénéfice net et le bénéfice par action avant l'inclusion des coûts d'acquisition, de restructuration et de dépréciation. Pour la définition de ces termes, se référer à la section « Mesures de calcul des résultats non-conformes aux Normes internationales d'information financière » à la page 7 du rapport de gestion, inclus dans le Rapport annuel 2013 de la Société.
  • Le 3 janvier 2013, la Société a complété l'acquisition de Morningstar Foods, LLC (l'acquisition de Morningstar) pour une contrepartie en espèces totale de 1,434 milliard de dollars, financée au moyen de la trésorerie disponible et d'une nouvelle facilité de prêt bancaire à terme de quatre ans d'un montant de 1,2 milliard de dollars.

  • L'acquisition de Morningstar a contribué aux revenus et au BAIIA du quatrième trimestre.

  • La Société a engagé des coûts d'acquisition relatifs à l'acquisition de Morningstar qui totalisent 9,6 millions de dollars (6,1 millions de dollars après impôts), ainsi que des coûts de restructuration relatifs aux fermetures d'usines en Europe et au Canada qui totalisent 32,6 millions de dollars (22,6 millions après impôts).

PRINCIPALES DONNÉES SECTORIELLES FINANCIÈRES ANNUELLES
(en millions de dollars CAD, sauf les données par action)
Exercices 2013 2012 Variance
Revenus
Produits laitiers
CEA1 4 091.4 4 054.5 0,9 %
USA 3 069.2 2 741.8 11,9 %
Produits d'épicerie 137.1 134.0 2,3 %
7 297.7 6 930.4 5,3 %
BAIIA
Produits laitiers
CEA 499.0 514.8 -3,1 %
USA 347.9 303.4 14,7 %
Produits d'épicerie 13.9 12.7 9,4 %
860.8 830.9 3,6 %
1. Canada, Europe et Argentine
RÉSULTATS FINANCIERS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE L'EXERCICE TERMINÉ LE 31 MARS 2013
Bénéfice net ajusté de 129,2 millions de dollars, en hausse de 5,6%
Bénéfice net de 100,5 millions de dollars
Revenus de 2 053,3 milliards de dollars, en hausse de 20,5%
PRINCIPALES DONNÉES FINANCIÈRES TRIMESTRIELLES
(en millions de dollars CAD, sauf les données par action)
Exercices 2013 2012
T4 T3 T2 T1 T4 T3 T2 T1
Revenus 2 053.3 1 800.6 1 745.4 1 698.3 1 703.5 1 796.5 1 791.4 1 639.0
BAIIA1 229.7 212.5 215.6 203.0 200.9 207.3 213.1 209.6
Bénéfice (perte) net 100.5 130.0 129.6 121.8 (2.6 ) 129.8 127.1 126.6
Coûts d'acquisition2 6.1 - - - - - - -
Coûts de restructuration2 22.6 - - - - - - -
Dépréciation du goodwill - - - - 125.0 - - -
Bénéfice net ajusté 3 129.2 130.0 129.6 121.8 122.4 129.8 127.1 126.6
Par action :
Bénéfice net ajusté 3
De base 0.65 0.66 0.66 0.61 0.62 0.64 0.63 0.62
Dilué 0.65 0.65 0.65 0.60 0.61 0.64 0.61 0.61
Bénéfice net
De base 0.51 0.66 0.66 0.61 0.00 0.64 0.63 0.62
Dilué 0.51 0.65 0.65 0.60 0.00 0.64 0.61 0.61
1. Le BAIIA est défini comme bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices, amortissement et coûts d'acquisition, de restructuration et de dépréciation.
2. Net des impôts sur les bénéfices.
3. Le bénéfice net ajusté et le bénéfice par action ajusté (dilué et de base) sont des mesures de calcul non conformes aux IFRS et représentent le bénéfice net et le bénéfice par action avant l'inclusion des coûts d'acquisition, de restructuration et de dépréciation. Pour la définition de ces termes, se référer à la section « Mesures de calcul des résultats non-conformes aux Normes internationales d'information financière » à la page 7 du rapport de gestion, inclus dans le Rapport annuel 2013 de la Société.
PRINCIPAUX FACTEURS CONSOLIDÉS AYANT UNE INCIDENCE POSITIVE (NÉGATIVE) SUR LE BAIIA
(en millions de dollars CAD)
Exercices 2013
T4 T3 T2 T1
Facteurs du marché 1 2 5 8 10 (14 )
Réduction de la valeur des stocks - - - (3 )
Taux de change du dollar américan 1 - (3 ) 2 3
1. Comparativement au trimestre correspondant de l'exercice précédent.
2. Les facteurs du marché comprennent le prix moyen du bloc par livre de fromage et son incidence sur l'absorption des frais fixes et sur la réalisation des stocks, la relation entre le prix moyen du bloc par livre de fromage et le coût de la matière première, le lait, ainsi que l'incidence des prix du marché sur les ventes d'ingrédients laitiers.

INFORMATION SECTORIELLE

SECTEUR PRODUITS LAITIERS CEA
(en millions de dollars CAD)
Exercices 2013 2012
T4 T3 T2 T1 T4 T3 T2 T1
Revenus 988,0 1 057,6 1 020,7 1025,0 1 009,6 1 042,2 1 032,5 970,2
BAIIA 121,1 128,1 122,0 127,8 121,9 131,9 135,7 125,3
Principaux facteurs ayant une incidence positive (négative) sur le BAIIA
(en millions de dollars CAD)
Exercices 2013
T4 T3 T2 T1
Réduction de la valeur des stocks - - - (3 )
SECTEUR PRODUITS LAITIERS USA
(en millions de dollars CAD)
Exercices 2013 2012
T4 T3 T2 T1 T4 T3 T2 T1
Revenus 1 031,3 708,9 688,6 640,4 658,9 722,7 723,7 636,5
BAIIA 104,1 81,4 90,2 72,2 75,5 72,7 74,4 80,8
Principaux facteurs ayant une incidence positive (négative) sur le BAIIA
(en millions de dollars CAD)
Exercices 2013
T4 T3 T2 T1
Facteurs du marché 12 5 8 10 (14 )
Taux de change du dollar américain1 - (3 ) 2 3
1. Comparativement au trimestre correspondant de l'exercice précédent.
2. Les facteurs du marché comprennent le prix moyen du bloc par livre de fromage et son incidence sur l'absorption des frais fixes et sur la réalisation des stocks, la relation entre le prix moyen du bloc par livre de fromage et le coût de la matière première, le lait, ainsi que l'incidence des prix du marché sur les ventes d'ingrédients laitiers.
Autres informations pertinentes
(en dollars américains, sauf le taux de change moyen)
Exercices 2013 2012
T4 T3 T2 T1 T4
Prix moyen du bloc par livre de fromage 1.668 1.955 1.750 1.539 1.522
Prix de clôture du bloc1 par livre de fromage 1.693 1.760 2.075 1.650 1.490
Prix de marché moyen de lactosérum2 par livre 0.580 0.620 0.550 0.500 0.630
Écart3 0.017 0.028 0.060 0.072 0.017
Taux de change moyen du dollar américain par rapport au dollar canadien4 1.009 0.991 0.995 1.010 1.002
1. Le prix de clôture du bloc correspond au prix d'un bloc de fromage de 40 livres transigé sur le Chicago Mercantile Exchange (CME) le dernier jour ouvrable de chaque trimestre.
2. Le prix de marché moyen de la poudre de lactosérum est basé sur les informations publiées par le Dairy Market News.
3. L'écart correspond au prix moyen du bloc par livre de fromage moins le résultat du coût moyen par cent livres de lait de catégorie III et/ou de catégorie 4b divisé par 10.
4. Selon l'information publiée par la Banque du Canada.
SECTEUR PRODUITS D'ÉPICERIE
(en millions de dollars CAD)
Exercices 2013 2012
T4 T3 T2 T1 T4 T3 T2 T1
Revenus 34,0 34,1 36,1 32,9 35,0 31,6 35,2 32,3
BAIIA 4,5 3,0 3,4 3,1 3,7 2,7 2,9 3,4

Les revenus consolidés du trimestre terminé le 31 mars 2013 ont totalisé 2,053 milliards de dollars, en hausse de 349,8 millions de dollars, ou 20,5 %, comparativement à 1,704 milliard de dollars pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Les revenus du Secteur Produits laitiers USA ont augmenté d'environ 372 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'inclusion de l'acquisition de Morningstar a compensé la combinaison moins favorable des ventes d'ingrédients laitiers et la baisse des volumes de ventes, contribuant ainsi à l'augmentation des revenus d'environ 338 millions de dollars. Un prix moyen du bloc par livre de fromage plus favorable au cours du quatrième trimestre de 1,67 $ US, comparativement à 1,52 $ US au cours du trimestre correspondant de l'exercice 2012, a donné lieu à une augmentation des revenus d'environ 30 millions de dollars. La fluctuation du dollar canadien a donné lieu à une hausse des revenus d'environ 4 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Dans le Secteur Produits laitiers CEA, les revenus ont diminué d'environ 22 millions de dollars au quatrième trimestre par rapport à l'exercice précédent. La baisse des volumes de ventes dans la Division canadienne et une combinaison moins favorable des ventes d'ingrédients laitiers ont contribué à la diminution. La hausse des prix découlant du prix de la matière première, le lait, dans la Division argentine a partiellement contrebalancé cette baisse. De même, les revenus de la Division européenne ont légèrement diminué. Finalement, le raffermissement du dollar canadien par rapport au peso argentin a entraîné une baisse des revenus d'environ 7 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Les revenus du Secteur Produits d'épicerie ont diminué d'environ 1 million de dollars au quatrième trimestre de l'exercice 2013 par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette diminution est principalement liée à la légère baisse des volumes de ventes par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Le bénéfice consolidé avant intérêts, impôts sur les bénéfices, amortissement et coûts d'acquisition, de restructuration et de dépréciation (BAIIA) a totalisé 229,7 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 mars 2013, en hausse de 28,7 millions de dollars, ou 14,3 %, comparativement à 201,0 millions de dollars pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Le BAIIA du Secteur Produits laitiers USA a augmenté d'environ 29 millions de dollars au cours du quatrième trimestre par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'augmentation du BAIIA découlant de l'acquisition de Morningstar a compensé la baisse des volumes de ventes, la hausse des coûts d'exploitation et de promotion et l'incidence de l'augmentation des coûts du lait causée par la nouvelle formule d'établissement du prix du lait en Californie. Ces facteurs réunis ont eu une influence positive sur le BAIIA d'environ 23 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le prix moyen du bloc par livre de fromage a augmenté pour s'établir à 1,67 $ US au cours du quatrième trimestre, comparativement à 1,52 $ US au cours du trimestre correspondant de l'exercice précédent, ce qui a eu une incidence favorable sur l'absorption des frais fixes et la réalisation des stocks. La relation entre le prix moyen du bloc par livre de fromage et le coût de la matière première, le lait, a été semblable au trimestre correspondant de l'exercice précédent et n'a pas eu d'incidence sur le BAIIA. À l'inverse, le marché moins favorable des ingrédients laitiers a nui au BAIIA par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Ces facteurs liés au marché combinés ont donné lieu à une augmentation du BAIIA d'environ 5 millions de dollars par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

Le BAIIA du Secteur Produits laitiers CEA a diminué d'environ 1 million de dollars par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les avantages tirés de la baisse des coûts des ingrédients et des autres coûts d'exploitation ont été partiellement contrebalancés par une combinaison moins favorable des ventes d'ingrédients laitiers au Canada. En Argentine, la baisse des volumes de ventes et des prix de vente, principalement sur le marché d'exportation, a eu une incidence défavorable sur le BAIIA. Au quatrième trimestre, la Division Produits laitiers (Europe) a enregistré une perte de 1,1 million de dollars au titre du BAIIA.

Le BAIIA du Secteur Produits d'épicerie a augmenté d'environ 1 million de dollars pour le trimestre terminé le 31 mars 2013 par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette augmentation est essentiellement imputable à la diminution des coûts d'exploitation, qui a davantage compensé l'effet de la baisse des volumes de ventes par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

L'amortissement a totalisé 35,6 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 mars 2013, en hausse de 8,9 millions de dollars, comparativement à 26,7 millions de dollars au trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'augmentation s'explique principalement par l'inclusion des résultats de Morningstar pour le quatrième trimestre de 2013.

Au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2013, la Société a engagé des coûts d'acquisition liés à l'acquisition de Morningstar totalisant 9,6 millions de dollars (6,1 millions de dollars après impôts), de même que des coûts de restructuration relatifs à la fermeture d'usines en Europe et au Canada totalisant 32,6 millions de dollars (22,6 millions de dollars après impôts). Dans le cadre de cette restructuration, la Société a engagé des coûts de séparation de 7,8 millions de dollars, d'autres coûts de fermeture de 2,8 millions de dollars, des charges de dépréciation des immobilisations corporelles de 21,7 millions de dollars et des charges de dépréciation du goodwill de 0,3 million de dollars. Au cours du quatrième trimestre de 2012, la Société a comptabilisé une dépréciation du goodwill d'un montant de 125,0 millions de dollars (125,0 millions de dollars après impôts) pour le Secteur Produits d'épicerie.

Les charges d'intérêts nettes ont augmenté pour s'établir à 14,9 millions de dollars, comparativement à 5,2 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse est essentiellement attribuable à l'augmentation du niveau d'endettement découlant de l'acquisition de Morningstar par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

En ce qui a trait aux impôts sur les bénéfices, le taux d'imposition effectif pour le trimestre a été de 27,9 %, comparativement à 27,6 % pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, excluant les coûts d'acquisition et de restructuration de l'exercice 2013 et la dépréciation du goodwill de l'exercice 2012. Le taux d'imposition varie et peut augmenter ou diminuer selon le montant des bénéfices imposables générés et leurs sources respectives, selon les modifications apportées aux lois fiscales et aux taux d'imposition et selon la révision des hypothèses et des estimations ayant servi à l'établissement des actifs ou des passifs fiscaux de la Société et de ses sociétés affiliées.

Le bénéfice net a totalisé 100,5 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 mars 2013, en hausse de 103,1 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, au cours duquel une perte nette de 2,6 millions de dollars a été enregistrée. Cette hausse est attribuable aux facteurs mentionnés ci-dessus.

Le bénéfice net ajusté1 a totalisé 129,2 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 mars 2013, en hausse de 6,8 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'augmentation est attribuable aux facteurs mentionnés précédemment, compte non tenu des coûts d'acquisition, de restructuration et de dépréciation.

Au cours du trimestre, la Société a ajouté environ 82 millions de dollars en immobilisations, a émis des actions pour une contrepartie en trésorerie de 12,5 millions de dollars dans le cadre du régime d'options d'achat d'actions, a versé un montant de 58,2 millions de dollars pour le rachat de capital-actions, conformément au programme de rachat dans le cours normal des activités de la Société, et a versé des dividendes de 41,3 millions de dollars à ses actionnaires. Au cours du même trimestre, la Société a généré une trésorerie nette provenant des activités d'exploitation de 160,1 millions de dollars, soit une légère baisse comparativement à 162,4 millions de dollars à la période correspondante de l'exercice précédent.

1 Le bénéfice net ajusté est une mesure de calcul non conforme aux IFRS et représente le bénéfice net avant l'inclusion des coûts d'acquisition, de restructuration et de dépréciation. Pour la définition de ce terme, se référer à la section « Mesures de calcul des résultats non-conformes aux Normes internationales d'information financière » à la page 7 du rapport de gestion, inclus dans le Rapport annuel 2013 de la Société.

PERSPECTIVES

Pour l'exercice 2014, la Société anticipe que le marché des produits laitiers continuera à comporter certains défis. La Division Produits laitiers (Canada) visera la croissance des volumes de ventes dans les catégories des fromages et des ingrédients laitiers ainsi que l'augmentation des volumes malgré des tendances décroissantes du marché dans la catégorie du lait nature. La division continue de concentrer ses efforts sur les occasions qui se présentent dans la catégorie des produits laitiers à valeur ajoutée, et offrant un potentiel de croissance. Nous chercherons à investir dans des catégories de produits, notamment la catégorie des fromages de spécialité, dont nous avons l'intention de maximiser l'accessibilité au Canada, au moyen d'un réseau de distribution national. Dans le cadre de notre analyse continue des activités, nous avons entamé un projet dans le but de consolider nos activités de distribution de la région du Grand Montréal dans un seul centre situé à Saint-Laurent, au Québec. Ce nouveau centre regroupera les activités de distribution et de logistique des centres actuels de Saint-Laurent, de Boucherville et de Saint-Léonard ainsi que certains bureaux administratifs de la Division canadienne. Les employés ont commencé graduellement à emménager dans le nouvel établissement, et le projet devrait se terminer en mars 2014, comme prévu.

Au cours de l'exercice 2014, nous procéderons à la fermeture de l'installation de Winkler, au Manitoba, dans le cadre de l'analyse continue par la Société de l'ensemble de ses activités en vue d'accroître son efficience globale. De plus, la Division a annoncé la fermeture de son installation de fabrication située à Warwick, au Québec, prévue pour juin 2014. La production sera intégrée à d'autres installations de la province de Québec. Dans le cadre de ces rationalisations, la Société a l'intention d'ajouter de nouvelles immobilisations pour environ 36 millions de dollars aux autres installations de Saputo, principalement au cours de l'exercice 2014. Les économies annuelles après impôts devraient se chiffrer à environ 6 millions de dollars par suite de ces restructurations et elles devraient être réalisées à compter de l'exercice 2015. L'innovation a toujours été une priorité, celle-ci nous permettant d'offrir des produits qui répondent aux besoins de la clientèle d'aujourd'hui. Nous avons donc affecté des ressources à l'innovation de produits, pour ainsi être en mesure de nouer et de conserver des relations à long terme avec les consommateurs et la clientèle.

La Commission canadienne du lait (CCL) a annoncé le 1er mai 2013 la création d'une classe de lait pour le fromage mozzarella destinés aux pizzas fraîches. Cette nouvelle classe, laquelle est prévue être en vigueur le 1er juin 2013, devrait permettre de diminuer les coûts assumés par les restaurants qui préparent et cuisent des pizzas sur place et devrait aider à accroître le segment du marché du fromage mozzarella au Canada.

La Division Produits laitiers (Europe) cessera ses activités au premier trimestre de l'exercice 2014, comme il a été annoncé à la fin de l'exercice 2013.

La Division Produits laitiers (Argentine) poursuivra ses efforts en vue d'accroître les volumes de ventes sur le marché national et sur le marché d'exportation, tout en augmentant son approvisionnement en lait. La Division continue à éprouver des difficultés liées à l'augmentation du coût de la matière première, le lait, tout en demeurant concurrentielle à l'égard du prix de vente sur le marché d'exportation. La Division s'attend à ce que la demande pour les produits laitiers sur le marché d'exportation continue d'augmenter. Un projet sur trois ans a commencé au début de l'exercice 2013, lequel vise à augmenter graduellement la capacité de fabrication et à faire face à la croissance continue du marché. La Division continuera également à mettre l'accent sur l'amélioration de l'efficience opérationnelle.

La Société continue d'évaluer la capacité de production en fonction de son objectif, qui consiste à réduire la capacité de production excédentaire des usines du Secteur Produits laitiers CEA, laquelle atteignait au 31 mars 2013, 27 % et 34 %, respectivement, pour les activités de production fromagère et laitière.

À l'exercice 2014, la Société continuera de tirer parti du réseau national de fabrication et de distribution de Morningstar et de mettre l'accent sur les synergies possibles. De plus, le Secteur continuera d'évaluer les opportunités liées à l'acquisition de DCI lui permettant de pénétrer davantage la catégorie des fromages de spécialité, de tirer parti des synergies potentielles et d'améliorer et d'élargir sa gamme de produits offerts à l'ensemble de sa clientèle.

L'acquisition de Morningstar représente une transaction stratégique, puisque cette entreprise a des revenus annuels appréciables et qu'elle exerce ses activités dans une catégorie de produits laitiers qui nous est familière, et elle s'ajoute aux activités existantes liées aux produits fromagers aux États-Unis de la Société. Elle offre des occasions d'expansion et de diversification en ce qui a trait aux gammes de produits offertes aux clients, ainsi que des possibilités de développement additionnel des plateformes aux États-Unis et dans d'autres pays. Pour l'exercice 2014, nous continuerons d'évaluer les synergies possibles par suite de l'acquisition et de mettre l'accent sur les activités qui visent à améliorer l'efficience globale de Morningstar. Les technologies administratives et de l'information seront également analysées afin d'intégrer efficacement les fonctions centrales, de simplifier les systèmes et d'adopter un environnement de travail efficient.

Le segment de détail aux États-Unis solidifiera la position de chef de file de notre marque Treasure Cave de fromage bleu en lançant des produits aromatisés afin d'élargir la gamme. En ce qui a trait à la position de tête de notre marque pour nos fromages en bâtonnets, nous lancerons une gamme de premier ordre de fromages en bâtonnets. Nous lancerons également un assortiment de bœuf en bâtonnets et de fromage en bâtonnets ou à effilocher de marque Frigo Cheese Heads.

Le Secteur Produits laitiers USA continuera d'évaluer les possibilités d'accroître l'efficience tant dans les installations de fabrication que dans les installations de distribution aux États-Unis. Le Secteur continuera également à surveiller les fluctuations des marchés des produits laitiers et prendra les décisions appropriées pour limiter l'incidence sur ses activités.

Le Secteur Produits d'épicerie continuera de mettre l'accent sur l'augmentation des volumes de ventes dans la catégorie des petits gâteaux. La priorité pour l'exercice 2014 est la progression des ventes aux États-Unis. Le Secteur continuera d'évaluer l'ensemble de ses activités dans le but d'améliorer l'efficience opérationnelle.

Jusqu'au présent exercice, la Société rapportait ses résultats financiers comme suit : Secteur Produits laitiers CEA; Secteur Produits laitiers USA et Secteur Produits d'épicerie. À partir de l'exercice 2014, la Société rapportera ses résultats en fonction de trois nouveaux secteurs. Le Secteur Canada regroupera la Division Produits laitiers (Canada) et la Division Boulangerie. Le Secteur USA réunira la Division Fromages (USA) et la Division Aliments laitiers (USA). Le Secteur International rassemblera la Division Produits laitiers (Argentine) et la Division Ingrédients laitiers. La Division Ingrédients laitiers englobera les ventes nationales et d'exportation d'ingrédients, ainsi que l'exportation de fromages des divisions nord-américaines.

Renseignements supplémentaires

Pour des renseignements supplémentaires sur les résultats financiers de l'exercice 2013 et du quatrième trimestre de l'exercice 2013, veuillez consulter les états financiers consolidés audités et les notes afférentes, et le rapport de gestion pour l'exercice terminé le 31 mars 2013. Ces documents sont disponibles sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com et dans la section « Investisseurs et médias » du site Web de la Société, à l'adresse www.saputo.com.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs au sens de la législation en valeurs mobilières. Ces énoncés sont fondés, entre autres, sur les hypothèses, les attentes, les estimations, les objectifs, les projets et les intentions de Saputo à la date des présentes en ce qui concerne les revenus et les charges prévus, l'environnement économique, industriel, concurrentiel et réglementaire dans lequel la Société exerce ses activités ou qui serait susceptible d'avoir une incidence sur ses activités, sa capacité à attirer et à conserver des clients et des consommateurs, ainsi que la disponibilité et le coût du lait et des autres matières premières et l'approvisionnement en énergie, ses charges d'exploitation et le prix de ses produits finis sur les différents marchés où elle exerce ses activités.

Ces énoncés prospectifs portent notamment sur les objectifs à court et à moyen terme de la Société, ses perspectives, ses projets commerciaux et ses stratégies pour atteindre ces objectifs, ainsi que sur ses convictions, ses projets, ses objectifs et ses attentes. Les énoncés prospectifs se reconnaissent à l'emploi de termes comme « pouvoir », « devoir », « croire », « prévoir », « planifier », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « anticiper », « estimer », « projeter », « objectif », « continuer », « proposer », « cibler » ou « viser » à la forme affirmative ou négative, à l'emploi du conditionnel ou du futur, et à l'emploi d'autres termes semblables.

De par leur nature, les énoncés prospectifs sont exposés à un certain nombre de risques et d'incertitudes. Les résultats réels peuvent être très différents des conclusions ou des prévisions données dans ces énoncés prospectifs. Par conséquent, la Société ne peut garantir que les énoncés prospectifs se réaliseront. Les hypothèses, les attentes et les estimations qui ont servi à la préparation des énoncés prospectifs et les risques qui pourraient entraîner un écart important entre les résultats réels et les attentes actuelles sont exposés dans les documents de la Société déposés auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières, notamment à la rubrique « Risques et incertitudes » du rapport de gestion, inclus dans le Rapport annuel 2013 de la Société.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction, que cette dernière estime raisonnables à la date des présentes, et, par conséquent, sont sujets à changement par la suite. Vous ne devez pas accorder une importance indue à ces énoncés ni vous y fier à une autre date.

À moins que la législation en valeurs mobilières l'exige, Saputo ne s'engage nullement à mettre à jour ou à réviser ces énoncés prospectifs, verbaux ou écrits, qu'elle peut faire ou qui peuvent être faits, pour son compte, à l'occasion, à la suite d'une nouvelle information, d'événements à venir ou autrement.

Dividendes

Le conseil d'administration a approuvé un dividende de 0,21 $ par action, payable le 18 juillet 2013 aux actionnaires inscrits le 8 juillet 2013.

Conférence téléphonique

Une conférence téléphonique afin de discuter des résultats de l'exercice 2013 aura lieu le mercredi 5 juin 2013 à 14 h 30, heure de l'Est. Le numéro à composer afin de participer à cette conférence téléphonique est le 1-800-407-3269. Veuillez s'il vous plaît signaler ce numéro cinq minutes avant le début de la conférence.

Pour écouter cet appel via Internet, veuillez vous rendre à l'adresse suivante : www.gowebcasting.com/4345.

Pour ceux qui ne pourront participer, un enregistrement de la conférence sera disponible pour écoute jusqu'à 23 h 59 le mercredi 12 juin 2013. Pour accéder à cet enregistrement, veuillez signaler le 1-800-558-5253, code d'accès 21657155. La conférence sera archivée sur le site Web de Saputo, dans la section « Investisseurs et médias » sous l'onglet « Communiqués » à l'adresse www.saputo.com.

À propos de Saputo

Saputo produit, met en marché et distribue une vaste gamme de produits de la meilleure qualité, notamment du fromage, du lait nature, des produits laitiers et de la crème ayant une durée de conservation prolongée, des produits de culture bactérienne et des ingrédients laitiers. Saputo est parmi les dix plus grands transformateurs laitiers au monde, le plus important au Canada, le troisième plus important en Argentine et parmi les trois plus grands producteurs de fromage aux États-Unis. Nos produits sont vendus dans plus de 40 pays sous des marques reconnues comme Saputo, Alexis de Portneuf, Armstrong, Baxter, Dairyland, Dragone, DuVillage 1860, Friendship, Frigo Cheese Heads, Great Midwest, King's Choice, Kingsey, La Paulina, Lait's Go, Neilson, Nutrilait, Ricrem, Salemville, Stella et Treasure Cave. Saputo inc. est une société publique dont les actions sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole « SAP ».

ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS
(en milliers de dollars CAD, sauf les données par action)
Pour les périodes de
trois
mois terminées
le 31 mars
Pour les exercices terminés
le 31 mars
(non audités) (audités)
2013 2012 2013 2012
Revenus2 053 326$ 1 703 502 $ 7 297 677$ 6 930 370$
Coûts d'opération, excluant l'amortissement, coûts d'acquisition et de restructuration1 823 646 1 502 547 6 436 905 6 099 439
Bénéfice avant intérêts, amortissement, coûts d'acquisition et de restructuration, dépréciation et impôts sur les bénéfices229 680 200 955 860 772 830 931
Amortissement35 568 26 720 116 629 101 943
Coûts d'acquisition9 646 - 9 646 -
Coûts de restructuration32 631 - 32 631 -
Dépréciation du goodwill- 125 000 - 125 000
Intérêts sur la dette à long terme12 515 5 754 29 896 23 081
Autres charges financières2 345 (578) 4 203 1 569
Bénéfice, avant impôts sur les bénéfices136 975 44 059 667 767 579 338
Impôts sur les bénéfices36 506 46 636 185 846 198 498
Bénéfice net100 469$ 2 577 $ 481 921$ 380 840$
Résultat par action
Bénéfice net
De base0,51$ 0,00 $ 2,44$ 1,89$
Dilué0,51$ 0,00 $ 2,41$ 1,86$

Note : Ces états financiers devraient être lus en parallèle avec nos états financiers consolidés et les notes complémentaires, ainsi qu'avec le rapport de gestion pour l'exercice terminé le 31 mars 2013, inclus dans le Rapport annuel 2013 de la Société. Ces documents peuvent être obtenus sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com et dans la section « Investisseurs et médias » du site Web de la Société, à l'adresse www.saputo.com.

BILANS CONSOLIDÉS
(en milliers de dollars CAD)
(audités)
Aux31 mars 2013 31 mars 2012
ACTIF
Actif à court terme
Trésorerie et équivalents de trésorerie43 177$ 144 137$
Débiteurs624 553 487 502
Stocks770 158 712 885
Impôts à recevoir2 786 364
Frais payés d'avance et autres éléments d'actif71 882 54 576
1 512 556 1 399 464
Immobilisations1 617 195 1 105 205
Goodwill1 569 592 733 527
Marques de commerce et autres actifs incorporels454 876 335 452
Autres éléments d'actif29 962 18 031
Impôts différés9 459 7 441
5 193 640$ 3 599 120$
PASSIF
Passif à court terme
Emprunts bancaires181 865$ 166 631$
Créditeurs et charges à payer748 318 571 814
Impôts à payer144 064 163 996
Tranche de la dette à long terme échéant à moins d'un an152 400 -
1 226 647 902 441
Dette à long terme1 395 900 379 875
Autres éléments de passif74 101 54 486
Impôts différés191 320 156 632
2 887 968 1 493 434
CAPITAUX PROPRES
Capital-actions663 275 629 606
Réserves41 709 8 972
Bénéfices non distribués1 600 688 1 467 108
2 305 672 2 105 686
5 193 640$ 3 599 120$
ÉTATS CONSOLIDÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE
(en milliers de dollars CAD)
Pour les périodes
de trois mois
terminées le 31 mars
Pour les exercices
terminés
le 31 mars
(non audités)(audités)
2013201220132012
Flux de trésorerie liés aux activités suivantes :
Exploitation
Bénéfice net 100 469 $(2 577)$481 921 $380 840 $
Ajustements pour :
Rémunération à base d'actions 3 611 2 370 17 537 10 744
Intérêts et autres charges financières 14 860 5 176 34 099 24 650
Charge d'impôts sur les bénéfices 36 506 46 636 185 846 198 498
Amortissement 35 568 26 720 116 629 101 943
Gain sur la cession d'immobilisations (12) (1 193) (53) (3 313)
Charges de restructuration relatives aux fermetures d'usines 23 820 - 23 820 -
Dépréciation du goodwill - 125 000 - 125 000
Excédent du financement des régimes des employés sur le coût (4 030) (2 019) (12 485) (7 437)
210 792 200 113 847 314 830 925
Variation des éléments hors caisse du fonds de roulement d'exploitation (3 744) (8 467) (4 425) (76 192)
Trésorerie générée par les activités d'exploitation 207 048 191 646 842 889 754 733
Intérêts payés (9 859) (801) (34 953) (25 435)
Impôts sur les bénéfices payés (37 138) (28 452) (162 144) (206 311)
Trésorerie nette générée par les activités d'exploitation 160 051 162 393 645 792 522 987
Investissement
Acquisition d'entreprise (1 433 945) (7 528) (1 433 945) (10 325)
Produit sur la cession du placement de portefeuille - - - 27 720
Ajouts aux immobilisations (81 582) (39 946) (178 237) (118 587)
Produit sur la cession d'immobilisations 76 530 901 12 871
Autres éléments d'actif et de passif (11 038) 1 536 (13 719) 1 204
(1 526 489) (45 408) (1 625 000) (87 117)
Financement
Emprunts bancaires 51 754 570 21 884 (5 349)
Produit tiré de l'émission de la dette à long terme 1 198 565 - 1 198 565 -
Remboursement de la dette à long terme (38 100) - (38 100) -
Émission de capital-actions 12 504 7 846 38 468 25 266
Rachat de capital-actions (58 173) (49 195) (190 404) (241 692)
Dividendes (41 326) (37 884) (161 651) (147 053)
1 125 224 (78 663) 868 762 (368 828)
(Diminution) augmentation de la trésorerie et des équivalentsde trésorerie (241 214) 38 322 (110 446) 67 042
Incidence des écarts de taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie 10 327 (368) 9 486 (396)
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de l'exercice 274 064 106 183 144 137 77 491
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de l'exercice 43 177 $144 137 $43 177 $144 137 $

Renseignements

  • Relations médias et relations investisseurs
    Sandy Vassiadis
    Directrice, Communications corporatives
    514-328-3347