SOURCE: Grand Challenges Canada

Grand Challenges Canada

22 sept. 2014 02h00 HE

Sauver « chaque femme, chaque enfant » Le Canada 'incube' 22 nouvelles idées audacieuses

Des innovateurs du monde entier reçoivent des subventions de démarrage pour :

Aider les travailleurs de l'habillement du Bangladesh à extraire et à entreposer du lait maternel; Assister les accouchements dans les régions éloignées au moyen des télécommunications mobiles; Stabiliser les vaccins sans réfrigération; Produire des collations à partir de déchets de son de riz pour lutter contre la carence en fer chez les enfants

TORONTO, ON--(Marketwired - 22 septembre 2014) - À la veille des événements de l'Assemblée générale des Nations Unies axées sur les moyens de sauver et d'améliorer la vie des mères, des nouveau-nés et des enfants, Grands Défis Canada, qui est financé par le gouvernement du Canada, a annoncé aujourd'hui des subventions totalisant 2.4 millions de dollars accordées à 22 idées audacieuses en vue de relever ce défi.

Les approches novatrices comprennent :

  • Un programme pour les mères du Bangladesh qui travaillent dans les usines de vêtements pour extraire, pasteuriser et entreposer du lait maternel - pour améliorer la nutrition infantile, réduire l'absentéisme pour cause de maladie d'un enfant et diminuer les dépenses consacrées aux préparations pour nourrisson;
  • Un nouveau modèle astucieux de pompe à main pour aider les nouveau-nés à prendre leur premier souffle;
  • Un système portable à faible coût, pour diagnostiquer la pneumonie de l'enfant en haute altitude au Pérou;
  • Un programme pour former des sages-femmes traditionnelles dans l'Amazonie péruvienne à utiliser des téléphones intelligents afin de recueillir des renseignements auprès des femmes enceintes et de planifier les soins prénatals assurés par les navires fluviaux médicaux;
  • Une collation produite à partir de déchets de son de riz pour lutter contre la carence en fer chez les enfants;
  • L'utilisation de plumes de poulet pour fabriquer des moustiquaires efficaces et universellement abordables;
  • Une technique pour stocker en toute sécurité des vaccins à température ambiante - ce qui est considéré comme le Saint-Graal en santé mondiale - par l'application d'un nouveau revêtement de polymère;
  • Un dispositif d'imagerie à ultrasons portable pour aider les professionnels de la santé à superviser les accouchements dans les régions éloignées par télécommunications cellulaires.

Un financement de démarrage de 112 000 $ est offert à chacun des 8 projets basés au Canada (Edmonton, Hamilton, Toronto et Sudbury), lesquels seront mis en œuvre dans des pays en développement, et à 11 projets provenant d'innovateurs établis dans des pays à revenu faible ou intermédiaire (Bangladesh, Inde, Kenya, Tanzanie et Ouganda). Également annoncés aujourd'hui : les trois premiers bénéficiaires de subventions parmi 22 projets au Pérou financés avec le Conseil national pour la science, la technologie et l'innovation technologique du Pérou (CONCYTEC) dans le cadre d'une collaboration annoncée le 6 janvier (http://bit.ly/1svsixp).

Ce financement est annoncé alors que les leaders mondiaux se préparent à participer à l'Assemblée générale annuelle des Nations Unies où, cette année, la santé des enfants et des femmes sera au cœur des discussions. En septembre 2010, le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, a lancé " Chaque femme, chaque enfant ", un mouvement mondial sans précédent qui vise à sauver la vie de millions de femmes et d'enfants d'ici à 2015.

Par le biais de " l'Initiative de Muskoka ", convenue à la rencontre du G8 en 2010, le Canada a assumé un rôle de premier plan pour faire la promotion de la santé des femmes et des enfants dans les pays en développement. En mai de cette année, le premier ministre Stephen Harper a convoqué " Sauver chaque femme, chaque enfant : un objectif à notre portée ", un sommet de haut niveau sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, au cours duquel le Canada a engagé une somme additionnelle de 3,5 milliards de dollars sur la période 2015-2020 dans le cadre de sa priorité principale : sauver la vie de millions de mères et d'enfants. Le premier ministre Harper doit aussi s'adresser à l'Assemblée générale des Nations Unies.

" Sous le leadership du Canada, beaucoup plus de femmes survivent à une grossesse et à l'accouchement, et des millions d'enfants de plus célèbrent leur cinquième anniversaire ", a déclaré l'honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et ministre de la Francophonie. " Le Canada a été à l'avant-garde des efforts visant à offrir aux pays en développement des solutions éprouvées, peu coûteuses et fiables, comme d'améliorer la nutrition et l'accès aux vaccins, afin que les plus pauvres et les plus vulnérables ne soient pas frappés par des décès qu'on aurait pu facilement prévenir ".

La Dre Gisella Orjeda, présidente de CONCYTEC, a déclaré : " Nous sommes ravis de voir que notre partenariat avec Grands Défis Canada pour soutenir les innovateurs en santé mondiale au Pérou contribue à améliorer la santé des femmes et des enfants péruviens grâce à la mise en œuvre d'idées audacieuses ".

Le Dr Peter A. Singer, président-directeur général de Grands Défis Canada, a déclaré : " De plus en plus d'enfants peuvent fêter leur cinquième anniversaire grâce à l'engagement et au leadership du Canada. En appuyant ces projets innovateurs et en travaillant en partenariat avec le gouvernement du Pérou, nous renforçons encore le portefeuille mondial d'innovations en santé maternelle, néonatale et infantile ".

PROJETS BASÉS AU CANADA

Nouvelle collation de son de riz pour lutter contre la carence en fer chez les enfants
Impact Centre, Toronto (mise en œuvre: Philippines) (n ° 0622-01-10)

Y a-t-il une chance que les enfants grignotent sur la voie d'une bonne santé? Ce projet tente de mettre au point des collations enrichies avec du son de riz, riche en fer, qui est un abondant sous-produit de la transformation du riz généralement jeté, brûlé, ou transformé en aliments pour animaux ou en huile de cuisson. Le projet mobilisera l'expertise locale en nourriture et chimie, et capitalisera sur la " culture du grignotage " aux Philippines, un pays où 70 % des enfants souffrent d'une carence en fer, qui cause de l'anémie et d'autres maladies débilitantes.

Vidéo : http://youtu.be/kt7JcHcueNw / Images : http://bit.ly/1nyK1Cs / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0622-01-10/

Vaccins stable sans réfrigération
Université McMaster, Hamilton (mise en œuvre: Inde) (n ° 0627-01-10)

Les vaccins stables sans réfrigération sont le Saint-Graal de la science médicale. Dans les endroits pauvres en ressources, la réfrigération des vaccins est difficile et coûteuse, contribuant à 2,5 millions de décès annuellement qui pourraient être évités grâce à des vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la rougeole et d'autres maladies pour lesquelles il existe un vaccin. Les innovateurs derrière ce projet ont constaté qu'en piégeant les vaccins avec un polymère, il est possible de maintenir la stabilité des virus des vaccins à la température ambiante pendant des mois. Le polymère - le pullulane - est un polysaccharide sécuritaire, de qualité alimentaire (utilisé dans les bandes d'haleine Listerine), comportant la propriété unique de fournir une barrière efficace à l'oxygène tout en étant facilement dissout dans l'eau. Le projet permettra d'évaluer l'utilisation potentielle de cette technologie pour stabiliser une gamme étendue de vaccins et développer un emballage pour le transport de vaccins enduit de pullulane sec et de l'eau stérile. Au point d'utilisation, le vaccin sera dissout dans l'eau dans un emballage stérile avant l'injection. Cette approche pourrait facilement être déployée à grande échelle puisque tous les matériaux nécessaires sont disponibles à une échelle industrielle.

Vidéo : http://youtu.be/tz6L_ymfFZM / Images : http://bit.ly/1u43EIu / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0627-01-10/

Désinfection des eaux de pluie récoltée grâce au soleil
Université de Toronto (mise en œuvre: Bangladesh) (n ° 0634-01-10)

Dans les régions côtières du Bangladesh, comme à beaucoup d'autres endroits, l'eau de pluie est collectée sur les toits et stockée dans de grands réservoirs en vue d'être utilisée pendant la saison sèche (de quatre à six mois). Elle est souvent contaminée au moment de la collecte tandis que les microbes prolifèrent pendant le stockage, causant des problèmes de santé pour des millions de personnes. Ce projet de désinfection solaire amélioré (eSODIS) combine des interventions en une nouvelle façon de réduire au minimum la croissance microbienne au cours du stockage à l'aide de la lumière du soleil, ainsi que pour traiter l'eau à l'aide d'un petit module de désinfection/distribution 'juste-à-temps' activé à l'énergie solaire. À plus long terme, le procédé pourrait également offrir un moyen peu coûteux de traiter l'eau contaminée par l'arsenic et certains pesticides, deux problèmes qui affectent des millions d'autres personnes dans le monde en développement.

Vidéo : http://youtu.be/J7p1YJB5LQY / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0634-01-10/

Un test rapide de l'eau pour aider à vaincre des maladies mortelles
Université de Toronto (mise en œuvre: Canada / Philippines) (n ° 0636-01-10)

Ce projet, destiné à être mis en œuvre aux Philippines, vise à développer un système de biocapteurs pour dépister rapidement et avec précision la présence de microbes Cryptospridium dans l'eau, un vecteur de diarrhée à l'origine de la moitié de tous les décès d'enfants de moins de cinq ans. Travaillant en étroite collaboration avec le Puerto Princesa Water District, les bureaux de santé provinciaux et des organismes sans but lucratif, le projet aidera à surveiller la fabrication et la distribution de systèmes de dépistage de Cryptospridium et à dispenser une formation afin d'assurer leur déploiement efficace, avec l'objectif d'introduire ces systèmes dans d'autres pays asiatiques.

Vidéo : http://youtu.be/eJXvEO2s9js / Images : http://bit.ly/1nyAVWq / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0636-01-10/ 

Purificateur d'eau qui s'alimente lui-même
H2O4ALL, Toronto (mise en œuvre: Ouganda) (n ° 0620-01-10)

Un dispositif de purification d'eau révolutionnaire, alimenté par la production d'électricité à partir de n'importe quelle source d'eau qui s'écoule, a été mis au point grâce à un partenariat entre H2O4ALL et Formarum, une société canadienne d'ingénierie. Base sur l'ionisation cuivre-argent conventionnelle, la technologie n'a pas besoin de source d'alimentation externe et peut automatiquement ajuster le taux de désinfection requis - deux caractéristiques qui ont une grande importance dans les régions dépourvues de sources d'électricité fiables et d'expertise technique. La technologie peut également favoriser la croissance économique au sein des collectivités en produisant de l'énergie pour d'autres besoins essentiels.

Vidéo : http://youtu.be/eBN67GITp0I / Images : http://bit.ly/1wfYlba / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0620-01-10/
Filtre à eau CeraMaji au Kenya utilisant argile et sciure de bois ou canne à sucre
ICChange, Edmonton (mise en œuvre: Kenya) (n ° 0623-01-10)

Pour beaucoup de gens au Kenya rural, purifier l'eau par ébullition est prohibitif et cette pratique est limitée par la disponibilité des matières premières. Les innovateurs derrière ce projet ont développé le filtre à eau en céramique CeraMaji qui utilise de l'argile et de la sciure de bois ou de la canne à sucre pour éliminer 99,97 % des bactéries Giardia et des coliformes provenant des cours d'eau locaux. Les filtres CeraMaji seront fabriqués dans une nouvelle usine de grande dimension au Kenya.

Vidéo : http://youtu.be/CzfjobVLJBw / Images : http://bit.ly/1nyATxQ / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0623-01-10/

Télé-échographie maternelle en région rurale aux Philippines
Solona Inc. avec Impact Centre, Toronto (mise en œuvre: Philippines) (n ° 0621-01-10)

Aux Philippines, quelque 44 % des mères accouchent sans médecin. Dans le cadre de ce projet, une solution abordable, axée sur des soins obstétricaux à ultrasons, sera développée pour améliorer la santé maternelle dans les régions rurales des Philippines. En partenariat avec le Bureau provincial de la santé de Palawan, des infirmières et des sages-femmes seront formées pour utiliser des appareils d'échographie portables servant à dépister des complications obstétricales, et avoir accès à des professionnels de la santé lorsque des données de diagnostic sont transmises par télécommunications cellulaires.

Vidéo: http://youtu.be/PEh9v3MmfjU / Images : http://bit.ly/1nyAVWp / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0621-01-10/

Détruire les œufs de moustiques vecteurs de maladies dans la jungle du Guatemala
Université Laurentienne, Sudbury (mise en œuvre: Guatemala) (n ° 0624-01-10)

Ce projet permettra aux populations autochtones de Sayaxche, Guatemala d'acquérir les connaissances et les outils nécessaires pour utiliser un " ovitrap " modifié (http://en.wikipedia.org/wiki/Ovitrap) qui détruit efficacement les œufs de moustiques, ce qui réduit le paludisme, la fièvre dengue et d'autres maladies. Dans une étude pilote réalisée l'an dernier au Mexique, où l'on a utilisé seulement 50 ovitraps modifiées, plus de 350 000 œufs de moustiques ont été détruits sur un an, représentant une réduction de 70-80 % des œufs de moustiques par rapport aux pièges non modifiés.

Vidéo : http://youtu.be/qT3UJzaE0Zg / Images : http://bit.ly/1nyAVWs / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0624-01-10/

PROJETS DANS LES PAYS À REVENU FAIBLE OU INTERMÉDIAIRE

AFRIQUE

Utilisation des plumes de poulet pour faire des moustiquaires
Ifakara Health Institute, Tanzanie (mise en œuvre: Tanzanie) (n ° 0681-01-10)

Ce projet novateur associe deux faits de la vie en Tanzanie : l'abondance de plumes de poulet non utilisées (un sous-produit de la production alimentaire généralement non recyclé) et la prévalence du paludisme, un problème de santé majeur. Les moustiquaires ont prouvé leur efficacité contre la transmission du paludisme, mais ne sont pas facilement accessibles et abordables pour toutes les familles. Les innovateurs recycleront des plumes de poulet recueillies dans les marchés et les maisons pour produire des moustiquaires à partir de fibres de kératine (trouvées dans les cheveux). Les fibres de kératine sont légères et solides, et résistent aux contraintes mécaniques et thermiques, des caractéristiques qui rendront ces nouveaux filets beaucoup plus durables et réutilisables. Cette approche permettra non seulement de contribuer à la lutte contre le paludisme, mais aura un impact positif sur l'environnement et créera de nombreuses occasions d'affaires.

Vidéo : http://youtu.be/pD9Qf5Bea60 / Images : http://bit.ly/1u43CQY / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0681-01-10/

Intégrer des biolarvicides aux engrais dans les champs de riz afin de lutter contre les vecteurs du paludisme
Catholic University of Health & Allied Sciences, Tanzanie (mise en œuvre: Tanzanie) (n °  0677-01-10)

La majorité des 243 millions de cas de paludisme dans le monde touchent des enfants de moins de cinq ans en Afrique. Bien qu'un traitement efficace ait contribué à réduire le taux de mortalité, les interventions antipaludiques actuelles sont peu susceptibles de mettre un terme à la transmission effective de la maladie, ce qui démontre la nécessité de recourir à des mesures d'intervention supplémentaires. Ce projet vise à introduire des biolarvicides dans les pratiques de culture rizicole en Tanzanie rurale, en tant qu'approche novatrice dans la lutte antipaludique. En offrant des larvicides sous la forme de granules pouvant être mélangées aux engrais, les compétences locales sont mises à profit, engendrant un double impact : la réduction de la transmission du paludisme et une augmentation des rendements rizicoles. L'application intégrée de biolarvicides est un volet sécuritaire, efficace et écologique d'une stratégie de gestion intégrée et efficace des vecteurs de maladies.

Vidéo : http://youtu.be/KBGfkccs0VU / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0677-01-10/

Traiter les plans d'eau pour éliminer les larves de moustiques avec l'aide des éleveurs 
Ifakara Health Institute (mise en œuvre: Tanzanie) (n ° 0678-01-10)

Le paludisme est responsable de 21 000 décès en Tanzanie annuellement. Pendant la saison sèche, le contrôle des larves de moustiques (qui vivent dans l'eau) n'est pas faisable car les plans d'eau sont difficiles à localiser. Les éleveurs nomades (qui élèvent du bétail sur les pâturages naturels) savent où se trouvent ces plans d'eau, car ils comptent sur eux pour abreuver leurs troupeaux. L'Ifakara Health Institute entend recruter des éleveurs afin de trouver et de traiter les sites de reproduction des moustiques avec l'insecticide pyriproxyfène (PPF), qui est écologique et sécuritaire pour les humains. Les suppléments alimentaires pour le bétail constitueront une motivation supplémentaire pour les éleveurs. Cette innovation sociale visant à intégrer les éleveurs à une stratégie de lutte contre le paludisme permettra de traiter efficacement des points de concentration larvaires en Afrique rurale, tout en améliorant la santé du bétail et la condition économique des tribus pastorales.

Vidéo : http://youtu.be/nN48eys6GTE / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0678-01-10/ 

Des pièges à appât pour contrôler les mouches domestiques et réduire la diarrhée dans les bidonvilles et les régions rurales
Ifakara Health Institute (mise en œuvre: Tanzanie) (n ° 0680-01-10)

La diarrhée est une importante cause de décès chez les enfants dans la plupart des pays à faible revenu. Les épidémies de diarrhée sont étroitement liées à l'abondance des mouches, et la recherche a montré que l'éradication des mouches domestiques peut avoir un impact important sur l'incidence de la diarrhée. Des innovateurs de l'Ifakara Health Institute vont introduire un piège à mouches appâté comme outil durable et efficace pour réduire la transmission des infections connexes grâce au contrôle des mouches dans les bidonvilles et les régions rurales. Les pièges seront jumelés à une meilleure sensibilisation de la collectivité au problème des mouches afin de disposer de manière optimale les pièges à mouche. En guise de mesure d'autofinancement, les boîtes des pièges à mouches afficheront des publicités payées par les compagnies de téléphonie mobile.

Vidéo : http://youtu.be/17JyBWoU9IE / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0680-01-10/

Accès par abonnement à de meilleures conditions sanitaires pour les ménages à faible revenu
MSABI, Tanzanie (mise en œuvre: Tanzanie) (n ° 0682-01-10)

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 2,6 milliards de personnes dans le monde n'ont pas accès à des conditions sanitaires améliorées, ce qui entraîne 1,6 million de décès chaque année. La grande majorité de ce fardeau touche des enfants de moins de cinq ans. L'abordabilité est considérée comme un obstacle majeur. Une toilette de qualité et écologique sera installée et maintenue pour une somme modique et une prime régulière. Les clients peuvent payer la prime par le biais de solutions monétaires mobiles, rendant ainsi le service accessible aux utilisateurs qui n'ont pas accès aux systèmes bancaires classiques. Cette approche intégrée combine un service personnalisé et abordable de collecte des déchets avec un produit matériel attrayant, confortable et sûr, et des solutions de financement novatrices en prime.

Vidéo : http://youtu.be/765tFEoM4n4 / Images : http://bit.ly/1nyAVWr / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0682-01-10/ 

Combiner des téléphones mobiles et des adaptateurs de microscope pour diagnostiquer à distance des maladies infectieuses
Université de Makerere, Ouganda (mise en œuvre: Ouganda) (n ° 0684-01-10)

Les erreurs de diagnostic de maladies dues à l'absence de matériel d'examen microscopique ont fait des ravages : taux de mortalité élevés, résistance aux médicaments, fardeau économique et méfiance à l'égard des praticiens locaux. Bien que des microscopes soient disponibles dans la plupart des cliniques, il y a un manque de techniciens de laboratoire formés pour le traitement des images. Mettant à profit les progrès récents de la microscopie par caméra sur téléphone mobile, des tests de laboratoire automatisés pweouvant être réalisés avec des microscopes existants et les téléphones intelligents omniprésents pourront être offerts. En utilisant des imprimantes 3D pour produire un adaptateur matériel acceptant pratiquement n'importe quel modèle de téléphone intelligent, les cliniques pourront capter facilement et transmettre des images en utilisant un téléphone mobile et les microscopes disponibles. Le logiciel approprié automatiserait les tâches de diagnostic (non axé sur une seule pathologie), menant soit à un diagnostic local automatisé (labo-au-téléphone) ou à la transmission d'images vers un serveur central où un expert humain passerait en revue les données.

Vidéo : http://youtu.be/nrcCR-NFCJ0 / Images : http://bit.ly/1nyATxR / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0684-01-10/

Peepoo : toilette biodégradable transformant les déchets humains en engrais de valeur
Peepoople, Kenya (mise en œuvre: Kenya) (n ° 0659-01-10)

Le manque d'assainissement constitue une menace majeure pour la santé. Les excréments humains rejetés dans l'environnement sans traitement sont une cause de maladie et de décès. Toutes les 15 secondes, un enfant meurt à cause de l'eau contaminée par les excréments humains, et la situation est pire dans les bidonvilles. Peepoople s'emploie à repenser l'assainissement avec la conception d'une toilette personnelle auto-assainissante et entièrement biodégradable qui empêche les matières fécales de contaminer l'environnement immédiat ainsi que l'écosystème avoisinant. Après utilisation, Peepoo transforme les excréments humains en engrais précieux qui pouvant contribuer à améliorer les moyens de subsistance et renforcer la sécurité alimentaire. Cette toilette écologique et économiquement durable sera accessible aux gens qui en ont le plus besoin et qui peuvent le moins se la permettre.

Vidéo : http://youtu.be/CJeFzdlKkbc / Images : http://bit.ly/1nyATxO

ASIE

Pasteurisation de lait maternel pour les travailleuses du vêtement au Bangladesh
ICDDR,B, Bangladesh (mise en œuvre: Bangladesh) (n ° 0612-01-10)

Les mères qui travaillent dans les usines de vêtements du Bangladesh auront accès à des tire-lait et à un moyen peu coûteux de prolonger la durée de conservation du lait maternel. La technique utilise un moyen de chauffage alternatif, réduisant la quantité d'eau et d'énergie normalement nécessaire pour la pasteurisation mais tuant effectivement les bactéries et les virus tout en laissant les nutriments en grande partie intacts et prolongeant la durée de vie utile. Les résultats offrent des avantages importants pour les travailleuses, leurs nourrissons et les employeurs, dont l'amélioration de la nutrition infantile, la réduction de l'absentéisme pour maladie d'un enfant et la diminution des dépenses consacrées aux préparations pour nourrisson. En utilisant les cliniques d'usine existantes pour promouvoir la durabilité à long terme du projet, celui-ci pourrait être déployé au Bangladesh et dans d'autres pays à revenu faible ou intermédiaire.

Vidéo : http://youtu.be/0LM1uBnvRok / Images : http://bit.ly/1u43CQZ / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0612-01-10/

Conseiller les mamans sur l'alimentation du nourrisson et la stimulation psychosociale dans les bidonvilles du Bangladesh
ICDDR,B, Bangladesh (mise en œuvre: Bangladesh) (n ° 0610-01-10)

L'effet combiné de la pauvreté, de la malnutrition, de la maladie et du manque de stimulation au foyer met à risque le développement cognitif de millions d'enfants dans le monde en développement. Opérant dans un bidonville du Bangladesh, les femmes formées dans le cadre de ce projet feront 13 visites à domicile durant la première année de vie d'un enfant afin de conseiller les parents sur l'alimentation du nourrisson et la stimulation psychosociale - une approche intégrée, durable et offrant un bon ratio coût-efficacité, qui pourrait être mise en œuvre par le biais du système de santé existant au Bangladesh. Au cours de la phase du déploiement à l'échelle, le projet vise à promouvoir l'intégration de ces conseils aux programmes de nutrition gouvernementaux offerts par les cliniques communautaires nouvellement mises sur pied.

Vidéo : http://youtu.be/-QuIxHL7RJ8 / Images : http://bit.ly/1nyATxM / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0610-01-10/

Centres de santé scolaire dans les régions urbaines en Inde
AddressHealth Solutions India Pvt Ltd (mise en œuvre: Inde) (n ° 0646-01-10)

Dans les régions urbaines de l'Inde, AddressHealth offre actuellement des soins médicaux primaires et de premier contact, des soins dentaires, des soins de la vue, de l'éducation sur la santé, la nutrition et la santé psychosociale, et des interventions axées sur les maladies chroniques à 40 000 enfants de régions urbaines grâce à une chaîne de cliniques intégrées et des programmes scolaires complets, avec comme objectif de rejoindre un million d'enfants dans les écoles à faible revenu d'ici 2019. Le programme offert dans les écoles est assuré par des infirmières, soutenues par une équipe pluridisciplinaire en santé de l'enfant et une plateforme technologique qui comprend des liens télé-vidéo et des dossiers de santé scolaire électronique. Dans les régions urbaines de l'Inde, 40 % des enfants sont sous-alimentés, 15 % ont un surpoids; 20 % ont des troubles de vision (dont la moitié ne sont pas soignés); un enfant sur huit éprouve des problèmes psychosociaux (presque tous laissés sans traitement), tandis que 50 % ont des caries dentaires.

Vidéo : http://youtu.be/DU-ZnHrIu9Q / Images : http://bit.ly/1nyATxS / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0646-01-10/

Des vers aident à révolutionner l'assainissement en Inde
PRIMOVE Infrastructure Development Consultants, Inde (mise en œuvre: Inde)
(n
° 0652-01-10)

Une nouvelle technologie, éprouvée en laboratoire et parvenue au stade des essais sur le terrain en Inde rurale utilise des vers de compostage pour dégrader les matières fécales ainsi qu'un système de filtration pour traiter les effluents liquides. La technologie prend la moitié de l'espace d'une latrine à double fosse, traite les déchets fécaux efficacement, nécessite des vidages moins fréquents et coûte à peu près le même prix à installer. Le nouveau système se relie à la chasse d'eau des toilettes avec un joint étanche, offrant ainsi un environnement hygiénique, libre d'odeurs et de mouches.

Vidéo: http://youtu.be/UBiIxVEY3Ns / Images : http://bit.ly/1u43EIs / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0652-01-10/

BÉNÉFICIAIRES DE SUBVENTIONS DU PÉROU

Programme de santé maternelle et néonatale dans les collectivités éloignées de l'Amazonie
Universidad Peruana Cayetano Heredia, Pérou (mise en œuvre: Pérou) (n ° 0674-01-10)

Les régions rurales difficiles d'accès montrent habituellement un taux plus élevé de mortalité maternelle et infantile. Au Pérou, les villages ruraux du bassin de l'Amazone ont les pires indicateurs de santé de tout le pays et un grand nombre ne sont accessibles que par des navires fluviaux médicaux. Les taux de mortalité chez les moins de cinq ans et les mères sont bien supérieurs à la moyenne nationale. Le programme de la rivière Mama, un programme pour les mères et les nouveau-nés des zones riveraines reculées de l'Amazonie péruvienne, veut changer cela. Le programme permettra de former des sages-femmes traditionnelles à utiliser des téléphones intelligents (largement disponibles au Pérou) pour recueillir des renseignements auprès des femmes enceintes dans leur communauté et de planifier les visites prénatales du personnel du navire médical. Le système alertera le navire médical chaque fois qu'une grossesse à haut risque est identifiée et enverra des rapports quand une naissance ou un décès survient, rendant le registre d'état civil et le suivi administratif plus efficaces.

Video: http://youtu.be/4dTpugju9Rs / Website: http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0674-01-10/ 

PREMIER SOUFFLE - un dispositif portable pour faciliter la respiration pendant les premières secondes de la vie
Instituto Nacional de Salud, Pérou (mise en œuvre: Pérou) (n ° 0690-01-10)

Pendant les 60 premières secondes de la vie, les procédures de réanimation néonatale sont très efficaces pour réduire les complications et améliorer la survie des nouveau-nés. Toutefois, une intervention supplémentaire peut être nécessaire lorsque les nouveau-nés pourraient profiter d'un peu d'aide pour prendre leur premier souffle, nécessitant souvent un dispositif de ventilation. Un tel dispositif est plus difficile à trouver dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. La solution est un dispositif manuel et portable d'assistance respiratoire initiale qui assure une ventilation à pression positive et agit comme un déclencheur respiratoire pour améliorer les chances de respiration spontanée. Le dispositif utilise un mécanisme à soufflet, une vanne et un raccord, et sera disponible pour différentes catégories de taille de nouveau-né. La production locale sera encouragée afin de créer des occasions d'affaires, et l'appareil est censé être disponible à un coût au moins dix fois inférieur à celui des appareils courants.

Vidéo : http://youtu.be/I96jL3UKLZ4  /  Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/0690-01-10/ 

Highapp : Améliorer le diagnostic de la pneumonie chez les enfants vivant à haute altitude
Instituto Nacional de Salud, Pérou (mise en œuvre: Pérou)

Chaque année, la pneumonie tue 2,5 millions d'enfants de moins de cinq ans, la plupart dans des pays en développement. Le Pérou, en particulier, affiche des taux de mortalité supérieurs à la moyenne. Le diagnostic standard de la pneumonie est basé sur la fréquence respiratoire (FR) ou la saturation en oxygène (Sa02). Cependant, les valeurs de référence établies au niveau de la mer ne peuvent pas servir à haute altitude, ce qui est un problème dans la région andine, où un grand nombre de personnes résident à 1500 mètres d'altitude ou plus. Reconnaissant la nécessité d'améliorer la précision du diagnostic et le pronostic de la pneumonie chez les enfants de moins de cinq ans dans la région andine, ce projet novateur permettra d'établir des valeurs de référence cliniques pour le diagnostic de la pneumonie à différentes altitudes élevées. Une application mobile intégrant un score avec des valeurs de référence appropriées pour chaque niveau d'altitude guidera les travailleurs en santé communautaire dans l'évaluation des enfants.

Vidéo : http://youtu.be/M5_S_xTIIyk / Site Web : http://www.grandchallenges.ca/grantee-stars-fr/highapp/

Au sujet de Grands Défis Canada
Grands Défis Canada est voué à appuyer des idées audacieuses ayant un grand impact en santé mondiale. Nous sommes financés par le gouvernement du Canada et nous offrons du soutien à des innovateurs de pays à revenu faible ou intermédiaire et du Canada. Les idées audacieuses que nous appuyons intègrent l'innovation scientifique, technologique, sociale et commerciale en vue de trouver des solutions durables à des défis en santé - ce que nous appelons l'Innovation intégréeMD. Grands Défis Canada met l'accent sur des défis définis par des innovateurs dans le cadre de son programme Les Étoiles en santé mondiale, et sur des défis ciblés par le biais des programmes Sauver des vies à la naissance, Sauver des cerveaux et La Santé mentale dans le monde. Grands Défis Canada travaille en étroite collaboration avec le Centre de recherches pour le développement International (CRDI), les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD) du Canada pour catalyser le déploiement à l'échelle, la durabilité et l'impact. Nous sommes centrés sur les résultats et sur les moyens de sauver et d'améliorer des vies.
www.grandsdefis.ca

Renseignements

  • DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS DES MÉDIAS

    Lode Roels
    Attaché de presse, Grands Défis Canada
    t. 1-647-328-2021 / 1-416-673-6570
    c. lode.roels@grandchallenges.ca

    Terry Collins
    t. 1-416-538-8712 / 1-416-878-8712
    c. tc@tca.tc