Savaria Corporation
TSX : SIS

Savaria Corporation

15 août 2011 13h36 HE

Savaria annonce les résultats du deuxième trimestre de 2011

LAVAL, QUÉBEC--(Marketwire - 15 août 2011) - Le chef de file canadien de l'industrie de l'accessibilité, Savaria Corporation (TSX:SIS), a divulgué aujourd'hui les résultats de son deuxième trimestre clos le 30 juin 2011.
Faits saillants du trimestre

  • Versement d'un dividende de 10,2 cents (0,102 $) par action ordinaire tel que déclaré au premier trimestre;

  • Ventes de 16 millions $, soit une diminution de 5,5 % par rapport au deuxième trimestre de 2010;

  • Résultat opérationnel en baisse de 78 % en partie dû à la fluctuation défavorable du dollar canadien;

  • Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (« BAIIA ») de 788 000 $ comparativement à 2,2 millions $ au deuxième trimestre de 2010.

Mot du président

«Les résultats du deuxième trimestre ont été affectés négativement par plusieurs facteurs. La valeur moyenne du dollar canadien par rapport au dollar US a augmenté de plus de 6 % comparativement à la même période de 2010. Des conditions météorologiques difficiles durant la première moitié du trimestre ont affecté la région nord-est de l'Amérique du Nord, soit le territoire de vente principal de la société, ralentissant ainsi les installations d'équipements d'accessibilité. Enfin, la lenteur de la reprise économique américaine continue de nous donner du fil à retordre! Je suis toutefois confiant que la situation ira en s'améliorant au troisième trimestre», a déclaré le président et chef de la direction de Savaria, M. Marcel Bourassa.

Résultats d'exploitation (analyse comparative au deuxième trimestre et premier semestre de 2010)

  • Au deuxième trimestre de 2011, la société a réalisé des ventes de 16 M $, comparativement à 16,9 M $ en 2010, soit une diminution de 5,5 % ou 900 000 $. La variation défavorable du dollar US par rapport au dollar canadien explique 483 000 $ de cette diminution. La baisse des commandes en provenance des États-Unis a aussi contribué à la baisse des ventes. L'apport des nouvelles filiales acquises au cours de 2010 totalise 1,6 M $, soit 275 000 $ pour le secteur Accessibilité et 1,3 M $ pour le secteur Véhicules adaptés. Pour le premier semestre de 2011, les ventes sont en hausse de 1,3 M $ ou 4,4 %. L'apport des nouvelles filiales acquises au cours de 2010 totalise 3,4 M $, soit 884 000 $ pour le secteur Accessibilité et 2,5 M $ pour le secteur Véhicules adaptés.
  • La marge brute du deuxième trimestre de 2011 est en baisse de 871 000 $ et représente 25 % des ventes en comparaison à 28,8 % en 2010. L'effet défavorable de la variation du taux de change, ainsi qu'un niveau d'absorption des frais fixes défavorable en raison du volume de ventes inhabituellement bas, ont eu un impact négatif sur la marge brute. Pour le premier semestre de 2011, la marge brute est en hausse de 51 000 $ mais en baisse en pourcentage des ventes, passant de 28 % à 27 %.
  • Le résultat opérationnel du deuxième trimestre de 2011 est en baisse de 78 % ou 1,1 M $, passant de 1,4 M $ en 2010 à 316 000 $ en 2011. Une augmentation des charges opérationnelles de 247 000 $ est due principalement à l'ajout des dépenses des filiales acquises au cours de 2010, dépenses qui s'élèvent à 506 000 $. Pour le premier semestre, le résultat opérationnel est en baisse de 868 000 $ ou 45 %. L'augmentation des charges opérationnelles est de 893 000 $ tandis que les dépenses des filiales acquises au cours de 2010 représentent 1,1 M $.
  • Le résultat de la période du deuxième trimestre est passé de 1,3 M $ en 2010 à 140 000 $ en 2011, soit une diminution de 1,1 M $. Il inclut une variation défavorable de gain de change de 288 000 $ et une augmentation des charges financières de 110 000 $, en raison de l'acquisition d'une nouvelle dette à long terme. Pour le premier semestre, le résultat de la période est en baisse de 1 M $, passant de 1,3 M $ en 2010 à 317 000 $ en 2011.

Transitions aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »)

En raison de la prise d'effet le 1er janvier 2011, la société a commencé à présenter ses résultats financiers de l'exercice 2011 ainsi que les chiffres correspondants de 2010 selon les IFRS. Pour un complément d'information à cet égard, veuillez vous référer à la rubrique 12, Principales conventions et estimations comptables, du rapport de gestion du premier trimestre de 2011.

Savaria Corporation (www.savaria.com) est le chef de file canadien et la deuxième plus importante entreprise nord-américaine de l'industrie de l'accessibilité visant à répondre aux besoins des personnes à mobilité restreinte. Elle conçoit, fabrique et distribue principalement des ascenseurs résidentiels et commerciaux ainsi que des sièges d'escalier et des plates-formes élévatrices verticales et obliques. De plus, Savaria convertit et adapte des véhicules automobiles accessibles en fauteuil roulant en plus d'offrir des quadriporteurs et des fauteuils roulants motorisés. La diversité de ses produits permet à Savaria de se distinguer en proposant une offre intégrée et sur mesure, l'une des plus vastes sur le marché, dans le but de faciliter le déplacement de ses clients à mobilité réduite. Les opérations de Savaria en Chine ont connu une croissance soutenue depuis 2006 et la collaboration de cette dernière avec les autres usines en sol canadien accroît son avantage concurrentiel dans le marché. La société réalise un peu plus de 50 % de ses ventes à l'extérieur du Canada, principalement aux États-Unis. Elle possède un réseau de ventes d'environ 600 détaillants en Amérique du Nord et emploie 400 personnes à son siège social à Laval et dans ses usines de Ville Saint-Laurent (Québec), de Brampton et London (Ontario), de Calgary (Alberta) et de Huizhou (Chine).

Conformité avec les IFRS

Les informations contenues dans ce communiqué de presse ont été préparées conformément aux IFRS. Toutefois, la société utilise à des fins d'analyse le BAIIA afin de mesurer sa performance financière. Cette mesure n'a aucune définition normalisée selon les IFRS. Elle est donc considérée comme une mesure non conforme aux IFRS. En conséquence, cette mesure pourrait ne pas être comparable à une mesure similaire présentée par d'autres entreprises. Un rapprochement entre le résultat de la période et le BAIIA est montré à la section Faits saillants financiers ci-dessous.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Certaines informations contenues dans ce communiqué de presse pourraient constituer des « énoncés prospectifs » à l'égard de Savaria, qui pourraient notamment, mais sans s'y limiter, comprendre des éléments relatifs à l'avenir de l'entreprise, se rapportant à son rendement financier ou d'exploitation, aux coûts et au calendrier d'acquisitions futures, aux besoins de capitaux supplémentaires et aux questions de réglementation. Le plus souvent, mais non invariablement, l'énoncé prospectif peut être identifié par l'emploi de termes tels que « prévoit », « s'attend à», « devrait », « budget », « prévu », « estimés », « prévisions », « l'intention de »,« anticipe », « croit », de certaines de leurs variantes (incluant les variantes négatives) ou de déclarations que certains événements, résultats ou actions « pourraient », « devraient » ou « seront » pris, surviendront ou seront atteints. Ces énoncés mettent en jeu des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs susceptibles de faire différer sensiblement les résultats, le rendement ou les réalisations réels de Savaria à l'égard de ceux qui sont exposés dans les énoncés prospectifs. Tels facteurs comprennent, entre autres, des incertitudes générales, économiques, concurrentielles, politiques et sociales. Bien que Savaria ait tenté d'identifier les principaux éléments susceptibles de faire différer les mesures, événements ou résultats actuels de ceux décrits dans les énoncés prospectifs, d'autres facteurs pourraient influer sur la réalité et produire des résultats imprévus. Les énoncés prospectifs contenus ici sont valables à la date dudit communiqué de presse. Il n'existe aucune garantie que ces énoncés prospectifs seront exacts, dans la mesure où les résultats et événements futurs réels pourraient différer de manière considérable de ceux anticipés dans lesdits énoncés. En conséquence, il est vivement conseillé aux lecteurs de ne pas s'y fier aveuglément.

Les états financiers complets et le rapport de gestion pour le trimestre clos le 30 juin 2011 seront disponibles sous peu sur le site Internet de Savaria et sur SEDAR (www.sedar.com).

Faits saillants financiers

(en milliers, sauf les montants par action, les pourcentages et les taux de change – non audités) Trimestres clos
les 30 juin
Semestres clos
les 30 juin
2011 2010 Variation 2011 2010 Variation
Taux de change moyen effectif (1) 1,0342 1,0936 (5,4) % 1,0610 1,0892 (2,6) %
Ventes 16 008 $ 16 940 $ (5,5) % 31 521 $ 30 182 $ 4,4 %
Marge brute en % des ventes 25 % 28,8 % s.o. 27 % 28 % s.o.
Charges opérationnelles 3 690 $ 3 443 $ 7,2 % 7 465 $ 6 572 $ 13,6 %
% des ventes 23,1 % 20,3 % s.o. 23,7 % 21,8 % s.o.
Résultat opérationnel 316 $ 1 433 $ (78) % 1 051 $ 1 919 $ (45) %
% des ventes 2 % 8,5 % s.o. 3,3 % 6,4 % s.o.
BAIIA (2) 788 $ 2 156 $ (64) % 1 597 $ 2 677 $ (40) %
BAIIA par action – dilué 0,03 $ 0,09 $ (67) % 0,07 $ 0,11 $ (36) %
Gain (perte) de change 51 $ 339 $ (85) % (198 ) $ 153 $ (229) %
Résultat de la période 140 $ 1 254 $ (89) % 317 $ 1 313 $ (76) %
Résultat par action – dilué 0,006 $ 0,05 $ (88) % 0,014 $ 0,06 $ (77) %
Dividendes déclarés par action - $ - $ s.o. 0,102 $ 0,084 $ s.o.
Nombre moyen d'actions ordinaires
en circulation – dilué
23 445 23 517 (0,3) % 23 184 23 453 (1,1) %

Au 30 juin 2011 Au 31 déc. 2010
Actifs totaux 43 207 $ 47 275 $
Passifs totaux 24 180 $ 25 198 $
Capitaux propres 19 027 $ 22 077 $
(1) Taux auquel les ventes sont comptabilisées, soit le taux de change calculé en tenant compte des contrats de change appliqués aux périodes concernées
(2) Rapprochement du BAIIA avec le résultat de la période au tableau suivant

Même si le BAIIA n'est pas reconnu selon les IFRS, la direction, les investisseurs et les analystes l'utilisent afin d'évaluer la performance de la société en matière de finance et d'exploitation.

Rapprochement du BAIIA avec le résultat de la période

(en milliers de dollars – non audités) Trimestres clos
les 30 juin
Semestres clos les 30 juin
2011 2010 2011 2010
Résultat de la période 140 $ 1 254 $ 317 $ 1 313 $
Plus :
Intérêts sur la dette à long terme 138 88 281 178
Dépense d'intérêts et frais bancaires 87 27 130 67
Charge d'impôt sur le résultat 40 492 152 609
Amortissement des immobilisations corporelles 183 117 353 228
Amortissement des immobilisations incorporelles 205 185 387 318
Moins :
Revenus d'intérêts et de dividendes 5 7 23 36
BAIIA 788 $ 2 156 $ 1 597 $ 2 677 $

Renseignements