Service Correctionnel du Canada

Service Correctionnel du Canada

08 janv. 2007 14h10 HE

SCC : Importante saisie de drogue à l'établissement Donnacona

DONNACONA, QUEBEC--(CCNMatthews - 8 jan. 2007) - Le 03 janvier 2007, une importante quantité de drogues destinées au trafic en institution a été trouvée à l'établissement Donnacona, pénitencier fédéral à sécurité maximum.

C'est un officier en poste dans la tour d'observation qui, vers 18 h 45, a d'abord aperçu un individu vêtu de blanc, dans la neige, qui prenait la fuite à travers le bois. Quelques instants plus tard, l'officier apercevait deux détenus dans la cour s'approcher de l'endroit ou des objets avaient été lancés.

Ainsi, plusieurs paquets de stupéfiants avaient été projetés par-dessus la clôture de la cour d'exercices. Les détenus avaient aussi réussi à dissimuler des substances dans leur cellule et sur eux-mêmes. Les fouilles effectuées aussitôt ont également permis de récupérer des objets de contrebande et des armes artisanales.

L'analyse des stupéfiants saisis a révélé la présence de 150 grammes de haschisch, 200 grammes de marijuana et 101 pilules d'ecstasy, le tout d'une valeur institutionnelle de 55 000 $. Les détenus impliqués ont été placés en isolement et leurs dossiers seront traités au plan disciplinaire. Plusieurs d'entre eux seront rencontrés par les enquêteurs de la Sûreté du Québec et des accusations de possession en vue de trafic pourraient être portées.

Cette nouvelle opération démontre toute l'importance accordée par le Service correctionnel du Canada à contrer l'introduction de stupéfiants en établissement. Le trafic et la consommation de stupéfiants compromettent la sécurité de l'établissement et des détenus eux-mêmes puisqu'ils sont sources d'endettement et d'intoxication. Deux facteurs qui contribuent grandement à la violence en milieu carcéral.

Les autorités de l'établissement Donnacona rappellent aux citoyens et citoyennes qu'il existe une ligne téléphonique sans frais 1-866-355-DONA ou (3662) permettant d'informer qui de droit des pressions que peut subir un visiteur de la part d'autres visiteurs et/ou de détenus qui s'adonnent au trafic de stupéfiants, à l'intimidation, aux agressions et aux prêts usuraires. L'information est traitée de façon confidentielle et un suivi est assuré par un agent de renseignement de sécurité.

Renseignements

  • Etablissement Donnacona
    Jean-Jacques Michaux
    Agent de relation avec les médias
    418-285-2455, poste 2110