Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

05 juin 2009 13h10 HE

SCFP : Privatisation des services ambulanciers-Et quoi encore ? Les services des incendies, de police ?

La sécurité des collectivités n'est pas à vendre...Le SCFP

NORTH BAY, ONTARIO--(Marketwire - 5 juin 2009) - La privatisation des services médicaux d'urgence de West Nipissing contribuera au détournement, au profit des entreprises privées, de ressources déjà trop rares et minera la sécurité, affirmait aujourd'hui le syndicat qui représente les paramédics de West Nipissing, la section locale 1101 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), lors d'une manifestation d'urgence tenue aujourd'hui.

"La région de West Nipissing, qui compte pourtant une population de 13 000 habitants, n'est couverte par des services médicaux d'urgence que 20 heures par jour, dit le président de la section locale 1101, Denis Allard. Si la notion de profit fait son entrée dans ce contexte, la pression sur les ressources s'accentuera, ce qui pourrait mener à une détérioration des services. Maintenons le caractère public des services ambulanciers, ne les affaiblissons pas en détournant ses ressources au profit du privé."

Le Conseil d'administration des services sociaux du district de Nipissing a tenu à l'hôtel de ville une séance d'information à l'intention des entreprises intéressées par la privatisation de ce service public. Les paramédics du SCFP se sont rassemblés à l'extérieur de l'hôtel de ville afin d'attirer l'attention sur les risques liés à la privatisation des services médicaux d'urgence.

"La privatisation des services ambulanciers nous fait faire un pas dans la mauvaise direction, dit M. Allard. Que privatiserons-nous ensuite ? Le service des incendies, le service de police ? La privatisation des services médicaux d'urgence n'a aucun sens, ni d'un point de vue économique, ni d'un point de vue de santé. La sécurité de notre collectivité n'est pas à vendre."

Le syndicat a demandé au conseil d'administration des services sociaux du district de reprendre la responsabilité du service, d'assurer le maintien de son caractère public et de faire en sorte que la collectivité puisse continuer de recevoir les services médicaux d'urgence qui sont assurés par les 16 paramédics SCFP.

"Nous demandons au conseil d'administration de prendre en charge le service ambulancier de West Nipissing, dit M. allard. Conservons un contrôle public sur ce service public essentiel, ne l'offrons pas en sous-traitance à une compagnie qui n'a aucun lien avec notre collectivité."

Renseignements

  • Services de communications du SCFP
    David Robbins
    613-878-1431 (C)
    ou
    Section locale 1101 du SCFP
    Denis Allard
    Président
    705-358-3110 (C)