Fonction Publique de l'Ontario (SEFPO)

Fonction Publique de l'Ontario (SEFPO)

29 janv. 2008 10h56 HE

SEFPO: La plus grande campagne de recrutement syndical dans l'histoire de l'Ontario atteint sa vitesse maximale

TORONTO, ONTARIO et TIMMINS, ONTARIO--(Marketwire - 29 jan. 2008) - La campagne de recrutement visant à concrétiser la représentation syndicale de plus de 12 500 travailleurs des collèges de l'Ontario atteint sa vitesse maximale cette semaine, selon le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario.

" Depuis le lancement de notre campagne octobre dernier, nous avons fait énormément de progrès et avons réalisé notre objectif intérimaire de faire signer les cartes syndicales aux employés à temps partiel et de session dans les 24 collèges communautaires de l'Ontario, " ainsi a-t-il déclaré Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO. " Nous avons mis en place des rouages qui nous permettront d'atteindre notre cible finale dans les 10 à 12 prochaines semaines. Nous ferons tout ce qu'il faudra faire pour être accrédités comme agents négociateurs de ces travailleurs dans les plus brefs délais. "

Il est devenu possible d'organiser la plus grande campagne syndicale dans l'histoire de l'Ontario en juin 2007 quand la Cour suprême du Canada a affirmé que la négociation collective est un droit protégé par la Charte canadienne des droits et libertés. En août 2007, le gouvernement McGuinty a annoncé son intention de reconnaître les droits de négociation de ces travailleurs.

En raison d'une clause étrange de la compliquée Loi sur la négociation collective dans les collèges, les travailleurs à temps partiel et de session avaient été exclus de l'adhésion à un syndicat. La décision de la Cour suprême du Canada annule cette exclusion, selon le SEFPO.

Roger Couvrette, président de l'organisation provinciale des travailleurs à temps partiel et de session, a précisé que la syndicalisation aura un effet " positif et remarquable " sur la qualité de l'éducation offerte par tous les collèges.

" Des conditions de travail et des salaires bien inférieurs aux normes des employés à temps partiel et de session ont donné lieu à une crise de rétention et de recrutement dans les collèges, " Couvrette a déclaré. " Les membres du personnel scolaire ou de soutien à temps partiel s'amènent au collège, s'efforcent de s'y adapter, deviennent découragés par le mauvais traitement, et s'en vont. Quand de bons employés prennent la porte, ce sont les étudiants qui en subissent les conséquences. "

Couvrette est en tournée au collège Northern; il rencontrera les médias à une conférence de presse à Timmins à 10 h 30. Les recruteurs de la campagne au collège Humber à Toronto ménageront une rencontre avec les médias dans leur collège aujourd'hui à 14 h 15.

Renseignements

  • SEFPO
    Roger Couvrette
    (416) 553-0769 (cellulaire)
    ou
    Communications du SEFPO
    David Cox
    (416) 443-8888 poste 8314
    (416) 788-9197 (cellulaire)
    ou
    section locale 562 du SEFPO, collège Humber
    Maureen Wall
    (416) 333-2217 (cellulaire)