BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque privee Harris

BMO Banque privee Harris

04 juil. 2013 06h00 HE

Selon BMO Banque privée Harris, les Canadiens optent pour un membre de la famille lors de la désignation d'un liquidateur

- Quatre-vingts pour cent des Canadiens qui ont un testament choisissent un membre de la famille comme liquidateur testamentaire

- Sachez qu'un liquidateur testamentaire peut devoir assumer jusqu'à 70 tâches distinctes

- Profitez de la période estivale pour déterminer qui vous voudriez désigner comme liquidateur et en discuter avec la personne concernée

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 4 juillet 2013) - À l'heure où les Canadiens s'adonnent aux plaisirs de l'été, BMO Banque privée Harris leur suggère de se réserver un peu de temps, s'il y a lieu, pour discuter de choses importantes comme la planification successorale et fiduciaire, et pour déterminer qui agira comme liquidateur de leur succession.

Selon une étude de BMO Banque privée Harris sur la planification successorale, plus de la moitié (56 pour cent) des Canadiens ont un testament. De ce groupe, la vaste majorité (80 pour cent) envisage de confier la gestion de sa succession à un membre de la famille :

  • trente-cinq pour cent des répondants ont choisi leur conjoint comme liquidateur;
  • environ le tiers (29 pour cent) ont désigné un membre de la famille autre que leur conjoint;
  • quinze pour cent ont désigné quelqu'un qui ne fait pas partie de la famille (comme un notaire, un ami de la famille ou une société de fiducie) comme liquidateur.

« Il est encourageant de constater qu'autant de Canadiens ont pensé sérieusement à désigner qui les représenterait après leur décès », s'est réjoui Sara Plant, vice-présidente et directrice nationale, BMO Banque privée Harris. « Les gens doivent garder à l'esprit que la fonction de liquidateur testamentaire est une responsabilité importante qui demande du temps, du savoir-faire et de bonnes dispositions affectives. Il est impératif que la personne désignée saisisse bien et accepte d'avance le rôle qu'elle est appelée à jouer et que tous les membres de la famille comprennent cette nomination et les répercussions qu'elle aura sur eux ».

Rôle et responsabilités du liquidateur

Le liquidateur vous représente personnellement après votre décès. C'est la personne qui procède à la liquidation de vos affaires en votre nom. Cette charge peut englober jusqu'à 70 tâches distinctes, et même davantage si la succession est complexe. Ces tâches sont regroupées en cinq grandes catégories :

  • arrangements préliminaires;
  • protection des actifs;
  • définition, inventaire et évaluation de la succession;
  • paiement des dettes et des legs, et production des déclarations de revenus;
  • distribution définitive de la succession.

Compte tenu du grand nombre de tâches et de la charge émotive associés au décès d'un membre de la famille, Mme Plant ajoute que tout liquidateur gagnerait à consulter un professionnel capable de l'aider à bien comprendre son rôle et les responsabilités qui lui incombent.

« La désignation d'un liquidateur efficace est essentielle à la réussite de votre plan successoral et à la transmission de votre patrimoine selon vos volontés », poursuit Mme Plant. « Par conséquent, comme pour toute autre facette d'un testament, vous devez réfléchir sérieusement pour déterminer qui agira comme votre liquidateur et discuter de sa désignation éventuelle avec la personne concernée avant que votre notaire rédige votre testament. La saison estivale se prête parfaitement à ce type de conversation car les gens ont alors moins de soucis et plus de temps pour réfléchir ».

Mme Plant encourage les Canadiens à tenir compte des conseils suivants lors de la désignation d'un liquidateur :

  • Âge et étape de vie : Assurez-vous de choisir un liquidateur ayant les compétences et l'expérience requises, et qui soit capable de composer avec d'éventuels conflits familiaux.
  • Consultation préalable : Discutez de votre décision avec le liquidateur choisi avant de le désigner officiellement car il pourrait refuser la charge ou exiger que vous l'autorisiez à demander du soutien professionnel, ou encore vouloir discuter des honoraires.
  • Définition claire de la fonction : Si le liquidateur accepte la fonction, présentez-lui votre testament en détail et veillez à ce qu'il ait une bonne compréhension de base des particularités de votre succession.
  • Partenariat : Envisagez de désigner un coliquidateur afin de partager la tâche entre deux personnes désignées ou de concilier les intérêts de chacune.
  • Désignation d'un remplaçant : Nommer une autre personne au cas où le liquidateur désigné mourait avant vous ou ne pouvait ou ne voulait pas agir en votre nom à votre décès.
  • Assistance professionnelle : Il peut s'avérer plus prudent de désigner une fiducie à titre de société liquidatrice, selon les conditions ou la complexité de la succession. Une société liquidatrice peut aussi fournir son assistance au liquidateur familial afin d'accélérer et de faciliter le processus.

Pour de plus amples renseignements sur la planification successorale, visitez le site www.bmo.com/servicessuccessoraux.

Les résultats cités dans ce communiqué sont tirés d'un sondage en ligne effectué par Pollara du 18 au 24 septembre 2012, auprès d'un échantillon de 1 004 Canadiens âgés de 18 ans ou plus. Un échantillon probabiliste de cette taille produirait des résultats comportant une marge d'erreur de ± 3,1 pour cent, 19 fois sur 20.

Renseignements