BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

08 déc. 2010 14h34 HE

Selon BMO, la plupart des Canadiens sont ouverts à l'idée de réduire la période d'amortissement de leur prêt hypothécaire

Avec une période d'amortissement de 25 ans, vous pouvez vous débarrasser de votre hypothèque plus rapidement que vos amis.

- La plupart des Canadiens se disent disposés à prendre une période d'amortissement plus courte afin de réduire leurs frais d'intérêt.

- BMO donne présente des astuces pour aider les Canadiens à se libérer de leurs hypothèques.

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 8 déc. 2010) - BMO encourage les Canadiens à choisir une période d'amortissement maximum de 25 ans, afin de les aider à réduire leurs frais d'intérêt et à rembourser leur prêt hypothécaire plus rapidement. Un sondage de BMO révèle que 69 % des Canadiens sont ouverts à l'idée d'une période d'amortissement plus courte.

« Tandis que l'achat d'une maison représente un investissement important pour de nombreux Canadiens, les personnes qui veulent accéder au marché de l'habitation maintenant ou dans un proche avenir devraient envisager des options financièrement responsables, comme une période d'amortissement de 25 ans, afin de pouvoir s'assurer de pouvoir rembourser leur dette plus rapidement et de commencer à épargner davantage pour leurs objectifs à long terme », a déclaré Martin Nel, vice-président, Produits de crédit et de placement, BMO Banque de Montréal. « Les Canadiens doivent être réalistes lorsqu'ils calculent quels sont les moyens qu'ils peuvent consacrer à l'achat d'une maison. Le fait de prendre un prêt hypothécaire plus important avec une période d'amortissement plus longue, afin d'avoir les moyens d'acquérir immédiatement la maison de leurs rêves, entraînera un endettement plus long et le paiement d'intérêts plus élevés sur l'ensemble de la durée. »

Afin que les Canadiens puissent se libérer plus rapidement de leur hypothèque, BMO offre un prêt hypothécaire à taux fixe réduit sur cinq ans, à l'avant-garde du secteur, avec une période d'amortissement maximum de 25 ans à 3,54 %.

BMO offre les conseils suivants aux Canadiens pour gérer les finances de leur ménage et se libérer plus rapidement de leur hypothèque :

Envisagez une période d'amortissement plus brève :

  • Plus le prêt hypothécaire est court et moins vous payez d'intérêts.
  • En outre, une période d'amortissement plus courte signifie que vous pouvez vous libérer plus rapidement de votre hypothèque et commencer à épargner davantage pour la retraite.

Assurez-vous d'avoir les moyens de respecter votre engagement :

  • Soumettez votre budget à une simulation de crise en utilisant un versement hypothécaire basé sur un taux d'intérêt plus élevé.
  • Le total des coûts de logement (versements hypothécaires, impôts fonciers, frais de chauffage, etc.) ne devrait pas représenter plus du tiers du revenu du ménage.

Effectuez une mise de fonds plus importante :

  • Si vous pouvez faire une mise de fonds plus importante, c'est un excellent moyen de vous aider à payer moins d'intérêt pendant la durée de votre prêt hypothécaire.
  • De plus, si vous faites une mise de fonds d'au moins 20 %, vous évitez de payer l'assurance prêt hypothécaire.

Effectuez des paiements anticipés lorsque vous le pouvez :

  • Faites des versements hebdomadaires ou aux deux semaines plutôt que mensuels.
  • Augmentez votre versement hypothécaire (capital et intérêt).
  • Cette option peut être exercée une fois par année civile, en tout temps, sans frais.

Réfléchissez bien au choix entre taux fixe et taux variable :

  • Tandis que les prêts hypothécaires à taux variable ont constitué une stratégie gagnante à long terme, ceux à taux fixe (actuellement à des niveaux plus bas que jamais) apportent la tranquillité d'esprit en vous protégeant contre les augmentations de taux et en vous permettant de savoir quelle partie de votre prêt hypothécaire vous avez remboursée à la fin de votre terme

Renseignements