BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

27 nov. 2013 17h19 HE

Selon BMO, les aînés s'accordent une bonne note en matière de connaissances financières... mais la littératie financière constitue une démarche permanente

- Cinquante-cinq pour cent des aînés canadiens s'accordent une note de « A » ou de « B » comparativement à 45 % pour l'ensemble des Canadiens.

- Toutefois, en matière de modalités d'imposition des gains en capital et des dividendes, près de 80 % des Canadiens de 45 ans et plus donnent une mauvaise réponse ou ne connaissent pas la réponse.

- Plus de 40 % des enfants du baby-boom ne comprennent pas les conséquences fiscales d'un retrait d'un FERR.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 27 nov. 2013) - Alors que le Mois de la littératie financière tire à sa fin, le troisième rapport annuel sur la littératie financière de BMO Groupe financier révèle que les aînés canadiens (de 65 ans et plus) sont plus susceptibles que les autres Canadiens de se donner une bonne note en matière de connaissances financières globales.

Le sondage indique que 55 % des aînés canadiens se donneraient une note de « A » ou de « B » dans l'évaluation de leur connaissance globale des principaux produits, programmes et termes financiers. Cette proportion est supérieure de 10 points de pourcentage à la moyenne canadienne globale.

« Il est encourageant de constater que les aînés ont confiance en leur connaissance des questions de finances personnelles », a déclaré Chris Buttigieg, directeur principal, Stratégie de planification du patrimoine, BMO Groupe financier. « Les Canadiens de tous les âges doivent toutefois être conscients du fait que l'amélioration de sa littératie financière constitue une démarche permanente. Les problèmes d'argent que vous éprouvez aujourd'hui peuvent changer chaque fois que vous abordez une nouvelle phase de votre vie. »

Selon un rapport récent publié par L'Institut Info-Patrimoine BMO, Faites attention aux impôts à la retraite, un nombre important de Canadiens enfants du baby-boom (de 45 ans et plus) manquent de connaissances sur des thèmes clés des finances personnelles qui peuvent avoir des répercussions sur leur revenu à la retraite.

Le rapport indique que seulement un faible pourcentage de Canadiens enfants du baby-boom sait comment maximiser leurs économies fiscales, ce qui les laisse vulnérables à une récupération fiscale de prestations et de crédits comme la Sécurité de la vieillesse (SV) et le montant en raison de l'âge. Exemples :

  • Soixante-dix-neuf pour cent des Canadiens de 45 ans et plus ont donné une mauvaise réponse ou ne connaissaient pas le traitement fiscal du revenu de dividendes et des gains en capital.
  • Plus du tiers (34 %) ont donné une mauvaise réponse ou ne connaissaient pas le traitement fiscal du revenu d'intérêts.
  • Cinquante-et-un pour cent ne comprennent pas les conséquences fiscales d'un retrait d'un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR).

M. Buttigieg a fait observer que les premiers Canadiens enfants du baby-boom ont atteint l'âge de 65 ans en 2010 et prennent leur retraite en nombres croissants chaque année. « Les enfants du baby-boom ont passé les 40 dernières années à épargner pour la retraite. Ils abordent toutefois maintenant une nouvelle phase de leur vie, et l'accent passera de l'épargne aux dépenses à la retraite. Ils doivent ainsi tenir compte de toute une nouvelle série de facteurs dans la gestion efficace de leur argent. Comme nous savons que de nombreux Canadiens approchent de la retraite avec un budget limité, il est d'autant plus important de prendre connaissance des modalités et des règles de tous les fonds dont on dispose afin de maximiser leur efficacité dans son régime de revenu de retraite. »

L'Institut Info-Patrimoine BMO offre les conseils suivants aux retraités et préretraités qui souhaitent réduire leurs impôts et maximiser leur revenu après impôts :

Gérez sagement vos sources de revenu de retraite pour profiter pleinement des crédits et prestations fiscaux, comme le droit à pension et la prestation de la Sécurité de la vieillesse. Profitez des possibilités de fractionnement du revenu. Envisagez, si cela convient à votre situation personnelle, de convertir des REER en FERR avant d'atteindre 71 ans et de retirer plus que le montant minimum requis pendant les années de transition entre la retraite et l'âge où les prestations gouvernementales commencent à s'appliquer.

Mettez vos économies à l'abri grâce au CELI. Les aînés qui veulent éviter à l'avenir que leurs retraits excédentaires d'un FERR soient grugés par les impôts peuvent garder leurs fonds à l'abri dans un compte d'épargne libre d'impôt (CELI), qui offre une croissance en franchise d'impôt et ne comporte aucune limite d'âge supérieure pour les cotisations.

Travaillez avec un professionnel des finances. Il peut vous aider à élaborer un régime de revenu de retraite. Lors de la transition vers la retraite, il y a de nombreuses décisions et des facteurs importants qui auront des conséquences à long terme; un professionnel des finances peut vous aider à gérer efficacement vos sources de revenus à la retraite.

Pour consulter le rapport de L'Institut Info-Patrimoine, visitez le site suivant : http://www.bmo.com/accueil/particuliers/services-bancaires/placements/epargne-retraite/planification-retraite/institut-info-patrimoine-bmo/ressources.

Le sondage du rapport annuel de BMO sur la littératie financière a été réalisé par Pollara du 11 au 16 octobre 2013 auprès d'un échantillon aléatoire de 1 215 Canadiens âgés de 18 ans et plus. Un échantillon probabiliste de cette taille comporterait une marge d'erreur de ± 2,8 %, 19 fois sur 20.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est une société nord-américaine de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif de 549 milliards de dollars au 31 juillet 2013 et d'un effectif de plus de 46 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de gestion de patrimoine et de banque d'affaires et de services aux sociétés.

Renseignements