BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

23 janv. 2012 10h00 HE

Selon BMO, les entrepreneurs devraient investir dans leur retraite

- Les propriétaires de petite entreprise sont moins nombreux que les autres Canadiens à être financièrement prêts pour la retraite.

- Près de la moitié des propriétaires d'entreprise pensent qu'ils doivent choisir entre épargner pour leur retraite et investir dans leur entreprise.

- L'épargne-retraite personnelle est essentielle pour avoir une retraite confortable.

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 23 jan. 2012) - La saison des régimes enregistrés d'épargne-retraite (REER) bat son plein et bon nombre de Canadiens se préparent à cotiser à leur REER avant la date limite du 29 février. Il se pourrait cependant que ce ne soit pas le cas des propriétaires de petite entreprise, qui sont souvent plus portés à investir dans leur entreprise plutôt que dans leur retraite :

  • Selon Statistique Canada, les travailleurs autonomes canadiens sont moins nombreux (74 %) que les employés salariés (85 %) à se dire financièrement préparés à la retraite.
  • Selon une étude de BMO Groupe financier, presque la moitié (49 %) des propriétaires de petite entreprise considèrent qu'ils doivent choisir entre cotiser à leur REER et investir dans leur entreprise.

« Les propriétaires de petite entreprise hésitent souvent entre investir dans leur entreprise et épargner pour l'avenir, déclare Cathy Pin, vice-présidente, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal. Bien qu'il soit tentant pour les entrepreneurs de concentrer leurs investissements dans leur entreprise, il est essentiel qu'ils épargnent en vue de leur retraite, car ils ne peuvent pas compter uniquement sur la valeur future de leur entreprise pour subvenir à leurs besoins après leur départ à la retraite. »

Un REER peut offrir des avantages substantiels aux propriétaires de petite entreprise qui s'efforcent d'accumuler un patrimoine à l'extérieur de leur entreprise :

  • Les placements fructifient plus rapidement à l'intérieur d'un REER, grâce à la croissance cumulée donnant droit à un report d'impôt. De plus, un portefeuille REER constitué de valeurs sûres peut être efficace en période d'instabilité, et compenser les fluctuations du rendement d'une entreprise.
  • Pour un entrepreneur, il est aussi important de pouvoir compter sur un pécule de retraite au cas où des événements imprévus se produiraient, comme des problèmes liés à la santé du propriétaire de l'entreprise ou la nécessité de vendre l'entreprise plus tôt que prévu. Si les conditions du marché ne sont pas optimales pour la vente de l'entreprise, l'épargne REER pourra servir de filet de sécurité.
  • Les propriétaires de petite entreprise bénéficient également d'avantages fiscaux lorsqu'ils cotisent à un REER. Dans le cas d'une entreprise non constituée en société par actions, le revenu tiré de l'entreprise est considéré comme un revenu personnel; les cotisations REER réduisent alors le revenu imposable du propriétaire de l'entreprise pour l'année de la cotisation.

« Il est tout aussi important de planifier sa retraite avec succès que de favoriser la réussite de son entreprise. Même si votre entreprise comble tous les besoins financiers que vous aurez une fois retraité, l'argent que vous épargnez et investissez dans un REER pourra s'ajouter à votre revenu et vous assurer une retraite plus confortable », dit Tina Di Vito, chef, Institut Info-retraite BMO et auteur de 52 Ways to Wreck Your Retirement…and How to Rescue It. « Le REER est un des meilleurs moyens d'épargner en vue de la retraite, car il offre une croissance cumulée donnant droit à un report d'impôt qui peut procurer un filet de sécurité aux propriétaires de petite entreprise qui approchent de la retraite. »

Pour en apprendre davantage sur les façons d'épargner en vue de la retraite, visitez le site : https://www.bmo.com/entreprisefutee.

Renseignements