BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

03 avr. 2012 08h59 HE

Selon BMO, les entreprises canadiennes sont bien positionnées pour se développer sur les marchés étrangers

Le gouverneur de la Banque du Canada conseille vivement aux propriétaires d'entreprise d'augmenter leurs exportations

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 3 avril 2012) - Après que le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, a conseillé vivement aujourd'hui aux entreprises canadiennes de miser sur les exportations vers les marchés émergents pour assurer leur croissance, BMO Banque de Montréal a publié les résultats d'un sondage qui indique les principaux marchés étrangers où les entreprises canadiennes envisagent de se développer.

M. Carney a prononcé son allocution, intitulée Exporter dans un monde d'après-crise, dans la foulée de la présentation du budget fédéral, qui faisait état d'un engagement envers diverses ententes commerciales qui favoriseront le resserrement des liens avec les marchés étrangers à croissance rapide.

M. Carney a fait remarquer qu'à la fin de l'année dernière, les exportations canadiennes étaient encore inférieures d'environ 8 % à leur sommet d'avant la récession.

Marchés étrangers et entreprises canadiennes

Selon un sondage Léger Marketing commandé par les Services bancaires aux entreprises de BMO, les principaux marchés étrangers où les entreprises canadiennes envisagent de se développer sont les suivants :

États-Unis : 56%
Europe : 34%
Amérique centrale et du Sud : 17%
Chine : 15%
Inde : 15%
Mexique : 12%

Doug Porter, économiste en chef délégué, BMO Marchés des capitaux, a fait remarquer que la croissance des marchés émergents est actuellement supérieure de presque quatre points de pourcentage à celle des pays industrialisés, et qu'on prévoit qu'elle fera un bond de 6 % au cours de la prochaine année, alors qu'elle sera inférieure à 2 % dans les pays industrialisés.

« Bien que les exportations vers les marchés émergents représentent actuellement environ 12 % des exportations totales canadiennes - alors que leur part était de 5 % il y a 10 ans - il existera un important potentiel de croissance pour les entreprises canadiennes dans ces marchés au cours des prochaines années », a déclaré M. Porter.

« À la fin de la récession, de nombreuses entreprises canadiennes ont cherché de nouveaux fournisseurs et se sont diversifiées afin de ne pas dépendre d'un seul client, secteur ou marché, tout en prenant des décisions stratégiques en matière de dépenses afin de stimuler l'innovation et d'accroître leur productivité", a expliqué Cathy Pin, vice-présidente, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal. "Les entreprises canadiennes sont bien positionnées pour croître ici-même et pour saisir les occasions qu'offrent les marchés émergents. C'est une des raisons pour lesquelles nous avons mis des crédits de 10 milliards de dollars à la disposition des entreprises pour les trois prochaines années, afin de les aider à se développer et à créer des emplois », a ajouté Mme Pin.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif totalisant 538 milliards de dollars au 31 janvier 2012, et d'un effectif de plus de 47 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires.

Renseignements