BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montréal

BMO Banque de Montréal

31 août 2012 08h00 HE

Selon BMO Ligne d'action, la rentrée des classes est une excellente occasion d'éduquer les enfants au sujet de l'argent et du placement

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 31 août 2012) - Alors que d'un bout à l'autre du pays, les enfants se préparent à entreprendre une nouvelle année scolaire, BMO Ligne d'action conseille aux parents d'en profiter pour commencer à leur inculquer des notions élémentaires de placement et d'épargne pour l'avenir.

« L'apprentissage ne se termine pas au son de la cloche à la fin de la journée, déclare Cesar Rainusso, vice-président, BMO Ligne d'action. Il n'est jamais trop tôt pour initier les enfants au monde de la finance et ça peut commencer à la maison. Même les très jeunes enfants peuvent acquérir des notions de base concernant l'argent. Quant aux plus âgés, il est possible de leur apprendre le fonctionnement de la bourse et l'importance de se fixer des objectifs financiers. »

BMO Ligne d'action offre aux parents quelques conseils sur la façon d'éduquer leurs enfants au sujet de l'épargne et du placement :

Les premières années : la valeur de l'épargne (âges suggérés : de 5 à 9 ans)

Dès qu'un enfant commence à collectionner quelques pièces de monnaie et qu'il comprend la valeur de l'argent, ouvrez-lui un compte d'épargne :

  • Expliquez-lui pourquoi il est important d'épargner ou d'investir.
  • Expliquez-lui ce qu'est un compte bancaire et comment l'argent qu'il contient produit de l'intérêt.
  • Si l'enfant a un objectif précis (comme acheter un jeu vidéo ou un vélo), il lui sera peut-être plus facile de mettre de l'argent de côté. Proposez-lui d'épargner au moins une partie de l'argent qu'il reçoit pour son anniversaire, les vacances ou un travail, afin de se procurer quelque chose qu'il désire vraiment.
  • Si vous l'encouragez à se fixer un objectif et à acheter lui-même ce qu'il désire, il comprendra mieux la valeur de l'épargne.

Passer à l'action : l'apprentissage de la bourse (âges suggérés : de 10 à 12 ans)

Une fois les notions élémentaires acquises, il est temps de commencer à apprendre comment investir :

  • Expliquez à l'enfant les notions de risque et l'importance d'avoir un portefeuille de placements équilibré. Faites-le dans un langage qu'il peut comprendre et tenez-vous-en à des concepts très simples.
  • Expliquez-lui que lorsqu'on achète une action, on achète une petite partie d'une entreprise et que le coût de l'action peut monter ou descendre.
  • Montrez-lui comment lire les prix des actions dans les pages financières des journaux. En guise de devoir, demandez-lui de suivre les prix des actions de quelques entreprises. Afin de personnaliser l'exercice et de le rendre plus intéressant, suggérez-lui de choisir des entreprises qui lui sont familières, comme Walt Disney ou Tim Hortons.
  • Déterminez avec lui à quelle fréquence il vérifiera les prix des actions (une fois par jour, une fois par semaine) et montrez-lui comment tenir un registre des fluctuations de prix pour vérifier la performance des actions qu'il a choisies.
  • Si vous avez un compte de placement en ligne, passez en revue le contenu de votre portefeuille avec votre enfant et expliquez-lui pourquoi vous avez choisi ces titres ainsi que les raisons des transactions et des changements que vous faites.

Investir pour de vrai : devenir un investisseur (âges suggérés : de 13 à 19 ans)

  • Une fois le travail de base accompli, demandez à l'enfant d'investir une petite somme dans quelques actions qu'il suivait déjà. Vous pourriez aussi lui offrir de doubler les gains que ses actions lui rapportent.
  • Envisagez la possibilité d'ouvrir un compte de garde pour que l'enfant y dépose une partie de son épargne. Chez BMO Ligne d'action, un parent peut ouvrir un compte au nom de son enfant s'il n'a pas l'âge de la majorité.
  • Expliquez à l'enfant le fonctionnement des différents comptes d'épargne et de placement disponibles, comme le régime enregistré d'épargne-études (REEE), qui sert à épargner en prévision d'études postsecondaires, le régime enregistré d'épargne-retraite (REER), pour épargner en prévision de la retraite, et le compte d'épargne libre d'impôt (CELI), qui permet de se constituer un fonds d'urgence ou d'épargner en prévision d'un achat important, comme un voyage de fin d'études ou une auto.
  • Expliquez-lui aussi que plus tôt il commencera à épargner, plus son argent aura de temps pour fructifier.

« La plus importante des leçons, c'est qu'il faut rendre l'apprentissage des questions financières amusante pour les enfants, ajoute M. Rainusso. Avec un peu d'éducation et d'expérience pratique, il se pourrait que le prochain Warren Buffet vive sous votre toit! »

Pour en apprendre davantage sur le placement, visitez le site www.bmolignedaction.com.

Renseignements