Reperage Boomerang inc.

Reperage Boomerang inc.

02 juil. 2009 13h01 HE

Selon la nouvelle étude de Repérage Boomerang/Lojack, le vol d'équipements est un problème majeur

Près de la moitié des propriétaires d'équipement sont victimes d'un vol et seulement six pourcent ont un dispositif de repérage afin de le retrouver

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 2 juillet 2009) - Repérage Boomerang, chef de file au Canada en repérage de véhicules volés lance pour la deuxième fois le mois de la sensibilisation au vol de véhicules en Juillet pour porter à l'attention du public la réalité et les conséquences du vol d'équipements de construction. Le vol d'équipements est un problème majeur et peut avoir un impact encore un plus grand dans une économie difficile. Un nouveau sondage de Rogers Research Group commandé par Repérage Boomerang/LoJack révèle d'inquiétantes tendances en connexion avec le lancement du mois de la sensibilisation du vol de véhicules.

Le sondage sur le vol d'équipements de construction a été effectué afin de:

- démontrer que de nombreuses entreprises sont touchées par le vol;

- démontrer que les conséquences du vol vont au-delà du remplacement de pièces d'équipements coûteuses;

- révéler que la plupart des propriétaires d'entreprises de construction ne font pas assez pour se protéger contre le vol;

- donner des moyens aux propriétaires d'entreprise pour mieux se protéger.

"Chaque année, des millions de dollars en profit sont perdus dû aux voleurs opportunistes d'équipements. Les propriétaires d'équipements de construction méritent de connaître les meilleurs moyens pour qu'ils puissent se protéger eux-mêmes afin de ne pas devenir une victime du vol. Repérage Boomerang/LoJack a plus de 12 ans d'expérience dans le domaine et s'engage à faire prendre conscience du problème et de continuer à être une solution majeure contre le vol d'équipements de construction" affirme Scott Nilson, Directeur général de Repérage Boomerang.

LE VOL D'EQUIPEMENTS DE CONSTRUCTION SE PRODUIT - SOUVENT

Alors que la plupart ferme les yeux et pense que le vol arrive à "tous les autres", le vol d'équipements de construction n'est pas rare. En effet, près de la moitié des répondants - 46% - rapportent qu'ils ont été victime d'un vol sur leur chantier. Ce qui est le plus inquiétant, c'est qu'un tiers - 31% - ont plus d'une fois été victime d'un vol.

Non seulement les équipements de construction disparaissent très fréquemment mais ils disparaissent pour de bon. Les répondants ont noté que 63% des équipements qui ont été volés n'ont jamais été retrouvés. Ce genre de statistique met en évidence le véritable impact du vol d'équipements sur les entreprises de la construction et que nul ne peut être indifférent face à ce problème coûteux.

LE VOL D'EQUIPEMENTS DE CONSTRUCTION COUTE DE L'ARGENT

Toute personne qui utilise un équipement lourd dans ses activités quotidiennes sait que le vol d'équipements augmente rapidement comme les coûts qui y sont associés, y compris les franchises d'assurance, la dépréciation de la valeur et le temps d'arrêt, considérant aussi que les réclamations d'assurance pour l'équipement peuvent prendre beaucoup plus de temps que les 30 jours réguliers pour les véhicules. Jusqu'à ce que la réclamation soit réglée, il n'y a absolument aucun revenu absorbé par cette pièce d'équipement. Ces situations peuvent causer des dépenses importantes pour les propriétaires d'entreprises, sans parler de hausses de primes d'assurance qui, généralement, ont une incidence sur toute la flotte d'équipements.

En ce qui concerne l'impact réel, le sondage sur le vol d'équipements de construction révèle le Top 5 des conséquences du vol d'équipements :

1. Du temps supplémentaire sur le chantier en raison de la perte de productivité

2. Perte d'argent causée par l'interruption des activités

3. Perte d'argent causée par l'équipement non assuré

4. Augmentation des primes d'assurance

5. Augmentation des coûts d'exploitation en raison d'un besoin accru de sécurité

Un tiers des répondants ont indiqué que le recouvrement de l'équipement, s'il a été récupéré, a pris une semaine ou plus. En outre, 98% des répondants ont signalé que l'équipement retrouvé était endommagé, et 43% des dommages nécessitaient 5 000 $ ou plus de réparation.

Prévenir le vol et s'assurer que les équipements volés sont rapidement récupérés est nécessaire pour atténuer l'impact du vol sur l'économie.

LE VOL D'EQUIPEMENTS DE CONSTRUCTION PEUT ETRE EVITE !

Alors que Le sondage sur le vol d'équipements de construction a révélé que certains entrepreneurs utilisaient le bon sens pour protéger leurs biens, la plupart sont encore très vulnérables. Deux des mesures préventives les plus populaires prises par les entrepreneurs sont de faire la liste de leurs équipements (59%) et de les clôturer (40%). Mais est-ce qu'une clôture est vraiment suffisante ? Dans le monde où nous vivons aujourd'hui, il faut une approche multidimensionnelle de bon sens et de bons produits pour garder en sûreté l'équipement. Seulement 8% des entrepreneurs ont une alarme sur leur équipement, et seulement 6% ont un dispositif de repérage ou de récupération. Voilà des chiffres inquiétants, étant donné le coût de remplacement, des délais et la franchise d'assurance.

Les propriétaires d'équipements doivent se concentrer de façon proactive sur l'application de stratégies du bon sens pour prévenir le vol et l'installation de dispositifs de repérage afin de retrouver rapidement l'équipement volé. Le sens commun inclut de regrouper tous les équipements à proximité, d'identifier les équipements avec de la peinture ou des numéros d'identification de produit et d'intégrer des mesures de sécurité en dehors des heures de travail. Les dispositifs de repérage aident les forces de l'ordre à récupérer l'équipement intact et en un temps raisonnable. Repérage Boomerang offre des produits vérifiés et éprouvés installés de façon à être dissimulé et compte sur une équipe sur la route 24 heures par jour pour rechercher les biens volés.

Le vol d'équipements est un réel problème et les propriétaires d'équipements doivent prendre des mesures efficaces, proactives et opportunes pour éviter les tracas, les coûts et les délais qui lui sont associés.

DES OUTILS GRATUITS POUR EN APPRENDRE PLUS

Faisant partie du mois de la sensibilisation au vol de véhicules pour éduquer la population québécoise face au vol d'équipements et mettre en évidence l'approche multidimensionnelle de protection d'un véhicule, Repérage Boomerang/LoJack a publié le guide de protection contre le vol d'équipements Sur les traces. Une version électronique est disponible sur le www.reperageboomerang.com/connaissance.

A propos de Repérage Boomerang inc.

Fondée en 1995, Repérage Boomerang inc. est vite devenue un chef de file technologique en repérage de biens volés. L'entreprise offre une solution à l'inquiétude croissante relative à la protection et à la récupération de véhicules et d'autres biens de valeur volés au Canada. En raison de son impressionnant bilan de réussites dans ce domaine, Repérage Boomerang a reçu le soutien de l'industrie de l'assurance. Les dispositifs sont offerts et installés par un réseau de détaillants autorisés au Québec, en Ontario et en Colombie-Britannique. Le siège social de la compagnie, son centre de recherche et développement ainsi que son usine se trouvent à Montréal, au Québec. L'entreprise possède également un centre régional à Mississauga, en Ontario. En 2004, Repérage Boomerang est devenue une société à part entière de LoJack Corporation (NASDAQ:LOJN), la compagnie qui a inventé, il y a deux décennies, les dispositifs de repérage de véhicules volés et qui demeure le chef mondial incontesté dans le repérage et la récupération de biens volés. Aujourd'hui, Repérage Boomerang commercialise à la fois les dispositifs de repérage de marque LoJack et ceux de marque Boomerang pour le Canada. LoJack est une marque de commerce enregistrée de LoJack Corporation et est utilisée par Repérage Boomerang sous licence.

Renseignements