BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

04 mars 2014 06h02 HE

Selon le cinquième sondage annuel de BMO suivant la date limite de cotisation au REER, les deux tiers des Canadiens ont cotisé cette année et leur cotisation moyenne était de 3 518 $

- Quarante-neuf pour cent d'entre eux ont investi dans des fonds d'investissement à l'intérieur de leur REER, alors qu'ils ont été 35 % à choisir des CPG.

- Plus de la moitié d'entre eux pensent avoir cotisé autant qu'ils le pouvaient, mais les deux tiers auraient voulu pouvoir cotiser plus.

- Parmi ceux qui s'attendent à recevoir un remboursement d'impôt grâce à leur cotisation REER, 36 % prévoient d'épargner ou d'investir cet argent et 26 % ont l'intention de l'utiliser pour réduire leur endettement.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 4 mars 2014) - BMO Groupe financier a publié aujourd'hui les résultats de son cinquième sondage annuel suivant la date limite de cotisation au régime enregistré d'épargne-retraite (REER). Ce sondage porte sur les habitudes de cotisation des Canadiens, et notamment sur le nombre de ceux qui ont cotisé à leur REER avant la date limite et sur le montant de leur cotisation pour l'année d'imposition 2013.

Selon le sondage, les deux tiers (65 %) des Canadiens ont fait une cotisation à leur REER avant minuit hier, jour limite pour cotiser. Cela représente une légère hausse par rapport à l'an dernier, alors que 63 % des Canadiens avaient fait une cotisation.

Le sondage de BMO indique aussi que les Canadiens ont versé en moyenne 3 518 $ à leur REER cette année, soit un peu moins que l'an dernier, alors que la cotisation moyenne était de 3 544 $. Quant à la destination de cet argent, le sondage indique quels ont été les placements préférés des Canadiens :

  • Fonds d'investissement (49 %)
  • Certificats de placement garanti (35 %)
  • Obligations (18 %)
  • Actions (17 %)
  • Fonds négociables en bourse (12 %)

« Le programme des REER existe depuis les années 1950 et il demeure un des moyens qui offrent la meilleure efficience fiscale pour épargner en vue de la retraite. Le nombre des Canadiens qui ont cotisé à un REER est resté stable depuis l'an dernier, ce qui est bon signe, a déclaré Jean Richard, vice-président, Groupe de gestion de patrimoine, BMO Nesbitt Burns. Même si cotiser à un REER peut sembler un engagement important, les Canadiens devraient savoir que cela n'exige pas forcément beaucoup de temps et d'argent. La clé, c'est de prévoir et de mettre de côté la somme qui vous convient, même si elle est peu élevée. Vous serez agréablement surpris par la vitesse à laquelle votre pécule de retraite croîtra à la longue. »

Les Canadiens sont-ils satisfaits du montant de leur cotisation?

Interrogés sur la somme qu'ils ont versée à leur REER, les deux tiers des Canadiens sondés ont répondu qu'ils auraient souhaité faire une cotisation plus élevée cette année. Voici d'autres résultats du sondage :

  • Plus de la moitié (54 %) des personnes sondées considèrent qu'elles ont cotisé autant qu'elles le pouvaient.
  • Près de la moitié (49 %) des répondants sont convaincus que la somme qu'ils ont versée les place en bonne voie de réaliser le style de vie qu'ils souhaitent pour leur retraite.
  • Plus du tiers (35 %) des personnes sondées ont répondu qu'elles auraient pu verser une somme plus importante mais qu'elles ne l'ont pas fait.

« Il est encourageant de constater que plus de la moitié des Canadiens considèrent qu'ils ont cotisé autant qu'ils le pouvaient cette année, a fait remarquer M. Richard. Cependant, il est regrettable qu'un si grand nombre de cotisants auraient souhaité verser une somme plus élevée. Élaborer un plan financier, qui inclut un budget, et s'y tenir, c'est une excellente façon d'atteindre ses objectifs financiers et de réserver des fonds pour son épargne retraite. »

Intentions concernant le remboursement d'impôt lié au REER

Le sondage nous apprend aussi que la majorité des Canadiens qui s'attendent à recevoir un remboursement de l'Agence du revenu du Canada après avoir fait une cotisation REER prévoient d'épargner ou d'investir cet argent (36 %) ou de l'utiliser pour rembourser leurs dettes autres qu'hypothécaires (26 %). Les autres intentions concernant l'utilisation du remboursement d'impôt comprennent notamment :

  • Rembourser un prêt hypothécaire (18 %)
  • Voyager ou acheter des articles de loisir (16 %)
  • Faire des rénovations domiciliaires ou acheter des articles ménagers (10 %)

Répartition régionale :

Région Ont cotisé à leur REER (%)
(année d'imposition 2013 vs année d'imposition 2012)
Cotisation moyenne ($)
(année d'imposition 2013 vs année d'imposition 2012)
Auraient souhaité pouvoir cotiser plus
(%)
Pensent
avoir
cotisé
autant
qu'ils le
pouvaient
(%)
Prévoient d'épargner ou d'investir leur remboursement d'impôt
(%)
Canada 65 / 63 3 518 / 3 544 66 54 36
Atlantique 62 / 65 2 785 / 3 955 65 51 33
Québec 63 / 53 3 444 / 3 049 58 48 33
Ontario 68 / 69 3 811 / 3 592 71 59 36
Prairies 60 / 64 4 338 / 3 811 65 54 37
Alberta 67 / 61 3 270 / 4 462 73 57 49
C.-B. 61 / 62 2 926 / 3 173 61 55 35

Pour en apprendre davantage sur la planification de la retraite : www.bmo.com/retraite.

Le sondage a été effectué en ligne par Pollara du 21 au 25 février 2014, auprès d'un échantillon de 1 007 Canadiens. La marge d'erreur pour un échantillon probabiliste de cette taille est de +/ 3,1 %, 19 fois sur 20.

Renseignements