BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

07 mai 2014 08h00 HE

Selon le Livre bleu de BMO, les entreprises canadiennes s'attendent à un regain de la croissance en 2015

- Les données régionales indiquent que l'Alberta se classera au premier rang des provinces l'an prochain.

- L'affaiblissement du dollar canadien et la forte reprise de l'économie américaine offrent des occasions d'investissement aux propriétaires d'entreprises canadiennes.

- Le PIB devrait progresser de 2,3 % en 2014 et de 2,5 % en 2015.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 7 mai 2014) - Au cours des deux prochaines années, selon la dernière édition du Livre bleu de BMO, l'économie canadienne devrait croître à un rythme modéré, en raison de l'affaiblissement du dollar canadien et du regain de vigueur de l'économie américaine.

Le Livre bleu de BMO est publié par le Service des études économiques de BMO Marchés des capitaux et par les Services bancaires aux entreprises de BMO. À l'exemple du Livre beige de la Réserve fédérale américaine, le Livre bleu de BMO repose à la fois sur l'expertise d'économistes, ceux de BMO, et sur de l'information sur la conjoncture économique actuelle obtenue par les Services bancaires aux entreprises de BMO auprès de gens d'affaires de différentes régions. Le Livre bleu de BMO contient des sections sur le Canada, sur chacune des provinces et sur la région du Grand Toronto.

« Après le rude hiver que nous avons connu en Amérique du Nord, nos entreprises clientes se fixent des objectifs élevés et plus de la moitié des propriétaires d'entreprises que nous avons consultés s'attendent à une meilleure année en 2014, a déclaré Steve Murphy, chef, Services bancaires aux entreprises au Canada, BMO Banque de Montréal. L'affaiblissement du huard et la reprise économique aux États-Unis ont permis aux entreprises de prendre des décisions d'investissement stratégiques qui peuvent contribuer à stimuler la croissance à court terme. »

Robert Kavcic, économiste principal, BMO Marchés des capitaux, a indiqué que l'économie canadienne poursuit sa croissance et devrait progresser de 2,3 % cette année et de 2,5 % en 2015. « La vigueur de l'économie américaine et la faiblesse du huard continuent à influer fortement sur les économies des différentes régions du pays. Le climat économique varie selon les provinces et les régions, l'Alberta devançant nettement le reste du Canada, en partie grâce à la vigueur des prix du pétrole et à l'effet stimulant d'importantes dépenses en immobilisations dans le secteur public. »

Le Livre bleu de BMO contient les commentaires suivants sur les régions :

Ouest du Canada :

  • L'économie de l'Alberta devrait croître de 3,5 % cette année, ce qui est nettement plus que le taux de 2,3 % prévu pour l'ensemble du Canada; l'Alberta est la seule province à afficher une croissance supérieure à 3 %.
  • La performance de la Colombie-Britannique s'approchera de la moyenne nationale, le marché de l'habitation demeurant équilibré après avoir traversé une mauvaise passe.

Prairies :

  • Le marché du travail de la Saskatchewan demeure vigoureux et affiche le plus faible taux de chômage au Canada (4,5 %).
  • Au Manitoba, on s'attend à ce que la croissance du PIB réel demeure comparable à la moyenne nationale, à 2,2 %. La diversité et la stabilité de l'économie continuent à faire partie des principales forces économiques du Manitoba.

Canada central :

  • L'économie de l'Ontario devrait progresser de 2,2 % cette année, après avoir connu une performance moyenne de 1,3 % au cours des deux années précédentes.
  • Au Québec, on s'attend à que l'économie bénéficie de l'augmentation de la demande en provenance des États-Unis et de la diminution des efforts pour équilibrer le budget.
  • Dans l'ensemble, c'est cette région que devrait bénéficier le plus de la baisse du dollar canadien et du regain de la croissance au sud de la frontière.

Canada Atlantique :

  • La Nouvelle-Écosse devrait afficher la plus forte croissance des provinces de l'Atlantique, car son économie progressera de 2,1 % en 2015 grâce au début de l'exécution du contrat fédéral de construction navale.
  • Le Nouveau-Brunswick s'attend à bénéficier de la hausse des dépenses en immobilisations en 2015, tandis que les secteurs du commerce et du tourisme de l'Île-du-Prince-Édouard seront stimulés par l'affaiblissement du huard et par l'augmentation de la demande en provenance des États-Unis.
  • Terre-Neuve-et-Labrador connaîtra son plus bas taux de chômage moyen depuis plus de dix ans, ce qui favorisera le secteur de l'habitation et les dépenses de consommation à court terme.

La version complète du Livre bleu de BMO peut-être téléchargée à cette adresse : www.bmocm.com/economics.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés ayant son siège en Amérique du Nord. BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires. Au 31 janvier 2014, l'actif total de BMO Groupe financier s'élevait à 593 milliards de dollars et son effectif comptait plus de 45 500 employés.

Renseignements