BMO Groupe financier

TSX : BMO
NYSE : BMO


BMO Groupe financier

17 janv. 2013 10h00 HE

Selon le Service des études économiques de BMO, une augmentation de la croissance économique est à prévoir au Québec

- Le taux de chômage était de 7,3 pour cent en décembre, un recul par rapport au sommet de 8,7 pour cent enregistré il y a un an

- Une croissance de 1,3 pour cent est attendue en 2013 (l'économie canadienne devrait croître au rythme de 1,7 pour cent)

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 17 jan. 2013) - L'économie québécoise devrait croître de 1,3 pour cent en 2013, selon le Provincial Monitor publié aujourd'hui par le Service des études économiques de BMO.

« Les restrictions budgétaires restent en vigueur, les dépenses de programme réelles par habitant devant diminuer légèrement au cours des deux prochaines années, et le budget du prochain exercice réduira les cibles de dépenses en capital à long terme d'environ 1,5 milliard de dollars annuellement », a déclaré Robert Kavcic, économiste, BMO Marchés des capitaux. « Alors que les mesures fiscales annoncées dans le budget très attendu ont été relativement modestes - les mesures visant à la fois les revenus et les dépenses se soldant à environ 750 millions de dollars ou à 0,2 pour cent du PIB - on assiste à un transfert notable du fardeau fiscal vers les niveaux supérieurs de l'échelle des revenus ».

L'emploi demeure instable au Québec, progressant d'un modeste 0,7 pour cent en 2012. « Le taux de chômage s'est établi à 7,3 pour cent en décembre, alors qu'il avait atteint un sommet de 8,7 pour cent un an plus tôt », a précisé M. Kavcic. « Les entreprises ont hésité à embaucher devant un contexte de volatilité des marchés financiers et la situation politique incertaine qui a mené à l'élection de septembre, suivie de l'adoption du budget de novembre ».

« Les entreprises du Québec continuent d'investir dans leurs activités en achetant de la machinerie et de l'équipement », a poursuivi Mario Rigante, vice-président, Services bancaires aux entreprises, Région métropolitaine de Montréal, BMO Banque de Montréal. « Étant donné la vigueur du huard et les taux d'intérêt favorables, la conjoncture est propice à des investissements qui consolideront la productivité des entreprises à long terme ».

La province de Québec prévoit pour l'exercice 2013-2014 un budget équilibré qui mettra un terme à quatre années consécutives de déficit. Avant les transferts du Fonds des générations (appliqués à la réduction de la dette) et les contingences, le surplus budgétaire s'établit à 1,4 milliard de dollars et des soldes positifs sont prévus sur la base de ces résultats pour l'horizon prévisionnel - un écart 430 millions de dollars reste toutefois à compenser.

La version intégrale du Provincial Monitor peut être téléchargée à partir du site www.bmocm.com/economics.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif de 525 milliards de dollars au 31 octobre 2012 et d'un effectif de plus de 46 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services d'investissement.

Renseignements